jeudi 28 février 2013

Indépendance capillaire

Coucou les filles !

Bon, alors aujourd'hui, place à un petit post de réflexion et de partage ensuite dans les coms ! Je voudrais qu'on parle d'indépendance ! On en avait d'ailleurs déjà parlé, dans le cadre d'un vendredi Chicoro, mais là, je reviens à la charge avec mes propres mots. Parce que c'est bien aussi, d'en remettre une petite couche, en plus ! ^ ^

Quel rapport avec les cheveux, vous me direz ? Et bien justement, vous allez voir, on peut en voir, partout, des rapports. Comme d'hab, je vous fais ma petite liste non exhaustive! ^ ^
  • Indépendance par rapport au choix de ses produits
Là, c'est surtout le fait de ne pas choisir ses produits capillaires en fonction des résultats positif chez les autres, dont il s'agit. 
Ok, avoir des avis, sur tels et tels produits, ça aide à faire son choix, mais attendre des autres qu'ils choisissent des produits à notre place - parce qu'on est perdue dans la multitude de produits - pour qu'on les applique sur notre tête ensuite, ce n'est pas du tout constructif ni utile, au niveau de notre AC. On peut comprendre le sentiment de confusion, mais il faut le surmonter, autrement, on ne va pas au bout de sa démarche qui consiste à comprendre ses cheveux pour mieux les entretenir. Et le choix - autonome ! - de ses produits, ça en fait pleinement partie. Il faut se faire confiance et s'accorder le droit à l'erreur. Après tout, on a maltraité nos cheveux bien longtemps avant de se lancer dans une AC, alors ce n'est pas un soin choisi qui les aura rendu secs une fois qui va les tuer ! Il faut juste rester prudente en se renseignant bien sur les interactions de produits, procéder par étapes et poser des questions, c'est tout. :-)
  • Indépendance par rapport à sa routine capillaire
Comme pour choisir ses produits, quand on établit sa routine, même si on commence par s'inspirer de celle d'une autre, on doit finir par la personnaliser pour se l'approprier complètement. Chaque tête est unique, donc elle mérite une routine unique qui lui est propre. :-) Puis bon, après avoir fait son apprentissage, il faut voler de ses propres ailes... ou changer de bocal ! ^ ^

  • Indépendance par rapport à son choix de coiffure
Je le dis sans agressivité aucune : ce n'est pas parce que la copine a de superbes cheveux défrisés qui nous font rêver qu'on doit - alors qu'on est naturelle -  foncer sur un défrisage pensant qu'on aura pareil ! D'ailleurs, ça marche aussi dans l'autre sens, cette phrase. 
Il faut apprendre à connaître ce qu'on a et le chouchouter pour le mettre en valeur. ça marche aussi dans le cadre des style de coiffure : il faut choisir quelque chose qui convient aussi bien à nos cheveux que nous. Pas un truc juste parce que notre entourage trouve que ça nous va mieux alors qu'on n'aime pas spécialement ou qu'on n'y avait pas pensé.
  • Indépendance par rapport aux conseils de la coiffeuse
J'ai un bel exemple avec la master class de la semaine dernière, avec Farida B. Elle a beau bien connaître les cheveux, m'avoir donné plein de conseils super sympas sur le lissage et le rapport au peigne à dents fines a.k.a. le démêloir, mais ce n'est pas pour autant que je vais jeter aux orties toutes mes habitudes ! Notamment le henné. Car quoi qu'elle en dise, mes cheveux brillent beaucoup plus depuis que je suis devenue adepte des hennés ! :-)
Bref, tout ça, c'est pour dire que même si une coiffeuse veut asseoir son autorité capillaire sur votre tête, ne vous laissez surtout pas écraser. Elle ne peut pas connaître vos cheveux mieux que vous, à moins que vous ne soyez une Rihanna ou une Beyoncé au budget cheveu à rallonges, auquel cas vous n'avez pas besoin de vous soucier du sujet ! ^ ^

Bon, je vais m'arrêter là, car ces quatre points sont suffisamment illustrateurs pour mes propos, je trouve. Et je suis certaine que vous mêmes, vous pourriez m'en fournir d'autres, des exemples ! Vous n'êtes pas d'accord ? :-)

mercredi 27 février 2013

Comparatif taie d'oreiller / foulard en satin

Coucou les filles !

Aujourd'hui, place à un petit post pratique pour partager avec vous mon expérience et le recul que je peux avoir sur eux. On utilise souvent un des deux, en fonction des ses goûts et de ses habitudes. Puis pour protéger ses cheveux et les aider à garder plus longtemps l'hydratation.

Je me souviens que dans un premier temps, j'utilisais uniquement le foulard, mais au réveil, j'avais tout de même la tête en friche... Du coup, je l'ai abandonné au profit de la taie d'oreiller, en me disant en plus qu'au moins, je n'aurai plus rien sur la tête, et donc pas de look mémère... Et bien non ! Là aussi, le matin au réveil, je me retrouvais encore avec la tête en friche. o_o

Du coup, voici les observations que j'ai pu faire sur l'utilisation de chacun des deux pour m'aider à tirer une nouvelle conclusion...


Taie d'oreiller Foulard
Application Sur l'oreiller Directement sur la tête
Niveau pratique 0 contrainte. On pose la tête dessus et c'est fini ! On doit juste l'attacher tous les soirs sur la tête. et trouver l'astuce pour qu'il ne fiche pas le camp en cours de nuit.
Niveau esthétique Rien qui ne puisse affoler un homme au coucher, avec cette pratique de hairloveuse ! C'est parfait. :-) Dès qu'il n'est pas noir, ça fait tout de suite un peu mémère, donc bon, à moins d'avoir un homme hyper tolérant, il me semble judicieux de ne pas sortir des sentiers battus en se cantonnant au foulard noir ! ^ ^
Niveau sousous On peu en choper une paire en promo chez la redoute ou les trois suisses pour une dizaine d'euros. Ou même se les coudre soi-même si on et un peu bricoleuse. Au  début, trouver ces foulards sur le marché cosmétiques français était un peu compliqué. Pour ma part, j'ai eu les miens grâce à une copine qui me les a acheté au canada. Mais désormais, on peut en commander sur plein de site français, en ligne. A moins de 5 euros.
Résultats obtenus Des cheveux relativement hydratés. En tout cas, beaucoup plus qu'avec une taie en coton ! Mais tout de même, ils sont chiffonnés. Probablement à cause de l'environnement (draps et couette encore en coton, eux ^ ^). Cheveux pafaitement hydratés et doux A CONDITION que le foulard soit resté en place toute la nuit. Autrement, on finit encore avec des cheveux chiffonnés ! Surtout si l'environnement est "en coton".

