jeudi 30 septembre 2010

Shampoing cholestérol et vitamines de biofusium 33

Coucou les filles !

Bon, je l'avais initialement prévue pour la semaine dernière et elle est passée à la trappe au profit de pas mal de posts Trucs et astuces... Du coup, je me rattrape et je vous la mets maintenant, surtout qu'elle vaut le détour, cette fiche produit ! :-)

  • Packaging
Petite bouteille facile à prendre en main. Bec doseur efficace. La bouteille ne glisse pas quand on a les mains mouillées, très bonne chose.
  • Texture
Elle ressemble à celle du shampoing hydratant Creme of Nature. La couleur aussi d'ailleurs. Niveau odeur, rien de choquant. Par contre, je n'ai pas eu de coup de cœur parce que ça sent les fruits ou autre. Le produit s'annonce en tant que shampoing, il sent donc le shampoing, point barre. ^^
  • Avantages
Les cheveux ne sortent pas hirsutes et emmêlés du shampooinage. Des fois, avec certains shampoings qu'ils n'aiment pas, sans avoir à les frotter dans tous les sens, ils font la gueule au rinçage... Là, après on peut presque ne pas faire de soin si on est pressée. Bien entendu, chose à ne pas faire systématiquement ! Mais là, une fois vite fait, ça peut être toléré.
Autre avantage de taille : son prix !!! Un shampoing efficace pas ruineux du tout. Sur leur site, il est en vente à 5,25€. Filez voir, c'est par ici.
  • Inconvénients
Jusqu'ici, je n'ai rien de particulier à lui reprocher. Il fait bien son travail. En suggestion, on pourrait ptet lui améliorer son odeur ??? :-)
  • Résultats obtenus
Des cheveux bien lavés et pas du tout desséchés. En plus, utilisé en synergie avec le soin cholestérol de la même ligne (j'en parle la semaine prochaine), on sent que les cheveux font le plein de bonnes choses pour eux. Quand on les regarde, ils sont bien noirs et ils bouclent légèrement (preuve qu'ils sont bien nourris et hydratés).

Voili, voilou !

mercredi 29 septembre 2010

Challenge estival : mon bilan

Coucou les filles !

Comme promis la semaine dernière, je viens partager avec vous le bilan de mon challenge estival, vu que la période officielle du challenge a pris fin hier.

D'ailleurs les filles, n'hésitez pas à m'envoyer vos bilans et vos photos, hein. Il est temps de se féliciter mutuellement, maintenant. Après avoir lutté âprement contre la flemme, c'est la moindre des choses ! ^^^Enfin ! Bon allez, ce bilan !!!
  • Qu'as-tu pensé de ces 4 mois de challenge ?
Que du bien ! En fait, je me rends compte que challenge ou pas, m'occuper de mes cheveux, c'est créer un moment de détente où je m'occupe de moi (comme quand je fais du sport). ça me fait du bien. Quand je suis un peu fatiguée, je me glisse sous la douche et je m'occupe de mes cheveux. Une fois fini, je suis requinquée et c'est reparti pour un tour ! :-)
Pour revenir au challenge, bah j'ai trouvé qu'il est passé vite, en fait... Mais c'était bien. :-)
  • Décris tes cheveux aujourd'hui. Ton objectif est-il atteint ?
Aujourd'hui, j'en suis à une dizaine de jours de stretching, donc fraîchement défrisée. Mes cheveux sont épais et sont, pour les plus longs au niveau BSB. Les autres sont un centimètre au dessus. ça fait donc une petite strate comme si les cheveux étaient clairsemés, ce qui m'a fait un peu peur au début. Mais en fait, non, la zone arrière de ma tête pousse plus vite que le reste. Les pointes sont plutôt saines. Mais j'avoue que je les ai tailloutées d'un demi centimètre parce que je les trouvais un peu fourchues. Là, ça va. On est repartis pour un tour. D'ailleurs je taille moi-même, dorénavant, plus la coiffeuse ! :-)
Concernant l'objectif BSB, je dirai timidement qu'il est atteint, oui. :-) En tout cas, les cheveux ont bien poussé !


  • Quelles ont été les difficultés à surmonter ? Comment as-tu fait ?
Parmi les difficultés à surmonter, il y a eu les chamboulements des départs en vacances, ce qui impliquait un choix à faire au niveau des produits à emporter avec moi. Puis aussi une adaptation de la routine. Pour contourner le souci, j'ai souvent opté pour le cowash. Au moins, j'étais sûre de garder les cheveux hydratés.

Autre problème, le Scurl, l'air sec et le soleil. ça m'a bien asséché les cheveux, du coup, j'ai arrêté de l'utiliser depuis juillet. Et j'ai décidé de ne le reprendre que quand il ferait moins chaud et sec. Vu que l'automne est là, ça devrait aller maintenant ! ^^

Autrement, rien d'autre, niveau difficultés. Je n'ai pas eu de mal avec le lisseur (sauf pour l'utiliser quand j'en ai eu besoin ! ^^), cela dit, je trouve que je l'ai utilisé beaucoup sur la période : 2 fois sur les 3 préconisées. Et si on compte le défrisage, bah ça fait 3 sur 3. Bon, ça va, ça fait pas encore junkie du fer à lisser ! ^^
  • Le challenge t'a t-il aidé à adopter de nouvelles habitudes ? Lesquelles ?
Oui, celle de manger des yaourts natures tous les jours et - le best ! - sans aucun sucre ajouté, même pas du fructose. :-) En fait, je me suis rendue compte que ce n'est que le début qui est dur quand on essaie de se passer du sucre superflu. Après, ça va. Je ne l'ai pas abandonné complètement, hein, je mange toujours des gâteaux de temps en temps. Mais ce n'est plus la première chose sur laquelle je me jette quand j'ai faim. Au contraire, car j'ai remarqué que les trucs avec du sucre rapide avaient tendance à m'ouvrir l'appétit plutôt que de le calmer. Du coup, je me suis rendue compte de la différence d'impact des sucres lents et des sucres rapides sur le corps. Avec des pâtes ou du riz, bah pas de coup de pompe dans l'heure qui suit ! ^^

Autrement, côté fruits et légumes, j'en mange beaucoup plus qu'avant et au delà des cheveux, mon corps est content. Je digère nettement mieux et la balance aime bien aussi, manifestement. Pourtant, je ne cherchais pas à faire de régime, juste manger sainement. :-)

Pour ma part, je suis prête à repartir pour un tour !!! :-) Bon en soufflant ptet quelques semaines, quand même ! Et vous les filles ? :-)

mardi 28 septembre 2010

Tiline et Nounoune échangent de place !

Coucou les filles !

Après Boyomaise et Zhom, c'est au tour de Tiline de prendre ma place pour parler, cheveux. Ses cheveux. Voici le fruit de la "petite" interview...

---------------------

  • Comment as tu connu le blog ?
Par hasard ! Je faisais une recherche sur l'huile de ricin et ses propriétés... Je suis d'abord tombée sur le blog de Lamanouchka, puis sur le tien !J'ai vite vu qu'il y avait une tonne d'infos hyper intéressantes ! Beaucoup plus que je n'espérais ! Je l'ai donc ajouté en favoris pour le retrouver vite par la suite une fois que j'aurais eu le temps de l'éplucher.Et dès que j'ai pu, je me suis plongée dans la lecture !

  • Qu'aimes tu, de ce blog ?
*Le travail de recherche que tu fais avant chaque post ! On sent qu'il y a du boulot derrière, rien n'est laissé au hasard, tout est bien documenté et résumé pour nous. En gros, tu nous donnes tout sur un plateau !
*Son dynamisme ! Un nouveau post presque chaque jour ! ça tient de l'exploit !
*Et puis tu es toujours disponible pour répondre aux questions, réagir...

  • En quoi a t-il pu t'aider avec tes cheveux ? Quels sont tes résultats ?
En fait, il m'aide au quotidien à m'améliorer dans la connaissance de mes cheveux. C'est tellement interactif que j'ai l'impression que ton blog suis mes besoins et mes interrogations. Et puis la partie commentaire permet de s'encourager mutuellement, ça aide dans les coups de mou ! J'ai débuté mon aventure capillaire le 22 juin 2009. J'ai encore beaucoup de chemin à parcourir, mais je n'ai plus de problèmes de casse ni de chute et mon volume reviens peu à peu. Mon prochain défi est le gain de longueur ! Grâce à ton blog, j'ai bâti ma routine. Une routine simple, qui s'adapte bien à ma vie et à moi et qui plaît à mes cheveux. J'apprends petit à petit l'art délicat du stretching. J'ai aussi donné un congé sabbatique à mon lisseur et à mon sèche cheveux !


  • Qu'aimerais-tu trouver sur le blog qui n'y figure pas ?
Difficile à dire ! Je le trouve vraiment complet ! Une vraie encyclopédie ! Je m'étonne même que tu trouves encore l'inspiration pour de nouveaux sujets toujours plus innovants !

