mardi 6 mai 2014

Quand le défrisage devient "unsafe"....

Coucou les filles !

Bon, me voilà enfin pour le post du jour ! Alors je chamboule un peu pour relayer un article qui a attiré mon attention et qui est pas mal relayé sur Facebook. Peut-être que vous l'avez déjà lu, d'ailleurs. Pour les autres, je vais vous le coller ici, comme ça, si le lien disparaît, on pourra le lire quand-même ! ;-)
Donc voici....
------------------

Le drame est survenu jeudi dernier à l’hôpital de district de Biyem-Assi à Yaoundé.

Consternation et désarroi se lisaient jeudi dernier sur les visages des patients et des gardes malades de l’hôpital de district de Biyem-Assi à Yaoundé. Il est à peine 14h ce jour, lorsqu’ils sont alertés par les cris d’une adolescente, inconsolable devant le corps inanimé de sa génitrice installée à l’arrière d’un véhicule personnel. La quadragénaire venait, en effet, de passer de vie à trépas. D’après les informations recueillies sur les lieux du drame, la défunte en question aurait succombé suite aux douleurs liées à un défrisage qui aurait mal tourné.

De sources concordantes, cette mère de famille a demandé quelques heures plus tôt à sa fille de lui défriser les cheveux. C’est donc après avoir appliqué le défrisant de marque « Dallas » (le petit modèle vendu à 500F) sur sa tête, que la victime a commencé à ressentir des douleurs intenses au niveau du cuir chevelu. Même le rinçage à l’eau froide n’a pas réussi à estomper la douleur. Au contraire, insoutenable, le mal s’est aggravé au point de se répandre sur tout le crâne.

Grâce à la bonne volonté d’un automobiliste, la jeune dame sera conduite à l’hôpital. Mais, elle rendra l’âme avant d’arriver à destination, sous le regard éploré et impuissant de sa fille. La dépouille a été transportée dans une morgue de la ville. D’après un employé de l’hôpital, ce cas serait le troisième incident du genre. « Un jeune homme a déjà perdu la vie après avoir appliqué de la teinture sur ses cheveux. Il est arrivé ici avec la tête enflée et on n’a rien pu faire pour le sauver. L’autre cas était aussi lié au défrisant », explique notre source.

© Assiatou NGAPOUT : Cameroon Tribune
 
------------------
Qu'en pensez-vous ? Moi, je sens que c'est un article qui va encore alimenter le grand débat entre pro et anti... Ce qui n'est pas très intéressant, au demeurant. Par contre, ce qui me heurte, dans cet article, c'est le manque d'informations au sujet des conditions de réalisation du défrisage, le respect des précautions d'utilisation, de stockage du produit ??? C'est peut-être un accident qui aurait pu être évité ?


C'est malheureux, en tout cas. Mais pour que ça ne se reproduise pas, ce serait ptet pas mal que ce soit mieux encadré, non ?

PS : c'est pas pour rien que je ne fais pas de défrisage à la maison. Une coiffeuse - formée en école - maîtrisera toujours mieux le processus qu'une hairloveuse à la maison qui n'a pas des yeux derrière la tête pour tout voir et les bras de Shiva pour tout faire sans piper.  Et puis en cas de pépin, je préfère faire porter la responsabilité du ratage à la coiffeuse - qu'on paie pour officier - plutôt qu'à une personne de confiance - qui a la gentillesse de nous aider gracieusement.

23 commentaires:

  1. En effet c'est triste ça! Il n'y a pas de débat à avoir je pense!
    Mais au pays, on sait pas ce qu'il rajoute dans les pots! Un pot à 500FCA, je me demande bien ce qu'il y a dedans!
    Tu fais bien d'aller chez une pro pour te défriser

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça m'est arrivée de le le faire à la maison, une ou deux fois, avec ma mère. Dieu merci, ça s'est toujours plutôt bien passé, mais je reste persuadée, quoi qu'on en dise que c'est moins risqué de le faire faire par quelqu'un qui est habitué et même formée à l'école pour le faire correctement.
      Et surtout, je pense à cette pauvre jeune fille qui va peut-être s'en vouloir d'avoir posé le défrisant sur la tête de sa maman.... :-( La pauvre !

