mardi 31 mai 2011

Elucubrations capillaires...

Coucou les filles !

Aujourd'hui, un petit post de cogitation !

Je suis en course de fin pour mon stretching - semaine 18 qui commence vendredi prochain - et comme à mon habitude je commence à ressentir le fameux "syndrôme de la grosse tête". Ou "l'absence de tête plate", appelons ça comme on veut. ^ ^

Mes cheveux frisouillent comme je ne sais quoi aux racines, et ils sont super volumineux. En fait, jusqu'à l'épisode des vacances à Barcelone, je trouvais que je n'avais pas tant de repousses que ça, que c'était assez facilement gérable, puis là, c'est sorti d'un seul coup. 
ça shrinke à mort, ça ne veut plus se coucher aussi docilement qu'avant, ça demande plus de temps de démêlage et d'hydratation... Je me plains un peu, là, mais j'arrive tout de même à gérer.

Par contre, le hasard, comme par hasard, c'est en ce moment que j'ai le plus envie de savoir où j'en suis dans ma quête de longueur, parce que je ne vois strictement rien quand je fais sécher mes cheveux à l'air libre ! Si ce n'est pas être touchée par la loi de l'emm...dement maximum, je ne sais pas ce que c'est !!!
On est sensées avoir encore un mois de challenge et mon prochain défrisage n'aura pas lieu avant. Ni même un lissage. Trop compliqué, trop long, trop la flemme....
Du coup, en attendant, je tire sur mes mèches  avec le lavage, pour voir si elles atteignent enfin mon BSL à moi... Mais bon, c'est de la gymnastique, tout ça et ça me rend un peu plus impatiente encore que la fois d'avant. J'ai l'impression que mission BSL est accomplie, mais en même temps... Je ne sais pas. Gnéééééé, ça m'énerve !

Et vous, les filles, comment ça se passe en ce moment, avec vos cheveux ? Vous êtes en début ou en fin de stretching ? Vos précieux sont sages ?

lundi 30 mai 2011

Défrisage et caractère définitif

Coucou les filles !

Vous avez passé un bon week end ? Et un bon dimanche avec votre maman ? Moi oui. ça a été un super week end, bien rempli et riche en émotions. En plus, il a fait super beau, surtout le dimanche ! ça devrait toujours être comme ça, moi, je dis ! ^ ^

J'ai traîné, pour poster, aujourd'hui, mais bon, en même temps, hier, vous avez eu de mes nouvelles, donc ce n'est pas comme si j'avais disparu très longtemps, pas vrai ? :-) Bon allez, venons-en au post du jour ! Je vais être un peu feignante, aujourd'hui, car je vais vous faire un petit post avec une question qu'on m'a posée dernièrement.

J'ai défrisé mes cheveux avec un défrisant pour enfant. Je n'ai pas aimé le résultat. Est-il possible de faire partir le défrisant pour retrouver mes cheveux d'avant ?

Malheureusement, non. 
Le défrisage chimique, une fois appliqué sur les cheveux les transforme définitivement. Il est impossible de retrouver sa texture frisée, car la structure chimique des cheveux a été modifiée. Désormais, il n'y a que les repousses - à savoir les cheveux qui sortent de la racine, près du cuir chevelu - qui seront frisées, car elles n'auront jamais été en contact avec le défrisant. Pour plus d'infos, matez cet ancien post, sur le défrisage.

Pour "récupérer" une tête entière de cheveux bouclés, la seule solution consiste à couper les cheveux défrisés et de patienter le temps que les cheveux repoussent. Autrement dit, faire un big chop. Du coup, c'est comme recommencer à faire pousser ses cheveux à partir de zéro - ou presque. ça peut freiner certaines ou en rendre d'autres super enthousiastes. ça dépend vraiment de chacune. 

Après, il faut préciser qu'il est possible de couper les parties défrisées au fur et à mesure, histoire de se faire tout doucement à l'idée du changement de longueur de ses cheveux - surtout quand ils sont longs et qu'on y est attachée - on entre alors dans une phase de transition, où les cheveux défrisés cohabitent avec les repousses naturelles. C'est plus ou moins difficile à gérer et plus ou moins long, en fonction de la patience de chacune.

En résumé

Pour retrouver sa texture de cheveux naturelle après avoir défrisé, il n'y a rien d'autre à faire que d'attendre que les cheveux repoussent et couper la partie des cheveux défrisés. Aucun traitement ou astuce de grand-mère (genre tremper ses cheveux dans de la bière) ne peut permettre de faire re-friser des cheveux défrisés. 
Quand on n'est pas patiente ou qu'on se fiche de cette histoire de longueur de cheveux, on peut couper toute la partie de cheveux défrisés très vite (big chop) et on se retrouvera avec des cheveux courts, mais 100% naturels.
Quand on a peur de la phase courte, on peut opter pour la phase de transition - plus ou moins longue, le temps de laisser les cheveux naturels prendre un peu de longueur. Il faut faire preuve de patience, dans ce cas. 

Au final, à chacune de voir ce qu'elle choisit ! ;-)

dimanche 29 mai 2011

Bonne fête Maman !!!

Coucou les filles !

Aujourd'hui, post exceptionnel pour jour exceptionnel ! C'est la fête de nos mamans, et pour ce jour tout particulier, je réponds au tag tout mimi de Sweetytruth du blog Loveisinmyhair !

Alors je souhaite une bonne fête à ma maman que j'aime et à qui je rends hommage aujourd'hui. On ne s'est pas toujours comprises, surtout au passage difficile de l'adolescence, mais depuis, on s'est bien rattrapées !


  • J'adore nos sessions fifilles rituelles, chez l’esthéticienne, les sessions gym au club de danse, les sessions magasins qu'on se fait régulièrement et surtout, la manière dont elle se laisse intoxiquer par toutes mes lubies de coquette : les produits naturels de chez AZ, les produits capillaires, les cures de compléments alimentaires, les vernis OPI...
  • Les soins capillaires, c'est un peu plus dur, par contre. Mais même si au début, elle était un peu perplexe au sujet de mon AC, elle a changé d'avis et prend même quelques conseils ! Désormais, elle est fière de ce que mes précieux sont devenus et parfois, c'est même elle qui m'achète mes produits chouchous. Par contre, elle a du mal à abandonner certaines de ses vieilles habitudes qui lui cassent les cheveux ! Zut !
  • Elle ne râle pas quand je l'emmène avec moi dans les magasins spécialisés : au contraire, elle ressort aussi avec des trucs pour elle ! ^ ^
  • Elle pense toujours à ce qui plairait ou "ressemblerait" à ses enfants et petits enfants dans les magasins de vêtements et très rarement pour elle. Je me bats avec elle pour qu'elle pense aussi un peu plus à ce dont elle a envie pour elle, mais dur, dur ! :-) Elle pense automatiquement aux autres !
  • Quand je vais la voir, je ne repars jamais sans un petit truc à manger ou à cuisiner pour Zhom et moi : en bonne maman poule, elle a toujours peur que je ne mange pas assez.
Voilà, c'est un petit aperçu de ma relation avec ma Môman ! :-)
Bien sûr, ce n'est pas toujours idyllique - faut pas surjouer. Des fois elle me soule et vice-versa ! - mais bon, on s’ennuierait sans un peu de piment et ça ne nous empêche pas de toujours être là l'une pour l'autre ! :-) Avec frère 1 et frère 2 aussi. D'ailleurs, aujourd'hui, on se rassemble tous pour goûter chez elle ! Et vous, vous allez voir votre Mamoune, aujourd'hui ? :-)

vendredi 27 mai 2011

Retour sur le hors-série femme actuelle N°2

Coucou les filles !