  • Recommanderais-tu le blog à d'autres personnes ?
OUI !!!! J'ai déjà envoyé pas mal d'Upgradeuz qui se posaient des questions vers ton blog ! La plupart (celles qui ont pris le temps de lire !) sont revenues ravies avec la réponse à leur problème, ou au moins des pistes à explorer. Car seuls les cheveux peuvent donner le verdict final ! Ton blog est une mine d'or pour toutes celles qui veulent soigner leur cheveux, pour peu qu'elles prennent le temps de lire et de fouiner à travers les articles.
---------------------

Merci pour ce post bien fourni, Tiline ! J'aime beaucoup ton Pikistrip, aussi. On voit bien l'évolution ! Celui de l'année prochain promet, à mon avis ! Bien entendu, faudra pas trop "taillouter", hein ! ^^

lundi 27 septembre 2010

Séquence soin n°2 post défrisage

Coucou les filles !

J'espère que vous avez passé un bon week end ? Moi oui, avec au programme un samedi bien fifille à se faire chouchouter chez l'esthéticienne avec ma mère et un dimanche calme à la maison avec Chéri-chéri. Vu le temps qu'il faisait dehors, c'était pas du luxe ! ^^

Comme d'hab', le dimanche quand on n'a rien de prévu, c'est calme, on en profite pour faire le ménage dans l'appartement, faire les machines, cuisiner, se reposer et... pour ma part, faire une petite session soin. ^^ Vous commencez à me connaître, maintenant, je suis sûre que ça ne vous étonne pas ! :-)

Bah en même temps, ça fait 10 jours que mon nouveau stretching a commencé, il faut donc que je chouchoute mes cheveux et que je leur rende les protéines perdues pendant le processus du défrisage, non ? Bon, j'avoue, j'ai craqué 2 jours avant la fin de la semaine d'attente "réglementaire", je les ai déjà lavés mercredi, à J+5. En même temps, je trouve qu'ils s'en sont mieux portés et qu'attendre deux jours de plus, ç'aurait été trop long. Bref !

Donc hier, voici ce que je leur ai donné à manger :
  • Prepoo : HV ricin + miel + reste de la préparation protéinée de mercredi.
J'ai fait un peu de ménage pendant que j'avais ça sous ma charlotte de douche.
  • Lavage : shampoing hydratant coco/tournesol, Creme of Nature de Revlon
J'avais déjà les cheveux tout doux pendant le rinçage. J'ai même hésité à faire le SP. :-) Mais je l'ai fait tout de même, vu que j'avais le temps de me faire une totale. ^^
  • SP : Soin richesse des cheveux d'Activilong
Sous le bonnet chauffant pendant une bonne heure. Les cheveux sont toujours tout soyeux après le rinçage, j'adore. :-)

Après tout ça, j'ai entrepris de laisser sécher à l'air libre. ça devient de plus en plus long depuis que l'été et les températures qui vont avec se sont fait la malle. ça va compliquer mon affaire pour m'entraîner au braid out, ça !

Avant de partir, moi qui avait peur après le défrisage de perdre du volume... Bah c'est pas vraiment le cas ! Regardez la texture en train de sécher...


J'ai vraiment du beurre dans les yeux parfois ! ^^

vendredi 24 septembre 2010

Types de cheveux

Hello les filles !

Depuis le temps que ce blog est ouvert, je n'en ai jamais parlé, des différentes catégories de cheveux... En même temps, il faut dire que ce n'est pas tellement le plus important, de savoir catégoriser ses cheveux dans une classe, puis une sous-classe, mais bon, c'est toujours bien de savoir comment ça marche pour comprendre celles qui ne jurent que par ces catégories. ^^

Du coup, je vous ai déniché une petite vidéo sympa (sur notre ami Youtube), ce qui évite de faire tout un laïus que vous pourriez retrouver ailleurs sur une kyrielle d'autres blogs.



Pour ma part, je dirais que je suis un mélange de 4 a et b, en fonction des zones de ma tête, mais bon, ce n'est pas ce qui m'aide le plus à savoir comment mes cheveux fonctionnent ! Et vous ?

Ma routine de base

Toujours dans le souci de vous donner des informations claires sur les questions que vous m'avez posées le plus souvent, voici ma routine de base pour mes cheveux.

Avant de commencer à énoncer, je tiens juste à dire que cette routine (que je veux simple) ne m'empêche pas de faire de challenge spécifique, car je l'adapte en général, mais tout de même, il y a des choses qui ne changent pas.

Ma routine s'applique sur une semaine, du lundi au dimanche.
  • Elle comporte au moins 2 lavages : un en milieu de semaine, le second le weekend.
  • Quand je ne suis pas pressée (plus souvent le weekend), le lavage est précédé d'un prepoo.
  • Chaque lavage est suivi par un soin profond.
  • Entre les lavages, j'hydrate mes cheveux tous les jours, le matin et le soir. J'en profite pour masser mon cuir chevelu aussi ! ^^
  • Pour dormir, je fais un chignon lâche sur le sommet de mon crâne et je mets un bandeau pour protéger mon contour de tête.
  • Je dors sur une taie d'oreiller en satin.
  • Au quotidien, j'use et abuse des coiffures à manipulation faible comme les chignons, et les "French braids".
  • J'utilise rarement le peigne en début de stretching et au minimum à chaque lavage dès que les repousses sont gonflées (6/8 semaines post défrisage).
  • Je "stretche" les défrisages à au moins 16 semaines
Associé à cette routine strictement capillaire, j'ajoute ceci :
  • Au moins 30 minutes de gym par jour
  • Au moins 1,5 l d'eau (ou thé) par jour
  • Des fruits et des légumes à chaque repas et aussi un produit laitier par jour.
  • Pas trop de sucres raffinés (le moins possible, en fait).
Voili voilou ! :-)

Les techniques capillaires que j'utilise

Ici, vous trouverez une liste (non exhaustive car les tests, recherches et autres perfectionnements sont toujours en cours !) des techniques capillaires que j'utilise pour m'occuper au mieux de mes cheveux.
  • Le cowash
Étant donné que je me lave les cheveux au minimum deux fois par semaine et qu'un abus de shampoing peut assécher les cheveux (rapport à la présence de SLS dedans), l'utilisation d'un AS pas trop cher (qui lave aussi, mais ne contient pas ce fameux SLS) est une bonne alternative pour conserver le cuir chevelu propre tout en conservant l'hydratation des cheveux. Pour plus d'infos, filez voir le post spécifique sur les cowashes.
  • Le séchage à l'air libre
Pour éviter d'agresser mes cheveux avec la chaleur d'un sèche-cheveux et/ou d'un lisseur. Qui plus est, ça évite la formation des fourches et le dessèchement accéléré et excessif des cheveux. Cela dit, ce n'est pas toujours facile à maîtriser ! Regardez ce que je raconte, ici.
  • La méthode de l'écharpe
Une fois que les repousses sont bien présentes, voire envahissantes, la méthode de l'écharpe devient indispensable pour aplatir le tout et obtenir un volume maîtrisé.
  • Le démêlage aux doigts
Plutôt que de tirer sur le peigne pour faire céder un nœud - qui au final de cède pas, puisque ce sont les cheveux qui cassent ! - j'applique une huile ou un lait capillaire pour faire glisser mes cheveux, je prends mes doigts et je retire tout doucement les cheveux du nœud. Souvent, on se retrouve à la fin avec des cheveux morts - principaux fauteurs de troubles quand y a des nœuds. Après ça, on peut passer un petit coup de peigne, pour la forme. ;-)
  • L'hydratation et le gainage (scellage) des pointes
Deux actions garantes de pointes saines ! ça les protège des agressions journalières et mécaniques (qui mènent aux fourches), surtout si on les porte lâchés.
  • Les styles protecteurs
Ils sont importants au quotidien pour éviter l'usure mécanique des pointes sur les vêtements. Du coup, il faut les surélever ou les cacher dans les coiffures (chignons, French braids, cornrows, etc...), le plus souvent possible.
  • Les manipulations limitées
La règle, c'est une fois coiffée, on ne touche plus... jusqu'à la prochaine fois. ça évite aux cheveux les mini-agressions comme par exemple le tortillage de mèches.
  • Le massage du cuir chevelu
Pour stimuler la circulation sanguine du cuir chevelu et encourager les cheveux à pousser par la même occasion. Puis ça détend super bien, un truc de dingue ! ^^ Pour plus d'infos, filez voir ce post.

Mes outils capillaires

Quoi de mieux qu'une photo pour illustrer le thème du post ?


