jeudi 31 mai 2012

Pas de titre !

Salut les filles,

Aujourd'hui, un post non capillaire, mais plutôt mi coup de gueule mi coup de blues en rapport avec le post de Tiline hier.

La collègue bloggueuse dont elle parle, c'est moi. J'ai fait l'objet d'un commentaire plutôt acéré dans post récent. Suivi d'un échange pour le moins glacial... M'enfin bref ! Passons à autre chose !


En démarrant ce blog il y a trois ans, je n'avais même pas idée qu'il durerait autant de temps. Ni même qu'il me donnerait l'occasion de discuter avec autant de monde et encore moins de nouer de véritables amitiés. Pour être honnête, je pensais même ne pas tenir six mois, c'est pour vous dire ! Mais bon, force est de constater que la mayonnaise a plus que pris ! ^ ^ Enfin !

Pour revenir à nos moutons, je dois avouer qu'après cet échange, l'idée d'arrêter le blog m'a bien traversé l'esprit. Mais je me suis vite ravisée. J'aime bien trop faire ma pipelette et discuter avec vous dans les coms, même si parfois, je suis en décalé. Et puis ce ne sont tout de même pas de malheureux trolls qui viendront nous ennuyer et nous empêcher d'échanger ! On est en démocratie, mince ! Une minorité ne doit pas réussir à léser la majorité restante !

Je suis également passée par une phase hargneuse. Attention, ce n'est pas seulement suite à ce tristement célèbre commentaire. Je ne peux pas m'acharner uniquement sur un cas particulier (je ne cherche pas à t'ennuyer tout spécialement toi, auteure du commentaire), c'est un tout et ça s'accumule. Au début, on zappe et on prend vite de la distance, mais au fur et à mesure on a plus de mal à le faire. Donc là, j'en parle sur mon espace.

Alors ce serait chouette de ne pas oublier que derrière un blog, il y a une personne. En chair et en os, comme vous. 
  • Qui n'a pas la science infuse, 
  • qui prend du temps pour faire des recherches, 
  • qui prend du temps pour tout formuler et présenter à la lecture,
  • qui organise un espace de parole dans les commentaires... 
Tout ça sur son temps personnel, parallèlement à une vie bien remplie (travail, chéri, famille, enfants, amis....). Elle n'a donc aucune obligation de le faire ni même de partager quoi que ce soit. Alors les exigences sur les délais de réponse, les attentes de solutions prémâchées ou autre, ça va cinq minutes ! Les blogueuses ne sont pas - pour la plupart - des professionnelles qui n'ont que ça à faire de la journée. Non. Donc de la patience et de l'indulgence, ça ne mange pas de pain !

J'ai voulu faire de ce blog un espace d'échange et de partage des découvertes. De discussion et d'entraide aussi. Jusqu'ici, ça fonctionne très bien. Et j'aimerais que ça dure autant que possible ! Une blogueuse, elle donne un peu d'elle-même, quand elle écrit. Certes, vous ne la voyez pas avec les yeux, mais il n'empêche qu'elle est exposée. Alors quand un ou une anonyme vient lui balancer à la tronche, sans préavis, qu'elle fait mal, ou que son truc est nul bah ça fait moyennement plaisir ! Plus ou moins, en fonction du caractère qu'on a, mais ça ne donne pas envie de se taper des barres, quoi qu'il arrive !

Bien que la critique soit constructive et acceptée ici - même si pas facile à avaler pour une susceptible comme moi ^ ^ - j'aimerais qu'on y mette les formes : je ne suis pas assez humble pour tendre l'autre joue avec le sourire quand je viens de me prendre une baffe... même virtuelle !

Merci d'avoir lu jusqu'au bout.

PS : A l'Anonyme d'avant-hier, dont j'ai effacé les posts fielleux : si ce que j'écris, c'est de la merde, fiche-moi le camp d'ici, ça t'évitera de te crever les yeux en lisant ! Et pas la peine de revenir polluer les coms, j'effacerai les tiens - et ceux de tes congénères au passage - systématiquement ! 

Critiquer, c'est une chose, mépriser et ne pas respecter, c’en est une autre ! On n'a pas élevé les cochons ensemble, donc mesure les mots qui sortent de ta bouche quand tu parles à quelqu'un que tu ne connais pas !!!!

mercredi 30 mai 2012

Pas de post, pas le temps !

Coucou les filles !

Bon, pour celles qui ont suivi sur FB, vous savez déjà que j'ai eu une journée super charrette, aujourd'hui et qu'à l'origine, je promettais un post, ptet ce soir... Hum... Bah finalement, je vais me raviser. J'ai trop la flemme. Suis liquidée ce soir ! 


Du coup, je vous donne rendez-vous demain. ça devrait être plus calme !
Bonne soirée ! Bizzz à toutes !

mardi 29 mai 2012

Les noirs blonds aka les mélanésiens

Coucou les filles !

Vous avez passé un bon week end ? Aujourd'hui, un petit post sur un sujet dont on a entendu pas mal parler sur le Web, ces derniers temps : la blondeur de certains Mélanésiens. 

Quand je vois leur couleur de peau,  je me dis que c'est super fascinant, ce que mère Nature peut créer. C'est étonnant - notamment du fait que les blonds, sous les latitudes où on vit, ils sont plutôt blancs, Scandinaves, voire les deux ! ^ ^ - mignon et même instructif ! :-) Oui, je dis instructif, sachant que ça n'a rien à voir avec le reste de la phrase, parce que ça m'a fait revoir un avis tranché qui était le mien et ptet même encore un peu : les noirs blonds, c'est pas naturel et pas forcément beau en plus. Et bien avec les Mélanésiens, je n'ai plus qu'à dire qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ! ^  ^ Et comme je n'ai pas envie d'être l'imbécile de service, hein ! lol
Cela dit, ça ne m'empêche toujours pas de ne pas du tout aimer les tissages blond-platine-ultra-lisses vissés sur des têtes à la peau d'ébène. Là, pour le coup, ça ne fait vraiment pas naturel ! :-s Enfin bref !

Pour revenir aux Mélanésiens, je me suis donc intéressée un peu plus à leur cas en lisant par-ci, par-là des articles sur de récentes études scientifiques qui ont été faites à leur encontre. Voici le petit compte-rendu que je peux vous en faire....

Les habitants des îles Salomon, dans le Pacifique sont une exception à la règle : ils arborent la peau la plus pigmentée du monde en dehors du continent africain, mais parallèlement, leur population affiche un taux de 5 à 10% de blonds, ce qui les place juste après les blonds des populations européennes ! 


Néanmoins, une étude de l'école de médecine de l'université de Stanford aux États-Unis, a démontré que le gène de la blondeur des Mélanésiens n'était pas le même que celui des blonds européens. 
En effet, le gène en question - TYRP1 de son petit nom - situé sur le chromosome 9, aurait subi une mutation dont résulterait la blondeur des cheveux. Cette caractéristique n'existe pas en dehors de l'Océanie et ne semble pas venir du Vieux Continent et rend donc la séquence du gène mélanésien unique.