Me voilà de retour pour vous parler de ma lecture de ce deuxième hors-série de Femme Actuelle sur la beauté noire. :-)

Alors sans transition, le magazine s'étale sur un peu plus de 130 pages dont le sommaire s'organise de la manière suivante :
  • Mode : revue d'un panel de tendances repérées sur les podiums. Toutes les tenues sont arborées par des modèles noires filiformes. Pas encore de place pour les gazelles qui ont un peu plus de couenne, par contre. Dommage.
  • People : revue de la manière de s'habiller et de se coiffer de quelques people noires - Beyoncé et Rihanna en tête. Clin d’œil pour Janelle Monae et VV Brown pour leur côté naturel et/ou rétro ! ;-)
  • Maquillage : large dossier sur les tendances maquillage et le relooking de quatre illustres - et chanceuses ! - inconnues, avec tuto photo à la clé. ça parle aussi un peu vernis et parfums, mais très brièvement, par rapport à la partie maquillage.
  • Coiffure : dossier avec 45 idées de coiffures à réaliser, que l'on soit défrisée ou naturelle (une très bonne chose, y en a pour tous les goûts).
  • Relooking : quatre autres nenettes inconnues se font relooker des pieds à la tête. Version de jour et version de nuit, en cas de sortie.
  • Mariage : petit dossier avec des photos de coiffures de mariées dont Corinne Coman fait partie (j'ai cherché à savoir si elle se mariait ou pas, mais je n'ai pas trouvé, vous savez, vous ?).
  • Soin du corps : Un petit dossier non exhaustif qui permet d'acquérir des gestes basiques pour se chouchouter cet été de la pointe des cheveux à la pointe des orteils en passant par la case sport, pour nous faire faire quelques exos qui font du bien pour se raffermir un peu.
  • Soins dermato : dossier qui traite des principaux points qui nous posent problème : les tâches noires, l'épilation (et les fameux poils incarnés que ça fait quand ça repousse. Grrrr !), l'acnée, les cernes, les vergetures, les tempes dégarnies...
Ce que j'ai aimé

- Les relookings, parce que j'adore mater le côté avant-après. Je trouve toujours ça très impressionnant.

 


- Le cahier dermato, notamment pour la partie sur la lutte contre les vergetures et soin de la peau. L'hydratation est vraiment mise en avant et pour l'avoir expérimenté, c'est vrai que c'est primordial pour nos chères cuirasses bronzées.
- Les tutos photos sur le maquillage. J'ai pu revoir mes basiques en matière de smokey, ce qui me permet de moins avoir l'impression d'avoir des yeux de cockers quand j'ai fini d'officier. ^ ^


Ce qui m'a laissé perplexe

- Un bon nombre des coiffures de mariée. Les choucroutes latérales sont bien trop volumineuses. Faut penser qu'on porte sa coiffure toute la journée et qu'on se marie pas seule. A combien de mètres il place sa tête, Zhom, sur les photos ??? Je crois que les coiffeurs se sont fait plus plaisir à jouer dans une tête qu'autre chose, moi...

 

- Autre truc, dans les tendances maquillage : le fard vert anis de Nora, je ne suis pas sûre de l'assumer au boulot, pour ma part (là où je passe le plus de temps la semaine). Mais la palme, ce sont les faux-cils artistiques d'Alix. A moins d'avoir une soirée spécial yéyé (sachant que je suis plus disco à l'origine), je ne vois pas trop quand porter les faux-cils vichy.... :-s


Ce que je n'ai pas aimé

- Certains points du dossier dermato qui se contredisent avec le premier hors-série. Sur l'épilation. Dans le premier, l'épilation à la cire était mise en avant, maintenant, c'est plus le rasoir et la crème dépilatoire. Pour ma part, c'est option cire parce que la crème (même hypoallergénique) me fiche de l’eczéma et le rasoir des boutons et des poils qui repoussent beaucoup trop vite (et poils incarnés à la clé malgré tout).
- Sinon, pas aimé est une expression bien forte, mais bon, j'ai trouvé dommage qu'il n'y ait pas plus de tutos-photos sur des coiffures réalisées pour qu'on puisse les refaire nous aussi. Les petites explications à côté des photos sont trop succinctes. On a par exemple une jolie tresse en épi qui est mise en avant et montrée comme très tendance pour l'été qui approche, page 79 : super, mais comment on la fait ???

Au bout du compte

Dans l'ensemble, j'ai bien aimé, car comme mon post de la semaine dernière annonçait, ça a vraiment été un agréable moment de lecture fifille où j'ai décortiqué le journal de fond en comble.
cela dit, je pense qu'il pourrait encore être amélioré au niveau des astuces et du côté pratiques à appliquer au quotidien. Plus d'explications sur les idées coiffures, des idées coiffures où on n'utilise pas de chaleur sur les cheveux défrisés, plus d'explications sur les techniques de soins à apporter à nos cheveux naturels ou défrisés... Ptet dans le numéro 3 ? :-)

Et de votre côté ? Qui a pu se le procurer, alors, depuis sa sortie ? ça vous a plu ? Racontez-moi ! :-)

jeudi 26 mai 2011

Challenge HYH : mon chignon du jour

Hello les filles !

Bon et bien reprenons les bonnes habitudes du challenge, je vous montre le chignon du jeudi !

En plus, j'ai trouvé de nouveaux joujoux pour les agrémenter, alors je suis d'autant plus fière de vous montrer ça. Regardez...


Trooooop jolie, la fleur ! Elle est super grosse, en plus. J'adore ! ça donne un petit côté rétro-romantique au chignon. Et je remarque que bien que la fleur soit assez large, elle ne rend pas le chignon ridicule, à côté ! Cooool ! :-)

Je vous mets une deuxième photo, pour voir la fleur d'un peu plus près. Et au passage, désolée, le linge finissait de sécher dans la chambre... :-$


Voili, voilou ! 
Bon, je vous embête encore : et côté coiffure, pour vous, comment ça se passe ? Vous faites dans les accessoires pour "sortir de la routine" ou pas ?

mercredi 25 mai 2011

Attaquons-nous aux énigmes capillaires 2 !

Coucou les filles !

Et nous revoilà pour un nouvel épisode de lutte contre les fameux yeux de mouton de l'épisode 1 ! Vous vous souvenez ? On avait éclairci un peu les choses au niveau de la lecture de la compo des shampoings. Bon pour vous rafraîchir la mémoire, filez voir par-là !