Voici donc les outils que j'utilise pour me coiffer et faire mes soins au quotidien. Alors on va partir de la gauche pour aller vers la droite, comme si on lisait.
  • Bouteille avec embout applicateur : elle me sert à appliquer de l'huile sur le cuir chevelu. Il y a moins de gaspillages car je peux mieux doser l'huile et même avec les repousses, c'est facile. Le long bec rentre dedans et l'huile atteint directement le cuir chevelu.
  • Vapo : j'en ai plusieurs. Il me servent à faire mes popotes liquides pour l'hydratation au vapo (Infusium 23 + HV + hydrolat menthe poivrée, par exemple).
  • Peigne à grosses dents : pour le démêlage, une fois que j'ai défait les éventuels nœuds aux doigts.
  • Brosse en poil de sanglier : pour bien aplatir et lisser le devant et mon contour de tête quand je fais des chignons.
  • Peigne à queue : il me sert pour dessiner des séparations quand je fais des nattes
  • Pinceau applicateur : pour appliquer mes masques et autres popotes lors de mes soins profonds.
  • Charlotte de douche : Pour couvrir mes masques et activer le soulèvement des écailles des cheveux avec la chaleur de ma tête. Parfois, j'accélère le processus avec le bonnet chauffant.
  • Bonnet chauffant : je le chauffe au micro-onde avant de le mettre par dessus la charlotte de douche pour 30 à 60 minutes. ça active l'action du soin.
  • Bol en plastique : pour faire mes popotes avant le soin profond (HV + miel + AS, par exemple)
Voili voilou ! Vous connaissez désormais mes outils ! :-)

Bienvenue chez moi !

Hello !

Bon, le titre dit déjà ce que je pense : Bienvenue sur ma planète ! J'espère que vous y plairez et que la lecture y sera agréable.


Comme vous avez pu le constater, les informations s'organisent à la fois de manière verticale - dans la colonne à gauche de l'article du jour - et de manière horizontale - en dessous de la bannière principale.

D'ailleurs, dans cette bannière, vous trouverez des infos capillaires d'ordre général sur ma routine, les objets que j'utilise, les produits, les méthodes de coiffure... Et puis un glossaire, aussi, car aussi léger que le thème de ce blog puisse paraître, il s'organise autour d'une terminologie bien huilée et qui peut aider à comprendre pas mal de choses ! :-)

Dans la colonne de gauche, vous retrouverez plusieurs petites rubriques comme les archives du blog, les fidèles lectrices, la trace de vos visites, les thèmes du blog... Tout est annoncé par un titre pour vous donner une idée de ce que vous allez trouver.

Concernant plus particulièrement les thèmes du blog, je vous laisse découvrir les libellés qui se veulent aussi bien rubriques pratiques que théoriques (Nounoune fait sa savante et Trucs et astuces par exemple), mais aussi accueillantes, car vous pouvez également ajouter votre grain de sel (Vos questions, Vos témoignages). Et bien entendu, la rubrique des interventions un peu marrantes aussi (Nounoune pète un plomb)... Si vous vous sentez perdue face à l'immensité du blabla qu'on trouve ici, commencez alors par ce post. :-) ça devrait aller mieux, après ! ;-)

Autrement, vous avez la possibilité de me joindre grâce au formulaire de contact et aussi de faire plus ample connaissance avec moi. Tout se passe dans la bannière de gauche, tout en haut.

Bon, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne découverte et une bonne lecture !
A bientôt sous les posts, dans les com', peut-être ! ;-)

Nounoune

Mes incontournables

Ici, vous allez trouver tous les produits vers lesquels je retourne invariablement, malgré tous mes tests produits. Bien entendu, je ne les utilise pas en même temps, j'alterne. :-)

Lotions
  • Lotion de croissance suractivée de Miss Antilles
  • Tonicap S14 de Capilo
Leave ins
  • African Queen de biofusium 33
  • Infusium 23
Huiles
  • Ricin/Karapate
  • Germe de blé
  • Jojoba
  • Avocat
  • Coco
  • Beurre de karité
Shampoings
  • Richesse des cheveux (activilong)
  • Shampoing hydratant Creme of Nature de Revlon (bouteille blanche, bleue et jaune)
Masques/Soins après-shampoing
  • Hair Mayonnaise
  • Revitalex de Pink
  • Soin après shampoing Richesse des cheveux (Activilong)
Faits maison
  • Lait et crème capillaire (crème d'or)
  • Mes vapo hydratation à base de jus d'aloé vera.
Compléments alimentaires
  • Forcapil
  • Germe de blé en paillettes

jeudi 23 septembre 2010

Du changement sur la planète Nounoune !!!!

Coucou les filles !

Me revoilà pour une annonce : j'ai décidé de changer la tête du blog et l'organisation des infos ! En fait, j'y pensais depuis un petit moment, mais je ne m'étais pas mis un coup de pied au derrière pour m'y mettre... Un peu feignasse, quoi.

Ce qui m'a donné le déclic, c'est le message d'une lectrice (Douceur de coton pour ne pas la nommer ! ^^) qui me disait beaucoup aimer le blog, mais avoir du mal à retrouver les informations.

C'est quand-même dommage, moi qui veux partager tout ce que je découvre avec vous, je rate un peu le coche sans savoir ! Du coup, me voilà, comme en janvier dernier à refondre l'apparence du blog pour que vous puissiez trouver un espace plus "user friendly", sans pour autant perdre vos marques. Le monde de Nounoune fait peau neuve à l'extérieur, mais à l'intérieur, ça reste pareil !

N'hésitez pas à me dire si des choses vous déroutent. Je vous expliquerai de toute façon dans un post toutes les modifications qui ont eu lieu pour que vous ne soyiez pas perdues, de toute façon. :-)

Voili, voilou !!!

Bonne fin de soirée les filles ! Bibizzzz

Entrée de saison et chute des cheveux

Coucou les filles !

Aujourd'hui, c'est l'automne, on entre dans la pente descendante de l'année. Les jours vont se faire de plus en plus courts, et le froid va s'installer. D'ailleurs, le matin, il commence à faire plutôt frais... :-s Ah oui, et puis aussi :

Les cheveux peuvent faire un peu pareil : tomber un peu plus que d'habitude pendant cette période. Mais pas de panique, les filles, ça rentre normalement dans l'ordre au bout de quelques semaines. Pour vous dire, parfois, on ne fait même pas la différence, par rapport à d'habitude.
  • Élément déclencheur
En fait, au printemps et en été, les rayons du soleil sont plus forts et ça contribue à augmenter le taux d'hormones de croissance des cheveux. Du coup, les cheveux poussent plus, pendant les mois chauds, mais dans cette même logique, ils tombent aussi plus vite, vu qu'il atteignent plus vite leur "maturité".
  • Comment réagir ?
Si on n'a pas de problème capillaire particulier en plus de cette chute saisonnière, on peut attendre que ça passe, ou alors - quand on est une flippée / accro / loveuse des cheveux - on peut faire une cure de complément alimentaire pour les cheveux (genre levure de bière, Forcapil, ou autre...), ce qui va aider à booster la pousse de nouveaux cheveux. Bien entendu, cette cure pour commencer à être effective devra durer au moins trois mois (le temps qu'il faut aux cheveux pour se régénérer).

Si la chute ne vous semble pas normale et que vous constatez une diminution visible du volume général de votre chevelure, filez chez un dermato sans plus attendre, les filles, car ça ne relève plus de l'ordre saisonnier, mais plutôt de l'ordre des hormones ou des carences (notamment le fer). Une analyse sanguine prescrite vous donnera la réponse, puis le dermato vous prescrira assurément de quoi solutionner votre petit couac.

Voili voilou ! C'est tout pour aujourd'hui. ;-)

PS : Bienvenue en automne !

mercredi 22 septembre 2010

Chéri-chéri parle de son parcours capillaire

Coucou les filles !

Aujourd'hui, j'ai décidé de parler un peu des cheveux de Chéri-chéri ! Enfin, c'est lui qui va en parler lui-même, hein. En fait, à force de me voir jouer dans ma tête, ce qui l'agaçait au début - parce que chronophage, forcément ! - a fini par piquer sa curiosité et au final, il suit ce que je fais, il m'encourage dans mes efforts et on parle aussi de ses cheveux ! ça s'avère toujours intéressant, d'ailleurs ! Voilà donc une transcription de ma petite interview de lui...

-----------------------------------------
  • Allez, dis-moi tout sur tes cheveux, Zhom : couleur, soins, coiffage...
Ils sont naturellement blonds, sans coloration, ni autre modification.
Niveau soins, c'est lavage avec un shampoing Garnier, tous les jours et une fois par semaine, j'applique l'après shampoing de la même gamme.


Pour le séchage, je m'ébroue comme un chien dans la baignoire. Rideau fermé - bien sûr - pour ne pas inonder partout et me faire engueuler (note de Nounoune : non, je ne passe pas mon temps à l'engueuler comme une marâtre. Faut juste qu'il n'inonde pas partout...^^) et après, je sèche avec la serviette, la tête en bas. J'insiste sur le dessous, car c'est là que mes cheveux sont le plus épais. Après ça, je frictionne les cheveux et je les étire.

Pour la remise en place des cheveux de façon naturelle, je baisse et je relève la tête.

Et pour le coiffage, je les brosse en faisant la raie au milieu. Je passe 7 à 8 coups de brosse de chaque côté pour éviter que ça fasse des épis quand ça sèche parce que j'ai des cheveux épais.


