mercredi 29 février 2012

Défrisage et fibromes liés ?

Coucou les filles !

Finalement, j'ai raccourci le post en vous mettant juste la vidéo découverte pour commencer. Elle est en anglais, mais j'ai prévu d'en faire un résumé pour celles qui ne comprennent pas l'anglais. Ce sera sympa d'en discuter par la suite.

Mais déjà, pour introduire la vidéo, je peux vous dire qu'il s'agit d'une étude effectuée par une université, dans la même lignée que le documentaire de Chris Rock sur les effets nocifs des défrisants... ça calme un peu quand même, faut l'avouer. :-s Je vous laisse mater et le résumé arrive par la suite ! ;-)

mardi 28 février 2012

Masque aux protéines de plantes et karité bio d'Activilong

Coucou les filles !

Aujourd'hui, un petit post de feignasse après le post pavé d'hier ! Une fiche produit ! 
Allez, c'est parti !
  • Packaging
C'est un pot. Dans lequel on trempouille ses doigts pour récupérer le masque. Si vous êtes des habituées aux fiches produits que j'ai déjà faites, vous savez déjà que je ne suis pas trop fan de ces pots dans lesquels on met les mains et qu'on peut contaminer avec les saletés qu'on peut avoir coincées sous les ongles par exemple.
  • Texture
C'est épais et crémeux, ce qui facilite l'application. Niveau odeur, pas de plaintes : RAS.
  • Avantages
Pas besoin d'en mettre des tonnes avoir l'impression d'en avoir mis sur les cheveux. Il ne coule pas. Ah autre chose : on n'a pas besoin de le laisser poser trois plombes pour qu'il agisse.
  • Inconvénients
La compo encore une fois. Et puis le format, aussi. J'y reviens encore, mais un flacon pompe pour distribuer le produit, ce serait plus pratique et hygiénique à mon avis.
  • Résultats obtenus
Des cheveux nourris. Mais je ne suis pas charmée par ce masque pour ma part. Il me laisse les cheveux un peu crissants, sans pour autant être rêches. J'imagine que c'est en rapport avec les protéines.

lundi 27 février 2012

J'ai été tagguée !

Coucou les filles !

Vous avez passé un bon week end ? Il y a un truc de chouette, c'est qu'on approche du mois de mars et donc qu'on va sortir de l'hiver. Il ne fait pas encore super doux, mais par rapport à la grosse vague de froid du début du mois, ça va nettement mieux ! Du coup, voilà pourquoi j'ai traîné pour faire ce post. Je suis encore partie flâner avec Mininoune. Mais bon, là, on a une bonne excuse : on est allées souhaiter un joyeux anniversaire à son parrain ! :-) Enfin !

Aujourd'hui, je vais répondre à un tag qui m'a été envoyé par Clumsy, du blog Clumsymummy que j'adore. :-) Alors voilà, faisons un peu plus connaissance ! Mais tout d'abord, je vous mets les règles du tag !

1. Poster les règles sur son blog.
2. Écrire 11 choses à propos de soi sur son blog.
3. Répondre aux 11 questions proposées, puis créer 11 nouvelles questions pour les personnes taguées.
4.Choisir 11 personnes et mettre un lien de leurs blogs, ici, sur le post.
5. Rendez-vous sur leurs blogs afin de leur dire qu’ils/elles ont été tagués.
6. Ne faire aucun tag dans les prévenir.
7. Pas d’informations à propos de nous dans la section Tag.
8. Obligatoirement taguer 11 personnes.

Alors 11 choses sur moi à vous raconter et que vous ne savez pas encore.... ça va être dur, je passe mon temps à vous raconter ma vie ! ^ ^ Du coup, je vais ptet radoter un peu. Désolée pour celles qui savent déjà, hein ! ;-)

1. Je suis mariée depuis presque trois ans et jeune - je tiens à l'adjectif ! ^ ^- maman d'une petite fille de deux mois. Elle s'appelle Emma, mais son pseudo - elle en a un comme moi, ici - c'est Mininoune.

2. Avant qu'elle ne naisse, son surnom comique, c'était Barbie Boulette. Rapport au surnom de la fille de la Mère Bordel, pour celles qui connaissent son blog super poilant. ^ ^ Je n'appelle plus trop Mininoune comme ça maintenant, parce que je ne veux pas la complexer. Puis elle n'est pas grosse, elle est potelée. ça fait plus d'espace pour faire des bisous ! ^ ^

3. Enceinte, j'avais une passion pour le jus de citron. J'en buvais un verre tous les jours...jusqu'à ce que je me tape une nuit de remontées acides dans l’œsophage. ça m'a calmée d'un coup, dis donc ! ^ ^ Après, je me suis rabattue sur des sandwiches pain au lait-vache qui rit. ^ ^ Moins risqué ! lol

4. Je suis la "petite dernière" d'une fratrie de 4 : deux filles et deux garçons. Je suis très, très fusionnelle avec mes frères. On s'adore. Pour preuve ils ont été mes témoins de mariage et frère 1 est le parrain de ma fille ! :-)

5. Je suis frileuse : tant qu'il ne fait pas plus de 22° dehors, impossible que je quitte mon manteau ou ma veste. Et encore, dès que le soleil se couche, j'ai la chair de poule ! Je suis incapable de bien réguler ma température interne sans me couvrir quand les températures extérieures sont à la baisse ! :-s

6. Je suis accro au sport. Quand je n'en fais pas, je suis une véritable boule de nerfs... Et là, imaginez, ça fait presque trois mois que je n'en ai pas fait, j'en peux plus d'attendre de pouvoir recommencer ! :-)

7. Je trouve que Mininoune a une voix de crécelle quand elle pleure et ça me vrille les oreilles.
En fait, les pleurs, même s'ils ont toujours une raison, ça me stresse. :-s

8. C'est long de trouver 11 choses pas trop rabâchées à raconter !

9. J'ai une véritable passion pour les roses rouge. ça a d'ailleurs été le thème de ma déco de mariage. Et j'ai été tellement rat que j'ai même pas lancé mon bouquet aux célibataires ! :-p Je l'ai jalousement gardé - et je l'ai encore ! Et non, je n'ai même pas honte de l'avouer ! ^ ^

10. Je suis antillaise et je n'aime pas le poisson ni les fruits de mer. ET je n'aime pas trop les racines du genre igname et compagnie, non plus. Trop de mal à les digérer. Par contre, les patates douces, c'est pas pareil ! ^_^ Je me souviens qu'à table, avec mes frères, quand on était plus jeunes, on rusait pour savoir  qui aurait la plus grosse patate douce dans son assiette :
"C'est une patate douce, ça ?
- Non.
- Bon bah j'en veux pas alors.... Mais pourquoi tu la prends, toi ?
- Parce que t'avais qu'à bien regarder, ç'en est une, bourrique ! Mais elle est pour moi maintenant !"