Ayé, vous êtes revenues ? Bon bah on peut démarrer, maintenant, alors ! :-) Donc aujourd'hui, l'énigme à laquelle on va s'intéresser, c'est celle des différents composants des AS et leave ins qu'on utilise pour nos cowashes et/ou nos soins profonds, puis les soins quotidiens.

Tout d'abord, il faut préciser qu'il existe plusieurs types de soins pour les cheveux. Et oui, on choisit nos soins en fonction des besoins du moment de nos chers précieux ! Du coup, voici le panel parmi lequel nous faisons notre choix :
  • les soins hydratants,
  • les soins reconstructeurs et "réparateurs" (je mets des guillemets car on sait qu'un cheveu abîmé est définitivement abîmé malgré toutes les promesses de réparation des produits qu'on va acheter par la suite. C'est un abus de langage pour nous donner plus envie d'acheter un truc. Bref, je m'égare !),
  • les soins acidifiants,
  • les soins démêlants,
  • les leave ins,
  • les soins protecteurs de couleur,
  • les soins protecteur de chaleur.
Aujourd'hui, on va s'intéresser aux soins hydratants, reconstructeurs, démêlants et leave ins. Les autres, ce sera pour une prochaine fois ! ;-) Ce sera trop imbuvable, sinon...

Les soins hydratants
Ils sont là pour aider à retenir ou à ajouter de l'hydratation dans les cheveux s'il en manque. Les ingrédients-phare de ce type de soin sont souvent les humectants, les alcools gras, les huiles légères (jojoba), les extraits de plantes (aloé vera) et le panthenol. On y ajoute des huiles lourdes ou des polymères pour gainer les cheveux et donc retenir l'hydratation.
Concernant les petits noms sauvages dans les compos, voici donc :
  • glycerol
  • glycol propylène
  • panthenol
  • erithritol
  • sodium PCA
  • acide hyaluronique
  • sorbitol
  • fructose
  • alcools gras
  • polyquaternaires
  • surfactants cationiques (cetrimonium chloride, dicetyldimonium chloride)
Exemple de soin hydratant : l'AS Revitalex de Pink

Les soins reconstructeurs et "réparateurs"
Ils sont là pour "nourrir" les cheveux. Je n'aime pas trop le terme nourrir, car on ne nourrit pas ce qui est mort (en l'occurrence, le cheveu déjà sorti du cuir chevelu), mais en même temps, il montre que ce type de soin pénètre sous les écailles pour combler les failles des cheveux. Souvent, ils se composent de protéines (hydrolysées, la plupart du temps) ou d'acides aminés qui renforcent les cheveux dont la matière première est la kératine (une protéine).
En plus de ces protéines, on peut également trouver dans ce type de soins des émollients tels que les esters ou les acides gras pour adoucir la texture des cheveux et leur redonner de la souplesse, ce qui est très important pour contrebalancer l'effet asséchant des protéines.
Voici quelques noms d'ingrédients de soins reconstructeurs :
  • protéines
  • protéines hydrolysées
  • acides aminés
  • extraits de plantes
  • huiles végétales
  • huiles minérales
  • silicones (dimethicone et dérivés)
  • esters (glyceryl stearate, isopropyl palmitate)
  • acides gras (acides gras issu de l'huile de coco, acide stéarique, acide laurique)
Exemple de soin réparateur : le Replenishing Conditioner d'ORS

Les soins démêlants et les leave ins
Ils sont beaucoup plus légers que les soins hydratants ou les réparateurs, vu qu'ils ne sont pas sensés se rincer (pour les leave ins) et qu'il doivent laisser des "trucs" sur les cheveux (pour les soins démêlants). Ils contiennent beaucoup d'eau dans leur compo, en plus que quelques autres ingrédients légers. Comme je le dis dans la phrase précédente, ces soins ont pour but de se déposer sur la surface de nos cheveux, et ce, pour éviter les frictions excessives (qui engendrent l'usure mécanique des cheveux) lorsque l'on passe le peigne dedans.
Ils contiennent des humectants pour retenir l'hydratation, des ingrédients pour neutraliser les anions (ions négatifs) à la surface des cheveux, des ingrédients lissants qui aide aussi à donner de la brillance aux cheveux.
Voici quelques noms d'ingrédients spécifiques à ces soins :

  • amodimethicone
  • cyclomethicone
  • propylene glycolpanthenol
  • extraits de plantes
  • glycérine
  • glucose/sucrose
  • cetrimonium chloride
  • polyquaternium-11
  • alcools gras
Exemple de leave in : African Queen de Biofusium 33

Et voilà ! J'espère que malgré la longueur de toutes ces explications théoriques, le post vous aura plu. Maintenant, on sait toutes comment choisir nos soins capillaires en fonction de ce dont on a besoin ! Si vous avez des questions, n'hésitez pas ! ;-)
Sinon, la suite au prochain épisode ! 

mardi 24 mai 2011

Mon huile d'amla maison

Coucou les filles !

Depuis le temps que je voulais le partager avec vous, ce post ! :-) Mais bon, toujours un trucs à faire ou à dire avant, du coup, il n'arrive que maintenant ! J'espère que ça vous plaira ! Moi, ça m'a bien plu, de le rédiger pour vous. ;-) Bon, entrons dans le vif du sujet, maintenant !

Alors, j'ai enfin re-pris le temps de réaliser une huile d'amla maison en n'oubliant pas les photos pour le petit reportage sur le blog. C'est super simple et rapide dans la réalisation ! Par contre, le truc, un peu moins top pour les impatientes, c'est le temps d'attente avant d'utiliser l'huile. Mais je vais en reparler par la suite. Pour le moment, intéressons-nous à la préparation de tout ça !
  • Côté ingrédients
Il faut choisir une ou plusieurs huiles, en fonction de leurs propriétés, de leur texture et de vos préférences. Cette fois-ci, pour moi, ce sera : 
Coco, ricin, avocat et sésame !
Coco et avocat parce que ce sont des huiles pénétrantes et légères sur les cheveux. Ricin pour son côté gainant et renforçant et sésame pour le côté protecteur contre les UV et sa légèreté aussi.
En second lieu, il faut penser à la poudre d'amla que l'on mettra à infuser dans l'huile.


Concernant les proportions, j'ai adopté le 80% / 20%. 80% d'huiles végétales contre 20% de poudre d'amla.
  • Côté ustensiles
Plus parlant que n'importe quel discours, voici une petite photo des outils nécessaires.

Bon, j'ai encore fait un coup de Mac Gyver, avec mon filtre à café, mais franchement, quand on n'a pas de compresse, ça fait bien son travail ! Je vous montrerai, dans un prochain post, quand je le ferai ! ;-)
  • Côté mode opératoire
  1. Transvaser la poudre d'amla dans le contenant en plastique transparent.
  2. Verser les HV dessus.
  3. Secouer et laisser poser à la lumière sur le bord d'une fenêtre pendant 4 semaines. Secouer une à deux fois par jour.
  4. Au bout des 4 semaines (infusion forte), filtrer l'huile et mettre quelques gouttes de vitamines E pour éviter le rancissement.
You're done ! :-) C'est super simple à faire, vous voyez ? Voilà ce que donne une fois le mélange terminé.