      Supprimer
  2. Quoi?? C'est une blague ou quoi? Comment peut-on mourir lors d'un defrisage? Je vais effectuer des recherches. Merci Nounoune. Ce que j'aime avec toi, c'est que meme defrisee tu ne nous cache rien. Super ta franchise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais bien aimé que ce soit une mauvaise blague, moi aussi, Nadege, mais je ne pense pas.
      Et comme dit Christelle, juste au dessus, il y a ptet un produit mélangé au défrisant qui a causé ça.... Et puis aussi, cette femme devait ptet faire partie de ces gens qui son allergiques à des composants du défrisage... Enfin bref.

      Oui, faut le dire, le défrisage, ce n'est pas anodin. On ne joue pas avec ça, même si c'est très répandu et qu'on peut le faire soi-même à la maison.

      Supprimer
  3. ce devait etre un defrisant de très mauvaise qualité, donc qu'on le fasse chez un coiffeur ou chez soi, si les ingrédients qu'il y a dedans sont douteux, ca change rien. je prefere me defriser toute seule, ca fait des lustres que je le fais et je n'ai jamais eu de souci donc dire que le faire chez la coiffeuse c'est plus sur, je dis que ca n'est pas si vrai car les coiffeuses avec leurs beaux diplomes de professionnels, j'en ai vu pas mal et à chaque fois j'avais le cuir chevelu en feu. depuis que je defrise par moi-meme je n'ai plus ce souci et ca me coute bien plus cher. c'est peut etre pas non plus la faute de la fille qui a défrisé sa mère mais je crois plutot qu'il y avait un ingrédient nocif dans ce produit qui a couté la vie à cette pauvre femme. c comme la chimio bien que ce soit des professionnels qui t'injecte le produit ca reste un poison pour l'organisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, c'est ce que je me dis aussi. Le défrisant ne devait pas être très fiable.

      Par contre, je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi quand tu dis "qu'on le fasse chez un coiffeur ou chez soi, si les ingrédients qu'il y a dedans sont douteux, ca change rien".
      En France en tout cas, si tu choisis bien ton salon, il n'y a pas de défrisant frelatés. La boite utilisée pour toi est à usage unique et ouverte devant toi. Tu peux même apporter ta propre boîte, parfois.
      Je comprends que tu préfères te défriser toi même. Je suis la première à critiquer les manies des coiffeuse à prendre ta tête pour la leur et faire ce qui leur chantent dedans. Mais bon, il faut leur accorder que parfois, il y a des choses qu'elles savent faire bien. :-)

      Bon au delà de ça, je suis curieuse : tu peux nous décrire ta routine de défrisage ? Tu procèdes par sections ? Raconte-nous ! :-)

      Supprimer
    2. je ne suis pas d'accord avec toi lorsque tu dis qu'il faut avoir une formation pour faire un défrisage, c'est comme dire qu'il faut faire aussi etre formé pour faire un henné ou une colo, tout est une question de produit, de bonne application et de temps de pose. si c'etait le cas pourquoi vendre des defrisants en libre service pour le faire soi meme ??? moi les coiffeuses c'est terminé pour moi car même formé elles font tout et n'importe quoi !!! est ce normal de laisser un defrisant plus de 20 minutes sur ton crâne ? de ne faire que 2 shampooings neutralisant pour bien enlever le défrisage dans les cheveux ?? la plupart font ces erreurs pour un resultat mediocre et un cuir chevelu bien brulé. excuse moi mais je doute que certaines se forment dans des écoles !!!!!!!!!!! donc depuis que je fais mes defrisages moi meme, cela se passe bien mieux et plus question de retourner chez les coiffeuses et jeter mon argent par la fenetre par la meme occasion

      Supprimer
    3. Dis donc, Anonyme, je te trouve bien agressive, dans ta réponse : aurais-tu oublié que je n'ai pas posté ce ci pour polémiquer ? Si tu as une dent contre les coiffeuses, pars en guerre contre elles ! Je ne suis pas coiffeuse, moi. Mais j'en ai une à qui je fais suffisamment confiance pour qu'elle me défrise, c'est mon choix, point barre !