11. Le dernier livre que j'ai lu s'appelle "Alice au pays des embrouilles". De la Chick Lit, et en français, en plus... Mes neurones ne peuvent pas accepter plus en ce moment. Pourtant, je suis férue de romans historiques ou de livres en anglais et en espagnol. En anglais, la saga que j'ai adoré, c'est les chroniques de San Francisco (Tales of the City) d'Armistead Maupin, un vrai bijou de littérature ! :-)

Bon, voilà ! Maintenant, vais pouvoir répondre aux onze questions posées ! Pfiou !!!! ça, ça va être un bon post pavé dis donc ! ^ ^

1. Pourquoi as-tu un blog ?
Parce que je suis une pipelette qui adore écrire, lire et partager avec les autres. Rien que du banal, quoi. ^ ^
 
2. Te vois-tu bloguer encore dans quelques années ?
J'aimerais bien, oui. Mais bon, faut voir au jour le jour, si l'inspiration est toujours là. :-)

3. D’où  vient ton pseudo ?
C'est le surnom que ma première nièce m'a donné. Depuis, c'est resté. Et il se décline pour mon entourage, en plus ! La fille de frère 2, c'est Petitoune, ma mère, c'est Maminoune...

4. La plus belle rencontre que tu as faites grâce à ton blog ?
 Toutes les "copines de cheveux" qui viennent discuter dans les coms avec moi. :-) J'en ai rencontré certaines, d'autres pas encore, mais c'est toujours super plaisant ! Les échanges sont riches et souvent drôles. Puis ça va au delà des cheveux en plus.

5. Tu  trouves pas que c’est beaucoup 11 questions ?
 Si, si, mais bon, comme ma maman m'a bien élevée, je vais répondre à toutes les questions, m'dame ! :-)

6. Ton film préféré cette année ? ta série préférée ?
J'en ai plusieurs, mais bon, pour le film, disons Philadelphia, même s'il fait pleurer dans les chaumières (mais sinon, il y a aussi Malcolm X, La couleur pourpre, La maison aux esprits et dernièrement, La couleur des sentiments), et pour la série, disons Ally McBeal pour le côté barré ! La choré sur le tube de Barry White dans les toilettes est super poilante ! ^ ^

7.  As-tu déjà rencontré d’autres blogueuses ?
Uiiiiiiii et ce sont des rencontres super enrichissantes à chaque fois ! :-) C'est marrant de pouvoir mettre une tête sur les écrits qu'on lit au quotidien. En fait, c'est faire connaissance une deuxième fois avec une même personne. :-) Mais différemment.

8. Pourquoi la vache qui rit rit ?
Parce qu'elle n'a pas le choix la pauv bête : si elle faisait la gueule, on n'aurait pas envie de manger son fromage ! ^ ^

9. Ta pire honte ?
 Au lycée. Je suis restée une heure à me promener avec un bout de jupe coincée dans le collant  après un passage au pipiroom sans que personne ne me dise rien. Les gens sont chiens, quand même, hein !

10. Tu ne pourrais pas te passer de …?
Ma fille ! :-)

11. J’aime bien cette question : “Quel est l’endroit que tu préfères dans ta ville “?
Ma maison ! Parce que c'est mon cocon, mon univers et que quand il fait froid dehors, bah il fait bon d'être bien au chaud à la maison ! :-)
PS : non, je ne suis pas casanière ! ;-)

Bon, maintenant, mes 11 questions à moi ! Enfin, j'en reprends certaines de Clumsy que j'ai bien aimées !

1. D'où vient ton pseudo ?
2. Comment es-tu arrivée à bloguer ?
3. Quelle est ta couleur préférée ?
4. Ton geste beauté du matin ? Celui du soir ?
5. Un secret à partager avec nous ?
6. Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV ? ^ ^ (c'est pour voir si tu suis le fil !)
7. Quelle est ta saison préférée ? Pourquoi ?
8. En dehors de ton blog, qu'est-ce que tu fais pour occuper ton temps libre ?
9. Quels sont les pays que tu aimerais visiter ?
10. Une lecture à nous conseiller ?
11. Allez, pour la fin, sois chic avec nous : une astuce pour le soin des cheveux à partager avec nous ?

Bon alors, mes victimes, maintenant ! Bon courage pour répondre, d'ailleurs ! :-)

vendredi 24 février 2012

The Science of Black Hair : nos cheveux, brillants ou lustrés ?

Coucou les filles !

Aujourd'hui, encore un petit vendredi Sistaslick à la clé, tout court, mais très instructif, comme d'habitude ! ;-) Mais juste avant de commencer, je vous relaie une info que LaManouchka a déjà évoqué au sujet de Sistaslick : 
Son deuxième livre - pour le moment intitulé Hair Care Rehab - est désormais disponible à la précommande !

ça sent la précommande pour vous offrir de nouveaux vendredi Sistaslick, ça ! ^ ^ ça vous botterait, vous ? :-) Moi, à fond ! ^ ^ Dans ce deuxième livre, elle parle d'une stratégie pour récupérer et entretenir des cheveux sains, ça ne peut que nous intéresser ! ^ ^ Enfin !

Bon, passons maintenant à la petite rubrique du jour ! Cette fois, le paragraphe se trouve à la page 41 du livre et s'intitule Shine or Sheen ? : on y apprend pourquoi les cheveux afro ne sont pas brillants au naturel mais que ce n'est pas forcément grave et puis aussi comment les faire briller. Allez, c'est parti !

----------------------
"Brillance ou lustrage ?

Les cheveux afro, au naturel ou à l'état défrisé, sont rarement brillants. En fait, lorsqu'ils sont sains, les cheveux afros ont tendance à paraître lustrés et mat. Ils ne réfléchissent pas beaucoup la lumière. Bien  que la brillance des cheveux soit reliée au fait que les écailles des cheveux soient bien  couchées, l'incapacité de nos cheveux afro à briller de manière constante n'est pas forcément la conséquence de leur mauvaise santé.

[Note de Nounoune : je vous ai pris une photo de la photo qui illustre l'article. ça va vous permettre de mieux comprendre ce qu'elle raconte. ;-)]
Image 12 : les cheveux afro sains brillent rarement, même s'ils sont en parfaite santé. Les photos A et C sont des exemples de cheveux sain qui sont lustrés, les photos B et D, des exemples de cheveux afro brillants. En fait, la plupart des cheveux afro brillent quand ils sont lissés, huilés ou détendus.

La brillance, c'est le résultat direct du reflet de la lumière sur la surface des cheveux que nos yeux perçoivent. Or des cheveux bouclés et frisés ne reflètent pas la lumière de la même manière que des cheveux lisses. Du coup, dans la mesure où nos cheveux afro ne brillent pas  comme on s'attendrait à le voir sur des cheveux lisses, excepté quand on applique un sérum ou de l'huile, ils donnent l'impression d'être secs plutôt secs au premier regard. Mais quand on les touche, on peut alors se rendre compte qu'ils sont doux et sains."