L'huile n'a pas encore imbibé la totalité de la poudre d'amla, sur la photo, mais ce n'est qu'une question d'heures. Puis il faut aider le processus en secouant la fiole. ;-)
  • Côté utilisation
Comme n'importe qu'elle huile qu'on a incluse dans sa routine, on peut utiliser son huile d'amla pour :
  • les bains d'huile en prepoo,
  • les massages du cuir chevelu avec quelques gouttes,
  • le scellage de l'hydratation avec quelques gouttes.
La petite astuce de la fin

Si on n'arrive pas à se résoudre à jeter le marc d'amla, on peut l'utiliser pour le cuir chevelu et les cheveux en massage, pendant sa session soin. ;-)
Ah, et pour les plus pressées, on peut se servir de son huile d'amla après une macération de 7 jours minimum. L'huile sera moins concentrée, mais bon, ça peut apaiser les impatiences des plus pressées. ^ ^

Voili, voilou ! Je pense que dans 4 semaines, je vous montrerai à quoi ressemble mon huile, au final. Et vous, ça vous donne envie d'essayer ? :-)

lundi 23 mai 2011

Encore des nouvelles de Sistaslick !

Re !

En fait, juste un petit mot pour vous dire que le bouquin de Sistaslick, The Science of Black Hair, est enfin sorti ! Bon, j'en ai déjà parlé sur la page FB pendant le week end, mais je ne sais pas si vous avez toutes vu l'info passer.



Du coup, je répète ici. Mieux vaut être sûre ! ^ ^ Bon, le mien est commandé (en bonne PJ qui se respecte ^ ^) et ça augure de prochains vendredis Sistaslick une fois que j'aurai fini la lecture !
Prête à embarquer avec moi dans l'aventure, les filles ? :-)

Session soin du week end

Coucou les filles !

Vous avez passé un bon week end ? Moi, il a été centré sur le repos. Ces derniers temps, c'est horrible, je me traîne comme une larve. C'est super énervant, mais pourtant, rien à faire. J'ai besoin de dormir et les week end à venir ne vont pas être de tout repos. ça promet... :-s Bon, on verra bien le moment venu !

Pendant la durée de ce petit havre de paix et de repos, j'en ai profité pour me chouchouter un peu et au passage, Zhom en a profité aussi. Alors au programme pour lui, henné neutre au citron pour ses cheveux et masque au henné (toujours neutre, c'est très bon pour la peau et pour préparer le bronzage, aussi) pour le visage. Pour moi, ça a été le grand retour du shikakaï pour me clarifier les cheveux et aussi parce que ça réussit bien à mes repousses.

Bon, en détails, voilà ce que j'ai fait pour moi :
  • Prepoo : AS + miel + HV coco + quelques gouttes de provitamines B5.
Je l'ai massé et bien saturé en faisant du mèche à mèche. Pour laisser le temps au miel de bien adoucir les cheveux grâce à son côté humectant. J'ai bien insisté sur la ligne de démarcation et les pointes, puis j'ai laissé poser sous le bonnet chauffant pendant 30 minutes.
  • Lavage : shampoing au shikakaï maison.
J'en ai fait fait deux "portion". Une pour tout de suite et une pour le lavage de milieu de semaine. ;-) Il est toujours à base d'infusion de romarin et aussi d'hibiscus, cette fois-ci. Bon, ça n'a pas empêché mes naseaux de frétiller d'épouvantement ! ^ ^
  • AS : je l'ai laissé poser 5 minutes après le rinçage du shikakaï, le temps que les cheveux reprennent toute leur douceur.
Mmmmh, trop bon ce résultat du au shikakaï, j'adore ! ça faisait bien trop longtemps que j'avais mis ça de côté ! ;-) C'est d'autant plus agréable que ce matin encore, mes 15 semaines de repousses sont bien aérées et hydratées. ^ ^

Voili voilou ! Et vous, qu'est-ce que vous avez fait, comme soins, ce week end ?

vendredi 20 mai 2011

Comparaison des philosophies de Wanakee, Cathy Howse et Chicoro

Coucou les filles !

Aujourd'hui, pas de vendredi spécifique à une lecture que j'ai eue ! Enfin presque. Il va tout de même y avoir de la matière pour qu'on puisse papoter ! :-)

J'ai envie de faire une comparaison entre les philosophies des trois "gourous capillaires" auxquelles on s'est intéressées ici : Wanakee, Chicoro et Cathy Howse.
Pour commencer, on va faire un petit résumé sous forme de tableau pour avoir une vue d'ensemble des positions de chacune, mais je vous ai mis des liens qui renvoient vers un des posts dédiés à elles, si vous voulez vous rafraîchir la mémoire plus en détail. Par contre, je vous laisse chercher les autres posts dédiés pour chacune ! ;-)

Bon, maintenant, passons au tableau !

Wanakee Chicoro Cathy Howse
Autorité Elle s'est fait découvrir après Cathy Howse, dans le milieu des années 90. Parmi les trois, c'est celle qui a sorti son bouquin le plus tard. Au début des années 2000. Mais elle a su le rendre différent de celui de ses collègues de cheveux. Ce n'est pas une pâle copie qui n'apporte rien de nouveau par rapport au reste. Pionnière. Elle est la première à avoir rédigé un livre avec une méthode de pousse des cheveux afros. Il date du début des années 90.
Titre livre ou brochures Wanakee's Practical (ou Emotional) Guide for hair Grow It! Ultra Black Hair Growth
Style rédactionnel Imagé et qui appelle beaucoup les émotions. Elle incite les gens à se mettre en scène par l'imaginaire. Didactique et un peu scientifique, aussi. On sent qu'elle a essayé de décortiquer les choses en remontant dans le passé pour analyser les travers qu'elle a eus avec ses cheveux. Elle nous invite à faire pareil.
Très pragmatique.
Un peu péremptoire. Elle donne l'impression de détenir la vérité absolue et les autres, non. Puis elle est aussi répétitive dans ses dires.
Publicité Elle ne manque pas une occasion pour placer un petit mot sur ses produits. Aucune. Elle ne parle que de techniques et aussi de son expérience. Elle ne met aucun produit en avant. Plutôt l'idée selon laquelle le meilleur des trucs, pour la pousse, c'est de connaître les bonnes techniques de soin. Agressive. Elle descend les concurrentes (en l'occurence, Wanakee à l'époque du livre) à mot à peine couverts pour mieux vanter les mérites de ses produits à elle. Une bonne commerçante américaine, quoi. ^ ^
Cheveux WL défrisé WL naturel Au moins un MBL. Défrisé dans un premier temps et désormais naturel depuis 2005.
Rapport aux ciseaux Taille toutes les 8 semaines, pour prévenir la formation des fourches. Coupe à la demande. En fonction des objectifs de longueur qu'on a. Pas de coupe.