  • As-tu déjà eu les cheveux longs ?
Oui, jusqu'au milieu du dos. ça m'est venu lors de ma période Metallica et Nirvana. ça n'a pas du tout choqué ma mère, au contraire, elle trouvait mes cheveux très beaux. Cette période cheveux longs a duré 7/8 ans.
  • Comment c'était (lavage, soin, coiffage...) quand tu avais les cheveux longs ?
Niveau soins, j'ai à peu près tout essayé : Pétrolane (pas terrible car cheveux gras), les shampoings l'Oréal (pas mal), le savon de Marseille liquide (pas mal aussi), et même le gel douche les jours de dèche, le lundi matin quand on n'a pas les yeux en face des trous ! D'ailleurs, c'est infect, ça laisse les cheveux gras.

Côté lavage, c'était shampoing tous les jours, autrement, ils devenaient ternes et gras et deux soins par semaine. De l'après shampoing en milieu de semaine et un soin nutritif (genre masque, le week-end). Je me suis mis aux masques parce qu'en faisant mes courses, j'ai vu les filles qui en prenaient pour leurs cheveux. Du coup, je me suis dit que si ça marchait pour elles, pourquoi pas pour moi ???

Pour le séchage, entre avril et octobre, je me levais tous les matins entre 6h et 6h30 pour les laver et leur laisser le temps de sécher à l'air libre. Je n'utilisais pas de sèche cheveux (car cheveux électriques sur le dessus-, là où je les ai plus fins). En fait, j'utilisais le même processus décrit plus haut. C'est là que j'ai pris l'habitude de faire ça. Idem pour la remise en place.

Pour le coiffage, j'avais l'habitude de faire un cadogan (une queue de cheval, en fait) ou de les laisser lâchés. Parfois, pour le fun, je me faisais un palmier au sommet de la tête.
Ah, je passais pas mal de temps à les démêler aussi !
  • Pourquoi les as-tu coupés ?
Pour trouver un job. Et oui, dans le droit, il ne sont pas forcément très fun... ou Nirvana ! ^^
  • Comment aimes-tu les porter, maintenant ?
Plutôt courts, mais je les garde mi-longs pour ma femme. (Note de Nounoune : bah oui, mais sinon, tu rases tout, toi aussi. Même en hiver ! Non mais quelle idée de couper autant, aussi ! ^^)
  • Une anecdote capillaire à nous raconter ?
On m'a appelé "Mademoiselle" une bonne dizaine de fois à cause de mes cheveux.
Sinon, une autre : quand je me suis coupé les cheveux pour trouver du boulot, je les ai revendus à un perruquier.
  • Est-ce que les hommes parlent cheveux, entre eux ?
Euh, non, pas vraiment... Ou plutôt poils ! ^^ (note de Nounoune : boys will be boys...) Plus sérieusement, je peux en parler à un pote qui me pose la question, mais ce sera un pote gay. Pas les autres. ça ne les intéresse pas.
  • Un conseil à donner en matière de soin capillaire ou autre ?
Pour que vos hommes ne soient pas soulés par votre passion capillaire, montrez-leur que ce que vous faites est ludique et qu'ils peuvent s'amuser avec vous. Par contre, il ne faut pas que ça dure trop longtemps, parce que sinon, ils décrocheront.

---------------------------------------

Voili, voilou !
Merci de t'être prêté au jeu, Chéri-chéri ! C'était super sympa de t'interviewer.
Vous avez vu les filles, au final, les mecs ne sont pas moins accro aux rituels capillaires que nous, c'est marrant ! ^^

mardi 21 septembre 2010

Avis au challengeuses : J-1 semaine avant la fin du challenge !

Coucou les filles !

Ayé, on est dans la dernière ligne droite en ce qui concerne le challenge estival : il ne reste plus qu'une semaine avant de partager ensemble nos impressions sur les 4 mois passés à challenger. ^^ En même temps, s'il durait plus longtemps, le challenge serait un peu risible, car vu que c'est l'automne demain - ou après demain, je ne me souviens jamais ! - il faudrait le rebaptiser !

Bref, en prévision des bilans de fin à publier ici avec photo à l'appui pour faire un joli Pikistrip "avant/après", je vous transmets le questionnaire de fin sur lequel "bosser" un peu pendant la dernière semaine. Pour ce qui est de la transmission des bilans de vous à moi, je pense que vous avez toutes mon adresse mail dans vos archives. Je n'ai pas envie de la mettre visible sur le blog, je risquerai de me faire spammer inutilement. Si vous n'avez pas mon adresse - ou la flemme "d'investiguer" dans vos archives ! ^^ - il y a toujours le formulaire de l'onglet "me contacter".

Voici donc le questionnaire...

  1. Qu'avez-vous pensé de ces 4 mois de challenge ?
  2. Décrivez vos cheveux aujourd'hui. Votre objectif est-il atteint ?
  3. Quelles ont été les difficultés à surmonter ? Comment avez-vous fait ?
  4. Le challenge vous a t-il aidé à adopter de nouvelles habitudes ? Lesquelles ?
Pour ma part, je posterai mon bilan de challenge mercredi prochain, donc le 29, septembre date à laquelle nous serons à J+1 de la fin du challenge. J'ai hâte de vous lire et de voir vos évolutions ! :-)

Voili voilou ! A plus ! ;-)

lundi 20 septembre 2010

Défrisage day : Septembre 2010

Hello les filles !

I did it !
Voilà, mon stretching a pris fin vendredi soir après le boulot et c'est reparti pour un autre qui va nous mener au cœur de l'hiver. Cette fois ci, je suis un peu déçue. J'ai l'impression que ça n'a pas poussé, mais ça, c'est peut-être parce que j'ai lissé il y a deux semaines et que je savais à peu près à quoi m'attendre. Du coup, ça me met un peu le moral dans les chaussettes pour BSB. Cela dit, Chéri-chéri - mon bon ptit mari ! ^^ - me dit que ça a poussé. Donc je lui fais confiance ! :-)

La coiffeuse m'a encore demandé si on taillait les pointes, là encore, j'ai dit non. Vous avez vu, je résiste bien, hein ! :-) Cela dit, j'ai l'impression que mes pointes en ont besoin, mais en même temps, je ne sais pas, je vais ptet attendre le premier lavage pour voir la tête des cheveux, parce que là, c'est super plat. Après la grosse touffe des derniers temps, ça me fait bizarre de voir ma tête et les cheveux tout plats... Par contre, chéri-chéri, il aime, il est tout content !

Bon, je ne m'inquiète pas trop non plus, car j'ai toujours des cheveux sur la tête, il me caressent les épaules et un peu le dos. :-) Finalement, si, ça a du pousser, je crois... En fait, j'ai oublié de préciser que la coiffeuse a rentré les pointes à l'intérieur, mais pas mal, quand même, donc c'est ptet ce qui fausse un peu ma vision et qui donne une impression de pointes pas top ?
Bon, faut ptet que je vous montre, maintenant, parce que je pense que vous préférez voir plutôt que de continuer à lire mon soliloque... ^^ Voici donc :

Vous voyez, on est encore loin de BSL... Je me demande si je vais y arriver d'ici la fin de l'année ? C'est chiant d'avoir un dos long (et d'être une grande saucisse ^^) !!!! Et BSB, est-ce que j'y suis maintenant ? Pas sûr.... Disons full APL ! Bon, vais pas me plaindre, c'est déjà plutôt pas mal. :-) D'autant plus que maintenant, Chéri-chéri prend plus de recul pour prendre les photos. ;-)

Le lendemain, j'ai repris des photos, et finalement, avec les bouts moins bouclés, j'ai réussi à me faire une meilleure idée de ma longueur. En fait, ça a bien poussé. Et les cheveux les plus longs (on voit bien la strate) ont atteint le niveau BSB...


Je crois d'autant plus que ça a poussé que ma Môman (qui ne voit jamais rien en matière de cheveux) m'a dit qu'ils avaient "longi", comme on dit en créole ! :-)

Finalement, pas si déçue que ça. Si les autres voient pour moi que ça a poussé ! ;-) Je vais continuer sur ma lignée. Par contre, mes pointes ont vraiment besoin d'un coup de ciseaux, je trouve !

PS : une bonne chose : pas de brûlures ou de picotage : mon cuir chevelu s'en est bien sorti ! :-)

PS 2 : autre bonne chose : c'est plus texlaxé que défrisé, j'aime bien, comme ça. :-)
PS 3 : désolée, on voit le bordel au dessus de l'armoire... :-s

vendredi 17 septembre 2010

Agents hydratants : eau vs huile végétale

Salut les filles !

Arf ! j'ai oublié de retirer le mode brouillon du post d'aujourd'hui ! Quel boulet.... ^^ Allez, je rectifie le tir ! ;-)

Bon bah on continue dans le thème de l'hydratation ! ça ne dénote pas trop par rapport à hier. :-) Alors la question qu'on peut se poser est la suivante :


Eau, huile, quel est le meilleur agent hydratant ?