----------------------
En conclusion, ce que Sistaslick nous dit, c'est que ce n'est pas forcément parce que nos cheveux ne brillent pas tout feu tout flamme qu'ils sont en mauvaise santé. Vous n'avez jamais eu l'expérience avec la copine blanche - et ses cheveux lisses caucasiens - qui regardait nos cheveux d'un air mi-dédaigneux mi-pitoyable en disant qu'ils ne pouvaient pas être sains parce que pas brillants ? Bah on peut l'envoyer au diable, maintenant, cette - fausse - copine ! ^ ^

jeudi 23 février 2012

Premiers essais avec le Gibson Tuck

Coucou les filles !

Me voilà de retour après mon escapade hier avec Mininoune ! C'était vraiment sympa. Il ne faisait pas trop froid et avec le soleil, ça avait un avant-goût de printemps. Super agréable. Comme à Son habitude, la miss a dormi pendant toute la promenade, et même après ! :-) Et à son réveil, elle était de bonne humeur, chose rare, car en général, elle claironne pour qu'on vienne la prendre et lui donner à manger. Je ne suis vraiment pas étonnée de sa réaction au réveil : on dit que les chiens ne font pas des chats ! ^ ^ Enfin bref !

Alors pour revenir au blabla cheveux, la semaine dernière, je vous avais présenté la vidéo du Gibson Tuck et je prévoyais de tester assez vite. Et bien c'est chose faite ! Voilà ce que ça donne en images...


Pour "fermer" le Gibson Tuck, j'ai utilisé un de mes piques à chignons. Je trouve que ça donne un côté un peu romantique, c'est chouette. :-)


Désolée le flash fonctionne suuuuuper bien.... :-s Pour une première, je trouve ça assez sympa, même si je pense que c'est perfectible. Puis quand mes repousses seront uniformisées, je pense que je vais avoir un autre rendu, encore. Donc, je referai des clichés que je vos montrerai à ce moment-là. ;-) 

Et vous ? vous avez déjà testé ? Vous avez pris des photos ? Pour celles qui le souhaitent on peut montrer vos résultats ici, ce sera super encourageant pour les autres !

mercredi 22 février 2012

Nounoune et Mininoune sur le bateau de la glandouille !

Coucou les filles !

Bon, aujourd'hui, j'ai la flemme et il fait beau, j'ai décidé que je séchais le post du jour pour aller me promener au soleil avec Mininoune ! :-p


Vous me pardonnez, hein ? Promis, je reviens demain, bien entendu ! Bon allez, je file ! Bibizzz les filles ! ;-)

mardi 21 février 2012

Quatre petits trucs pour démêler ses cheveux sans perdre trois plombes

Coucou les filles !

Je profite d'une petite accalmie entre deux rendez-vous pour rédiger le post du jour... Aujourd'hui, on va partager quelques petites astuces pour ne pas perdre trop de temps à se démêler les cheveux. Allez, c'est partiiiii !
  • Faire des sections
Logique, un sac de nœuds - quand on a la malchance d'en avoir un :-s -  on doit le défaire brin par brin. Le fait de faire des sections permet de voir plus clair dans ce qu'on fait et de progresser plus facilement, aussi. Du coup, on casse moins de cheveux. Et puis, une fois qu'une section est parfaitement démêlée, il ne faut pas hésiter à la tresser ou faire un "chou" pour bien la séparer du reste non démêlé.
  • Mettre de l'AS avant de commencer
ça permet de ramollir les cheveux et donc les éventuels nœuds avant de commencer à démêler. Et le peigne passera aussi plus facilement. il va glisser. Cette technique est particulièrement utile quand on a des repousses de plus en plus importantes. Avec des cheveux défrisés, ce n'est pas forcément nécessaire, car ils opposent moins de résistance et sont moins prompts à s'emmêler que des repousses ou des des cheveux 100% naturels.
  • Prendre son temps
C'est la condition sine qua none pour :
- que l'AS puisse agir et ramollir les cheveux avant de commencer à démêler,
- que l'on évite de casser des cheveux en voulant faire vite.
Et au delà de ça, si on n'a pas assez de temps, mieux vaut remettre sa session démêlage à plus tard plutôt que de vouloir la faire en 6-4-2. En prenant son temps et avec un peu de méthode, on ira bien plus vite et on sera bien plus efficace.
  • Démêler sous le jet de la douche
En fait le jet vous aidera orienter chaque brin de cheveu dans le sens de pousse naturel. Enfin presque. Parce que des cheveux défrisés, "tombent" vers le bas (de la racine vers le sol) alors que des repousses défient un peu les lois de la gravité en restant "debout" sur la tête.
Ce qu'il faut, c'est absolument éviter de tirer sur la partie crépue sous prétexte de la démêler, parce que la partie défrisée - plus fragile - ne tiendra pas le choc. Il faut donc mesurer la force qu'on met dans le peigne en fonction de là où il passe. 

Voili voilou ! Ceci est une liste non exhaustive, bien sûr et tout ne fonctionne pas forcément pour les cheveux des unes ou des autres ou même d'une étape de stretching à une autre, mais à charge à chacune de tester pour voir ce qui marche ! Et puis ptet même de moduler à sa sauce pour que ça convienne parfaitement. ;-) 
D'ailleurs, avez-vous d'autres astuces de votre sauce pour démêler les cheveux, les filles ? :-)

lundi 20 février 2012

Ma session soin du week end : henné le retour !

Coucou les filles !

Vous avez passé un bon week end ? Moi, bien rempli. On a enfin pu reprendre nos petits travaux déco dans la maison et ça fait un bien fou ! :-) Et puis j'ai aussi renoué avec mon rituel henné. ça fait du bien, ça aussi. Même si la petite chipie m'a un peu fait tourner en bourrique pile au moment où j'avais les mains dans le henné. Pas simple de se rincer les mains, retirer les gants et... remettre la tétine perdue dans la bouche de la demoiselle. Ah, là, là... Enfin bref !

Donc comme j'ai dit plus haut, ma session soin a inclus un henné que j'ai préparé amoureusement. Et oui, ça faisait un bail que je n'en avais pas fait. Et quelques cheveux blancs commençaient à pointer le bout de leur nez à mon grand déplaisir. Ok, j'ai pris un certain coup de vieux en devenant maman, mais en reprendre un autre pour cause de cheveux blancs, je dis non ! Faut pas déconner, quand-même ! :-p

Alors voilà mon plan d'attaque !
  • J'ai commencé par préparer mon infusion de romarin en mettant à bouillir de l'eau (environ 1 litre) avec une bonne poignée de feuilles de romarin séchées.
  • Après, j'ai laissé infuser pour que l'infusion soit bien sombre.
  • Ensuite, j'ai préparé le henné Tazarine ! Concernant les proportions, comme d'habitude, 100 gr de poudre pour 300 ml d'infusion de romarin ! ;-)
  • Ensuite, j'ai filmé le pot de henné préparé et je l'ai mis sur le radiateur, au chaud pour que les tanins puissent sortir, pendant environ deux heures.
  • Après j'ai pris l'indigo pour le mélanger au henné.
  • J'ai encore ajouté 300 ml d'infusion de romarin pour arriver à une pâte satisfaisante pour l'application.
  • Et avant d'appliquer enfin, j'ai ajouté un peu d'huile d'olive et de kukui pour que ça ne m'assèche pas trop les cheveux.
 