Et voilà ce que ça donne en résumé. C'est assez synthétique, mais ça montre bien ce qui est intéressant à noter chez chacune d'elles. Enfin je trouve !

Pour ma part, celle que j'ai préféré, c'est Chicoro. Pour son côté analytique et libre de toute publicité. Je trouve que quand on essaie d'expliquer quelque chose à quelqu'un, c'est beaucoup plus simple et convaincant de le faire sans laisser paraître une volonté plus ou moins dissimulée de refourguer sa camelotte au passage. ça pollue le discours, à mon avis.
Autrement, j'ai quand même bien aimé wanakee et son côté enthousiaste et poétique, dans les explications. Par contre, je ne partage pas du tout sa vision, sur l'histoire de la coupe des cheveux. Là encore, je préfère le côté raisonné et mesuré de Chicoro.
En ce qui concerne Cathy Howse, vous le savez, ce n'est pas ma préférée, mais je lui accorde quand même le mérite d'être la première à avoir vulgarisé la science qu'est devenue celle du soin capillaire pour la pousse de nos cheveux afro. Elle a ouvert la porte aux autres et ça, ça mérite d'être largement salué ! :-)

Voili voilou ! Et vous, vous préférez laquelle des trois ?

jeudi 19 mai 2011

Question clarification et exfoliation

Coucou les filles !

Aujourd'hui, pas de chignon du jour, je vous ai déjà montré une tresse que j'ai effectuée pendant mes vacances, dans le post de lundi dernier. ;-)

A la place, j'avais envie qu'on se penche sur un thème assez intéressant. Enfin, deux : la clarification et l'exfoliation.
Non, pas celle en cuisine, pour la clarification, hein ! Quoique parfois, ça pourrait y ressembler, à de la cuisine, nos soins capillaires ! Huile, vinaigre, citron, œuf... Une vraie salade, comme diraient nos Zhoms ! ^ ^

Enfin, bref. La clarification et l'exfoliation, ce sont deux techniques très importantes et qui devraient se constituer en tant que "Must do" dans notre routine ! A mon avis, en tout cas.
Parce que souvent, quand on démarre son AC ou tout simplement qu'on est un peu tête en l'air, on n'y pense pas forcément et on s'étonne de voir qu'au bout d'un moment, on a les cheveux qui "ne réagissent plus" à nos produits chouchous, ni même à une hydratation de base. On s'inquiète parce qu'il restent secs, frisouillés et indisciplinés malgré tout ce qu'on leur fait et on se demande si les précieux ne se seraient pas habitués à nos produits actuels et s'il n'est pas temps d'en changer.
Seulement, il faut savoir que ce ne sont pas les produits qui sont en cause et qu'un simple changement ne fera pas reprendre la machine "comme en l'an 40" : il faut laver ses cheveux en profondeur et le cuir chevelu aussi.
  • Clarification, exfoliation, qu'est-ce que c'est ?
En une phrase, pour ne pas faire compliqué, c'est comme pour la peau quand on fait un gommage. ça permet d'oxygéner le cuir chevelu (via l'exfoliation) et les cheveux (via la clarification) en retirant les résidus accumulés dessus et qu'un shampoing hydratant et - surtout ! - un cowash ne retirent jamais complètement.

Avec le temps, l'accumulation "bouche" les écailles des précieux et les pores du cuir chevelu, ce qui fait qu'ils ne peuvent plus répondre favorablement aux produits traitants qu'on applique dessus. En d'autres termes, ils s'assèchent malgré la tonne de produits hydratants qu'on mettra dessus, ou alors on se retrouve avec des pellicules. Voire les deux, quand on est vernie. :-s
  • A quoi ça sert ?
ça sert à débarrasser les cheveux et le cuir chevelu de ces dépôts de produits - ainsi que des peaux mortes, pour le cuir chevelu - qu'il y a dessus. A force de sceller et d'hydrater avec nos produits chouchous, on finit par favoriser la formation d'une pellicule de produit sur les cheveux où la poussière et les saletés de l'atmosphère viennent s'accrocher. Idem pour le crâne où assez souvent, on prend l'habitude d'appliquer un peu d'HV quand on le masse. Vous n'avez jamais remarqué d'éventuels dépôts, dessus, quand vous le grattez ? Pas très ragoûtant, n'est-ce pas ? Et d'autant plus agaçant que ce n'est pas faute de laver sa tête régulièrement... Tchip ! Mais bon, c'est comme ça et il y a moyen de faire avec. :-)
  •  Comment procède t-on ?
Il y a plein de manières de le faire, compatibles avec tous les porte-monnaie et les degrés plus ou moins prononcés de flemme.

Il existe des shampoings clarifiants tout faits sur le marché. Pas de préparation, ça marche pour les cheveux et le cuir chevelu, c'est donc rapide et pas prise de tête. Je n'en utilise pas personnellement, du coup, je ne pourrai pas vous en parler en détail. Cela dit, je pense qu'ils doivent être efficaces (leur rôle étant un peu de décaper, au final...).
Après, en solution éco et écolo, on a le mélange eau + bicarbonate de soude (une cuillère pour un litre d'eau suffit amplement). C'est d'ailleurs, ce que les femmes utilisaient pour se laver les cheveux avant l'apparition du shampoing. On peut aussi mélanger sa cuillère de bicarbonate de soude dans de l'AS, ou remplacer le bicarbonate par du jus de citron.
Pour exfolier le cuir chevelu, on peut ajouter du sucre de canne à  son AS, juste avant l'application. Pas de sucre blanc, hein ! Les grains ne sont pas assez gros.
Concernant le mode opératoire, il faut bien masser (cheveux aussi bien que cuir chevelu, délicatement), laisser poser quelques minutes et rincer abondamment avant de procéder à un soin profond hydratant. Après ça, vous devez immédiatement sentir que les cheveux réagissent autrement. Moi, en général, ils sont encore plus doux et les repousses sont bien bouclées et aérées. C'est un plaisir de les coiffer.
D'ailleurs, une dernière petite astuce : pour clarifier les pâtes ayurvédiques, c'est génial ! ;-)
  • On le fait combien de fois ?
Au minimum une fois par mois, je dirai, pour avoir un ordre de fréquence, si on se sent perdue. Mais en fait, ce qu'il faut observer, c'est la manière dont on utilise ses produits capillaires. Si on a la main lourde, qu'on utilise des silicones ou alors des huiles lourdes (ricin, sapote, karapate...) et des beurres végétaux tels que le karité, il se peut qu'on soit amenée à clarifier 2 fois par mois. Par contre, si on n'utilise ni HV lourdes, ni silicones et autres produits couvrants et attrape-poussière, on peut pousser la clarification jusqu'à toutes les 6/8 semaines.
  • Ce qu'il faut retenir dans l'histoire
Pour que les soins apportés à nos cheveux continuent à être bénéfiques, il faut penser à nettoyer en profondeur ses cheveux et son cuir chevelu, sur une base régulière, tout comme on hydrate et on scelle régulièrement. On évite par la même occasion les problèmes de pellicules, de gratouille et d'irritation. Par contre, attention : on n'en abuse pas, car un abus est contre productif ! ;-)

PS : il y a plein d'autres recettes naturelles pour clarifier ses cheveux : citron et sel fonctionnent aussi, rhassoul, argile... Tant que la solution est astringente, ça fera l'affaire ! ;-)

mercredi 18 mai 2011

Shampoing hydratant Pink

Coucou les filles !