Voili, voilou pour cette revue ! Pour ma part, j'utilise les deux en combo et j'ajoute un bandeau en coton (oui) pour que le foulard ne glisse pas dans la nuit et aussi aider les cheveux du contour de tête à rester en place. Et dans le cas où le foulard se ferait la malle, il reste toujours la taie d'oreiller pour limiter les "dégâts". C'est ce qui me donne le meilleur résultat. 

Et vous ? :-)

mardi 26 février 2013

Pourquoi je ne me lâche pas souvent les cheveux

Coucou les filles !

Bon, aujourd'hui, je vais essayer de ne pas me laisser déborder par ma journée et vous produire le post avant 17h ! Ouah, me direz-vous ! Quel exploit ! ^ ^

Nan mais bon, hier, entre la longueur du post, le boulot, les réunions surprises et tout, ça a âché un peu le plaisir, je trouve. Donc là, on va le préserver ! :-)

Aujourd'hui, je vais blablater un brin, et vous retourner la question pour que vous puissiez donner votre avis dans les coms. 

Donc souvent, on me pose la question de savoir pourquoi, alors que je cherche à faire pousser mes cheveux longs, je les garde attachés la plupart du temps ?
  • Parce que je suis en plein processus de pousse et que lâcher occasionne plus de fourches que conserver ses cheveux attachés.
Les cheveux s'accrochent et frottent partout, ça les abîme donc prématurément ! En conséquence, il faut couper un peu plus souvent. Déjà que ça me soule de couper ! ^ ^ ça ralentit donc mon évolution capillaire.
  • Parce que ce n'est pas gérable sur le long terme.
Les cheveux lâchés gardent l'hydratation moins longtemps, aussi. Puis moi, j'ai les cheveux lourds, donc si au début de la journée, je les ai qui flottent au vent, le soir, j'ai juste un rideau qui pend tout autour de la tête. Aucun intérêt, je trouve !
Puis arrivés à une certaine longueur, les cheveux se coincent partout, l'anse du sac à main, la laine de l'écharpe et ou du manteau et du bonnet, les sièges dans le train ou le métro... bref, un sacré arrache casse-tête ! ^ ^
  • Parce que des mains de tout-petit, ça tire fort et ça fait mal !
Les cheveux, ça intrigue Miss Mini et elle ne cherhce qu'à les tripoter, à tirer dessus et les mettre dans sa bouche. Et pas avec la douceur que moi j'y mets quand je le fais (les tripoter). Un fois, elle s'en est même servi pour se remettre debout ! Genre comme une rampe d'appui. Hum... Mais bien sûr ! ^ ^
  • Parce que dès qu'il pleut ou qu'il vente, on est obligée de se mettre en "mode mangouste".
Et oui, pour ne pas se retrouver avec un sac à nœuds sur la tête, tout de suite, il faut raser les murs pour éviter les gouttes et les bourrasques. En gros, il faut presque arrêter de vivre, je trouve, quand on a les cheveux lâchés. On doit être attentive à trop de paramètres en permanence. Le vent dehors, le soleil, l'eau de mer, de piscine, le chauffage à l'intérieur et même la clim ! Bref, quand ils sont lâchés, il faudrait vivre cachée ou dans une bulle, à l'abri de toute agression extérieure.
  • Parce que je ne veux pas me re-faire tirer les cheveux ou qu'on y touche sans crier gare !
Faut pas déconner. Je ne suis pas une bête de foire ni un poupée de chiffon à qui on peut faire tout et n'importe quoi. Je vous assure, se faire tirer ou tripoter les cheveux comme s'ils ne nous appartenaient pas alors qu'on les a sur la tête, il n'y a rien de plus désagréable !

Puis finalement, je ne le fais pas souvent, parce que lâcher ses cheveux  sans rien en faire, ça ne me ressemble pas et que si je laisse pousser mes cheveux, c'est pour pouvoir jouer dedans en les mettant en valeur par diverses coiffures ! Voilà pourquoi les cheveux longs me bottent ! ;-)

Voili, voilou, j'espère avoir répondu clairement à toutes celles qui viendrait à se poser la question à l'avenir.  :-)

Et vous ? Quelles sont vos motifs pour lâcher ou pas ?

PS : mission accomplie ! J'ai posté avant 17h ! Yes !!!!! lol

lundi 25 février 2013

Master Class N°1 by Nanou Sassou et Farida B

Coucou les filles !

Vous avez passé un bon week end ? Pour ma part, pas très reposant, mais très fifille ! J'ai adoré ! Miss Mini a boudé un peu parce qu'elle n'est pas venue, mais bon, quand elle sera plus grande, je l'emmènerai volontiers ! :-) Bref !

Donc vendredi soir, après le boulot, j'ai fait un afterwork très sympa avec des copines et autres hairloveuses débutantes ou pas et les échanges ont été plutôt sympathiques. Mais surtout, le gros de mon week end fifille s'est déroulé le dimanche entre 10h et 18h.... A Joinville le pont.... Dans une école de coiffure !

Vu le temps - pourri ! - d'hier, si ça n'avait pas été prometteur dès le début, je serais restée bien au chaud à la maison, mais finalement, plutôt que de prendre le rer, j'ai pris la voiture et... grand bien m'en a pris ! Enfin... jusqu'à ce que j'arrive à Joinville le pont ! Je n'ai jamais vu une ville avec aussi peu de place pour se garer !!!! Je n'ai même pas vu de parking public ! Du coup, j'ai tourné 45 minutes avant de finir - excédée - par me garer à côté d'un arrêt de bus en me disant - "Si t'as une amende, tant pis, mais tu sors de cette voiture pour y aller" ! Je suis arrivée à 10h30.... Mais bon, je n'étais pas la seule, et apparemment, il y a eu des soucis de RER A.... Bref ! Une fois arrivée, la journée pouvait commencer.

Donc du coup, entre 10h et 11h, ça a été l'accueil par Farida B et cinq de ses coiffeuses ainsi que Nanou et la prise de contact entre toutes les participantes (une bonne vingtaine en tout).

Ensuite, Farida nous a présenté le programme de la journée et on a démarré sur les chapeaux de roue ! Instinctivement, lorsqu'il a fallu former des binômes, pour mettre chacune la main à la pâte, on a trouvé son alter ego capillaire : en gros, defrisées/texlaxées ensemble et frisée/bouclées ensemble. Logique pour la pratique ! ;-) Et puis ça permettait de rassembler celles qui souhaitaient tester le lissage ensemble et celles qui souhaitaient travailler leur boucles naturelles d'un autre côté.