Une fois la pâte prête, je l'ai appliquée et j'ai laissé poser pendant 5 heures, le temps de faire plein d'autres trucs dans la maison et j'ai rincé en début de soirée. Avec le paquet de repousses, ça m'a pris pas mal de temps, beaucoup d'eau chaude y est passée, aussi. Du coup, j'ai gardé mon SP (Revitalex + HV ricin) sur la tête pour dormir et j'ai rincé sous la douche, ce matin, parce que hors de question de finir sous l'eau froide ! :-s

Ce soin profond à rallonge a été bien apprécié ! Mes repousses étaient toutes souples après le rinçage. Par contre, je ne le ferai pas systématiquement. C'est pas pratique de dormir avec la  tête enrubannée. Et puis pas sexy du tout non plus ! ^ ^ Enfin voilà. Là, ils sont en mode séchage sous la serviette en microfibres.

Et vous, votre session soin du week end, les filles ?

dimanche 19 février 2012

The Science of Black Hair : Shampoings chélateurs... la suite !

Coucou les filles !

Bon bah j'ai encore une un petit bug organisationnel, vous avez du vous en rendre compte... Le post s'est publié complètement vide ! :-s Pfiou !!!! Suis vraiment brouillon cette semaine ! ^ ^ Bon allez, je répare ça de suite !

Donc la semaine dernière, on avait commencé à parler de shampoing chélateurs dans ce post, et je disais qu'ensuite, il y avait deux petits paragraphes intéressants sur l'eau dure et les conditions pour "chélater" ses cheveux. Ces deux extraits se trouvent à la page 73 du livre... Allez, c'est partiiiii !
---------------------------
  • "L'eau que j'utilise est-elle dure ?
Lorsque l'eau que vous utilisez est dure, vous êtes assurément la première au courant ! Jetez un œil à la liste ci dessous pour vous en assurer. Si vous avez répondu oui a une des questions, c'est que vous avez probablement un souci avec l'eau que vous utilisez. [...] (Note de Nounoune : j'ai coupé le texte traduit parce qu'il ne nous concerne pas ici. Sistaslick répertorie les régions des États-Unis où l'eau est la plus dure).

  • A quel moment dois-je chélater mes cheveux ?
Malgré leur fort pouvoir d'action, les shampoings chélateurs ont une place importante dans notre routine capillaire. Un des signes annonciateurs de problèmes d'eau dure, c'est la casse qu'on n'arrive pas à juguler quoi qu'on fasse. Des cheveux afro abîmés par une eau dure ne répondent positivement à aucun traitement alors que pourtant, ils semblent avoir besoin de tout un tas de traitements, justement. Ainsi, ils peuvent avoir l'air comme alourdis par une accumulation de produits dessus (donc en demande de clarification), ou alors super hirsutes et secs (donc en demande d'hydratation), ou encore mous et trop élastiques (donc en demande de protéines). Parfois, les trois en même temps.  Des cheveux abîmés par de l'eau dure, ça peut être super bizarre.

Lorsque vous constatez que les huiles et hydratants que vous utilisez restent "plaqués" sur vos cheveux sans avoir aucun effet, il est alors probablement temps de penser à les clarifier ou à les chélater. Des cheveux mous, sans vie ou encore une session shampoing qui ne mousse pas correctement et un AS ou masque qui ne conditionne pas correctement les cheveux sont encore autant de signes qui disent que vos cheveux sont alourdis par des dépôts de produits ou de minéraux. Si vous expérimentez de la casse non maîtrisée par un traitement protéiné, il faut très probablement chélater vos cheveux. 

Souvent, les shampoings chélateurs sont utilisés juste avant un défrisage pour aider à libérer les cheveux des éléments incrustés en profondeur qui pourraient interférer avec l'action du défrisant. En l'absence de dépôts minéraux, le défrisant est plus efficace.
Cela dit, les shampoings chélateurs pouvant être extrêmement asséchants, il est recommandé de les utiliser avec parcimonie. Et sur nos cheveux afro, un bon soin profond hydratant doit obligatoirement suivre !"
---------------------------

Voili, voilou ! Enfin j'ai réussi à vous le pondre, ce vendredi (au final dimanche ! :-s) Sistaslick ! Bon allez, je file ! A demain les filles ! Bibizzzz

vendredi 17 février 2012

Petit passage en coup de vent !

Coucou les filles !

Pfiou, c'est la première fois que je me pose un peu depuis que j'ai ouvert l'oeil ce matin dis donc ! 
Je pense que vous vous doutez de ce que je vais vous annoncer : je n'ai pas eu le temps de finaliser le vendredi Sistaslick d'aujourd'hui, et là, la la groooooosse flemme rien qu'à l'idée de m'y mettre ! :-$


Ce que je pense faire, c'est vous donner rendez-vous demain dans la journée, exceptionnellement pour  que vous puissiez le lire. Attendre huit jours de plus pour l'avoir, c'est pas du jeu, je trouve ! ;-) Du coup, je vous dis à demain !

En attendant, je vous souhaite une bonne soirée, les filles ! Bibizzzz

jeudi 16 février 2012

Les cheveux de Thandie Newton

Coucou les filles !

Aujourd'hui, je suis un peu charrette mais je veux tout de même faire un post un peu sympa, alors j'ai opté pour le post photo où on va baver devant les cheveux d'une autre.

Cette fois-ci, c'est aux cheveux de Thandie Newton qu'on va s'intéresser. Vous vous souvenez-d'elle ? On l'avait découverte dans la série Urgence, dans le rôle de Kem, la femme du Docteur Carter ? C'est une actrice anglaise née d'un père anglais et d'une mère zambienne. Elle est donc métisse. A regarder son minois, je pense encore plus que les mélanges, c'est vraiment beau. :-)


A l'époque d'Urgences, elle portait ses cheveux défrisés, comme ça, notamment :


Et puis elle a décidé de retourner au naturel pour retrouver ses boucles et montrer à ses filles ses cheveux tels qu'ils sont et tels qu'elle les leur a transmis.


Elle a confié avoir mis deux ans à transitionner pour se débarrasser complèrement de ses cheveux défrisés. Entre temps, elle a coupé au fur et à mesure et adopté des coiffures bouclées.


 
C'est pas super joli ??? ça lui fait un minois tout romantique, les boucles, je trouve. :-) Pas vous ?

mercredi 15 février 2012

Le Gibson Tuck

Coucou les filles !

Aujourd'hui, je partage avec vous une petite trouvaille vidéo. Matez, on en reparle tout de suite après. ;-)


Vous avez vu ? C'est joli et plutôt simple à reproduire. Et le petit plus : je pense qu'il n'y a pas besoin d'avoir les cheveux super, super long pour le faire. Dès qu'on est entre NL et SL, je pense qu'on peut l'utiliser en tant que coiffure protectrice, vu qu'on peut se faire une queue de cheval, ce qui est la base pour le Gibson Tuck.