      Ensuite, ce n'est pas avec moi, que tu n'es pas d'accord, c'est avec la loi. Il y a un diplôme d'état pour être coiffeuse, ce n'est pas moi qui l'invente. Ici, je ne mentionnais pas les petits salons à la sauvette de château d'eau où n'importe qui se déclare parfois coiffeuse parce qu'elle sait poser des tresses et un tissage et où il n'y a pas d'eau parfois !

      Quant à ton analogie avec le henné, ça ne marche pas non plus. Le henné est un produit naturel, pour peu qu'il ne soit pas mélangé avec des cochonneries, contrairement aux colo qui sont principalement d'origine chimique. Ce n'est pas pour rien qu'en cours, les coiffeuses, les esthéticiennes, même,ont des rudiments de physique et chimie !

      Je ne reprendrai pas point par point te message pour y répondre, car ce serait alimenter encore la discussion, mais bon, j'aurais eu encore de quoi dire. Seulement, stop. ça ne sert à rien !

      Supprimer
  4. coucou , moi à mon avis je pense que ça peut être vrai cette histoire comme quoi , on peut mourir suite à un défrisage .Je ne pense pas que le fait que le défrisage soit réalisé par un pro ou un e amatrice , il y a une différence .Je me rappelle que des fois quand la coiffeuse me défrisait , il y aavait des douleurs vraiment insupportables , j'avais l'impression que ma tête allait tomber , je pleurais .Je me retrouvais avec le cuir chevelu brulé avec du pu qui dégoulinait (désolé c'est dégoutant mais c'est vrai ) .C'était au pays j'avais vers 18 ans .Au pays les défrisants avec soude sont toujours commercialisés , ce sont eux qui piquent le plus surtout si on prend un défrisant de type "super" à l'opposé de "regular" .La soude ronge la peau , donc défrisage sur la tête c'est comme si on brulait votre tête .Bref le défrisage m'a fait vraiment mal , que je me demandais si je n'allais pas mourir .Donc je crois que ce n'est pas une blague que cette femme est morte de ça .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si les temps de pose du défrisage étaient respectés à chaque fois et que ça te brûlait quand même, peut-être que fais partie de ces gens qui ne supportent pas le contact de la peau avec le défrisant ?

      On n'est pas toutes à égalité, face à ça...

      Supprimer
  5. hello Nounoune! j'ai lu cet article et le drame s'est passé pas loin de chez moi en plus, j'ai essayé de me renseigner par ci par là hier à mon retour mais la famille était déjà partie. ce que je pense que c'est que avec la prolifération de produits contrefaits, (parce qu'ici il y'en a je vous assure) elle a dû tomber sur un pot rempli d'autre chose que du défrisant, peut être un mauvais mélange avec un ingrédient auquel elle était allergique sans le savoir et le pire est arrivé. Ce n'est pas une blague c'est vrai mais je me dit que c'est plus le défrisant qui est à incriminer car surement contre fait. c'est vraiment triste cette histoire, la toile s'est enflammée depuis cet article et la communauté nappy VS défrisée camerounaise est presque à couteaux tirés...bref.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Jooryn !
      C'est dingue, ces polémiques alors que ce qui est choquant, c'est qu'elle ait perdu la vie et qu'il faudrait plutôt veiller à ce que ce genre d'accident malheureux ne se reproduise pas....