  • Petit rappel
On a vu dans la quick tip d'hier que l'eau était un bon hydratant pour les cheveux, mais qu'il ne suffisait pas à lui seul pour rendre souplesse aux cheveux. Et puis aussi que l'huile était là pour nourrir et permettre à l'eau de ne pas s'évaporer.
Au quotidien, on peut mouiller ses cheveux et ensuite appliquer une HV, mais on peut aussi avoir recours à des leave ins (maison ou pas). Il en existe deux types qu'on peut différencier en regardant la compo : les leave ins à base d'eau d'un côté et les leave ins à base d'huile de l'autre. En règle générale, ces leave ins sont émulsionnés (mélangés ensemble avec un émulsifiant en plus pour que l'eau et l'huile ne se séparent pas) et sont plus ou moins gras en fonction de leur teneur en huile et en eau.


  • Comment différencier les leave ins à base d'eau des autres ?
Juste en jetant un œil sur leur compo : pour qu'un leave in soit principalement à base d'eau, l'eau doit figurer en premier dans la liste. Pour un leave in à base d'huile, c'est la même chose avec l'huile : il doit être en première position dans la liste.

  • Quand utiliser les leave ins à base d'eau ?
De préférence quand les cheveux sont secs, car l'eau va permettre aux autres ingrédients du leave in de mieux pénétrer les cheveux. Puis par définition, ce leave est là pour remettre de l'hydratation là où il en manque ! ;-)
Exemples de leave ins à base d'eau : African Queen de Biofusium 33, Infusium 33, sérum pointes sèches de Phytospecific...

  • Quand utiliser les leave ins à base d'huile ?
Quand les cheveux sont mouillés, car il va aider à emprisonner l'eau dans les cheveux qui resteront hydratés plus longtemps. Dans ce cas, il est inutile d'ajouter encore de l'eau car les cheveux sont déjà saturés, donc ce n'est pas bénéfique.
Exemples de leave in à base d'huile : Lotion hydratante à l'huile d'olive d'ORS, beurre de karité pur...

  • Au quotidien
Ces infos sont bien utiles à connaître quand on pratique l'art du séchage à l'air libre, car
- en cas de cheveux secs : on pschitte avec un leave in à base d'eau,
- en cas de lissage : on pschitte avec un leave in à base d'huile (on ôte l'hydratation des cheveux avec le lisseur pour les rendre lisses, donc on ne va pas en remettre par dessus !),
- en cas de cheveux secs en fin de session de séchage à l'air libre : on opte pour un leave in à base d'huile qui va mieux retenir l'eau dans les cheveux.


En résumé

Leave ins à base d'eau et leave ins à base d'huile sont complémentaires. On utilise un leave in à base d'eau sur cheveux secs pour ajouter de l'hydratation alors que le leave in à base d'huile s'utilise sur cheveux mouillés pour les gainer et retenir l'hydratation à l'intérieur.

Voili voilou ! Elle était plus longue que les autres, cette quick tip, mais j'espère qu'elle vous a plue ! ;-)

jeudi 16 septembre 2010

Eau pour hydrater les cheveux : suffisant ?

Coucou les filles !

Aujourd'hui, encore une quick tip, cette fois-ci en matière d'hydratation !


Est-il possible de se contenter de vaporiser ses cheveux avec de l'eau pour pouvoir les hydrater ?

La réponse est non. Et, oui, c'est bizarre, parce que je suis la première à vanter les mérites de l'eau dans le vapo pour hydrater ses cheveux au quotidien ! En fait, l'eau, c'est très bien, mais ce n'est pas suffisant pour hydrater durablement les cheveux.

En fait, l'eau pénètre dans les écailles des cheveux, ce qui a pour résultat d'humidifier les cheveux, mais une fois que le tout se sera évaporé au contact de l'air, ils seront de nouveau secs. En gros, il faudrait presque rester à mariner dans de l'eau pour que les cheveux restent souples, sauf que ce n'est pas tellement possible...

Du coup, la solution, c'est de trouver comment retenir l'hydratation dans les cheveux le plus longtemps possible. Pour ça, on applique sur les cheveux mouillés/humidifiés une HV pénétrante (avocat, coco ou olive). ça va nourrir les cheveux et également sceller l'hydratation (j'en parle souvent, de ça) dans les cheveux. Autrement dit, les molécules d'eau ne pourront plus s'évaporer aussi facilement dans l'air.
Au lieu de l'huile, on peut aussi utiliser un leave in crémeux ou un lait capillaire, ça fait parfaitement l'affaire aussi !

En résumé

Vaporiser ses cheveux avec de l'eau n'est pas suffisant pour les hydrater, il faut utiliser ensuite une huile ou un leave in émulsionné pour empêcher l'eau de s'évaporer.

mercredi 15 septembre 2010

Grossesse, allaitement et défrisage

Coucou les filles !

Aujourd'hui, on va s'attaquer à une question à laquelle on a toutes été confrontées au moins une fois : faut-il se défriser les cheveux ou pas quand on est enceinte ou qu'on allaite ?


Et oui, on a toutes une copine, une sœur ou une collègue qui se pose la question, ou alors qui l'a fait - à savoir défriser - alors qu'on était fermement persuadée qu'il ne fallait absolument pas le faire, sans vraiment savoir pourquoi.

En bonne fouineuse que je suis, j'ai décidé d'aller chercher la réponse et en gros, voilà ce que ça a donné :


Le défrisage est DÉCONSEILLÉ - pas interdit - en cas de grossesse.

Ok, ça on le sait toutes ! Mais pourquoi ? Au final, quand on sait, c'est simple et ça coule même de source !

On déconseille le défrisage, au même titre que les permanentes, colo, décolo et compagnie aux femmes enceintes - de toutes les couleurs - notamment pour leur éviter une exposition à des odeurs chimiques fortes qui pourraient les gêner.

Je n'ai pas parlé de risque pour le bébé, car malgré mes recherches, je n'ai rien trouvé qui disait que les défrisages et autres services de ce type chez le coiffeur influait dangereusement sur le bébé. D'ailleurs s'il y avait un risque avéré, les futures mamans coiffeuses ne pourraient plus travailler au final ? Cela dit, ça ne veut pas dire qu'elles ne s'arrêtent pas de travailler plus tôt. Mais ça, ce sont d'autres motifs, qui mènent à cet état de fait et ils sont aussi bien valables pour les coiffeuses enceintes que pour les autres non coiffeuses mais enceintes.

Pour revenir à ce que je disais plus haut, oui, les odeurs chimiques peuvent indisposer les futures mamans, et du coup, les coiffeurs préfèrent jouer la carte de la prudence. Ainsi, ils refusent souvent de défriser, notamment pour éviter le scénario catastrophe selon lequel l'odeur du défrisant rendrait la future maman malade à... je vous passe la description de la scène. ^^ Vous imaginez la tête du coiffeur, face à ça ? Il doit sacrément faire la gueule si ça lui arrive en plein salon ! Bien entendu, toutes les futures mamans ne sont pas vomisseuses (désolée, je l'ai dit) ou gênées par les odeurs fortes, mais on n'est jamais trop prudent, ça peut se comprendre. :-)

Il y a également une autre raison - moins aléatoire, on va dire - pour laquelle un coiffeur refuse ce type de service à une future maman : la qualité des cheveux pendant la grossesse et après... Et oui, souvent, on a de beaux cheveux épais, pendant la grossesse, et qui ne tombent pas, en plus. ça, c'est du aux hormones, mais une fois l'accouchement passé, les cheveux qui ne sont pas tombés pendant la grossesse, tombent et on se retrouve souvent avec des cheveux un peu fatigués. Un défrisage pendant la grossesse, c'est un risque de plus sur ses cheveux ; l'accentuation de la chute - inévitable - de cheveux post-partum. Le coiffeur dans tout ça, refuse pour éviter de s'entendre dire par une jeune accouchée échevelée (et échaudée pour le coup ! ^^) que la chute est arrivée par sa faute. Donc là aussi, c'est logique. Mieux vaut prévenir que guérir.

Concernant les mamans qui allaitent, c'est pareil. C'est déconseillé. Mais dans leur cas, c'est surtout parce que la chute d'hormones n'a pas encore eu lieu, du coup, c'est comme si elles étaient encore enceintes. Au final, il vaut mieux attendre la fin de l'allaitement et/ou le retour de couches.

Pour ma part, je pense que j'arrêterai le défrisage pendant cette période, par confort, face aux odeurs déplaisantes. Et puis aussi par peur de faire du mal à mes cheveux, j'avoue. Ok pour un bébé, mais pas pour perdre tous mes cheveux ! Puis bon, on n'est pas des "Creamy crack", quand même, alors on peut attendre quelques mois pour défriser ! ^^

Et vous ? Qu'est-ce que vous avez fait les déjà-mamans, défrisage ou pas ? Quels ont été vos subterfuges pour éviter la casse ? Et les mamans à venir (pas forcément enceintes), que comptez-vous faire ?

mardi 14 septembre 2010

Mayonnaise capillaire / cholestérol, quelle différence ?