Conclusion : bah finalement, un noir blond, ça peut être naturel ! ^ ^

Pour des articles sur le sujet, vous avez ici et .

lundi 28 mai 2012

Avis de bullage

Coucou les filles !

Je vais droit au but : je vous souhaite une belle journée ensoleillée et une bonne fin de long week end ! :-)
On se voit donc demain pour une nouvelle semaine de posts... traduits, "copiés" ou pas. Comprenne qui pourra ! ;-)



A demain les filles !

vendredi 25 mai 2012

Le blog de Sandrine Jeanne Rose

Coucou les filles !

Aujourd'hui, un petit post rapide et très tardif (en fait, je suis déjà en week end depuis hier soir... ^ ^) pour partager avec vous une découverte :

Le blog de la Maman de Kanellia, aka Sandrine Jeanne Rose. Elle a vendu Kanellia à un laboratoire en 2007, donc elle n'a plus rien à voir avec la marque, mais depuis, elle n'a pas fait que chômer ! ^ ^


Par ici, vous avez son nouveau site qui présente ses nouveau produits (SJR).
Par-là, son blog.

Bonne découverte, les filles ! ;-)

jeudi 24 mai 2012

Tite interlude guimauve ! ^ ^

Re !

Je suis tombée sur cette vidéo et.... j'ai trouvé ça troooop mimi ! Regardez....


Hâte de partager des moments comme ça avec Mininoune ! ^ ^

Hydratation : les boulettes qu'on fait alors qu'on pensait bien faire

Coucou les filles !

Aujourd'hui, nous revoilà sur un format plus pratique pour le post du jour ! Il est dans la lignée du post du 15 mai dernier que vous retrouverez par-là, mais à la différence qu'on va plutôt s'intéresser aux erreurs liées à l'hydratation...

Voyons une petite liste  - non exhaustive, comme d'hab' ! - des choses qu'on fait en pensant que c'est bien, mais au final, non....
  • Hydrater des cheveux sales
Les cheveux sont sales lorsque les produits qu'on utilise sont accumulés dessus. On le sent parce que les cheveux sont gras, collants et lourds. Voire poisseux. Hydrater par-dessus, ça ne sert à rien les cheveux n'en profiteront pas. Il faut les laver avant.
  • (Penser) Hydrater avec un beurre ou une huile végétale
Hydrater ça se fait avec un produit principalement à base d'eau et le but, c'est d'apporter de l'eau aux cheveux. C'est seulement après qu'on scelle en utilisant une huile ou un beurre végétal. Si on en met avant alors que les cheveux sont déjà secs, ils seront lustrés, brillants et peut-être un peu souples, mais sûrement pas hydratés.
  • Hydrater dans sceller
ça revient à laisser l'hydratation s'évaporer dans l'air. Ce qui rend les cheveux encore plus secs une fois qu'il n'y en a plus... Le scellage, ça sert à faire barrière contre l'air pour garder l'hydratation dans les cheveux le plus longtemps possible.
  • Ne pas hydrater suffisamment
Pschitter trois coups, vite fait le matin et le soir, en pensant que ça suffira... Eh bien non. Surtout s'il a fait très chaud dans la journée ou au contraire, très froid mais qu'on était dans une pièce chauffée avec un radiateur qui rendait l'air sec. Il faut bien humecter ses cheveux sans pour autant les tremper. En fait, il faut les voir souples et malléables et là, on sait que l'hydratation qu'on vient de leur donner est suffisante... jusqu'à la prochaine fois ! ^ ^ Bien entendu, on n'oublie pas de sceller derrière, hein !
  • Ne pas hydrater suite à une session soin
En pensant qu'on vient de donner un gros shoot pendant la session. Si on ne met rien sur les cheveux pendant qu'ils sèchent à l'air libre, ce qu'on risque d'obtenir, c'est une grosse touffe de caniche avec plein de frisotti et une texture sèche. Il faut au moins utiliser une huile ou un beurre végétal pour sceller. Et ensuite, reprendre sa routine d'hydratation normalement.
  • Concentrer l'hydratation plus sur les racines que sur les pointes
C'est une bonne chose de mettre l'accent sur l''hydratation des racines, mais il faut en faire autant sur les pointes, parce que c'est la partie la plus ancienne des cheveux. Donc plus encline à casser. Il faut donc les chouchouter à fond, ces pointes, pour qu'elles ne cassent pas et qu'on ne perde pas de longueur.
  • Surhydrater
Et oui, des fois, quand on voit que l'hydratation, ça marche bien, sur nos cheveux, on en abuse, parfois même sans s'en apercevoir... enfin presque. Car bonjour les cheveux huileux, poisseux et la tête qui tâche tout ce qu'elle touche ! :-s La solution pour y remédier, c'est d'avoir la main moins lourde pendant les applications et aussi de laver ses cheveux régulièrement, à intervalles pas trop espacés.
  • Mariner cent mille ans dans ses SP
On n'aura de cesse de le dire ici. Un SP, s'il est efficace, il n'a pas besoin de toute une nuit pour agir. Les cheveux prennent ce qu'il ont a prendre dès la première demi-heure après la pose. Après, bien sûr, si on est entrain de faire un truc, on peut pousser jusqu'à une heure, mais bon au delà, ça ne sert plus trop. Tiline a fait un post intéressant qui touche un peu au sujet, .

Voili, voilou ! C'est tout pour aujourd'hui !

mercredi 23 mai 2012

Lecture en cours !

Re !!!

Juste un petit mot pour dire que j'ai moi aussi, mis la main sur le troisième hors-série de Femme Actuelle et qu'il est actuellement en cours de dévorage.... ^ ^


Revue quand j'aurais terminé, bien sûr ! ;-)

Air France, les locks et les perruques

Coucou les filles !

Vous allez bien ? On dirait que le soleil daigne nous chauffer un peu, aujourd'hui. :-) Faut pas se réjouir trop tôt, mais pourvu que ça dure, hein ! ^ ^ Enfin !

Aujourd'hui, place à un post improvisé ! Il n'était pas du tout prévu au programme à l'origine, mais en fait, hier, au fil de mes pérégrinations webesques, je suis tombée sur le sujet. ça date du début du mois, mais je suis complètement passée au travers ! Je ne sais pas si vous, vous en avez entendu parler ?

L'histoire du steward d'Air France qui ne peut pas arborer ses dreadlocks au boulot ? A la place, il doit porter une perruque...



D'ailleurs, la perruque est d'un genre !!!!! M'enfin ! Avant d'en parler, je vous laisse regarder le petit reportage que France 3 a fait sur le sujet...


Donc voilà. Juste après avoir vu le sujet, je me suis dis qu'Air France était sacrément culotté, quand-même ! J'étais déjà prête à prendre la défense de "l'opprimé" et me scandaliser de concert avec lui. Surtout quand on voit la vieille perruque avec laquelle il est sensé aller bosser. Tchiiiip ! Mais au final, en y réfléchissant, j'ai fini par nuancer un peu mon point de vue, tout comme la cour de la commission Européenne qui a fini par dire aux concernés de se débrouiller pour trouver un compromis.