Pour ma part, je me suis retrouvée avec Ms Kreyòlita et sa crinière de lionne super impressionnante ! :-) Regardez....


On était en train de démêler ses cheveux avant de procéder à l'application du soin avant shampoing.

Alors en fait, toute cette session s'est déroulée avec sa gamme de produits présentée sur son site, ici.

Donc pour revenir aux soins, ma binôme et moi avons annoncé que nous voulions lisser à la fin de la session soin. Du coup, on a adapté le soin en conséquence pour préparer les cheveux. Car la session soin ne s'est pas déroulée exactement pareille pour celles qui ont désiré lisser et celles qui ont conservé leur bouclettes.

Cela dit, pour le début du protocole, on a commencé par deux choses qu'on a toutes faites :

La pose d'un bain d'huile, puis par la suite, la pose d'un "masque de nuit", comme Farida appelle l'AS qu'elle utilise à cet effet. Je dis AS, car niveau texture, c'est beaucoup moins crémeux qu'un masque. Cela dit, ce n'est pas moins efficace ! D'ailleurs, pour que les cheveux en profitent bien, elle préconise de les séparer en quatre sections, puis de procéder mèche par mèche, en massant bien le produit sur les cheveux, dans le sens des écailles. Une fois qu'on a terminé, on laisse le soin poser sous une charlotte en plastique, du cellophane ou même une serviette humide essorée et passée au micro ondes afin de profiter de la chaleur chaude, quand on est pressée.

Cette étape (équivalente au prepoo) sert à préparer les cheveux avant le shampoing.

Ensuite, on est passée à la pratique au bac à shampoing. Farida nous a montré comment procéder, puis ensuite, mise en pratique pour les volontaires ! On n'a pas pu toute essayer, faute de temps - et d'eau chaude suffisante ! ^ ^ - mais on a bien vu tous les gestes à accomplir.


Ensuite, les volontaires ont été sacrément appliquées. Mais les coiffeuses de Farida ont repris le relais pour accélérer la cadence. Avec seulement 6 bacs pour 20 têtes on aurait été là encore longtemps ! ^ ^


Pour les victimes de pellicules et celles aux cheveux très alourdis de produits, un gommage capillaire a été effectué. Appliqué d'abord sur le contour de tête, puis ensuite sur le reste du crâne, raie par raie. Après, en fonction de la coiffure et de la tonicité des cheveux, un shampoing suivait, appliqué de la même manière : priorité au cuir chevelu, puis un peu sur les longueurs, en se retenant de les frictionner.

Pour ma part, comme je lissais ensuite, j'ai eu droit au shampoing de la gamme hydra détente. Et pas de gommage capillaire, car pas de souci particulier avec mon cuir chevelu.
 
Après le shampoing, place au masque - toujours de la gamme hydra détente - pour continuer à préparer les cheveux au lissage. Il a posé à l'air libre une bonne vingtaine de minutes, puis on a rincé entièrement le masque. Je dis entièrement, car pour celles qui ont gardé leurs bouclettes, le masque n'a été que partiellement rincé, car il contribuait à définir les boucles pendant le séchage à l'air libre. D'ailleurs, j'ai trouvé que ça fonctionnait très bien sur les bouclées, mais sur les frisées, j'ai trouvé ça moins flagrant. En même temps, je n'ai pas examiné attentivement, j'avais des informations à emmagasiner sur le lissage....

Donc ! Après le rinçage complet, retour de la théorie, avec des explications de Farida, pour le séchage/lissage !


Elle a commencé par procéder au séchage avec un sèche cheveux et un démêloir. Vous voyez de quoi je parle ? Ces peignes, à dents bien serrées qu'on déteste toutes, mais qui pourtant, servent à démêler nos crinières chez les coiffeurs ! Et bien ça a été l'occasion pour moi de demander pourquoi ce peigne était systématiquement utilisé ! 
Alors en fait, c'est le peigne le mieux placé pour démêler tous les nœuds, même les plus petits. Surtout les plus petits ! Puis sortir les cheveux morts, aussi. En fait, elle m'a dit que lors du passage de ce peigne, ne sort, comme cheveux, que ce qui doit sortir !
Mouais, ça reste quand même impressionnant, je trouve. Elle m'a répondu que c'est normal, surtout quand on a les cheveux longs. Là, j'ai acquiescé. 15 cheveux morts longs, ça fait une plus grosse touffe que 15 cheveux morts courts. M'enfin bon ! ça ne m'amènera toujours pas à utiliser un démêloir au quotidien ! ça ne va pas avec les boucles des braid outs. :-) Enfin bref !
Pour revenir à la préparation du lissage, avec une certaine longueur de cheveux, le démêloir permet de préparer très rapidement les cheveux au lissage, avec le sèche cheveux.

Pour ma part, elle n'a utilisé ni brosse plate, ni démêloir. Juste la méthode tension blow dry, pour aider mes  cheveux à se détendre. Je dois avouer que j'ai été étonnée de la facilité avec laquelle mes cheveux se sont détendus. Elle m'a expliqué que le soins les avaient bien hydratés et qu'ils étaient prêt à supporter le séchage au sèche-cheveux sans se dessécher démesurément.

Après, elle a appliqué un protecteur de chaleur, pas du tout à base de silicone - très bon point à mes yeux ! - qui n'a pas du tout fumé, ni senti le cochon roussi lorsque les plaques ont été passées ! Niveau température du lisseur Manifestement, ça devait être à 200° (o_o), car il n'y avait pas de thermostat pour régler. En un passage, 2 maximum les mèches de cheveux se lissaient et prenaient du mouvement.

Au final, se lisser les cheveux comme chez la coiffeuse, ça n'a pas l'air si compliqué que ça. Tout est dans la préparation des cheveux lors du soin et le choix des produits. D'ailleurs, voilà ce avec quoi je suis repartie. ^ ^


Et le petit dernier pour la route : le fameux protecteur de chaleur, sans silicone, dont je parlais plus haut.