Pour ma part, je pense tester très prochainement et bien entendu, partager ça ici avec vous ! Et vous, les filles, ça vous botterait de le tester, ce GibsonTuck ? :-)

mardi 14 février 2012

Challenge PMH : Latitiane fait son bilan d'arrivée

Coucou les filles !

Me voilà à une heure à peu près normale pour le post du jour ! Cela dit, après la tripotée de jours un peu charrette que j'ai eus dernièrement, je suis un peu shootée, donc aujourd'hui, j'ai dans mon escarcelle, un bilan de fin de challenge à vous proposer : celui de Latitiane. Déjà, pour rappel, filez-voir son bilan de départ et son APL de base par ici ! Ayé ? Bon bah voilà la suite, alors !
----------------------------
  • As-tu réussi à tenir le cap ? Que ce soit oui ou non, dis-nous pourquoi ?
Oui et non, j'ai tenu le cap durant les 3/4 du parcours environ, et malgré la tonne de repousses que j'avais j'ai réussi à tenir le rythme jusqu'au jour de mon défrisage le 31 décembre et à partir de cette date j'ai eu un manque de motivation, je trouvais mes cheveux trop plats, j'ai perdu tout le volume que j'avais donc durant le dernier mois je n'ai fait quasiment aucun soin, j'hydratais mes cheveux seulement lorsque j'en avais vraiment envie et j'ai arrêté d'entretenir mon journal capillaire.
Concernant ce fameux journal, j'avais prévu au départ de l'alimenter chaque semaine et finalement je l'ai fait tous les jours, je n'ai pas fait de lissage par contre j'ai utilisé le sèche cheveux environ 5 fois et toujours avec le sérum protecteur, côté alimentation ce n'était pas top top, j'ai taillouté mes pointes 2 ou 3 fois mais juste pour enlever les fourches pas plus, je buvais facilement 1,5 L 2L d'eau par jour à ma grande surprise, et j'ai usé et abusé des chignons et sinon je ne me sens pas encore prête à faire des compos maison.
  • Comment sont tes cheveux aujourd'hui ? Se portent-ils mieux ?
On peut dire que mes cheveux se portent mieux mais ils sont tout de même cassants, surtout sur les côtés mais j'attendrai encore un peu avant de les tailler. Ils sont plus vigoureux, plus brillants et j'ai pu gagner en épaisseur, c'est sans doute le fruit de l'utilisation des poudres ayurvédiques et du long stretching (21 semaines à deux jours près) même si j'aurais préféré tenir au moins jusqu'à la fin du challenge.

  • Tes objectifs, ont-ils été atteints ?
Mes objectifs ont été atteints, j'ai été plutôt rigoureuse contrairement à ce que je pensais, j'ai quand même bien réussie à gérer mes repousses, mes soins étaient réguliers et j'ai réduit l'utilisation du peigne, du sèche cheveux et zéro lâchage de cheveux. Résultat, j'ai des cheveux plus forts et plus épais ça ne se voit pas trop sur la photo mais je sens quand même un peu la différence au toucher, grâce aux soins j'ai pu prolonger la durée de mon stretching (autour de 16 semaines d'habitude) et je peux faire des queues de cheval un peu plus dignes de ce nom et malgré la casse je me suis un peu rapprochée de ce fameux BSL.
  • Penses-tu conserver la routine adoptée pendant le challenge ?
Je pense conserver cette routine car elle me convient plutôt bien, je pense continuer à obtenir d'assez bons résultats avec elle et surtout j'adopte les poudres ayurvédiques. ça pourrit toute ma salle de bain mais le jeu en vaut vraiment la chandelle mais par contre j'ai eu la flemme de tester le henna gloss.
----------------------------

Bravo pour les résultats obtenu, Latitiane. Malgré la flemme - des fois, ça a du bon, la flemme au final ! ^ ^ - du a fait du bon boulot et sur la rétention de longueur, ça se voit ! :-)

lundi 13 février 2012

Session soin du week end

Coucou les filles !

Aujourd'hui, comme tous ces derniers jours de la semaine passée, je suis complètement à la ramasse ! J'ai encore enchaîné les rendez-vous et bien entendu, quand le rdv d'avant soi est à la bourre, tout ceux qui passent derrière le sont aussi. Du coup, ça m'a fait courir contre la montre toute la journée. Et là, je n'ai qu'une envie, c'est d'aller me coucher ! Mais bon, avant, le post du jour avec le retour sur ma session soin du week end !

Alors hier, j'ai bien pris le temps de gainer et nourrir mes cheveux avec un prepoo bien consistant, puis un lavage pas trop décapant ensuite et un petit AS pour finir. Mais bon, je vous détaille tout ça :
  • Prepoo
Alors je l'ai chargé en agents gainants et hydratants : 

AS + HV (karapate, ricin, olive) + MSM liquide + sirop de batterie + poudre de romarin. 

En ce moment, j'utilise beaucoup la poudre de romarin en attendant de refaire mon henné-indigo. Là, j'ai reçu mon colis de chez HIC, donc ptet que la semaine prochaine..... Mais bon, c'est une autre histoire ! ;-) Enfin bref ! Donc ce prepoo a posé une bonne demi heure sous le bonnet chauffant, puis une demi heure en plus parce que j'ai traîné avec avant de filer à la douche.
  • Lavage
J'ai opté pour un cowash avec le Revitalex, après avoir abondamment rincé mon prepoo. J'ai bien insisté sur le cuir chevelu pour retirer les éventuels dépôts.
  • AS
J'ai posé le masque au karité bio d'Activilong pendant 5 minutes. D'ailleurs, il va falloir que j'en fasse la fiche très prochainement ! 

Après le rinçage du masque, j'ai démêlé tout doucement mes cheveux et quand j'ai fini, j'ai mis mon bandeau pour étirer les repousses de devant et j'ai laissé le reste sécher, complètement libre pendant deux bonnes heures et puis j'ai fait une French braid que je garderai au moins jusqu'à demain, mardi. Ensuite, je la referai pour rafraîchir la coiffure. Mais déjà, aujourd'hui, voilà comment j'ai agrémenté ma tresse...


Sympa la fleur, non ? Et vous, votre soin du week end ? :-)

vendredi 10 février 2012

The Science of Black Hair : Shampoings chélateurs

Coucou les filles !

Bon, me voilà enfin, tant bien que mal pour le faire, ce vendredi Sistaslick. Finalement, il est tellement touffu que j'ai décidé de le couper et de le "remâcher". Alors là, je vais vous mettre une première partie directement traduire des écrits de Sistaslick. 

L'extrait parle donc des shampoings chélateurs et se trouve aux pages 72/73 du livre...