Me voilà de retour !

Et oui, le post de ce matin étant riquiqui, je vous en mets un autre avec une question intéressante qui m'est parvenue d'une lectrice (arf, je n'ai plus ton pseudo sous les yeux, je corrige ça ce soir pour te rendre justice ! ;-)) :

Quelle est la différence entre un soin cholestérol et une mayonnaise capillaire ?

Et bien en fait, il n'y en a pas. Enfin, presque. Je m'explique !
  • Le cholestérol
Dans la sphère du soin capillaire, le cholestérol est un corps gras dont les cheveux secs et abîmés raffolent. Et tout particulièrement les cheveux chimiquement modifiés.
Le cholestérol a pour but d'aider à restaurer l'hydratation et la souplesse des cheveux. Du coup, on se retrouve avec des cheveux bien noirs et avec des boucles bien définies après un soin avec.
  • Pour la petite histoire...
Les plus anciens traitements remontent aux années 50 aux États-Unis, lorsque l'utilisation des outils chauffants pour la coiffure se sont banalisés. C'était en fait une réponse aux conséquences désastreuses des fers ultra chauds sur les cheveux.
  • Types de traitements au cholestérol
Au début, ces soins consistaient uniquement en une mayonnaise maison à base d'œuf et d'HV, ou alors carrément un tube de mayonnaise industrielle. C'était très efficace, mais le problème, c'était l'odeur tenace de vinaigrette sur les cheveux...
Par la suite, les soins capillaires à base de cholestérol ont commencé à fleurir... L'efficacité était toujours là, mais plus l'odeur de vinaigrette. ^^
  • Attention au cholestérol !
Ok, le cholestérol, c'est bon pour les cheveux, mais uniquement en usage externe. Il est inutile de se gaver d'oeufs et d'autres produits riches en cholestérol, car avant d'atteindre les cheveux, le cholestérol passe dans le sang et "encrasse" les artères avec des dépôts de graisse, ce qui peut mener à terme à des maladies cardio-vasculaires, donc attention. Autrement, en usage externe (soins capillaires), vous pouvez en user et en abuser ! ^^
  • Exemples de soins au cholestérol
On a donc la mayonnaise maison, la mayo industrielle, le Hair mayonnaise d'ORS, le cholesterol conditioning creme de Queen Helen, le deep cholesterol treatment de Dark and Lovely, le replenishing pack d'ORS, et j'en passe... Je ne les ai pas tous testés, mais par contre, pour ceux que j'ai bien aimé, j'ai remarqué qu'ajouter un œuf et/ou de l'huile d'olive dedans, ça rendait le soin encore plus efficace ! ;-)

En résumé

Mayonnaise capillaire et cholestérol, travaillent pour la même chose sur les cheveux. Les aider à récupérer de l'hydratation et de la souplesse pour arrêter la casse. Dans les premiers soins cholestérol, il y avait de l'œuf, mais maintenant, ce n'est plus forcément le cas, sans pour autant que ça diminue l'efficacité.

Voili voilou ! J'espère avoir éclairé un peu votre lanterne ! ;-)

Les cheveux de deux illustres inconnues

Coucou les filles !

Je continue dans la lignée des non-stars aux beaux cheveux ! Aujourd'hui, c'est le tour de deux hair loveuses aux cheveux magnifiques. La première, elle s'appelle Kcurly et elle porte sa crinière au naturel...


Magnifique, n'est-ce pas ? Aujourd'hui, je ne vous mettrai pas un paquet de photos comme d'habitude (ces deux jolies hair loveuses ont quand même le droit de conserver leur droit à l'image et à la gérer comme elles l'entendent), mais par contre, je vous invite à visiter son Fotki. Il y a là-bas une pleïade de photos de ses cheveux.
Si ça vous intéresse, elle a aussi un blog : Newlynatural.

La deuxième diva aux beaux cheveux, c'est l'auteur du blog zanandrob. Elle fait des braidouts MA-GNI-FIQUES ! Filez voir la catégorie "My hair" où elle montre sa crinière... Puis si vous n'avez pas peur de l'anglais, vous pouvez aussi parcourir un peu le blog, elle y donne pas mal de conseils. :-)

lundi 13 septembre 2010

Stretching : fin de la semaine 17 dans 2 jours !

Hello les filles !

J'espère que vous avez passé un bon week end. Ah, là, là ! ça sent la fin du stretching !


Hier, j'ai mis un temps fou à me démêler les cheveux après ma séquence, soin. Et surtout, comme je ne peux plus me rincer la tête en avant (sinon, cheveux = sac à nœuds féroces), au-dessus de la baignoire, ça rallonge le temps encore plus (re-déshabillage, re-rinçage, re-séchage du corps, "crémage" du corps pour éviter la peau de croco, puis re-habillage pendant que la serviette sèche un peu les cheveux et APRÈS seulement, je peux commencer à démêler mes cheveux.

Vous pourriez me dire que je n'ai qu'à faire mon SP sur cheveux secs avant le lavage, mais non. Il est plus efficace après le lavage, à ce stade avancé du stretching. Plus que moi-même, là, ce sont les cheveux qui dictent la loi et moi, je suis. Et sous ces lois, qu'importe si je peste - ou alors chéri chéri - les soins sont et demeurent chronophages. C'est un temps incompressible. Enfin si, mais au risque de se retrouver avec un paillasson sur la tête, complètement ingérable. Je ne m'en plains pas, j'ai choisi de faire des stretchings assez longs. Mais bon, en même temps, c'est juste un peu fatiguant pour les bras, quand même. Enfin ! En même temps, je ne suis pas non plus un cas désespéré, ça fait juste 10 jours (depuis mon retour de vacances exactement) que ça commence à peser un peu... sur les bras. Jusqu'à la quinzième semaine, ça allait.

Tout ça, en fait, c'est pour me faire comprendre (parce que les cheveux me parlent ! ^^) qu'il est temps de se préparer au défrisage, pour une date à fixer dans les 10 jours à venir... Du coup, voici ce que j'ai fait pour les préparer au service...
  • Un prepoo protéiné
AS + beurre de karité + HV olive + œuf
Temps de pose : 15 minutes sans chaleur
  • Lavage
Shampoing Biofusium 33 Cholestérol et vitamines
Et oui, j'ai bien forcé sur les protéines pour qu'ils soient costaux le jour J. Après, il était absolument nécessaire de contrebalancer avec de l'hydratation, donc...
  • Soin profond
Bah ui, obligé. Et là, plutôt que d'utiliser le Revitalex pur, j'y ai ajouté du miel, pour son côté humectant. J'ai laissé poser une bonne heure sous le bonnet chauffant pour m'assurer que ça prenait bien, puis comme j'avais la flemme, j'ai dormi et j'ai rincé le dimanche.

Les cheveux étaient tout souples au sortir de la session soin, mais bon, avec les repousses et le séchage, ça n'a pas tellement duré... j'ai retrouvé ma moumoute et - à mon grand désespoir - l'effet ""pointes filasses qui contraste avec les repousses. C'est assez bizarre, d'ailleurs, car les pointes ne sont pas plus abîmée que ça... Pas grave, plus que quelques jours et ce stretching-ci sera fini, puis je serai fixée.

Maintenant, je ne le les lave plus jusqu'au défrisage. ça va être dur, de tenir, mais bon, c'est pour la bonne cause. Allez, courage ! Et vous, qu'avez-vous fait à vos cheveux ce week-end ?

vendredi 10 septembre 2010

Lotion antipelliculaire de Nature Fresh

Coucou les filles !

Et voilà la première fiche des produits Caraïbes Cosmétiques que j'utilise depuis mes dernières vacances.
  • Packaging
Bouteille facile à prendre en main, pas lourde. Petit bec doseur plutôt efficace. Au début, j'avoue que je l'ai un peu regardée de travers, parce que je ne suis dit ça me ferait comme avec les bouteilles de produits Capilo : genre, je tourne la bouteille et la moitié du contenu m'inonde la tête... Finalement non, on maîtrise le volume de ce qui sort (vu qu'on fait une légère pression sur la bouteille), mais il faut quand même faire attention, la tête, c'est sphérique, alors ça coule vite...
  • Texture
Liquide, donc sur la tête, c'est "fuyant". On a l'impression que ça ne veut pas rester sur la tête. ça mousse un peu quand on masse le crâne pour aider à la pénétration, mais rien de bien impressionnant, ça passe vite. Côté odeur, rien à dire, c'est agréable. Comparativement au Tonicap S14 de Capilo, c'est Venise !!! ^^
  • Avantage
La petite sensation de fraîcheur sur le cuir chevelu peu après l'application. On en oublie que ça grattait ! :-) En gros, il fait ce qu'il promet. ^^ Son prix par rapport au contenant est super honnête. Vous le trouverez à moins de 12 euros sur le site de vente en ligne.
  • Inconvénient
Rien sur le produit en lui même, si ce n'est le fait que ça coule trop vite sur la tête une fois que c'est sorti de la bouteille et en contact avec le crâne ! Une lotion émulsionnée, ce serait ptet pas mal ?
  • Résultats obtenus
Cuir chevelu presque immédiatement soulagé de la grattouille.