ça sent les tests produits à venir et surtout au moins un test lissage maison ! :-)

Bon, j'ai été sacrément pipelette, dis donc ! Alors pour finir, en teaser, je vous laisse un aperçu de mon propre lissage ! Vous verrez l'intégralité au moment de mon bilan de départ de challenge, vendredi prochain ! ;-p



Farida et une de ses coiffeuses m'ont dit à plusieurs reprises que j'avais l'air d'avoir les cheveux mélangés entre le crépu et des cheveux de type indien. ça m'a beaucoup étonnée. D'autant plus que je ne me connais aucun ancêtre de type indien et encore moins Arawak ! ^ ^ Mais ce n'est pas la première fois qu'on me fait cette remarque. La dernière fois, c'est la mère d'une copine indienne qui m'a dit ça alors que j'avais les cheveux lissés, tout simplement. Et bien je prends ça pour un joli compliment ! :-) Et pour revenir aux cheveux, j'adore comme ça brille ! :-) Par contre, je constate aussi qu'il va être grand temps de faire ce henné que je repousse, car on voit une petite démarcation ! ^ ^ ça ne va pas, ça ! :-)

vendredi 22 février 2013

Braid out de février

Coucou les filles !

Et oui, le temps du deuxième braid out est déjà arrivé ! Je me suis donc lancée cette semaine, pour ne pas attendre le dernier moment et j'ai refait mes 6 tresses couchées que j'ai gardées la première moitié de la semaine.

ça m'a permis de mettre Tammy sur ma tête et d'oublier mes cheveux une grande partie de la journée (ce qu'il adorent, en dehors des session hydratation), ce qui m'a, au passage, bien gardé la tête au chaud face au froid de canard qu'il a fait cette semaine !

Concernant l'hydratation, j'ai procédé comme le mois dernier sur les tresse : en mode L.C.O. Les tresses m'ont semblé un peu plus dodues que celles du mois dernier, mais je pense que ça, c'est l'effet stretching qui se met en place. J'en suis à 6 semaines, donc il y a un petit tapis bien présent en dessous.

D'ailleurs, ce tapis, il commence à exiger de l'hydratation exclusive et même à piquer celle des longueurs, si je ne fais pas attention. Enfin bref, je m'égare. Vous voulez ptet voir le résultat des bouclettes de ce mois-ci ? Et bien voici....



ça réfléchit toujours bien la lumière, mais je trouve que ça donne moins bien que le mois dernier, je trouve....


En même temps, les tresses étaient encore un tout petit peu humides, quand je les ai défaites, c'est peut-être pour ça. En tout cas, ça a tout de même donné encore plus de texture aux cheveux  et ça m'a fait un très beau chignon ! Quand il fera beau (au point de ne plus porter de pulls en laine) et que les cheveux auront encore poussé un peu plus, il faudra que je teste le braid out lâché ! :-) Affaire à suivre ! 

Rendez-vous en mars pour le prochain braid out ! ;-)

jeudi 21 février 2013

PJ, lève-toi et.... va attrapper ta carte bleue !

Ou pas ! lol

Coucou les filles !

Aujourd'hui, place à la confidence... Je crois que la PJ qui dort en moi a envie de se réveiller ! ^ ^

Pour le moment, je résiste. Puis bon, il faut dire que j'ai un argument de choc pour me retenir : LE PRIX !!!! Et ptet même un deuxième ! Mais bon on en reparlera plus tard. Pour le moment, il faut que je vous révèle ce que la PJ en moi convoite...


Le fameux Steamer Huetiful !

ça fait un petit moment qu'il a le vent en poupe, celui-là, mais finalement, ce n'est pas tant l'effet de mode qui fait que mon attention se porte vers lui. 

En fait, j'ai lu pas mal de revues sur son utilisation, ses qualités, son utilité et tout, notamment en français sur le blog de Fatou de Black Beauty Bag, ici, et franchement, ça donne envie de se laisser séduire. :-)

Le fait de s'asseoir avec son soin sur la tête pour 20 minutes, sans charlotte en plastique sur la tête, ni foulard ou bonnet chauffant, de pouvoir faire un petit bain de vapeur tout simple en cas de cheveux un peu secs entre deux sessoins soins, ça me dit bien. Quand j'en ai parlé à Zhom, il a accueilli l'idée avec enthousiasme, vu qu'il ne verrait plus de charlotte en plastique sur ma tête ! lol 

Qui plus est, l'option spa du visage - dont il pourrait profiter lui aussi - l'a bien séduit ! Mais bon, je l'ai tempéré, car déjà,  ce ne sera pas pour tout de suite, et puis après, si on part en vacances, je ne mettrai pas le steamer dans la valise, mais plutôt le bonnet chauffant, vu que ça prend moins de place. ^ ^

Par contre, ce me qui freine considérablement, pour le moment, c'est son prix : si on n'a pas autour de 100 euros (plus ou moins 10%) à investir, on n'a pas de steamer. Il est vendu directement sur le site US, mais aussi via certaines nénettes qui ont des pages spécialisées, sur FB, dont Nanou Sassou (vous avez déjà du voir son nom passer sur quelques groupes beauté si vous êtes des "fessebouquiennes" ^ ^) et Mb Madin, sur son site internet, ici

Ce sera peut-être mon cadeau d'anniversaire et si entre temps, Zhom va aux US pour le boulot, bah j'en profiterai ptet ! Après tout, je suis devenue une PJ bien sage ! Je n'achète plus de nouveaux produits et surtout plus du tout de gadgets inutiles, comme au tout début de mon AC. Donc bon... :-) Affaire à suivre, pour le moment ! 

Qui s'est déjà intéressée au steamer parmi vous, les filles ? Qui en a un ?

mercredi 20 février 2013

Rinçage à la bière

Coucou les filles !

Aujourd'hui, place à l'échange !
Après quelques pérégrinations webesques pour me mettre au goût du jour, sur l'actualité des blogs capillaires, j'ai appris que ce qui avait le vent en poupe, c'était les rinçages à la bière !


Perso, n'aimant pas l'odeur de la bière, je ne me jetterai pas à corps perdu dans l'aventure. Mais ceci mis à part, ça ne me choque pas plus que ça : après tout, ce serait un comble pour quelqu'un qui s'est déjà frotté de l'huile d'ail sur le cuir chevelu ! lol M'enfin bref !

Donc, le rinçage des cheveux à la bière est sensé apporter brillance et volume au cheveux. Et apparemment, tout comme la levure de bière, la bière qui se boit est riche en vitamines du groupe B, ce qui n'est pas pour déplaire aux cheveux niveau nutriments. Nos collègues hairloveuses outre-atlantique en vantent largement les mérites. j'imagine que son pH de 4 (donc très proche de celui des cheveux) n'y est pas pour rien. :-)

Qui serait prête à tester ou l'a déjà fait ? J'aimerais bien en savoir plus sur la question. :-) Est-ce que l'odeur part vite ? Comment est la texture des cheveux ? Dîtes-moi tout ! :-)

mardi 19 février 2013

Challenge PYE : Mini challenge coco !