      Supprimer
  6. C'est effectivement dramatique ce qu'il s'est passé... Ce qu'il y avait dans le pot n'était certainement pas catholique ça c'est sûr. Ensuite concernant le fait de faire à la maison ou chez le coiffeur, je suis moi aussi plutôt mitigée. Je me défrise à la maison, c'est ma mère qui me le fait depuis toujours et je peux garder le contrôle de ce qu'il se passe sur ma tête. De plus en plus j'aimerais trouver un bon coiffeur car mes cheveux poussent et ma mère a de plus en plus de mal à gérer ma longueur mais : J'AI PEUR.

    J'ai fait mon premier défrisage chez le coiffeur, un salon plutôt fréquenté. Je précise à la coiffeuse que j'ai le cuir chevelu sensible. Elle me pose le défrisant, au bout de plusieurs minutes (genre 15 minutes) je sens que ça commence à piquer donc je lui dis et voilà ce qu'elle me répond : "ah non mais vous avez les cheveux épais il faut laisser sinon ça ne va pas prendre". J'ai dû insister lourdement pour qu'elle daigne me rincer la tête... Au final j'ai eu de la casse et de belles brûlures sur le cuir chevelu. Depuis cette expérience, il est vrai que je ne fais pas confiance aux coiffeurs car beaucoup manquent de formation côté défrisage (d'après ce que j'ai pu voir autour de moi).

    Je sais qu'il faudra que j'y retourne un jour mais j'ai super peur...

    Sinon pour revenir à l'histoire de cette pauvre femme c'est affreux et je pense que les produits devraient être davantage contrôlés et les consommateurs davantage sensibilisés (notamment en ce qui concerne les tests de tolérance à faire avant de se défriser et que personne ne fait même pas les coiffeurs).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une fois dans un salon de coiffure j'ai vu une femme garder le défrisant pratiquement une heure, sans exagérer , j'ai hallucinée, je n'y ai plus jamais remis les pieds.
      Didi

      Supprimer
    2. Une heure sur la tête.... Nan mais la dame, elle est pas sérieuse. La coiffeuse non plus, mais bon, faut pas déconner, tu reprends le pouvoir sur ta tête à un moment !!!! ça ne lui arrachait pas la tête ou quoi ??? Tchip !
      On peut accuser la coiffeuse de bien des maux, mais bon, y a des limites, hein !

      Supprimer
  7. La fille d'un employé de mon lycée (au Gabon) était décédée après avoir mis de la soude sur ses cheveux pour les défriser. Je pense qu'elle ne devait pas avoir les moyens de se procurer des produits de qualité ou d'aller dans un bon salon de coiffure. Si seulement elle avait su qu'elle pouvait être belle sans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De la soude pure ???? Mais on peut se procurer ça facilement ????? o_o

      Supprimer
    2. He oui Nounoune, sur certains site de produits cosmetique. On te demande certe un certificat ou tu dis que c'est pour usage cosmetique mais bof ecoute.

      Supprimer
    3. Les bras m'en tombent.... ça me fait le même effet que si on pouvait avoir de l'acide en vente libre dans des magasins de cosmétiques... -_-

      Supprimer
    4. Et voila une preuve. http://www.bulkapothecary.com/raw-ingredients/other-ingredients-and-chemicals/sodium-hydroxide-lye/

      Supprimer
  8. Salut,
    Drôle d'histoire, je sais que le défrisage peut entrainer des récations allergiques ( ma belle mère a perdu ses cheveux suite à l'utilisation d'un nouveau défrisage dans un salon de coiffure) mais de là à entrainer la mort. Je ne sais pas. Mais il faut aussi tenir compte du contexte, malheureusement en Afrique , on peut tomber sur des contrefaçons , des ersatz de produits connus ou même des produits coupés sur les marchés ....
    Didi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien là tout le problème, Didi.... :-s

      Supprimer