"Les shampoings clarifiants et les shampoings chélateurs sont deux types de produits nettoyants qui sont souvent confondus les uns avec les autres. Les deux types de shampoings se ressemblent dans le sens où ils nettoient tous les deux en profondeur et retirent les dépôts présents sur les cheveux. Néanmoins, il subsiste des différences remarquables : à l'instar des dépôts de produits et d'huiles végétales, les minéraux présents dans l'eau courante se déposent également sur les cheveux. Seulement, les dépôts de minéraux sur les cheveux sont plus tenaces que ceux faits par les produits capillaires, la saleté et les huiles. En fait, les dépôts minéraux sur les fibres capillaires sont d'origine chimique et ne peuvent être supprimés simplement en utilisant un surfactant de shampoing hydratant ou clarifiant.

Un shampoing avec une formule spécifiquement chélatrice est nécessaire pour se débarrasser des dépôts de minéraux sur les cheveux. Les composants du shampoing chélateur vont s'accrocher aux minéraux présents dans l'eau pour les neutraliser. Bien que de nombreux shampoings clarifiants soient décapants, il faut garder en tête le fait qu'ils n'agissent qu'en surface sur les dépôts de produits capillaires et d'huile végétale posés sur les cheveux. Au contraire, les shampoings chélateurs, eux, travaillent à un niveau plus avancé, car ils touchent à la structure chimique des cheveux. Les chélateurs neutralisent les minéraux déposés sur les fibres capillaires et en débarrassent les cheveux grâce à la mousse. Un des chélateurs les plus communément utilisés est l'EDTA (acide éthylène diamine tétraacétique). Le sodium citrate et le trisodium phosphate en sont deux autres.

Les shampoings chélateurs sont très puissants et fonctionnent mieux pour les gens qui vivent là où l'eau est dure. Autrement dit, là où l'eau contient des ions métalliques. Les minéraux présents dans l'eau dure agissent au contact des détergents des shampoings pour créer un film qui bloque la capacité du shampoing à faire de la mousse en grande quantité. Tout comme les dépôts minéraux, les agents conditionneurs ont une charge ionique positive et sont attirés par la charge négative des cuticules des cheveux. Seulement, du fait de la présence des minéraux - chargé positivement eux aussi - sur les cuticules, les agents conditionneurs doivent en quelque sorte "entrer en compétition" avec les minéraux pour arriver à se placer sur les cuticules eux aussi... Et dans la mesure où il ne reste que très peu d'espace pour s'accrocher et que les cuticules sont désormais positivement chargées (rapport aux dépôts de minéraux), les agents conditionneurs ne peuvent pas s'accrocher et aider à démêler efficacement les cheveux. Ainsi, le chlore, souvent dans la composition des eaux dures a des effets délétères sur les cheveux."

Voili, voilou ! Après ça, normalement, il y avait un petit paragraphe pour savoir si l'eau qu'on utilise est dure ou pas et un autre pour savoir quand utiliser un shampoing chélateur, mais ce sera pour la prochaine fois ! ;-) Il faut que je file, maintenant. Bon week end, les filles !

jeudi 9 février 2012

ça pousse quand, alors ?

Coucou les filles !

Cette semaine, je suis vraiment charrette  je n'ai même pas le temps de faire mes posts bien tranquillement. Il y a toujours un impondérable. Demain, c'est encore rebelote ! Mais bon, je me débrouillerai bien pour vous concocter un petit quelque chose. Bref ! Aujourd'hui, place à une petite cogitation qui me trotte dans la tête depuis un bon moment ! ^ ^

L'autre jour, je donnais le bain à Mininoune et je regardais ses cheveux...  Oui, ayé, ça commence ! ^ ^ Mais pas de panique, il est hors de question de trifouiller sa tête avant un bon moment, hein. Enfin !

Donc je regardais ses cheveux et en fait leur observation m'a amusée : de tout doux et lisses quand ils sont secs, ils passent frisouillés tout doux, quand ils sont mouillés ! :-) Enfin, frisouillés, j'exagère, ça fait juste des petites bouclettes. C'est trop mimi !


D'ailleurs, ça m'éclate, parce que quand elle s'énerve ou qu'elle a chaud, elle frise ! ^ ^ Enfin ! Là, je ne suis pas à la maison pour vous mettre une photo de comment ça boucle, donc je mettrai le post à jour dès que je rentrerai, mais je pose ma question :

Les mamans de petits bouts, comment ont évolué les cheveux de vos chérubins au cours de la première année ? A quel moment vous avez vu que ça commençait à pousser ? Est-ce que votre bébé a eu le coup de l'alopécie derrière la tête à force d'être couché au même endroit ?

J'ai hâte de pouvoir faire des couettes à Mininoune j'avoue. :-)

mercredi 8 février 2012

Challenge PMH : Yadhaï fait son bilan d'arrivée

Coucou les filles !

Comme je disais hier, la tournée des rendez-vous médicaux continue, du coup je ne fais qu'un passage en coup de vent pour vous mettre un nouveau bilan d'arrivée du challenge. Celui de Yadhaï. Pour relire son bilan de départ, c'est par ici.

Et pour le bilan d'arrivée, c'est parti !
--------------------------------
  • As-tu réussi à tenir le cap ? Que ce soit oui ou non, dis-nous pourquoi ?
Oui et non. Oui parce que j'ai pu suivre ma routine sans problème boire mon 1,5l l'eau et manger régulièrement des aliments source de calcium, de vitamines B et de fer.
Non, parce que je n'ai pas réussi à tenir mon journal capillaire de façon régulière. D'autre part, je me suis taillé les pointes le mois dernier car trop abimées.
  • Comment sont tes cheveux aujourd'hui ? Se portent-ils mieux ? Tes objectifs, ont-ils été atteints ?
Je pense être passé à côté de mes objectifs.
Côté texture, je voulais maintenir l'épaisseur ce que j'ai réussi à faire jusqu'à mon assouplissement le 14/12. Mais j'ai du mal le préparer puisque pour la même durée de pose que la fois précédente, j'ai eu des cheveux raides et raplapla -_- (je pense que j'ai mal appliqué la vaseline sur mon cuir chevelu, ça aurait certainement ralenti le processus d'assouplissement).
Côté longueur, j'ai eu énormément de casse au mois de Décembre ce qui m'a valu une première taille des pointes. J'ai essayé de rattraper le coup avec des soins protéinés plus fréquents, car je les avais un peu négligé. Mais la casse était assez conséquente (surtout à l'arrière) donc j'ai encore taillé/égalisé.


A la fin du challenge, j'ai fait un lissage brésilien. Je trouve que mes cheveux sont plus forts et plus doux. Donc je termine sur une bonne note tout de même ^_^
  • Penses-tu conserver la routine adoptée pendant le challenge ?
Oui, je vais garder ma routine mais je vais changer mes produits. J'abandonne le homemade. Je me retrouvais à faire mes AS /conditionners toutes les 2 semaines (des pots de 250ml quand même). Je trouve ça trop chronophage (il me fallait une journée entière pour tout faire), donc je me suis tournée vers des produits "handmade" déjà tout faits. Mais surtout, je vais rajouter les produits ayurvédiques comme l'amla, le bhringraj, le neem etc...