Coucou les filles !

Bon, je suis un peu en avance par rapport à ce que j'annonçais dans le post d'annonce du challenge, mais ce n'est pas grave, ça laisse le temps à celles qui peuvent avoir du mal a trouver les produits requis pour le démarrage.

Déjà, voyons rapidement pourquoi j'ai choisi de proposer la noix de coco !
  • Raisons cosmétiques
L’huile de coco, pour prendre un produit dérivé, possède des propriétés hydratantes et adoucissantes pour le corps et le visage. Puis nourrissantes pour les cheveux, aussi, car elle contient notamment du cuivre, du manganèse et même du sélénium ! Le lait, quant à lui est très riche en fer.

Niveau bienfaits, l'huile et le lait de coco possèdent notamment les propriétés suivantes :
- Antioxydantes
- Emollientes (elles rendent la peau et les cheveux souples et doux)
- Hydratante (le lait)
Qui plus est, elles aideraient à fortifier et faciliter la repousse des cheveux en plus de les rendre brillants. Et enfin, le cuir cheveux se verrait assaini si on l'utilise en massage. C'est pas beau tout ça ?
  • Raisons logistiques
Quelque soit l'endroit où on se trouve dans le monde, on peut trouver - en magasin ou au fond de son jardin pour les plus chanceuses ! ^ ^ - de la coco sous différentes formes.
  • Raisons pratiques
Ce n'est pas cher, ça sent bon et si on n'utilise pas tout pour les cheveux, on peut finir le reste dans son assiette. Le flan au coco, par exemple, c'est délicieux ! ^ ^

Alors.... Pour ce mini-challenge, voilà ce que je propose: utilisation de la coco sous toutes les formes possibles et imaginables et celle que vous préférez pour vos cheveux.

Il y aurait par exemple :

* le lait (ou la crème)
* l'huile (pas coprah, de préférence, car elle est issue de la pulpe séchée alors que l'huile de coco est issue directement de la pulpe fraîche), 
* le monoï (issu de l'huile de coprah), 
* l'eau de coco pour appliquer sur nos cheveux.

Je vous laisse libre de choisir votre ou vos produits, parmi la liste ou d'autres encore qui ne sont pas listés ici. Les deux seules choses à respecter seront :
  1. Utiliser un produit à base de coco pendant au moins une des sessions soins de la semaine : prepoo, bain d'huile, AS...
  2. Masser sur cuir chevelu avec un peu d'huile ou alors les pointes, voire les deux !
Voili, voilou pour les termes de ce premier mini-challenge ! :-) Il n'y aura pas de bilan de départ, mais par contre, une semaine avant la fin, je posterai les 2/3 questions qui composeront le petit bilan de fin, par contre. 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser dans les coms ou sur le groupe dédié si vous êtes une upgradeuse ! ;-)

lundi 18 février 2013

1001 extensions m'offre les cheveux de Raïponce ! ^ ^

Coucou les filles !

Vous avez passé un bon week end ? Pour ma part, oui. C'est passé super vite, et on a eu un super beau ciel bleu avec des températures très douces. ça fait du bien de se dépayser un peu ! :-)

Enfin bref, je pense que vous vous en foutez de mon week end familial ! ^ ^ Donc passons à l'essentiel ! Jeudi matin, je vous ai donc dit que je reviendrai avec un post intéressant. Pas forcément très prolifique en terme de blabla, mais riche en photos, par contre ! :-)

Le titre dit déjà beaucoup, j'imagine que ça vous pique la curiosité, hein ? Alors voici un petit teaser... :-)

 

Voici le contenu d'un des deux petits paquets que j'ai reçus la semaine dernière en provenance de Hong Kong ! :-) Des extensions en Remy Hair que le site 1001 extensions.com m'a gentiment proposé de tester ! Je dois vous avouer que de moi-même, je n'aurais jamais pris l'initiative de le faire et tester, du coup, ça a été une bonne occasion et j'ai été surprise du résultat. :-)

Je les ai choisies avec clips, ces extensions, parce, les anneaux, la kératine et les tissages, ça ne me disait rien. Et puis au moins, comme ça, ça me laisse l'accès à mes cheveux au quotidien. Et pour la texture, j'ai pris les ondulées (pour m'éviter d'avoir à lisser pour les mettre) qui mesurent environ 50 cm et les plus foncées, pour m'assurer que la couleur se fondrait bien avec celle de mes cheveux.  Voilà ce que ça donne....

De dos au dessus, et de profil en dessous. 


J'ai monté les clips (2 paquets de 7 mèches pour contrer l'effet "filasse" qu'on aurait pu avoir sur les longueurs) très rapidement. Une histoire de 10 minutes à peu près. Par contre, je n'ai pas vraiment fait d'efforts pour bien travailler la texture. J'avais un reste de braid out sur les cheveux. ça fait très crinière de lionne, je trouve. ^ ^ Zhom aime beaucoup et dit que ça change. Il dit aussi que ça promet de jolies choses quand ce sera mes propres cheveux, aussi. Enfin bref !


Une dernière photo, de face. C'est sacrément long, tout de même ! Plus que lorsque je mets ma copine Tammy ! :-) Mais c'est une surprise sympa, pour changer de tête. En ce qui concerne les clips, c'est facile à poser et déposer si on fait doucement. ça ne pèse pas trop sur la tête


Si ça vous intéresse, il y a un code promo pour en acquérir : PROMOblog6954. Pour ce qui est de choisir le nombre de paquet, quand on n'a pas les cheveux très épais, un seul suffit. Autrement, il faut en prendre deux.

Si vous tentez l'expérience pour changer de tête, dîtes moi ! ;-)

jeudi 14 février 2013

Rendez-vous lundi !

Coucou les filles !

Juste un petit mot pour vous dire que je fais une pause de blog et de quotidien pour faire une petite escapade avec Zhom et Miss Mini.

Je vous retrouve donc lundi, fraîche et dispose avec un post sympa déjà en préparation ! ^ ^

Bon week end les filles ! Bizzzz

mercredi 13 février 2013

Mes prochains tests coiffure

Coucou les filles !

Aujourd'hui, j'ai une journée super charrette et pas vraiment le temps de prendre le temps comme d'habitude pour faire un post "aux ptits oignons", du coup, je vais vous livrer une ébauche. Enfin, quand je dis ébauche, j'entends par là que je vais vous montrer ce que je compte faire de mes cheveux prochainement et par la suite je ferai un autre post pour vous montrer en photo. :-)

Sur le grill cette fois-ci, le serre-tête tressé ! L'envie m'est venue en regardant une vidéo de Daphné du blog "Les mercredis de Daphné". Cette fille m'épate. Elle fourmille toujours d'idées et d'astuces pour mettre en valeur les cheveux. Bon, je ous laisse mater la vidéo....