Trancher à leur place, ce serait rentrer dans une guerre sans bâton et monter en épingle une histoire qui ne devrait pas prendre une ampleur pareille. Une histoire de cheveux se transforme en histoire de racisme : manifestement, Air France dit dans son dress code que les hommes n'ont pas droit de porter des locks alors que les femmes peuvent. Du coup, Aboubacar Traoré porte une perruque, mais pense en même temps qu'on l'empêche d'être lui-même (négation de son identité).

Quand on s'arrête là, effectivement, ça sonne scandaleux, tout ça. D'ailleurs, à mes yeux, les locks, sur hommes ou sur femmes, c'est la même chose, donc si on autorise les femmes à en porter, pourquoi pas les hommes ? Eh bien c'est là que la réflexion a fini par me faire nuancer mon discours : au-delà de la question des locks et de la longueur, il y a aussi le "problème" de l'image qu'elles véhiculent... Même si aujourd'hui on est très ouverts et qu'on sait que les locks, ça se soigne autant que des cheveux "libres" et que ça peut être très beau, ça reste quand même une coiffure très épineuse à porter en fonction du métier qu'on exerce.

Pour ma part, je sais par exemple que si j'avais la tête locksée, on ne me prendrait pas forcément au sérieux, au boulot. Attention, je ne dis pas que c'est moche ou mauvais, hein ! Mais étant donné le dress code de ma boîte, ce n'est pas quelque chose qui sera bien accueilli. Pour prendre des exemples, je pourrai vous dire : entre un Lenny Kravitz et un Alain Souchon, vous préférez lequel (sans prendre en compte l'univers musical, hein) ? Après, si vous les imaginez en prof de français, chacun avec sa dégaine, lequel des deux vous trouvez plus crédible ? ^ ^ Vous voyez, en fonction du métier, la vision qu'on a d'une personne, avec un même style, change complètement ! :-)

Du coup, pour revenir à ce pauvre Aboubacar Traoré, je pense que même s'il n'avait pas idée de jurer avec l'image de marque d'Air France en se pointant dans l'avion avec ses locks pour servir la clientèle - plutôt traditionnelle - de la boîte, il aurait ptet pu observer autour de lui, ses autres collègues noirs. Et peut-être aussi en parler à des amis ou autre, avant d'en arriver à une dépression !
Si aucun collègue black n'est arrivé avec des dreads avant, c'est que ce n'est pas anodin. Et puis quand il s'est fait embaucher, en 1999, il avait très probablement un look passe-partout, plus "classique". Les locks, c'est pas vraiment passe partout, notamment à cause de l'image d'une des figures qui nous les ont rendues populaires : Bob Marley - dont j'adore les chansons au passage ! ^ ^ Puis il y a Doc Gynéco, aussi. Sans compter qu'il est connu pour être un bon fumeur de "cigashit" et que souvent, il a l'air benêt à rigoler pour un rien... Ou alors William Baldé qui chante sa "main sur le ptit cul" d'une nénette.... Bref. Je vois mal Air France s'accommoder de ces associations manichéennes et malheureuses, au demeurant !

Au final, je n'ai plus qu'à plaindre ce steward d'en être arrivé là. Mais il n'est pas le seul à devoir se dire qu'il faut sacrifier sa crinière pour bosser. Ce n'est pas une histoire d'identité ou de race. Chez les blancs aussi, ça arrive. Locksé ou pas. J'ai un exemple à la maison. Zhom, juriste de son état, a porté les cheveux très longs presque jusqu'à la fin de ses années fac. Au moment d'aller chercher un stage décisif pour s'insérer dans le monde du travail, il a coupé sa crinière toute dorée. Il me l'a avoué : le couic lui a fait un pincement au cœur, mais après, il est allé de l'avant. Et il a surtout trouvé son stage puis un premier boulot par la suite ! ^ ^

Conclusion : oui, on ne doit pas se contenter d'être des moutons de Panurge et tout faire comme les autres pour ne pas sortir du moule, mais il y a des trucs contre lesquels on ne peut pas lutter. Les fondamentaux du monde du travail (dont la présentation en fonction de son métier), difficile de les égratigner !

mardi 22 mai 2012

Nos cheveux, nos décisions, nos choix

Coucou les filles !

Pour commencer la journée, je voulais partager avec vous la vidéo de la blogueuse The Hair Gurl sur la décision du passage au naturel.  Non, non, il n'y a pas de message subliminal par rapport à moi avec une éventuelle transition. Juste de l'enthousiasme par rapport à ce qu'elle dit pour encourager chacune à prendre SA propre décision et ne pas prêter trop d'attention à l'avis des autres, vu que ce ne sont pas leurs cheveux....

C'est en anglais, mais ça vaut le coup d'écouter quand même un peu pour choper des bribes....


Bon, et si vraiment le coup de la vidéo en anglais ne vous a pas plu, on pourra toujours résumer ce qu'elle dit dans les coms ! ;-)

lundi 21 mai 2012

De retour de long week end !

Coucou les filles !

Contente de vous retrouver, dis donc ! Alors ? Vous avez passé un bon weekend ? Pour ma part, oui. Cette petite escapade a été super ! ça a permis de changer d'air, de se reposer un peu, mais pas trop vu qu'on a beaucoup marché et surtout, on n'a pas eu de pluie ! ça c'est chouette, parce que c'était pas gagné à Amsterdam ! ^ ^

Je ne connaissais pas jusqu'ici - j'avoue que jusqu'à il y a peu, les pays du nord de l'Europe m'intéressaient moyennement vu le manque de soleil ^ ^ - mais ça m'a beaucoup plu. Dam est une très jolie ville, et ses nombreux canaux en escargot lui donnent un charme tout particulier... :-)


Pour toutes les visites qu'on a faites, Mininoune a été très sage et même très curieuse de regarder ce qui l'entourait. Lors de la petite balade sur les canaux, par contre, elle appréciait moyennement le fait de passer sous les ponts, car il faisait tout noir. Elle tirait une de ces têtes, à chaque fois ! Trop drôle ! lol

Autrement, dès qu'on la mettait dans sa poussette pour partir en balade, et bien mademoiselle regardait tout ce qui passait et puis elle a aussi dragué les passants qui penchaient la tête pour regarder dans la poussette et lui faire coucou. Zhom était d'ailleurs très fier que sa fille soit la mascotte partout où il passait avec elle ! Notamment au musée Van Gogh où elle n'a pas moufté. Pourtant, ça a duré 2 bonnes heures !