Voili, voilou !
--------------------------------

Je trouve que tu as fait pas mal de choses positives, sur ce challenge, Yadhaï, il ne faut pas être trop dure avec toi même. Et puis sur la photo de fin, je trou tes cheveux bien noirs et brillants. Je pense que le LB n'y est pas pour rien en ce qui concerne le brillant ! ;-)
en ce qui concerne les produits, je suis d'accord avec toi, le 100% home made, c'est chronophage. Il faut trouver un juste milieu. Moi même je n'ai pas encore vraiment trouvé le mien... :-s Enfin, pour ce que tu as fait ces quatre derniers mois, je dis bravo ! ;-)

mardi 7 février 2012

Encore un blog !

Coucou les filles !

Aujourd'hui et demain, on reprend la ritournelle des rendez-vous médicaux pour Mininoune et moi, du coup, les posts seront rapide.
Aujourd'hui, je vous propose encore la découverte d'un autre blog. Pas forcément capillaire, mais super sympa. Celui de Miss BB. C'est un blog BD, qui touche un peu à tout, les cheveux, la vie quotidienne de l'auteur et il y a des concours, aussi...
Un autre truc super, c'est la formule par épisode, pour suivre les aventures de Miss BB. ça crée du suspense et on devient vite adepte ! :-)

Ah ! Un truc que la linguiste que je suis a noté avec plaisir, c'est la disponibilité du blog en anglais et en espagnol en plus du français. C'est rare, mais c'est très appréciable ! :-) Enfin bref ! Je vous laisse aller faire de la lecture ailleurs qu'ici, aujourd'hui : 
ça se passe par .

Bonne journée les filles ! ;-)

lundi 6 février 2012

Challenge PMH : Yunie fait son bilan d'arrivée

Coucou les filles !

Me revoilà encore un peu fatiguée de ce week end de crève carabinée. Ouaille ! S'occuper de soi-même, c'est déjà du boulot, quand on est malade, encore plus, mais alors avec un bébé qu'il faut absolument éviter de contaminer, c'est une véritable mission ! Cela dit, il y a un avantage, au nez bouché : je ne sens plus rien du tout au moment de changer ses couches atomiques ! C'est déjà ça ! lol Enfin ! On se console comme on peut. Bref ! Donc comme je ne suis pas très en forme, je vous propose un bilan de challenge plutôt qu'un post rédigé, vu que mon cerveau est un peu embrumé. Du coup, place à Yunie ! Mais avant, petit rappel avec son bilan de départ par ici... Ayé ? Bon bah bonne lecture !
----------------
  • As-tu réussi à tenir le cap ? Que ce soit oui ou non, dis-nous pourquoi ?
On peut dire que j’ai à peu près réussi, je ne peux pas mentir sur le fait que les efforts dans le temps c’est pas ce qui me caractérise le mieux, mais j’y travaille. Donc les mois ont été en dents de scie, le 1er et le 3ème ont été top plutôt euphoriques même (début d’AC oblige je suppose) le 2ème a été bien moins suivi. Le dernier mois j’ai essayé de reprendre le dessus sans vraiment beaucoup de succès.
Ce que j’ai pu tenir : les compléments alimentaires (merci Pouchine le chat de zhom), les SP du week-end, 2 shampoos par semaine, hydratation+scellage quotidiens
Ce qui a été dur et donc pas très suivi : 1,5 l d’eau / jour au début c’était facile et puis au fur et à mesure j’ai lâché et puis avec la fin d’année je consommais plus de sucre qu’autre chose ; la doc chaque semaine (mais là j’avais prévenue).
  • Comment sont tes cheveux aujourd'hui ? Se portent-ils mieux ?
Après quelques temps d’embellie véritable, ils font un peu la gueule, j’ai un retour de la casse mais rien à voir avec le début et quelques fourches aux pointes. (Note de Nounoune : continue les efforts, Yunie, ça va payer. Puis bon, la casse, on ne l'éradique jamais à 100%, hein ! )
  • Tes objectifs, ont-ils été atteints ?
Ils ont poussé c’est sûr, d’ailleurs je crois même qu’ils n’ont jamais été aussi longs, même si ma mère n’est pas d’accord avec moi sur ce point.
Full SL, non mais j’ai mieux compris, vu l’état initial, avant que j’atteigne ce niveau j’en ai certainement pour une bonne année au moins. En fait j’ai toutes les longueurs possibles entre 1 cm et ce que l’on voit sur la photo de fin de challenge. En prenant une mèche voilà ce que je retrouve à la base et ce sur tout le crane. Y’a du boulot !

Volume et force, on peut dire qu’il y a une nette amélioration, avec le henné pour le volume et l’hydratation et les SP qui ont beaucoup réduit la casse. Même la coiffeuse a été bluffée (pas un ahh d’exclamation mais elle a reconnu qu’ils allaient mieux) après les 3 premiers mois.
  • Penses-tu conserver la routine adoptée pendant le challenge ?
Oh ça c’est sûr, simplement il faudra quand même que je coupe régulièrement pour que mes cheveux les plus courts rattrapent les autres et en même temps me débarrasser des fourches. J’ai même envie de couper au niveau de la zone entourée en rouge, mais j’ai un pincement au cœur. Au moment fatidique , je ferai au feeling.

Conclusion
J’ai adoré ce challenge même si je l’ai trouvé un peu long (d’ailleurs je me suis demandée pourquoi 4 mois et pas 3 ? en plus j’adore ma photo du 3ème mois), c’était mon premier et il m’a permis de découvrir plein de choses, tester des produits et des techniques, comprendre mieux leurs actions et les réactions de mes cheveux face à ces derniers. J’en connais maintenant beaucoup plus qu’il y a 4 mois sur mes cheveux et leurs besoins.
Donc sans aucun doute, oui, ce challenge a été une belle réussite. Merci encore Nounoune pour cette super idée et merci les filles pour les conseils et les encouragements.
Gros bisous
Yunie

----------------
Bravo pour ce challenge, Yunie ! Il n'y a pas encore la photo pour que les autres puissent voir (tu as bien reçu mon mail à ce sujet, d'ailleurs ?), mais déjà, je peux l'attester pour avoir vu : tes cheveux ont bien poussé depuis le début du challenge ! Chapeau bas ! ;-)
Ah, et pour la question sur la durée du Challenge : on voit mieux les différences de progrès au bout de 4 mois plutôt que 3, même si au bout de trois mois, ça commence. ;-)

vendredi 3 février 2012

Un nouveau blog à lire !

Coucou les filles !

Aujourd'hui, c'est vendredi Sistaslick, celui que je vous ai squeezé la semaine dernière. Cela dit, je ne l'ai toujours pas fini, alors en attendant - parce que je vous le réserve tout de même pour aujourd'hui ! ^ ^ - je partage avec vous une petite découverte. Un blog !!!!