Vous avez vu, c'est plutôt simple à réaliser ! Par contre, comme je n'ai pas envie de laisser le reste des cheveux lâché, j'ai essayé de trouver d'autres idées coiffures et celle-ci m'a enthousiasmée !


Donc voilà ! Qui a envie de tester ? :-)

mardi 12 février 2013

Le tag Liebster award de Sapitou et Laurens Lolo

Coucou les filles !

Aujourd'hui, place à ma réponse à un double tag ! Le Liebster Award !

ça va donc consister à répondre aux 11 questions posées par Sapitou et aux 11 de Laurens Lolo, puis ensuite, d'en poser 11 à mon tour. Je vais donc essayer de ne pas trop rabâcher ce que vous savez déjà, dans mes réponses.


Les 11 questions de Sapitou :

1- Qu'est ce qui a motivé le début de ton aventure capillaire?
Le ras le bol d'avoir l'étiquette de la fille aux beaux cheveux bien épais MAIS pas très longs. Qu'est-ce que ça a pu m'agacer ! On aurait dit une fatalité ! J'ai voulu me prouver - avant tout à moi mais aux autres aussi ! - que mes cheveux pouvaient pousser longs.


2- Quel est ton objectif capillaire ultime?
Un beau WL bien épais et luxuriant ! Mais avec mon grand dos de saucisse, il y a du chemin à parcourir ! J'aimerais aussi mastériser plein de jolies coiffures (chignons, tresses...).


3- Quel est le produit ou la découverte capillaire qui a révolutionné ton aventure capillaire ?
Je dirais le foulard et la taie d'oreiller en satin, car depuis qu'ils ont leur place à la maison, mes cheveux gardent l’hydratation bien plus longtemps et sont moins chiffonnés aussi au réveil, du coup, je passe moins le peigne pour "rattraper les dégâts".

4- Quel est ta technique capillaire préférée (scarf method, baggy method, Green House Effect...) ?
En ce moment, c'est la méthode L.C.O. qui fait des merveilles sur mes braid out et sur mes cheveux en général. Il gardent super bien l'hydratation et sont super doux. 


5- Quel est ton produit de beauté fétiche ?
Vu qu'on ne parle pas de capillaire, je dirai mes crèmes hydratantes, pour le visage et pour la peau. Appliquer la crème hydratante sur mon visage, c'est un des premiers et le dernier geste de ma journée. Une peau bien hydratée - après un bon nettoyage, bien sûr - est une peau moins chiffonnée et plus lumineuse.

6- Plutôt robe, jupe ou pantalon ?

Les trois, car je suis très caméléon. Avec des talons. :-)

7- Quelle ta routine capillaire du moment ?

Deux lavages par semaine (même si ces deux dernières semaines, je n'ai pas eu le temps de faire le deuxième lavage, à cause de week ends bien charrettes), hydratation en méthode L.C.O. tous les soirs et coiffures low manip voire protectrices la plupart du temps.

8- Quel est ton rapport avec la beauté en général ?

Aussi futile que ça puisse paraître, je trouve que c'est important de la cultiver, la beauté, parce que ça fait du bien. On s'occupe de soi, ça fait du bien au moral. Puis bon, le seul fait de respecter son corps en prenant soin de ne pas laisser sa peau se dessécher, c'est déjà un beau geste beauté ! :-) C'est par là qu'il faut commencer son aventure beauté avant même de se jeter à corps perdu dans le nail art, par exemple. Enfin, c'est mon avis et je le partage moi-même, ce qui est déjà pas mal ! ^ ^


9- Comment vois-tu ton avenir capillaire dans 5 ans, naturelle, défrisée, texlaxée, locksée ?
Toujours texlaxée, je pense.

10- Comment est-ce que l'homme gère-t-il ton aventure capillaire ?
Moi je gère, lui il subit ! ^ ^
Non, c'est un peu moins manichéen que ça, même s'il y a beaucoup de vrai. Alors je n'en fait qu'à ma tête, c'est vrai : je prends du temps pour mes cheveux, même s'il râle, mais j'essaie de trouver des solutions pour ne pas y passer trop de temps tout de même. Donc hairloveuse, oui, mais également épouse, maman, amie, sœur et tout le reste. :-)

11- Que conseillerais-tu aux autres hairloveuses ?

D'avoir une belle aventure capillaire ! Je crois qu'on ne peut pas rêver mieux. Non ? ;-)

Les 11 questions de Laurens Lolo :


1. Depuis quand avez-vous commencé votre hair journey ?
C'est une vieille histoire, mais bon, disons qu'elle a commencé il y a trois ans et demi, presque en même temps que la naissance du blog. :-)

2. Quelle a été votre plus belle réussite capillaire ?
Mon premier braid out, le mois dernier ! :-) Les bouclettes étaient bien hydratées et uniformes. :-) J'étais super contente ! Reste plus qu'à réitérer l'exploit, maintenant. :-)

3. Quelle a été votre plus grosse déception capillaire ?
Toujours la même : demander à la coiffeuse de tailler les pointes et de se retrouver avec une coupe et une longueur qu'on n'aime pas du tout. Elles n'en font souvent qu'à leur tête et c'est pénible. Comme si nos cheveux leur appartenaient ! Tchip !

4. Quelle a été votre pire visite chez le coiffeur ?
Je n'ai jamais vraiment eu de gros désastres capillaires. Le plus gênant, c'est quand j'étais jeune et qu'on me faisait des tresses avec rajouts, systématiquement, le soir, j'avais une poussée de fièvre et mal à la tête. Aujourd'hui, avec du recul, je sais que c'était une manière de mon corps de se rebiffer contre la pose de tresses bien trop serrées pour le cuir chevelu. D'ailleurs, je n'en fais plus du tout !

5. Comment a réagi votre entourage lorsque vous avez décidé de changer vos habitudes coté coiffure ?

La plupart ne s'en est pas rendu compte. Enfin si, juste au moment où ils ont constaté que j'avais les cheveux plus longs qu'avant. :-) Par contre, Zhom, qui a assisté au changement, a vogué vers plusieurs sentiments : admiration, agacement - ça monopolisait beaucoup de temps - perplexité - "Des œufs dans les cheveux ???? Ah ouais ?" - consternation... Mais au final, il est content de mes cheveux.