Voili voilou pour le premier produit ! La semaine prochaine, on passe au shampoing cholestérol et vitamines, dont je vous ai brièvement parlé la semaine dernière, dans le post sur mon dernier lissage maison.
A pluche ! ;-)

jeudi 9 septembre 2010

Tuto traduit pour Braid out sur cheveux secs.

Coucou les filles !

Bon, toujours dans l'optique de découvrir et maîtriser de nouvelles techniques de coiffure pour varier et ajouter de nouvelles cordes à mon arc, je m'intéresse au braid out, maintenant ! C'est une coiffure qu'on peut effectuer quelque soit la longueur de ses cheveux, du moment qu'on arrive à les natter.

Je vous ai donc trouvé un tuto, pas très long et très bien expliqué qui devrait nous aider pas mal. Bonne lecture !

-----------------------------------
Réaliser un braid out sur cheveux secs
Par Alma Campbell

Obtenez de magnifiques boucles et ondulations sans dommages !

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un braid out ? Une coiffure portée principalement par les femmes aux cheveux afros pour boucler ou onduler leurs cheveux aux boucles souvent brouillonnes ou non définies, ou même pour modifier la tailles des boucles qu’elles ont déjà. Le braid out peut s’effectuer sur cheveux naturels ou défrisés et est souvent utilisé par les transitionneuses pour uniformiser la texture de leurs cheveux entre partie naturelle et partie défrisée.
Le braid out donne également des belles ondulations sur les autres types de cheveux (caucasiens, asiatique…)

La majeure partie des femmes font leurs braid out sur leurs cheveux mouillés (comme on ferait pour une pose de bigoudis), mais si vous avez des cheveux défrisés qui tendent à être plus fragiles lorsqu’ils sont mouillés, vous pouvez opter pour le braid out sur cheveux secs pour obtenir le même résultat en observant le mode opératoire ci-après.

Comment faire son braid out ? Pour commencer, le matériel nécessaire :
  • Un peigne à queue
  • Un leave in liquide pour aider au coiffage
  • Un leave in crémeux pour rendre les cheveux doux
  • 12-15 petits bigoudis
  • Un vapo contenant de l’eau
  • Pinces pour retenir les cheveux non coiffés
Vous devez commencer après avoir fait shampoing et soin profond. Mettez, si vous le souhaitez, votre leave in préféré, puis laissez vos cheveux sécher complètement. En commençant par l’arrière, séparez vos cheveux avec la queue du peigne. Sécurisez les cheveux autour de la section avec des pinces.

Vous allez faire environ 12 à 15 tresses. Moins si vous souhaitez les boucles plus grosses et plus si vous souhaitez avec des boucles plus petites. Gardez en tête que plus les boucles seront petites, plus longtemps le braid out tiendra.

Appliquer une petite dose de leave in liquide sur la section à tresser. Les cheveux doivent être légèrement humidifiés, autrement, vous risquez de casser des mèches de cheveux pendant le tressage. Divisez la section en trois branches, puis tresser. A la fin de la tresse, prenez un bigoudi pour enrouler la pointe autour.

Procédez de même pour le reste de la chevelure. Une fois terminé, vaporisez généreusement les tresses avec de l’eau de sorte à ce que les cheveux soient humides, mais tout de même pas dégoulinants, car cela affecterait l'action du leave in appliqué précédemment qui se retrouverait du coup sur la serviette que vous avez autour des épaules !

Recouvrez vos cheveux d’un filet et passez sous un casque chauffant pendant 1h/1h30 ou alors jusqu’à ce que les tresses soient complètement sèches. Autrement, vous pouvez vous contentes de couvrir les cheveux avec un foulard ou un bonnet en satin, puis de laisser sécher tout une nuit.

Avant de défaire les tresses, appliquez une petite noisette de leave in crémeux sur la longueur de chaque tresse pour rendre le braid out tout doux. Le Scurl No-drip de Lusters est un très boen hydratant que vous pouvez ensuite sceller avec un peu d’huile végétale, celle de votre choix.
Défaites les tresses une à une. Séparez chaque branche en plus petites mèches pour uniformiser la coiffure ou utilisez un peigne à dents larges pour peigner légèrement afin d’obtenir un effet un peu gonflé. Massez éventuellement le cuir chevelu pour cacher les séparations, puis arrangez les mèches à la main.

Vous pouvez conserver cette coiffure plusieurs jours à condition de faire des petit choux le soir pour protéger les boucles et en couvrant avec un bonnet ou un foulard en satin la nuit. Le matin, n’aurez qu’à secouer les cheveux puis remettre les mèches en place avec les doigts. Une alternative : refaites les tresses tous les soirs, mais sans les hydrater pour autant. Vous pourrez tenir jusqu’à une semaine.
-----------------------------------
Voili voilou ! J'aimerais beaucoup me lancer et tester cette méthode, mais je crois que je vais attendre la fin de mon stretching pour commencer avec une difficulté en moins : les séparations à faire dans les repousses. ^^

Si certaines d'entre vous testent, ce serait super sympa de partager le résultat et l'expérience avec nous toutes ! ;-)

mercredi 8 septembre 2010

Pitite parenthèse

Re !

Je suis de retour parce que j'avais envie de partager un petit truc avec vous. Ui, depuis le temps qu'on se côtoie virtuellement, je me suis dit que je pouvais partager avec vous de temps en temps des petits trucs non capillaires ?

Alors aujourd'hui, c'est une voix magnifique que j'ai envie de partager avec vous. Peut-être que la plupart d'entre vous ne connaissent pas (j'avoue que j'ai des goûts musicaux très rétro). C'est une chanteuse qui s'appelait Minnie Riperton. Elle avait une voix cristalline, pure... ça me fiche des frissons de plaisir, quand je l'écoute. Vous allez me prendre pour une dingue, si ça se trouve, mais tant pire... :-) Écoutez et vous verrez !

Alors le titre que j'ai choisi s'intitule Lovin' You. Il me met de bonne humeur à chaque fois que je l'écoute ! :-) Puis là, vu le temps pourri qu'il fait, ça fait du bien.
Pour la petite histoire, c'est une chanson que Minnie Riperton chantait à sa fille Maya pour l'endormir. C'est super mignon !



Elle sent le printemps, cette chanson, j'adore... Et tant pis si on approche plus de l'automne que du printemps ! :-p
Avant de partir, une question : sa voix ne vous fait pas penser à celle d'une chanteuse plus contemporaine ? Je suis sûre que vous voyez de qui je parle ! :-)

PS : pour le côté capillaire, notez son bel afro boule, dans la vidéo ! ;-)

Recettes pour faire durer un lissage le plus possible ?

Coucou les filles !

Bon, après mon post de la semaine dernière sur mon dernier lissage maison, un nouveau challenge se pose. Oui, je sais, quand on parle cheveux je ne reste jamais en place, toujours un truc à découvrir, à tester ou à venir raconter ici, mais bon, c'est pour la bonne cause après tout ? :-p

Donc pour revenir à mes moutons, je disais qu'un nouveau challenge se pointe. Maintenant que j'arrive à peu près à lisser mes cheveux correctement - voyez l'évolution de mes différents lissages maison plus bas - je me demande comment faire pour que le lissage dure un peu plus longtemps que deux ou trois jours, sans pour autant manquer de souplesse et devenir tout rabougris avec des faux plis ?

Je sais bien qu'il faut absolument éviter de mouiller des cheveux lissés si on veut que ça tienne le plus longtemps possible, mais bon, je trouve que ça relève un peu de la mission : en hiver, parce qu'on n'est jamais à l'abri d'un coup de pluie ou de neige et en été parce qu'on peut se prendre un bel orage dans la face, ou tout simplement transpirer de la tête parce qu'il fait trop chaud. ^^

Je sais aussi qu'il faut éviter l'utilisation de produits à base d'eau. Autrement dit, éviter les agents hydratants. Mais il y a comme un hoquet : l'hydratation, c'est quand même la fondation de ma routine capillaire ardemment-mise-en-place, et on me dit de l'éviter autant que se peut ??? Dis donc, c'est pas un peu saper tous mes efforts de pousse, ça ???

Bref, j'imagine qu'il doit y avoir des compromis à faire, du genre pas trop d'hydratation, mais nutrition quand-même ? Sur mon dernier lissage qui a tenu - péniblement - de samedi à mardi soir, j'ai vu que dès que j'ai voulu hydrater et soulager mon cuir chevelu qui me grattait en mettant de la lotion capillaire dessus, les repousses à peu près lissées que j'avais se sont remises à shrinker illico presto. Sur le coup, je me suis dit "Zut !!", mais à la réflexion, je préfère avoir un cuir chevelu soulagé des gratouilles et des repousses shrinkées plutôt que des repousses souples et un cuir chevelu dézingué par la gratouille. Enfin !