 

En fait, je crois qu'elle sait qu'elle est en terrain conquis, dans la ville. Les gens lui ont même rendu hommage sur  un trottoir du quartier où on a logé pendant le weekend ! Regardez... :-)
 

Si c'est pas mimi, ça ! ^ ^ Enfin ! Autrement, toujours à propos du logement, on était dans un hôtel à tendance japonisante. Et ces japonais, ils sont vraiment farfelus, parfois. En découvrant la chambre, comme toute bonne pisseuse qui se respecte - ^ ^ - je me précipite aux wawas pour un pipi réglementaire et je tombe sur ça :


Des toilettes multifonctions qui te font ta toilette et qui te sèchent quand tu as fini !  J'ai trouvé ça énorme et hilarant ! Mais la surprise n'était pas  finie : je me suis assise sur une cuvette chauffante ! ^ ^ Si c'est pas du luxe pour un popotin, ça, je ne sais pas ce que c'est ! lol
Sont fous, ces japonais, moi, je dis ! ^ ^

Enfin ! Pour redevenir un peu sérieuse, niveau nourriture, je ne suis pas tellement fan de ce qu'ils ont l'habitude de manger. Notamment les frites. Parfois, ça pue déjà la friture à 10h du matin dans la rue... C'est d'un genre ! Puis comme il faut que ça tienne au corps, c'est accompagné par une mayo assaisonnée aux oignons... Parfait pour chasser les vampires et les indésirables ! ^ ^ J'ai aussi testé les "waffles". C'est bon, mais un peu trop étouffe-chrétien à mon goût... Cela dit, ils font beaucoup de vélo, donc ça aide à éliminer ! ^ ^ D'ailleurs, ces vélos... ils ont failli me rendre folle ! Y en a partout, ça roule dans tous les sens et en tant que piéton, on se fait limite engueuler si on ne dégage pas vite leur chaussée... Pffff !

Par contre, là où ils sont géniaux, ce sont pour les restos des différents quartiers. Dans la quartier asiatique, on a mangé thaïlandais, c'était.... à tomber par terre. C'était aussi super copieux, du coup, je n'ai pas fini mon assiette. Mais pour ne pas rouler comme un gros baleineau échoué, on a marché pendant deux bonnes heures après le repas. Il fallait bien ça pour aider ! ^ ^


C'est mon poulet au curry rouge et lait de coco. Une tuerie ! :-)

Bon, pour finir ce blablatage du jour, il faut que je vous avoue : j'ai réussi à faire du tourisme capillaire, aussi ! ^ ^ Et je dois dire qu'au Pays-Bas, les nénettes black sont mieux loties que nous à Paris. Les produits coûtent parfois jusqu'à deux fois moins cher ! C'est le cas de la gamme Aphogee, de Mane and Tail, aussi et puis les accessoires capillaires ne coûtent rien non plus. Je suis restée raisonnable, mais je sais désormais qu'à environ 5 heures de Paris en voiture, en cas de week end prolongé, je peux également réapprovisionner mon stock ! ^ ^


J'ai donc repris le soin profond hydratant de chez Mane and Tail et d'autres petits trucs. Ah, et en ce qui concerne les deux boîtes de gélules, en bas à droite, ce sont des compléments alimentaires de la marque Solgar. Le gars du magasin m'a épatée, d'ailleurs, car je lui ai posé une question pour avoir la différences entre deux complexes et il a super bien répondu mais m'a même conseillé autre chose en fonction de mes attentes et à confirmé en sortant sa grosse encyclopédies des vitamines ! J'ai adoré !!! :-) ça donne envie de faire confiance, non ?

Enfin ! Et vous, les filles, vous avez passé un bon weekend, autrement ? :-)

jeudi 17 mai 2012

Avis d'activation du mode "feignantage" ! ^ ^

Coucou les filles !

Bon bah jour férié, vous connaissez la punition ! ^ ^

Et en plus, elle est double, car demain, il n'y aura pas de post non plus. J'ai décidé pour ce long week end de faire une petite pause de blog. Pour la première fois depuis la naissance de Mini, nous partons tous les trois pour une petite escapade ! ça va être super sympa, je le sais déjà.

D'ailleurs, à l'heure qu'il est, nous sommes déjà sur la route ! ^ ^ Je vous donne donc rendez-vous lundi prochain en vous souhaitant un excellent long weekend, les filles !



A lundi ! Bibizzzz

mercredi 16 mai 2012

Les cheveux d'India, Youtubeuse

Coucou les filles !

En farfouillant il y a quelques jours sur mes blogs habituels, je suis tombée sur un post d'Aubadya du blog Astuces beauté qui partageait cette vidéo...


Honnêtement, quand on repense au post de l'autre jour sur la question du non retour au naturel, bah là, ça donne quand même super envie d'oublier son choix initial ! Ses cheveux sont magnifiques ! Pas vrai ? :-)

PS : mais finalement, je reste tout de même une tête texlaxée, hein ! ^ ^

mardi 15 mai 2012

Quelques trucs pour garder ses cheveux hydratés

Coucou les filles !

Aujourd'hui, une tite fiche pratique et rapide ! J'avoue qu'elle m'a été un peu inspirée par le temps qu'il fait dehors ! Vous avez vu ça un peu ? Hier et avant hier,  c'était plus qu'acceptable, mais alors aujourd'hui, plus pourri, tu meurs ! Il a même grêlé ! Faut le faire, au mois de mai ! Pffff ! Bref ! Donc vu qu'il pleut, on va parler hydratation ! Tant qu'à faire, hein !

Ici, on en parle beaucoup, de l'hydratation qui est primordiale pour nos cheveux naturellement secs, car elle permet de leur rendre de la souplesse, et donc d'éviter de la casse et par conséquent retenir de la longueur. Vous connaissez la ritournelle, hein. Cependant, il subsiste encore un problème. On a toutes bien compris que pour  hydrater ses cheveux, il faut leur apporter de l'eau et/ou des produits principalement à base d'eau, mais on voit vite  que ça ne suffit pas. Quelques heures après la session hydratation, on retrouve parfois nos cheveux tout secs comme de la paille, ptet même pire qu'avant.... Voici quelques techniques pour nous aider bien garder l'hydratation dans nos cheveux et pas seulement dessus.
  • La clarification
L'hydratation reste plus facilement sur des cheveux propres. Du coup, quand on utilise beaucoup de produits (HV, silicone...), il faut veiller à clarifier au moins une fois par mois. Le cowash et même le shampoing sans sulfates ne suffisent pas toujours...
  • Le "pschittage" quotidien
C'est rapide, c'est léger et efficace pour le quotidien, le petit coup de vapo. Quand on le fait maison, il faut qu'il contienne de l'eau - bien entendu - un humectant comme du miel ou de la glycérine et un peu d'huile, mais ce n'est pas obligatoire vu qu'on scelle derrière. D'ailleurs, avec mon vapo biphasique, je ne scelle pas, pour ma part.
  • Le scellage
Utiliser une huile (plus ou moins épaisse, en fonction des goûts et de la saison), ça permet de ralentir le processus d'évaporation de l'hydratation. On peut aussi le faire avec un sérum siliconé, mais attention, avec parcimonie !
  • Les soins profonds hydratants
Le processus du SP soulève les écailles des cheveux pour que le produit aille en profondeur dans le corps du cheveu. C'est donc un gros shoot d'hydratation qu'il faut essayer de donner à nos cheveux une fois par semaine au moins. pour plus d'infos, filez vois ce post. Puis celui-là aussi. ;-)
  • Le baggy
A utiliser en cas de pointes et longueurs en souffrance. Pour le principe, c'est comme un SP, mais pas sur toute la tête.
  • Les styles protecteurs
Les cheveux étant moins exposés à l'air ambiant, l'hydratation met plus de temps à s'évaporer. Vous avez remarqué, déjà, que quand on fait un chignon avec les cheveux humides au début de la journée, le soir, le "coeur" du chignon est encore humide ? :-) ça peut rendre service. Mais pas tout le temps, tout de même, parce qu'il faut faire respirer son cuir chevelu, et sous de l'humidité en permanence, ce n'est pas évident.