6. Quelle « mauvaise habitude » avez-vous conservé ?

Le bandeau en coton pour protéger mon contour de tête la nuit. ça fait friction, mais par rapport au bandeau en satin, ça reste en place et ça évite que les petit chichis du contour de tête ne soient trop chiffonnés.

7. Cet été, en vacances, vous êtes limitée à 2 produits pour vos cheveux, que choisissez vous d’emporter ?
Un AS pour faire des cowashes et mon lait capillaire maison. Après je me débrouillerai pour trouver de quoi compléter mon arsenal dans la cuisine ! ^ ^

8. Quelle « bonne habitude » capillaire n’arrivez vous pas à prendre ?

Hum.... Je ne sais pas. Je suis plutôt copine avec mes cheveux, donc ça va. Je dirai ptet avoir une alimentation encore moins acidifiante en lâchant définitivement les Granolas. Trop dur.... ^ ^

9. Votre idéal capillaire (ex : naomi campbell) ?

Toute personne ayant de beaux cheveux défrisés ou naturels en bonne santé et bien entretenus.

10. Quelle est votre coiffure protectrice préférée ? et pourquoi ?
Les coiffures tressées. Quelles qu'elles soient. Enfin, sans rajout et pas toutes petites. Les coiffures tressées cachent les pointes et prennent super bien l'hydratation et le scellage.

11. Celle que l’on ne vous verra jamais faire ? et pourquoi ?
Un tissage complet fermé, parce que je n'aime pas l'idée d'avoir mes cheveux enfermés, ni celle de ne porter que des cheveux factices sur la tête. Je n'assume pas du tout !

Voili, voilou ! Bon, vu le pavé, je ne vais pas ajouter de questions supplémentaires. il y en a déjà 22, là et c'est pas mal, pour celles qui voudront répondre. Car oui ! Je taggue toutes celles qui ont envie d'être taguées, dans les coms ou sur leur blog ! Choisissez 11 questions parmi les 22 et à votre plume ! J'ai hâte de vous lire ! ;-)

lundi 11 février 2013

Double colimaçon s'en ira au step ! ^ ^

Coucou les filles !

Vous avez passé un bon week end ? Pour ma part, oui, bien que bizarre sous certains aspects, mais bon, on va vite les oublier ! ;-) Vendredi soir, j'ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée dans l'aventure double colimaçon après avoir regardé quelques vidéos sur youtube pour que je voie comment m'y prendre.

J'ai un peu lutté, mais j'ai fini par arriver à quelque chose ! Ce n'est pas parfait, mais c'est un début qui promet, je trouve ! Regardez...


Sur la première photo, on ne voit pas, mais  en fait, la tresse commence un peu plus haut sur la tête, au niveau de l'oreille gauche.


Du coup, j'ai penché la tête en arrière pour qu'on puisse voir... Mais bon, j'ai fait le premier retour un peu trop bas, je trouve... On fera mieux la prochaine fois ! ;-)


Voili, voilou ! Et ça tient super bien, parce que je l'ai faite vendredi soir et je l'ai toujours sur la tête. bon, après, le step, à mon avis, il sera grand temps de la défaire, mais bon, j'ai tenu trois jours complets avec et c'est un bon plan en terme de coiffure protectrice, je trouve ! ;-)

Pas vous ? :-)

vendredi 8 février 2013

Listing du pH de produits utilisés sur les cheveux

Coucou les filles !

Aujourd'hui, pour finir la semaine en douceur, je vous propose un petit post-listing sur le pH des produits qu'on peut être amenée à utiliser sur nos cheveux.

Bien entendu, la liste sera non exhaustive, et si dans les coms, vous demandez pour d'autres produits - en dehors de ceux du marché, car je ne les connais pas forcément ni spécialement tous - je chercherai volontiers pour compléter la liste. 
D'ailleurs, si vous, vous en connaissez, des pH de produits que j'ai "zappés" dans le tableau, indiquez-les dans les coms, ça sera toujours utile pour tout le monde. ;-)

Bon bah, c'est parti !

pH acide pH neutre pH basique
lait
thé
bière
café
citron
vinaigre
AS
jus d'aloé vera
shikakaï
yaourt nature
lait de coco
poivre
miel
mélasse
levure
mayonnaise
beurre
eau distillée
rhassoul
glycérine
crème fraîche
œuf entier
shampoing (signalé neutre)
gel douche
shampoing (de base)
crème défrisante
bicarbonate de soude
coloration chimique

Voili, voilou pour ce premier jet ! Je trouve déjà que c'est pas mal et que ça fait une sacrée salade sur la tête, quand on regarde l'ensemble ! ^ ^

Vous aurez noté qu'il n'y a aucune HV dans le tableau. En fait, c'est parce que pour des raisons chimiques qui me dépassent, les huiles n'ont pas de pH. Je n'entrerai pas dans plus de détails, j'espère que vos me ferez confiance, mais bon, si vous voulez, je peux le faire, hein ! ;-) 

Autre remarque : vous avez vu que tout ce qui rend les cheveux doux et souples se trouve dans la colonne de gauche (pH acide) et que tout ce qui sert à laver (hormis le shikakaï) est dans la colonne de droite (pH basique) ? Donc pour trouver le bon équilibre de nos cheveux, il faut jouer avec les deux. Contrebalancer les effets du shampoing ou autre produit lavant avec un soin acide qui lui succède.

Dans la colonne du milieu, les produits lavants qu'on y trouve seront moins décapants pour les cheveux mais ne les empêcheront pas, néanmoins, d'avoir les écailles ouvertes. Un soin au pH acide est vivement apprécié par les cheveux à sa suite. :-)
En ce qui concerne les produits de soin (après shampoing) au pH neutre (7), ils risquent de ne pas être suffisamment efficace sur les cheveux du fait qu'ils ne vont pas les aider complètement à revenir à la pH d'origine (4/5).

Au final, le pH "neutre" des cheveux, si je puis dire, c'est 4/5, vu que c'est là qu'ils seront le plus brillant, doux et disciplinés ! ;-) Voilà la chose à ne pas oublier quand on utilise des produits : quoi qu'on applique, toujours retourner à 4/5 de pH et tout ira pour le mieux ! ;-)

jeudi 7 février 2013

Tresse en colimaçon va à la zumba !

Coucou les filles !

Ah, ça faisait un petit moment que je ne vous avais pas montré un test de coiffure ! Pas vrai ? Et bien voilà, je rectifie le tir ! En ce moment, comme le temps du braid out mensuel n'est pas encore arrivé, je m'exerce à faire des tresses en colimaçon.