Après quelques semaines de tests, me revoilà pour vous parler de ce fameux shampoing Pink, de la même gamme que le soin après-shampoing, Revitalex.
  • Packaging
Grosse bouteille qui glisse un peu quand on l'attrape avec les mains mouillées, comme j'avais déjà dit pour la bouteille du Revitalex. Un peu lourde à bout de bras, aussi. Du coup, ça me fait penser qu'il y aurait ptet un truc à revoir sur le design de la bouteille, je pense. Pour qu'on puisse mieux l'agripper.
  • Texture
C'est comme un gel, avec une couleur bien fifille : rose irisé. ^ ^ C'est super agréable et ça mousse très vite et beaucoup dès qu'on commence à frictionner. Niveau odeur, là aussi, pink a bien soigné son boulot, c'est agréable ! ça rappelle encore les fruits, ou tout au moins quelque chose de sucré.
  • Avantages
Le prix. C'est un shampoing vraiment pas ruineux (moins de 5 euros pour la grande bouteille) ! Et puis il sent bon !!!!!! Autre truc : il est facile à trouver, contrairement à d'autres produits capillaires qui nous viennent des US. Pas forcément besoin d'aller dans le quartier de château d'eau quand on est Parisienne, c'est pour dire.
  • Inconvénients
La présence de SLS dedans. Pour ma part, à la longue, mes cheveux ont commencé à faire la gueule (secs malgré les SP et surtout frisouillés aux repousses), parce que je l'ai utilisé à tous les lavages depuis que je l'ai (début du challenge HYH). En même temps, c'est un faux inconvénient, parce que mes cheveux représentent un cas bien particulier : ils n'aiment pas les SLS en général et surtout sur une base régulière. C'est pas du tout leur truc. 
Du coup, ça me fait dire que c'est un inconvénient à prendre en compte en fonction de la chevelure de chacune. ;-)
  • Résultats obtenus
Des cheveux bien démêlés, bien propres, aussi et prêts pour le SP avec le Revitalex dans la foulée. D'ailleurs, les deux odeurs se marient vraiment bien l'une à l'autre et restent légères dans les cheveux.

mardi 17 mai 2011

Deuxième hors-série Femme Actuelle sur la beauté noire !

Re !

Juste pour vous dire que le deuxième hors-série femme actuelle sur la beauté noire (remarquez que "black" n'a pas été utilisé à la place) est sorti hier et qu'il promet d'être très intéressant ! :-)


Je commence à peine à le lire en profondeur, mais j'ai bien aimé ce que j'y ai déjà lu (soin de la peau, des cheveux, maquillage, articles sur les cheveux naturels, relooking... Bref, un bon journal de fifille comme on attendrait plus souvent). :-) 

Enfin ! Je reviendrai partager quand j'aurai fini. Et vous, vous allez le lire aussi ? :-)

Challenge HYH : Mi-parcours !

Coucou les filles !

Bon, ça y est ! On a passé le cap de la première partie du challenge "Hide your Hair" et on est en train de s'approcher tout doucement de la fin de l'aventure ! :-)

 Alors ? Vous continuez à suivre votre routine et les coiffures protectrices à la lettre ? Vous rencontrez des difficultés ? Quelles coiffures protectrices vous utilisez ?

Bon, bah en ce qui me concerne, vous savez déjà tout : j'expérimente un nouveau truc niveau coiffure au moins une fois par semaine : une natte, une tresse, un chignon, des accessoires... ça m'amuse bien, en fait. :-) D'ailleurs, ça  fait que je ne me suis pas encore remise au braid out pour voir si je mastérise un peu mieux. Affaire à suivre ! ;-)

Concernant les soins, hormis pour la semaine de vacances, j'ai bien respecté ma routine, mais j'ai eu un épisode cheveux secs, du à un abus de shampoing. J'ai repris les cowashes réguliers et depuis, ça va nettement mieux, niveau texture et gestion des repousses. Par contre, je n'ai pas fait de lissage depuis début février, pour je jour de mon défrisage. J'aimerais bien savoir ce que j'ai fait comme progrès ? Mais bon, en même temps, si je regarde maintenant, ça va fausser ma surprise de fin de challenge, alors je vais prendre mon mal en patience, je crois bien.

Voili voilou pour mon point de mi-parcours ! Je ne vais pas m'épancher plus, je ne fais que ça ici, donc ce serait du rabâchage ! ^ ^ Et vous, les challengeuses, dites moi tout !

lundi 16 mai 2011

I'm back !!!!

Coucou les filles !

Et voilà, les vacances à Barcelone, c'est fini et je suis de retour au bercail, sur la blogo ! 
J'espère que vous avez passé une bonne semaine ? De mon côté, oui. ça a été ensoleillé tout du long, à tel point que j'ai pu dégainer mon super chapeau et toute ma panoplie de vacancière ! Regardez ^ ^ :


Côté cheveux, je m'en suis beaucoup mieux sortie que l'été dernier, lors de mon premier séjour. Je n'ai pas du tout eu les cheveux secs (en même temps, je n'ai pas pris le Scurl pour ne pas prendre de risques), mais par contre, je n'ai pas eu le temps de faire des SP comme l'exige le challenge HYH. Du coup, j'ai remplacé par des cowashes tous les deux jours ! 

Niveau coiffure, je n'ai pas eu de mal à adapter. Enfin presque. J'ai pu garder les coiffures protectrices et à manipulations limitées, mais j'ai squeezé les chignons, mes sacro-saints chignons, au profit de tresses basses comme celle-ci :


J'ai fait des progrès, par rapport à la première tentative, pas vrai ? En plus, ce qui était super pratique, c'est que ça permettait de bien faire rentrer le chapeau pour protéger la tête du soleil.

Autrement, je me suis donnée à coeur joie pour boire des jus frais et manger des légumes tout droit du Mercat San Josep... Miam, miaaaam ! ^ ^ Bah quoi ? Les fruits et légumes, c'est bon pour les cheveux, nan ? :-p

 

Et puis... même quand on n'est pas fan de fruits et légumes et de marchés - comme moi, pour les marchés en général - on ne peut pas ne pas trouver ça beau, pas vrai ?


Voili, voilou ! C'est tout pour le mail de retour de vacances ! Demain, on reprend le rythme régulier , mais avant de partir, je tenais à vous remercier toutes pour vos "bonnes vacances", sous le dernier post, c'était super gentil ! :-)

A demain pour le retour au capillaire "pur et dur" ! ;-)

lundi 9 mai 2011

Enfuie à Barcelone... Encore ! :-)

Coucou les filles !