L'auteur - Nel - est une naturelle anciennement défrisée. Du coup, elle connaît les deux états et d'après ce que j'ai lu, elle est super tolérante. JE suis tombée sur un super post qu'elle à fait sur l'engouement "Nappy", très instructif ! C'est un sacré pavé, mais il vaut bien d'être lu. Filez voir en cliquant ici ! ;-)

Bonne lecture et à tout à l'heure pour le vendredi Sistaslick ! ;-)

jeudi 2 février 2012

Cheveux et eau calcaire et climat métropolitain

Coucou les filles !

Aujourd'hui, on traite encore une question qu'on m'a posée il y a quelques temps ! ça fait un bail, mais bon, comme on dit, mieux vaut tard que jamais, hein ! ;-) Alors voici la question :

Je suis arrivée il y a peu en Métropole et depuis, mes cheveux sont super cassants. On dirait qu'ils n'aiment pas l'eau d'ici contrairement à l'eau des Antilles. Que se passe t-il ?

Bonne question ! Alors en fait, il y a déjà des éléments de réponse dans la question. Il suffit juste de les approfondir un peu....
  • La Métropole ou la question du climat qui change de celui des Antilles
Alors en fait, il se passe quelque chose de commun à toutes les personnes qui arrivent des Antilles, ici : le choc du climat ! 
Et oui, ce n'est pas rien de passer d'un climat tropical avec un taux d'humidité élevé au climat tempéré d'ici où l'air est bien plus sec que là-bas ! Ce phénomène a pour conséquence de révéler à quel point notre peau et nos cheveux de noir sont secs de nature. En fait, au niveau de notre génétique, on est programmés pour avoir moins de film hydrolipidique sur la peau et les cheveux car sous le climat tropical où on est sensés vivre, l'humidité se trouve en grande quantité dans l'air et suffit amplement à nous éviter la peau de croco et des cheveux indomptables. Sauf qu'on ne vit pas forcément que sous des contrées tropicales. Malheureusement, nos cheveux et notre peau ne s'adaptent pas seuls à ce changement, et demeurent secs en l'absence d'humidité suffisante dans l'air. Conclusion, ils deviennent cassants et difficiles à maîtriser.
  • La qualité de l'eau
Là, ça va vite, il s'agit de la différence de composition de l'eau. Ici, elle est le plus souvent calcaire et dure alors qu'aux Antilles, ce n'est du tout le cas. L'eau calcaire tend à laisser des dépôts sur les cheveux ce qui les rend secs, rêches, ternes et cassants à terme.

  • Les solutions à apporter
Pour lutter contre les affres du climat tempéré, il faut suppléer manuellement l'hydratation que l'air ambiant n'apporte pas, vu que l'hygrométrie est plus faible qu'aux Antilles. Du coup, il faut hydrater régulièrement ses cheveux et veiller à ce que cette hydratation de s'évapore pas trop vite, ce qui assécherait encore plus les cheveux. Pour cela, il faut sceller son hydratation de temps en temps.

Pour lutter contre les méfaits de l'eau calcaire, il faut neutraliser l'action du calcaire. Pour cela on peut faire son dernier rinçage avec de l'eau citronnée ou vinaigrée et de temps en temps utiliser un shampoing chélateur qui débarrassera les cheveux du calcaire qui s'est déposé dessus. Cela dit, attention tout de même avec ce shampoing : ça décape. Il ne faut pas l'utiliser sur une base fréquente et surtout, bien hydrater ses cheveux par la suite pour rétablir un équilibre.

Voili, voilou ! C'est tout pour aujourd'hui ! Bonne journée les filles ! ;-)

mercredi 1 février 2012

Challenge PMH : Bina fait son bilan d'arrivée

Coucou les filles ! 

Vous avez du remarquer, l'organisation, cette semaine est un peu brouillon, sur le blog ! En fait, je passe beaucoup de temps avec Mininoune et là, en ce moment, elle me captive un peu, parce qu'elle change, elle évolue on dirait : là, ce matin, par exemple, elle s'est réveillée à 9h45 pour manger, puis pendant 1h30, elle m'a fait un concert de risettes et de gazouillis. C'était trop mimi ! C'est super gratifiant et ça fait chaud au coeur. ça change des cris stridents et des pleurs. :-) Enfin bref...
Revenons au blog et à nos considérations capillaires ! :-) Alors aujourd'hui, histoire de me remettre sur les rails, je vais vous mettre un bilan d'arrivée du challenge PMH, celui de Bina. Pour rappel, matez ici son bilan de départ... ;-)
Ayé, c'est fait ? Bon bah bonne lecture, maintenant ! 
------------------------------------
  • As-tu réussi à tenir le cap ? Que ce soit oui ou non, dis-nous pourquoi ? 
Alors, la bouteille d'eau m'a toujours suivie, j'ai eu un peu de mal pour la nourriture saine, c'était souvent les mêmes légumes (la flemme). Par contre, niveau soin, j'ai zappé le complément alimentaire au bout d'un mois mais pas mon co-wash en milieu de semaine et soin profond le Week end ! Utilisation de chaleur 2 fois, pour une sortie après la piscine et le jour du défrisage. Coiffures protectrices à 90%.
  • Comment sont tes cheveux aujourd'hui ? Se portent-ils mieux ?
J'ai défrisé à 21/22 semaines, il me semble. C'est la première fois que je reste aussi longtemps sans me défriser, résultat mitigé mais au moins aucune brûlure et ils ne sont pas trop lisses (j'ai défrisé seule pour éviter tout ceci). Je vais dire qu'ils se portent mieux mais j'observe toujours une casse après mon défrisage, mais rien de grave, les soins protéinés vont parler !
  • Tes objectifs, ont-ils été atteints ?
Mes amies trouvent qu'ils ont poussé, mais j'ai du tailler tout de même, quelques pointes fourchues persistent, mais je tiens le bon cap! Je connais un peu mieux mon cheveu et les produits qui lui font du bien ! Par exemple, j'ai eu la main lourde sur l'hydratation et il faut vraiment que je revienne à mon leave-in Tea tree d'Aphogee.
  • Penses-tu conserver la routine adoptée pendant le challenge ?
Je vais continuer ma routine à savoir boire de l'eau(1l). ça tombe bien j'aime, ainsi que le sport ! L'hydratation quotidienne plus légère et les 2 soins par semaine. Je ferai plus de bain d'huile avec l'huile de ricin (la veille du shampoing, car ce prepoo n'était pas systématique durant le challenge). En février, je vais reprendre des compléments alimentaires (tenir 3 MOIS) un petit coup de fatigue à gérer ! Plus les soins avec le henné et repartir pour 22 semaines sans défrisage voir plus !

En tout cas merci pour cette expérience, cela permet aux débutantes comme moi de prendre de bonnes habitudes et apprendre à connaître les besoins de nos cheveux. Je continue à suivre avec plaisir!
------------------------------------

Ravie que ce challenge t'ait plu, Bina et en effet, vu le bilan que tu dresses, tu as l'air sur les rails et une bonne lignée pour la suite ! ;-) Affaire à suivre, donc ! ;-)