J'en appelle à vous, les aguerries du lissage, comment vous adaptez votre routine pour faire durer votre lissage ? Avez-vous des astuces à partager ?

Avant de partir, un petit Pikistrip pour comparer tous les lissages que j'ai fait moi-même en 6/7 mois.

mardi 7 septembre 2010

Self trimming aka auto-taille des pointes

Coucou les filles !

Aujourd'hui, un post avec plein de trucs à voir de dans !!! ^^
Alors à la fin du challenge (encore 3 semaines !), si j'ai atteint et dépassé BSB et/ou BSL, je pense que je vais me lancer dans le self trimming, comme ça, plus de problème de coiffeuse qui coupe trop, je ne pourrai m'en vouloir qu'à moi-même si ça foire. Après quelques recherches, j'ai trouvé plusieurs méthodes pour quatre résultats, en fonction des goûts. Les voici...


La ligne droite
J'ai relevé deux manières de le faire. Voici la première :
  1. Faire une queue de cheval basse
  2. Attacher fermement
  3. Faire glisser l'élastique vers la pointe, jusqu'au niveau où couper
  4. Couper à l'horizontale
Et la deuxième manière.
  1. Séparer les cheveux en deux parties égales
  2. Ramener chaque partie par dessus les épaules
  3. Garder la tête bien droite
  4. Joindre les cheveux devant le cou en attachant ensemble
  5. Couper à l'horizontale, au niveau souhaité
Le "U"
Hum, celui-là, il est un peu compliqué à expliquer en procédure. Finissez de lire le reste et vous aurez la réponse après ! ;-p

Le "V"

Là aussi, deux modes opératoires. Le premier :

  1. Ramener tous les cheveux à droite
  2. Couper à l'horizontale au niveau souhaité
  3. Ramener tous les cheveux à gauche
  4. Couper à l'horizontale au niveau souhaité
Le second :
  1. Pencher la tête en avant
  2. Rassembler en une seule couette
  3. Couper à l'horizontale au niveau souhaité
A noter : plus la tête est penchée, plus le "V" est prononcé.

Le dégradé
  1. Faire une queue haute
  2. Couper les pointes au niveau souhaité (à l'horizontale)
Et pour finir, illustration en images de deux types de taille !





Alors, pour quel type de taille opteriez-vous, les filles ? Moi, j'hésite entre deux : la droite ou la "U", mais la première me semble un tantinet plus simple, ce serait ptet mieux pour débuter.

lundi 6 septembre 2010

Récupérer ses cheveux après les méfaits - la flemme - de l'été

Coucou les filles !

Bon, bah cette nouvelle semaine de septembre sonne vraiment le glas des vacances. On est vraiment rentrés, cette fois, pour de bon. D'ailleurs, à Paris, ça se voit bien : bouchons, accidents, métros bondés, grèves de la SNCF et de l'éducation nationale annoncées... La routine reprend bon train ! Je vous propose d'évoquer aujourd'hui un sujet connexe aux vacances (ça fait durer un peu la nostalgie), mais qui, en même temps, va nous servir à nous secouer les puces. Et oui, finie la nonchalance estivale ! :-)

Pour remettre un peu le contexte en place, sur la plage, on a bien profité du soleil, de la mer, voire de la piscine (si elle n'était pas loin).. On n'a pas forcément eu le temps de faire des soins (c'est mieux d'aller glander sur le sable fin de la plage, les pieds dans l'eau ^^), sauf ptet un cowash pour rincer les cheveux après les bains... Pas de soins profonds, en tout cas. Bref, vos cheveux sont secs et indisciplinés et le coiffage relève de la mission...


Voici quelques trucs pour leur rendre vie : Opération hydratation !
  • On choisit un bon shampoing hydratant
Par exemple ceux de la gamme Creme of Nature, chez Revlon. Le bleu et jaune est très bien. Celui à l'huile de coco et tournesol aussi. En autre marque, il y a celui de Pink, ou encore celui d'Activilong, de la gamme richesse des cheveux.
  • On mise sur les SP de nuit
Avec des produits nourrissants et hydratants, car comme la peau, les cheveux se régénèrent pendant la nuit. On peut tester le bain d'huile d'argan (ou de jojoba, par exemple) qui rend les cheveux tout soyeux, ou alors les masques de nuit tout prêt. Il paraît que celui de Phytospecific est très bien. Je ne l'ai pas personnellement essayé, mais au vu de la qualité du sérum pointes sèches, je pense que c'est prometteur. :-)
  • On oublie son fer à lisser
Ok, pour les habituées - voire accro - c'est dur, mais c'est vraiment la meilleures des solutions pour laisser ses cheveux se reposer. Autrement, on fragilise davantage la fibre capillaire et ce sont les fourches et un bon coup de ciseaux qui nous attendent au bout du compte.
  • Au quotidien, on vérifie que les cheveux n'ont pas besoin d'hydratation
Oui, parce qu'entre deux lavages, faut pas non plus que ce soit le désert de Gobi en matière de soins ! Du coup, on vaporise un leave in hydratant (genre biofusium 33 African Queen ou un vapo fait maison avec de l'eau filtrée et un peu d'HV) et on masse les cheveux dès qu'on les sent secs et moins souples.
  • On renouvelle l'opération lavage + SP une deuxième fois dans la semaine si nécessaire
Plus on la répète plus les cheveux reprennent vie, force et vigueur. On ne le répète jamais assez, mais les cheveux aiment les soins - oui ! - mais la constance dans les soins, encore plus : keep that in mind ! ;-)

En résumé

Pour réanimer ses cheveux après l'été, il faut forcer sur l'hydratation pendant les soins et au quotidien pour rendre aux cheveux de la souplesse et ainsi éviter la casse.

vendredi 3 septembre 2010

La technique de Chicoro pour tailler ses pointes

Hello les filles !

Me revoilà encore avec cette histoire de taille des pointes, en bonne psychopathe que je suis ! ^^ Promis, pas de sondage cette fois-ci, mais une traduction très intéressante d'un article de Chicoro, dont je vous ai présenté la crinière hier... Perso, ça me conforte dans ce que je pense de la taille, du soin des pointes et des coiffeuses folles de ciseaux ! ^^ Enfin, lisez et après, si le cœur vous en dit, vous me laisserez votre avis dans un com' plus bas ! ;-)

-----------------------------------------------

"Qu’est-ce qu’une taille basée sur la longueur ? Comment l’introduire dans sa routine ?
De Chicoro – BeautyBitByBit.com


Vous essayez de gagner en longueur de cheveux ? La taille basée sur la longueur est peut-être faite pour vous ! En effet, plutôt que de tailler vos cheveux sur une base de 6/8 semaines, vous allez prendre en compte deux autres facteurs : leur longueur et votre but à atteindre.
La taille basée sur la longueur doit être effectuée sur des cheveux parfaitement lissés (brushing au sèche-cheveux et/ou lisseur, par exemple). Une fois vos cheveux lissés et coiffés de la manière désirée, examinez vos pointes. Vous remarquerez que certains cheveux sont plus longs que d’autres, mais dans l’ensemble, la majorité de vos cheveux sera à la même longueur. Les cheveux plus longs sont ceux qui donnent à vos pointes un aspect négligé et non soigné.
Voici ce que vous devez faire :
  • Identifier la longueur maximale où la majorité des cheveux se trouve.
  • Déterminer la longueur que vous souhaitez voir vos cheveux atteindre : votre longueur-but. Cette longueur ne doit pas dépasser de plus de 5/6 cm, la longueur initiale de la majorité de vos cheveux.
  • Couper les cheveux qui dépassent la longueur que vous vous êtes fixée comme but.
  • Laisser vos cheveux pousser et épaissir. Taillez-les à cette même longueur jusqu’à ce que la majorité atteigne la longueur-but.
Petit exemple en photo (représentation de l'arrière de la tête avec les cheveux qui tombent dans le dos)...

Si vous taillez au niveau de la ligne bleue, vous aurez des pointes saines et en ligne droite, mais vous aurez perdu de la longueur. Ce n’est ni une bonne chose ni une mauvaise. Assurez-vous tout simplement que cette taille est en adéquation avec votre longueur-but.
Longueur-but : taillez à la ligne rouge, qui est l'endroit où la majorité de vos cheveux se trouve et qui devient alors votre longueur-but.

Félicitations ! Vous savez désormais comment tailler vos cheveux en fonction de leur longueur. Vous devez utiliser cette méthode lorsque vous avez pour but de faire pousser vos cheveux – sains – le plus vite possible.

Rappel
  1. Taille toutes les 6/8 semaines = maintenir une longueur.
  2. Taille basée sur la longueur = atteindre une longueur-but plus rapidement.
  3. Coupe = pour changer de tête ou se débarrasser de longueurs et pointes abîmées."
-----------------------------------------------
Et voilà ! J'espère que ça vous a plu ! Bizzz