Bon, un petit post matinal et rapide pour vous dire que je disparais encore de la blogo ! Oui, encore ! Mais que voulez-vous ? Ce sont les beaux jours et donc ça invite aux vacances... J'imagine que j'aurais beau m'expliquer, vous m'aviez déjà vue arriver de loin, avec mes gros sabots ! lol 

Et oué. Je m'absente encore. Pour toute la semaine, en plus ! Mais bon, je serai toute reposée quand je vais rentrer et sur le pied de guerre pour faire encore plus de posts sympas où on papotera encore avec animation et humour. Du moins, je le vois comme ça ! ^ ^ En attendant lundi prochain, je vous souhaite une excellente semaine - qui s'annonce ensoleillée, j'ai cru comprendre - les filles ! A bientôt !


Bibizzzz

PS : Logiquement, je répondrai aux messages perso à mon retour, hein ! ;-)

vendredi 6 mai 2011

Ultra Black Hair Growth II : Les brosses à cheveux

Coucou les filles !

Et voilà, nous arrivons au bout de cette deuxième saga ! Je vous présente le dernier vendredi Cathy Howse, aujourd'hui ! :-)

Je crois que vous l'avez bien aimée, cette saga de vendredis, elle aussi, parce que vous avez été sacrément pipelettes et ce, dès le premier post. Selon mon petit calcul trèèèèèès savant, il y a eu jusqu'ici 124 commentaires échangés ! Pas mal, hein ? Enfin ! Trêve de blablatages ! Venons-en au sujet qui nous intéresse !

Pour clore cette session, on va parler du sujet le plus simple de tous : les brosses à cheveux. En fait, ça a l'air tout idiot, comme ça, mais bon, il ne faut pas croire : la brosse, ça peut être une arme de destruction - capillaire - massive... :-s


Rien qu'à voir l'image, ça fait mal.... :-s Enfin ! Revenons à nos moutons !

Comme bon nombre, vous avez très probablement entendu au moins une fois un coiffeur ou quelqu'un de l'entourage conseiller ceci "Brossez-vous les cheveux souvent. ça va stimuler le cuir chevelu et accélérer la pousse". Bien entendu, on a souvent pris le mythe - on ne le savait pas encore à l'époque - pour argent comptant, sans penser une seule seconde à le remettre en question.
D'ailleurs, il y avait même des scènes à la télé, où on voyait des femmes ou même des petites filles aux looooongs cheveux se les brosser devant leur coiffeuse - les fameux 100 coups de brosses quotidiens - avant d'aller se coucher - les cheveux lâchés en plus. J'ai un exemple tout particulier en tête, que vous reconnaîtrez toutes : Caroline Ingalls de la petite maison dans la prairie ! Vous voyez bien, maintenant ! Hein ? ^ ^

Un conseil de blanche pour cheveux caucasiens repris par des noires aux cheveux afro
Je sais, le titre fait vachement tranchant, voir sectaire, mais en même temps, parfois, c'est avec les mots les plus forts que les idées passent le mieux. ;-)
Alors en fait, le truc, c'est qu'à force d'être occupées à baver devant des cheveux longs, lisses et soyeux, on n'a même pas pu faire attention au fait que cette scène des 100 coups de brosse par jour, on ne l'a jamais vue pratiquée sur des cheveux afros ET longs. Jamais on n'a eu l'occasion de vraiment voir quelqu'un de noir sur qui ça avait fonctionné. Pourtant, on y a cru dur comme fer et on s'est même acharnées à le faire, pour certaines, ou tout au moins essayé un certain temps, le coup de la brosse. Histoire de voir.

Les 100 coups de brosse ... ou plutôt de poignard !
Pour nos cheveux afros, et tout particulièrement quand ils sont défrisés, la brosse est un véritable fléau. Plus on brosse, plus on abîme la fibre, qui est déjà fragilisée par le traitement chimique.
Cathy confie qu'au temps où elle se brossait les cheveux tous les jours et fort, elle avait un "spot" chauve au niveau de la nuque et un autre au niveau des tempes. En fait, à mesure qu'elle brossait, ça lui arrachait les cheveux qui poussaient alors qu'elle pensait bien faire pour stimuler leur pousse. Au bout du compte, qu'est-ce que vous voulez stimuler quand vous devenez chauve ??? Elle a fini par arrêter et ses cheveux ont recommencé à pousser au niveau des "spots". Très fournis, en plus. C'est bien la preuve qu'il se sentaient agressés par les coups de brosses !
En plus, on sait tous plus ou moins consciemment que la brosse, ce n'est pas nécessaire, pour faire pousser les cheveux : les locksés n'utilisent pas de brosses, pour stimuler leur pousse, pas vrai ? :-) Conclusion : laissons aux orties ce mythe des 100 coups de brosse journaliers ! ^ ^

Que fait-on au final ?
Si on veut stimuler son cuir chevelu, on le masse pour activer la circulation sanguine, comme on a vu dans ce post, et en même temps, on peut appliquer un tonique capillaire qui pénètrera d'autant mieux que le massage aura ouvert les pores de la peau. De plus, l'activation de la circulation sanguine via le massage mécanique va favoriser l'apport d'oxygène aux cellules des racines des cheveux et c'est ça le plus important pour favoriser la pousse. :-)
Si on cherche à démêler ses cheveux, on les lubrifie un peu pour qu'ils glissent (avec une huile, une crème, un lait capillaire ou autre produit, au choix) et on commence à démêler avec les doigts, tout doucement. Une fois qu'on est vraiment sûre qu'il n'y a plus aucun noeud, on peut passer le peigne. D'ailleurs, un peigne qu'on aura pris soin de bien choisir ! Il faut absolument qu'il évite de provoquer de la tension sur les cheveux ou de l'arrachage. En gros, on choisit plutôt un peigne à dents larges.

On dit "Vade retro à la brosse, alors ?
Pas totalement, mais presque. On peut s'en servir pour mettre les cheveux en pli. Par exemple quand on souhaite bien rassembler ses cheveux en queue de cheval en vue de faire un chignon, une brosse en poil de sanglier sera très utile pour bien lisser le contour de tête et coucher les petits chichis retors ! ;-)

Voili voilou ! J'espère que cette fiche-là aussi vous aura plu, les filles ! ;-)

jeudi 5 mai 2011

Challenge HYH : coiffure du jour

Coucou les filles !

Aujourd'hui, j'ai voulu changer du chignon et j'ai fait une tresse, c'est assez sympa dans le sens où ça m'a permis d'expérimenter une nouvelle technique sur mes cheveux.

J'ai même trouvé que ce n'était pas trop moche, pour un premier essai porté toute la journée ! :-) Je vous montre...


C'est original dans la forme, hein ? Vous avez reconnu la technique de la natte queue de poisson - aka fish tail braid - j'en suis sûre. Moi, ce que j'aime particulièrement, c'est cet effet écailles. Et je pense que plus les cheveux sont longs, plus l'effet est visible et plus  c'est joli !

Je vais essayer de vous remettre une photo avec un peu plus de luminosité... 