Voili, voilou ! Bonne fin de journée, les filles ! ;-)

lundi 14 mai 2012

Ma session soin et mes popotes d'hier

Coucou les filles !

Vous avez passé un bon week end ? Pour ma part, oui. Très ensoleillé, avec une grosse promenade le samedi, ponctuée de visites chez Maminoune et Mamiezhom, puis un dimanche cocoonning à la maison. ça fait du bien de rester chez soi, aussi. Du coup, j'ai pu me faire une super session soin et puis aussi de la popotte ! ^ ^

En fait, tout le monde à la maison a profité de la mouvance : comme je le disais hier sur la page FB du blog, Mini a eu droit à un liniment oléo-calcaire pour ses petites fesses, Zhom à un passage en revue de ses points noirs sur la zone T. Y avait du boulot, d'ailleurs ! ^ ^ 
Nan, suis pas mauvaise langue ! Lui-même a fini par dire qu'il serait temps qu'il retourne se faire un soin complet en institut, alors... Vous voyez ? ^ ^ Bref ! Et moi, je me suis réservée une session soin, donc et aussi mon fameux leave in biphasique dont je vous avez déjà un peu parlé dans ce post.

Déjà, je vais commencer par vous parler de la session soin. Alors au programme :
  • Prepoo : AS + HV jojoba + glycérine
J'avais les cheveux un peu secs, donc j'ai misé mes billes sur un humectant pour leur rendre de la souplesse. Après un passage sous le bonnet chauffant, le pari était gagné.
  • Lavage : shampoing sans sulfates de Keracare
 Pour ne pas décaper toute l'hydratation que je venais d'apporter avec le prepoo.
  • AS 1 : Une minute environ de Roux Porosity Control. 
J'adore ce truc ! Il referme vraiment bien les écailles. Avec de l'hydratation dessous.
  • AS 2: Une dizaine de minutes de 2 min Keratin Reconstructor d'Aphogee.
Avec la charlotte par-dessus la tête. ça a posé le temps de me gommer et poupouiller.

Après tout ça, j'ai laissé sécher un peu à l'air libre, puis j'ai démêlé et je me suis mise en mode chignon après ça. ce qui m'a laissé tout mon temps pour me mettre à popoter. Donc le liniment !

C'est tout simple à faire. La recette de base veut qu'on mélange en proportions égales de l'huile et de l'eau de chaux. Seulement, parfois, il peut arriver que le mélange se déphase, dans la mesure où on tente de "mélanger" de l'eau et de l'huile.  Du coup, c'est là qu'on fait entrer en scène la cire émulsifiante pour stabiliser le mélange. 
Voilà ma recette pour cette fois-ci :
- 50 ml d'eau de chaux
- 50 ml d'huile de jojoba (la plus proche de notre sébum au niveau de la compo)
- 5 gr de cire émulsifiante n°1 de chez AZ. 

Niveau mode opératoire, j'ai fait fondre la cire dans la phase huileuse, puis ensuite, j'ai ajouté l'eau de chaux, j'ai fouetté un bon coup et... finito ! Sur la photo, on voit qu'il a l'air d'avoir la texture lait fluide, mais en fait, c'est bien plus épais. La cire n'avait pas fini de prendre. Autrement, il n'a pas d'odeur, vu que je vais l'utiliser sur Mininoune.

Ma deuxième popote, c'est une lotion hydratante biphasique pour mes cheveux à moi.Toute simple et super rapide à réaliser ! Pour celle ci, il n'y a pas besoin de cire émulsifiante, d'où son nom "biphasique". D'ailleurs, sur la photo, on les voit bien, les deux phases : la huileuse au dessus et l'aqueuse en dessous.
Alors niveau ingrédients :
- 200 ml d'infusion de romarin
- 5 ml de msm liquide
- 50 ml d'HV jojoba
- 10 ml de glycérine
- 6 gouttes d'EPP
- 3 gouttes de vitamine E
- 10 gouttes d'HE romarin
- 5 gr de phytokératine

Concernant le mode opératoire, j'ai mélangé d'un côté l'infusion de romarin avec le msm et de l'autre côté l'huile avec la glycérine et les actifs (phytokératine, HE) et après j'ai tout réuni dans le vapo, puis j'ai fini avec les conservateur (vitamine E et EPP).
Je n'aurais plus qu'à secouer avant chaque utilisation pour "mélanger" les deux phases). voili, voilou ! :-)

Après, je n'avais plus qu'à tout ranger dans la super armoire à produits (pas que capillaires, hein) que Zhom a montée pour moi ! ^ ^

PS : je n'avais assez de recul pour qu'on voie comme elle est grande, du coup, on n'a l'impression qu'il n'y a que mes produits, mais non : zhom a l'étage supérieur... Enfin, une partie ! :-p

vendredi 11 mai 2012

L'argent qu'on dépense - trop !!! - en achetant des produits capillaires

Coucou les filles ! 

Me voilà de retour pour le vrai post du jour ! Alors en fait, le titre dit déjà tout. Mais je suis trop pipelette pour ne pas rajouter un petit quelque chose à cette introduction : quand on commence - ou pas d'ailleurs - une AC, entre l'enthousiasme, les découvertes, l'élan de PJ qui se découvre et tout le reste, on peut égratigner son porte-monnaie très rapidement si on ne fait pas un peu preuve de bon sens....
Voici quelques écueils dans lesquels on se vautre plus ou moins consciemment...
  • L'achat de produits chers
 La règle selon laquelle plus on paye cher, mieux c'est, ça ne fonctionne pas, avec les cheveux. C'est eux qui dictent ce qu'ils aiment, et bien souvent, on remarque que plus c'est simple - et donc pas forcément cher - plus ils aiment. 

Conclusion, pourquoi aller s'arracher un bras pour avoir un produit qui ne va pas forcément être apprécié de nos cheveux ???
  • Les gros volumes
 Acheter des produits en grosses quantités en pensant qu'on fait des économies. Pas forcément. Surtout quand c'est un produit qu'on ne connaît pas. En général, ça finit en troc ou pire : dans un fond de placard de salle de bain ou en "savon pour laver le chien". Super l'économie ! Quoique, le chien remerciera ptet pour le poil brillant qu'il récoltera, lui ! ^ ^

Conclusion, acheter des produits en gros volumes, oui MAIS uniquement quand on les connaît bien et qu'ils vont à nos précieux.
  • Les spécialistes
Consulter un dermato ou autre spécialiste du cheveu en dehors de tout cas pathologique. ça évitera les dépenses des consultations et des produits à acheter en pharmacie (pas vraiment donnés).