J'arrive de mieux en mieux à faire le retour, même si parfois je trouve que je ne "serre" pas suffisamment certaines mèches lors du retour de la tresse. ça viendra probablement avec la pratique, je ne m'en fais pas trop. C'est déjà pas mal, pour quelqu'un qui avait deux mains gauches à l'origine, je trouve !  Enfin bref !

Donc une fois réalisée, je l'ai gardée toute la journée au boulot et comme c'était mercredi, je suis allée au sport. Tresse en colimaçon a donc passé le baptême du feu nommé Zumba ! lol
Pas trop, trop mal, je trouve ! Regardez....


Bien sûr, c'est complètement rassis après la session sport, mais il reste tout de même quelque chose sur la tête ! Pas comme avec un chignon ou une tresse en épis ! ^ ^

La prochaine fois, j'aimerais faire deux tours de colimaçon... On verra si j'y arrive ! Affaire à suivre ! ;-)

mercredi 6 février 2013

Challenge PYE : questionnaire pour bilan de départ

Coucou les filles !

Aujourd'hui, place à un petit post pour faire le point sur les participantes du challenge et donner le formulaire de bilan de départ.

Donc déjà, niveau participantes, vous vous êtes sacrément mobilisées ! Et voici toutes celles que j'ai listées :

Natou, Aude, Pralinette, Mielabeille, Sapitou, Delyss, Fabie, Mlle Criolinha, Laure, Yadhaï, Nanette, Fanelia, Sya, The girlslifemagazine, Caroline, Mlle A, Laurenslolo, Nefertari, Farah, Hadja, Mélène, Altesse, Maéva B., Deborah, Eden, Dia Dia, Anacaona Caraïbes, Aamy, Joyce, 45orchidée, Sandra, Jooryn, Shyneeta, Vatopink, Améthyste, Malyasha, Sidjee, Jessica, Choccadou, Do, Maria S., Sophia, Peg75, Aamy, Yuuki, Tifanm, Roxy Luv, Laetitia N. et C.L.

Si j'en ai oubliée, manifestez-vous dans les coms que je complète la liste. Donc ensuite, comme d'habitude, celles qui souhaitent voir leur bilan de de départ publié ici n'hésitent pas à me l'envoyer à l'adresse nounouneetsestifs _ at_gmail_dot_com. Avec une photo de vos cheveux, si vous souhaitez compléter ce bilan. Je commencerai à les publier dès le premier jour du challenge !

Bon allez, le formulaire, maintenant ! Donc....
  1. Parle-nous de tes cheveux : leur état; la longueur, les pointes, la texture, setback éventuel, dernier tailloutage, dérisage (pour celles que ça concerne)....
  2. Quels vont être ta routine et les produits de base que tu vas utiliser pour le challenge ?
  3. Que penses-tu avoir plus de mal à respecter dans le challenge ?
  4. As-tu un objectif à atteindre ? Lequel ?
Voili, voilou ! Comme d'hab, le mien sera publié le 1er mars et à la suite, celui de toutes celles qui voudront ! ;-)

mardi 5 février 2013

Un fofo pour parler popote ! :-)

Coucou les filles !

Aujourd'hui, c'est une invitation que je vous adresse ! :-)

Certaines d'entre vous l'auront peut-être déjà croisée dans les coms ici, Chacha. Oui ? Alors vous devez vous souvenir de sa chevelure luxuriante et de ses super recettes naturelles pour ses cheveux et sa peau. Pour rappel, filez voir son blog par là.


Ayé ? Donc pour revenir à nos moutons, je vous parlais de Chacha et de son blog, car il y a peu, elle a créé un forum pour partager recettes, astuces et papoter en live, aussi. Pour ma part, j'y ai foncé ! C'est tout jeune, tout frais, ce qui facilite la tâche pour prendre ses marques !

Si vous aussi, la popote vous intéresse et pas seulement pour les cheveux, mais aussi pour le partage et l'apprentissage de plein de truc, suivez-moi pa là-bas  en cliquant ici !

A très vite là-bas, les filles ! ;-)

lundi 4 février 2013

Le Split Ender

Coucou les filles !

Vous avez passé un bon week end ? Pour ma part, ça a été, mais pas très reposant. Comme d'hab, chez Nounoune, on veut toujours faire le maximum de trucs en un temps minimum, mais bon, ça marche pas à tous les coups... ^ ^ Je n'ai pas eu le temps de faire ma session soin du week end, u coup. :-s Pas grave, ce sera pour ce soir, après le sport ! ;-)

Aujourd'hui, place à une tite cogitation, au sujet du Split Ender. J'en ai discuté dernièrement avec quelques copines de cheveux, et pour ma part, il me laisse toujours aussi perplexe...

D'une part, parce qu'il  oblige à lisser les cheveux au préalable pour pouvoir le passer et obtenir un résultat efficace (en gros, ça me soule), et d'autre part, parce qu'il faut bosser sur des mèches fines (double "soulage", donc!) pour que ça fonctionne bien, apparemment. Sauf que bon, il ne pèse pas deux plumes, ce Split Ender, donc à la longue, ça doit fatiguer les bras !

Cela dit, à force d'en entendre du bien, je me suis dit que j'allais investiguer un peu sur le net, pour en savoir plus. J'ai trouvé pas mal de revues sur Youtube, mais le problème, c'est qu'elles datent, parfois de plusieurs années, mais surtout, on n'a pas forcément de retour sur l'utilisation à long terme, ce qui aurait été encore plus constructif qu'une simple revue. Histoire de savoir si vraiment, ça pouvait éviter d'avoir recours au ciseaux ou tout du moins, espacer les tailloutages de manière significative... ça aurait pu être chouette ! :-) Mais bon...

En cherchant des avis écrits, je suis tombée sur des revues en anglais. Et bien elles m'ont sacrément refroidie ! Assez régulièrement, les témoignages disaient que l'expérience avec le Split Ender s'était mal passée, car, les personnes se sont retrouvées des cheveux "coupés" à tous les niveaux, voire presque au niveau des racines (ce qui semblent logique vu que les fourches se forment aussi sur la longueur des cheveux et que la machine coupe au dessus des fourches)... :-s

Il ne m'en a pas fallu plus pour stopper net mes velléités de PJ. Après tout, j'ai des ciseaux de coiffeur et une bonne âme qui ne coupera jamais plus que de raison à la maison, alors pourquoi aller chercher à tirer le diable par la queue, comme on dit ? ^ ^

Cela dit, avec l'avis d'utilisatrices régulières, ça m'intéresse tout de même ! Il y en a parmi vous les filles ? :-)