 

Mouais... La qualité n'est pas tip top, mais bon... On fera avec. On voit quand-même un peu plus les écailles, nan ?

J'ai essayé de serrer la base de la tresse, mais bon, je pense qu'elle va se relâcher un peu dans le courant de la journée, et surtout, "remonter" un peu. Rhâââ, c'est dingue, faut encore plus de longueur pour qu'on voie bien ! Gné !!!!!

Bon allez, je ne vais pas être trop dure, pour une première fois. Je recommencerai et ça ira de mieux en mieux les prochaines fois. Enfin, j'imagine ! ^ ^

mercredi 4 mai 2011

Session soin : combien de temps ça prend ?

Coucou les filles !

Aujourd'hui, je voudrais qu'on s'intéresse à un point un peu pratique, dans le traitement des sessions soin : le temps qu'on y passe. 

Vous avez déjà essayé de voir combien de temps exactement vous y mettez, vous ? Au début, je ne me posais pas du tout la question. La session soin, ça prend du temps et puis c'est tout, mais à force d'entendre Zhom me dire "bon, t'as fini, là ?" ou encore "mais ça bouffe toute la soirée, quand tu t'occupes de tes cheveux !" et le désespéré "Y en a eu que pour tes soins, aujourd'hui !", je me suis dit que - patience érodée de Zhom oblige - il fallait que je me penche sur la question du timing.


Au début, j'ai essayé de faire mes trucs plus vite, en rognant sur tout : temps de pose, rinçage, démêlage, coiffage... Mais tout ce que j'ai récolté, ce sont des cheveux qui faisaient la gueule : rêches, pas assez hydratés, démêlés à l'arrache, donc formation de locks favorisées...
J'ai vite du revoir ma stratégie !

Comment ça s'est fait ? C'est simple : je me suis mise à décortiquer le temps de tout ce que je faisais pendant une session soin "spécial cheveux". Je vous montre un exemple de lorsque j'étais sous le challenge ayurvédique :
  1. Préparation et application du prepoo : 15 minutes
  2. Pose du prepoo : 30 minutes
  3. Pause du shikakaï : 5 minutes
  4. Rinçage : 10 minutes
  5. Cowash : 10 minutes
  6. Petit coup d'AS et rinçage : 10 minutes
ça nous amène donc à un total d'une heure et demie. Je ne trouve pas ça super long, pour tout ce que j'ai fait. Bien sûr, il faut enchaîner les étapes les unes après les autres sans lambiner ! Sinon, on met beaucoup plus de temps. Après, pour le séchage (à la serviette microfibres) et le coiffage, s'il n'y a pas de nœuds et que je fais un chignon, on ajoute 10/15 minutes, pas plus. 

Ce petit calcul m'a permis de m'autoriser à déplacer une session soin du soir à un matin dans la semaine, en me levant un peu plus tôt pour la faire. Oui, oui, je me lève plus tôt le matin pour le faire ! D'ailleurs, j'ai gardé l'habitude, depuis. 

Maintenant, je vous prends un exemple de session soin sous le challenge HYH :
  1. Préparation et application du prepoo : 15 minutes
  2. Pose du prepoo : 30 minutes
  3. Lavage au shampoing : 5 minutes
  4. Rinçage : 10 minutes
  5. Petit coup d'AS et rinçage : 10 minutes
Total : une heure et 10 minutes. Vous avez vu, c'est encore moins long qu'avant !  D'ailleurs, ça me fait dire que ce challenge-ci, c'est vraiment Venise, par rapport au précédent ! ^ ^

Plus sérieusement, c'est vraiment pas mal, de mesurer le temps qu'on prend pour faire sa session soin, à un moment, parce que quand on est un peu (pas trop quand même) charrette, ça aide bien pour savoir de combien de temps on a besoin pour s'occuper de ses cheveux. 
Bien sûr, ça exclut le fait qu'on s'éparpille en faisant un gommage, ou alors le vernis des orteils, pendant la session soin, mais bon, quand on a un Zhom qui s'impatiente parce qu'on ne s'occupe pas assez de lui, on apprend à décomposer les sessions pour qu'elles soient plus courtes, mais tout aussi efficaces ! ;-) Enfin bref !

Et vous ? Dites-moi tout ! :-)

mardi 3 mai 2011

Beurre fouetté cacao / coco

Coucou les filles !

Bon, ça va faire une dizaine de jours que je vous en ai parlé, mais jamais dans le détail, et surtout, je ne vous l'ai même pas présentée, cette popote ! Voici donc mon beurre fouetté cacao / coco !


On dirait une pâte à tartiner comme du beurre de cacahuète, vous ne trouvez pas ? 
Comme la première fois, il a été super rapide et facile à réaliser. Le seul hic que je lui ai trouvé, c'est que pendant la préparation, la chauffe du beurre de cacao laisse émaner une odeur un peu écœurante... :-s D'ailleurs, Zhom qui était dans les parages, avec ses remarques acérées légendaires m'a dit que mon "truc sentait des pieds". Super, non ? J'ai bien eu envie d'être vexée, mais c'est vrai que l'odeur de Nesquick du beurre froid se transforme en un truc un peu nauséabond quand c'est fondu.... Brrrr ! Du coup, je n'ai pas boudé en réaction à sa remarque.

Niveau recette, voilà ce que j'ai réalisé :
  • 4 CS de beurre de cacao
  • 1 CS de beurre de karité
  • 35 ml environ d'HV coco et ricin (répartition à 50 /50)
  • 7 gouttes de vitamine E pour éviter le rancissement
Bien entendu, j'ai désinfecté tous mes ustensiles avec de l'alcool  avant de commencer ! D'ailleurs, pour le mode opératoire complet, j'ai repris le même que pour le premier beurre. Vous pourrez le retrouver en cliquant ici, si vous voulez. ;-)

Les seuls trucs qui ont changé, par rapport à la première fois, hormis certains ingrédients, ce sont les proportions de la recette, et au lieu d'avoir un beurre un peu compact, une fois refroidi, j'ai une sorte de baume qui fond au contact de la peau.  Regardez...


C'est super agréable ! :-) Et niveau odeur, ça sent de nouveau le Nesquick, donc ça va. L'odeur de coco, quant à elle, reste très discrète, je trouve. Mais je soupçonne qu'on retrouve ses propriétés dans le fait que le beurre fonde vite et est très bien "bu" par la peau. ça fait briller les cheveux, aussi. Donc pour sceller, c'est pas mal. Mais je préfère le garder pour me tartiner la peau qui en raffole.

Quant à Zhom, il trouve toujours que "ça pue, ce truc". Un peu vexant, mais surtout incompréhensible, car il raffole du chocolat... Mystère et boule de gum ! o_O

PS : l'odeur s'estompe vite, une fois appliqué. On ne sent pas le chocolat (ou les pieds, en fonction de la perception du nez ! ^ ^) très longtemps. J'espère que ça ne vous a pas fait peur ! ^ ^ Si vous testez, dîtes-moi ce que vous en avez pensé, hein !