Comment savoir si son cas est pathologique ? Quand on constate une diminution rapide et considérable du volume de ses cheveux, une alopécie sévère, ou alors une chute qui dure plusieurs mois (et donc une grosse perte de volume) malgré nos efforts pour stimuler la repousse, il faut aller consulter.
  • Le bio et le fait maison
Malheureusement, c'est à la mode et donc les vendeurs surfent sur la vague en gonflant les prix sous le prétexte de payer pour la qualité. Le bio et le fait maison, c'est chouette, mais ça peut crever un porte monnaie.

Conclusion : bien réfléchir à son passage au bio. Sur la durée, ça peut être intéressant, mais en effet de mode (donc ponctuel), c'est plus coûteux qu'autre chose et les produits industriels (un peu moins chers) donneront des résultats similaires.
  • Les effets de mode
On aime bien toutes y céder un peu, plus ou moins tard. Mais en général, les produits en vogue ont des prix exorbitants. Il n'y a qu'à voir quand les produits Aphogee nous sont parvenus. Et en ce moment, les pilules Hairfinity ont pris la place et dans la boîte qui les produit, ça doit brasser un paquet de sousous !

Conclusion : on peut céder, mais uniquement si on peut se le permettre financièrement et pour satisfaire sa curiosité. Mieux vaut éviter les attentes désespérées ou trop exigeantes (celles qui nous poussent souvent aux dépenses de folie), parce qu’après, on a vraiment l'impression de s'être fait couillonner. Il n'y a rien de plus désagréable, je trouve. Pas vous ?

Voili voilou ! Bien entendu, la liste n'est pas exhaustive, hein ! D'ailleurs, vous en avez d'autres à énoncer dans les coms, les filles ? ^ ^

Archives

Coucou les filles !

Le blog continue sa mutation pour être de mieux en mieux lisible et ergonomique !

Aujourd'hui, on inaugure l'onglet Archives qui permet de libérer de l'espace dans la bannière verticale ! J'espère que la présentation vous plaira...  ;-)

jeudi 10 mai 2012

Trucs pour favoriser la repousse des cheveux après une chute

Coucou les filles !

Aujourd'hui, un petit post en rapport avec le truc capillaire qui me turlupine ces derniers temps : la chute post partum ! :-( 

Et oui, 4 mois et demi après avoir accouché, j'avais même presque déjà oublié qu'il n'y a pas si longtemps, j'étais encore un baleineau. Et voilà que je reviens brusquement à la réalité avec cette histoire de chute, là ! Tchiiiip ! 
En fait, ça fait déjà un petit moment que ça se fait, mais je n'y avais pas fait attention... jusqu'à ce que je retrouve des cheveux jusque dans la couche de Mininoune ! D'ailleurs, ça fait bizarre, la première fois.... ^ ^
Et puis - coïncidence ? - Mini aussi, elle perd un peu plus ses cheveux, derrière la tête. J'imagine qu'on va se remettre à faire pousser tout ça de concert ! :-)

Enfin, pour elle, je laisse Dame Nature faire son œuvre, je la trouve encore bien trop jeune pour commencer une routine capillaire quelle qu'elle soit. On verra plus tard. Laissons-là grandir tranquillement ! ;-)

En ce qui me concerne, par contre, il est hors de question de regarder les cheveux tomber sagement sans rien faire. A savoir préparer la suite. J'ai d'ailleurs déjà commencé avec Maxi Hair, mais il y a autre chose à faire. Et comme je partage tout, enfin, le capillaire, je me suis dis qu'une petite fiche sur le sujet, ce serait pas mal ! Donc allez, c'est parti !
  • L'huile de ricin
Elle est connue pour stimuler la repousse des cheveux et même de les épaissir. Du coup, on peut en passer un peu sur le cuir chevelu, au plus près des racines. ça ne peut pas faire de mal... à condition de ne pas tartiner, bien sûr !
Autrement, il y a d'autres huiles avec des propriétés similaires qu'on peut utiliser en alternance. Et même certaines HE qu'on peut ajouter (quelques gouttes, pas plus !) pour renforcer le côté stimulant pour la pousse : romarin, c'est très bien pour ça.
  • Le massage du cuir chevelu
Pour compléter l'utilisation de huile, c'est génial. ça détend et surtout, ça stimule la circulation sanguine, ce qui est important pour irriguer les racines et donc les stimuler à fabriquer du bon cheveu robuste. Pour plus d'infos sur la technique du massage, filez voir par-là.
  • Le lavage du cuir chevelu
Oui, c'est important, car pour que les cheveux poussent correctement, il faut veiller à ne pas avoir le cuir chevelu encrassé, ni les pores bouchés, car ça peut provoquer une chute accrue ou la repousse de cheveux moins épais. Et si on applique de l'huile de ricin régulièrement, c'est un truc à bien observer. Du coup, pour éviter les problèmes, on peut laver deux fois par semaine et exfolier son cuir chevelu une fois par mois.
  • L'hydratation
Interne comme externe, elle est essentielle. Inutile de s'appesantir sur le sujet, hein. J'ai déjà fait quelques post là dessus. Filez voir la page de démarrage ! ;-)
  • Les compléments alimentaires
Les vitamines qu'ils apportent en interne peuvent être un bon petit plus pour stimuler la pousse de cheveux en bonne santé, mais bien entendu, je n'aurai de cesse de répéter que ça ne remplace pas une bonne hygiène de vie et alimentation variée. ;-)
  • L'intervention d'un professionnel
Si vraiment le volume de la chevelure a considérablement diminué, ou qu'il y a des spots complètement chauve, il est plus sage de consulter un dermato pour voir s'il n'y a pas de plus ample analyse à faire pour voir si on n'est pas carencée en quelque chose. 
  • La patience
Oui, c'est l'élément primordial dans l'affaire, comme d'hab dès qu'on parle de cheveux et de pousse ! ;-) Il se passera donc bien 3 à 6 mois après la fin de la chute pour revoir une repousse significative. Donc.... PATIENCE et PERSÉVÉRANCE, les filles ! ;-)

Voili, voilou ! C'est tout pour aujourd'hui ! :-)

mercredi 9 mai 2012

Pourquoi choisit-on de garder ses cheveux défrisés ?

Coucou les filles !

Aujourd'hui, j'ai pris tout mon temps pour le post du jour, mais en fait, il est le fruit d'une petite réflexion personnelle et aussi une réponse que je profite de faire à un message via le formulaire de contact où on m'a posé la question suivante :

Avec la mode du retour au naturel, beaucoup de hairloveuses y retournent, ça ne t'intéresse pas, toi ?

Alors déjà, du tac au tac, je répondrai que c'est pour ne pas faire le mouton de Panurge et céder à un effet de mode sans avoir vraiment examiné les tenants et aboutissants.

Tous ces retours au naturel, je trouve ça génial et même super beau, quand on voit le fruit de la persévérance des unes et des autres. ça donne même envie. Mais quand je vois la patience dont il faut faire preuve quand on entre en transition de longue durée, ça me refroidit pas mal. 

Oui, je parle de transition longue, car dans mon cas, je suis bien trop lâche pour procéder à un big chop !  Déjà que quand je coupe 10 cm, dans les 10 minutes qui suivent la coupe, c'est la fin du monde, mais alors je n'imagine même pas couper une cinquantaine de centimètres pour n'en garder que 3/4 qui shrinkent ! :-s Je n'aime pas ma tête avec les cheveux courts. Pour le coup, ça me permet de saluer le courage et l'audace de Lililov qui a bigchopé il y a 10 jours. Et elle est superbe, en plus, avec son twa. Enfin !

Donc pour revenir à ce que je disais, pour ce qui est de mon cas, le retour au naturel, c'est non... pour le moment. Car il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ! ^ ^ Mais pour le moment, je pense que l'envie n'est pas assez forte, ni la réflexion assez mûrie pour que je puisse sauter le pas. Je n'ai pas envie de le faire pour faire "comme les autres" et puis rester frustrée et aigrie dans mon coin parce que je me serai finalement rendue compte que ça ne me convient pas. Quand je suis vraiment décidée pour obtenir quelque chose, je tiens le coup, malgré les difficultés, jusqu'au bout. Mais quand ma décision est tiède, c'est autre chose...

Puis bon, une longue transition, c'est du boulot. Moi, je me débrouille bien pour les longs stretchings de 4/5 mois, mais ça n'a rien à voir ! Plus les cheveux naturels poussent, plus ça demande du boulot, et l'attention et de la douceur pour éviter le carnage sur les longueurs défrisées. Je pense qu'il y a des techniques bien spécifiques à maîtriser, notamment au niveau de la coiffure, comme par exemple le braid out. Pour le moment, ce n'est pas mon cas. Donc je préfère y travailler dans le cadre d'une routine efficace et sécurisante. Trop de nouveautés d'un coup, ce n'est pas mon truc !

Du coup, je reste donc une tête chimiquement modifiée, tout en étant consciente que je ne jouis pas à 100% du potentiel santé de mes cheveux. Pas à 100%, mais en santé plus que correcte quand même, hein ! Parce que faut pas déconner ! ^ ^

Enfin ! Et vous les filles toujours défrisées, pourquoi vous avez choisi de le rester et de ne pas tenter l'aventure du retour au naturel, vous ?

mardi 8 mai 2012

Ptit post de feignasse... bis

Coucou les filles !

Aujourd'hui, pas de poire coupée en deux ! Je chôme à 100% ! Pas de vidéo comique, je me réserve pour demain ! ^ ^


Je vous souhaite une bonne journée les filles ! A demain ! Bizzz

lundi 7 mai 2012

Ptit post de feignasse !

Coucou les filles !

Aujourd'hui, c'est toujours le week end - enfin, pour moi - alors j'ai la flemme de vous rédiger un super post-de-la-mort-qui-tue alors que je rêve de retourner glander sur le canapé ou sortir avec Zhom ! ^ ^

Du coup, j'ai coupé la poire en deux et je vous propose une vidéo que vous connaissez ptet déjà pour certaines, mais elle est vraiment marrante et elle nous rappelle tous les travers dans lesquels on peut tomber. Suffit de demander à nos chéris ! lol

Bon visionnage et bonne journée ! ;-)


PS : Merci LM pour cette vidéo hautement poilante ! ^ ^

vendredi 4 mai 2012

Quelle chance d'avoir une fille métisse avec des "bons cheveux" !

Coucou les filles !

Bon bah aujourd'hui, je reviens sur le sujet lancé la semaine dernière via le petit sondage où je vous demandais ce qu'était des bons cheveux, selon vous.

Je n'ai pas été trop étonnée de voir qu'à vos yeux, des bons cheveux ce sont des cheveux épais et fournis. Mais au final, je crois qu'il n'y a pas de "bonne réponse". Pour ma part, j'ai répondu que tous les cheveux pouvaient être considérés comme étant de bons cheveux.

Cela dit, il y a tout de même une réponse qui me dérange un peu, à cette question des "bons cheveux". Et c'est de là que ma réflexion est née. Enfin presque. D'ailleurs, venons-y, à ma réflexion !

Bon, je pense que vous avez à peu près toutes capté que Miss Mininoune est un petit caramel des îles et de métropole à la fois. Elle n'a que 4 mois et quelques jours, mais pourtant, déjà, elle est observée sous toutes les coutures. A n'importe quel endroit où je peux l'emmener avec moi. On me regarde, on regarde la tête de la petite et on me re-regarde encore, l'air incrédule... Au début, je n'y faisais pas vraiment attention, mais maintenant, surtout quand c'est insistant - certains ne sont vraiment pas discrets - ça a tendance à m'agacer. Zhom, qui est très gentil avec moi, dit que c'est parce que les gens doivent se demander si elle n'est pas sortie par mon oreille, vu que je n'ai pas l'air d'une jeune accouchée. Il est mignon ! :-) Mais bon, je ne suis pas dupe non plus !

Mininoune, elle a oublié de bronzer, et quand on regarde ma peau chocolat, c'est vrai qu'il y a de quoi être étonné. J'ai été la première à l'être, quand elle est née : comment ai-je pu fabriquer un petit être aussi blanc ??? Enfin ! Je n'ai pas cherché la réponse bien longtemps ! Elle a grimpé pour bien se nicher au creux de moi et j'ai vite oublié ces considérations bizarroïdes pour me mettre en adoration devant ma bibounette ! :-)

Les gens, de l'extérieur, ne vivent assurément pas la chose comme moi et à la limite, s'ils se contentaient juste de regarder furtivement, l'air étonné, je pourrais probablement composer avec, mais en fait, la curiosité les pousse à ouvrir la bouche. Et souvent, c'est l'action de trop. Ce n'est jamais intentionnellement méchant, je pense - quoique, parfois... - mais c'est fichtrement  maladroit. Je vous retranscris un échange qui revient souvent.

---------------------------------------------

- C'est ta fille ?
- Oui
- Elle ne te ressemble pas du tout. Elle est blaaaaanche !
- Ouais
- Elle va être jolie, plus tard !
- ....

---------------------------------------------

Hum... Qu'est-ce que je dois en déduire ? Que moi je suis moche parce que trop noire ????
Un autre exemple :

- Qu'elle est mignonne, ta petite !
- Merci !
- Elle est métisse ?
- Oui
- C'est bien, elle aura de beaux cheveux !
- ....

---------------------------------------------

Conclusion implicite : 100% noire, elle aurait eu les cheveux trop "grainnés", donc pas beaux ! Mais bien sûr ! Tchiiiip !

En fait, je crois que les remarques les plus horripilantes viennent de l'entourage proche. Du côté blanc, on surveille - plus ou moins amusé ou intéressé - le développement des traits "négroïdes. "Alors ? Elle frise toujours ?" Hum... oui, ça n'a pas changé, depuis la semaine dernière... ça encore, c'est mignon, même si un peu répétitif. 

Du côté black, par contre, y a pas de place pour les remarques mignonnes. On surveille avec intérêt le développement des traits caucasiens pour l'en féliciter... ou pas. "Dis donc, son nez est bien plat, faudrait le pincer un peu, non ?" Et si on pinçait, ta bouche, l'interlocuteur, ce serait pas une meilleure idée, aussi ??? J'ai eu droit à ça, aussi : "espérons qu'elle n'ait pas les fesses plates des blancs, hein ! " Je n'ai même pas pris la peine de répondre.

Par contre, la remarque qui m'a fait péter un plomb, c'est celle selon laquelle j'aurais choisi Zhom pour avoir un bébé métisse, donc beau, avec des "bons cheveux et pas trop noir". Comme si ça se commandait, les sentiments, les gènes et même la personne avec qui on veut faire sa vie ! Je trouve cette insinuation scandaleuse !!!! Le pire du pire, c'est que c'est de la bouche d'une personne noire, que j'ai entendu, ça et qu'elle croyait fermement que c'était une "bonne chose" que j'avais faite là... Non, non, non, j'ai n'ai pas voulu "sauver ma descendance" en épousant un blanc ! Mininoune aurait été 100% noire que je ne l'aurais pas moins aimée, moi !

Enfin... ça me fait revenir à la réponse qui me dérange un peu dans le sondage "les bons cheveux sont des cheveux de métisse"... Vous avez été peu à la choisir. 
En fait, elle me dérange parce qu'elle prend en compte un critère "racial" pour dire que le cheveu est bon. Vous savez ce que j'en pense, un cheveu, métis ou pas, il n'est pas beau, s'il n'est pas soigné. Et puis tous les métisses, ces "bons cheveux" (comprendre bouclés et pas frisés ni crépus), ils ne les ont pas forcément. Je me souviens avoir eu une voisine, quand j'étais plus jeune (maman espagnole, papa guadeloupéen). Elle était blonde avec la peau très pâle et les cheveux crépus ! ça ne la rendait pas moins jolie pour autant ! La fille de mon frère 2 a une jolie peau chocolat et une belle touffe de boucles 3C (sa maman est Mauricienne) et il n'y a pas de petite fille (sauf Mininoune à mes yeux de maman gaga ! ) plus mignonne qu'elle !

Seulement, j'ai déjà bien remarqué que quand elles sont ensemble et que certains les regardent, ils font déjà une différence : la grande "plus noire, avec les cheveux bouclés" et la petite "à la peau claire". Pour peu que la texture de Mininoune change et qu'elle devienne plus crépue (ce qui est tout à fait possible et ne me dérangerait pas le moins du monde ! ^ ^), je sens d'ici que ces mêmes gens arriveront à faire complexer ces deux petites si on ne fait pas attention ! "Et pourquoi la noire a les bons cheveux alors que la claire à les cheveux crépus ?"....

Super question, non ? Et encore mieux si elle est entendue par les petites concernées !
Ah, là, là... avec tout ça, je ne crois pas que ce soit un avantage sur les autres, que d'être métisse à bons cheveux. On les catégorise trop ! Et c'est malheureusement ce qui va arriver à ma petite Mini. Mais je ferai tout pour qu'elle n'en pâtisse pas trop ! Comptez sur moi ! :-)

Comment vous le vivez, les autres mamans qui lisent ? Je sais que ça n'arrive pas qu'aux enfants métisses, ce genre de comparaisons foireuses.... Que faites-vous pour lutter contre et protéger vos petits ?

Edit du 6/05/12 : Filez voir l'article de Liya Lek, sur le même thème, vous allez voir, c'est tout aussi intéressant !

jeudi 3 mai 2012

Maxi Hair : mois numéro 5

Coucou les filles !

Bon, ça fait un mois depuis le dernier bilan sur la prise de Maxi Hair, alors me revoilà pour une petite mise à jour....

Aujourd'hui, j'entame le 5ème mois de prise. Mine de rien, ça passe super vite. Alors à l'origine, je me suis mise à le  prendre pour contrer la chute post partum, mais bon, il faut que je me souvienne que ça n'empêchera pas les cheveux qui doivent tomber, de tomber. D'ailleurs, ils ne me demandent pas mon avis, ils se contentent de tomber. Ce n'est pas spectaculaire (heureusement) mais bon, je retrouve des cheveux par-ci, par là, comme si je me subissais la chute saisonnière de l'automne. Je sais que ça va s'arrêter d'ici quelques semaines, mais bon, ça a le don de m'énerver un peu. J'ai toujours un bon volume et tout, mais bon, j'en ai un peu marre de la parenthèse grossesse qui joue un peu les prolongations, là ! Enfin bref....

Donc pour revenir au bilan mensuel, on va reprendre les mêmes catégories d'observation que la dernière fois :
  • Les bizarreries
Je bois beaucoup d'eau, et j'ai repris le sport, mais tout de même, le premier pipi persiste à être fluo. Après, à mesure que la journée avance, ça va. ça revient à une couleur un peu moins chimique. Autrement, rien à signaler ! Ah, si, au niveau du mode d'administration, je casse toujours les gélules en deux, mais maintenant, je les avale en 4 coups. C'est plus long, certes, mais au moins, je ne m'étouffe plus du tout. ^ ^
  • Les effets collatéraux
Toujours des ongles en béton qui poussent vite. Au niveau de la peau, je la trouve plutôt jolie et contrairement à pas mal de filles qui témoignent, moi, j'ai la chance de ne pas avoir eu de boutons.
  • La repousse
De ce côté là, ça a l'air de se passer bien. Ce week end, je regardais mes repousses post défrisage, et j'ai trouvé un bon témoin de pousse pour savoir si MH agit bien, depuis le défrisage et la grosse coupe. Les cheveux blancs ! Pour une fois qu'ils me servent à quelque chose d'utile, ceux-là ! ^ ^ Et bien je peux voir comment ça a poussé, car à la racine, ils sont bruts et non coloré au henné. Du coup, j'ai mesuré pour 6 semaines de stretching (depuis mardi dernier exactement), je suis à presque 3 centimètres de repousses. Sachant que normalement, je suis plus à 1,5 cm de pousse en temps normal, c'est vraiment cool, ça. Une jolie consolation face à la chute post partum ! :-)

D'ailleurs, en réfléchissant, je me demande si, dans le mesure où il accélère un peu la pousse des cheveux, MH ne favoriserait pas également la chute des cheveux en fin de phase anagène ? Affaire à suivre ! 

Et vous, les filles, vous êtes toujours en cure ou pas ? Qu'est-ce que vous avez noté ?