mercredi 15 septembre 2010

Grossesse, allaitement et défrisage

Coucou les filles !

Aujourd'hui, on va s'attaquer à une question à laquelle on a toutes été confrontées au moins une fois : faut-il se défriser les cheveux ou pas quand on est enceinte ou qu'on allaite ?


Et oui, on a toutes une copine, une sœur ou une collègue qui se pose la question, ou alors qui l'a fait - à savoir défriser - alors qu'on était fermement persuadée qu'il ne fallait absolument pas le faire, sans vraiment savoir pourquoi.

En bonne fouineuse que je suis, j'ai décidé d'aller chercher la réponse et en gros, voilà ce que ça a donné :


Le défrisage est DÉCONSEILLÉ - pas interdit - en cas de grossesse.

Ok, ça on le sait toutes ! Mais pourquoi ? Au final, quand on sait, c'est simple et ça coule même de source !

On déconseille le défrisage, au même titre que les permanentes, colo, décolo et compagnie aux femmes enceintes - de toutes les couleurs - notamment pour leur éviter une exposition à des odeurs chimiques fortes qui pourraient les gêner.

Je n'ai pas parlé de risque pour le bébé, car malgré mes recherches, je n'ai rien trouvé qui disait que les défrisages et autres services de ce type chez le coiffeur influait dangereusement sur le bébé. D'ailleurs s'il y avait un risque avéré, les futures mamans coiffeuses ne pourraient plus travailler au final ? Cela dit, ça ne veut pas dire qu'elles ne s'arrêtent pas de travailler plus tôt. Mais ça, ce sont d'autres motifs, qui mènent à cet état de fait et ils sont aussi bien valables pour les coiffeuses enceintes que pour les autres non coiffeuses mais enceintes.

Pour revenir à ce que je disais plus haut, oui, les odeurs chimiques peuvent indisposer les futures mamans, et du coup, les coiffeurs préfèrent jouer la carte de la prudence. Ainsi, ils refusent souvent de défriser, notamment pour éviter le scénario catastrophe selon lequel l'odeur du défrisant rendrait la future maman malade à... je vous passe la description de la scène. ^^ Vous imaginez la tête du coiffeur, face à ça ? Il doit sacrément faire la gueule si ça lui arrive en plein salon ! Bien entendu, toutes les futures mamans ne sont pas vomisseuses (désolée, je l'ai dit) ou gênées par les odeurs fortes, mais on n'est jamais trop prudent, ça peut se comprendre. :-)

Il y a également une autre raison - moins aléatoire, on va dire - pour laquelle un coiffeur refuse ce type de service à une future maman : la qualité des cheveux pendant la grossesse et après... Et oui, souvent, on a de beaux cheveux épais, pendant la grossesse, et qui ne tombent pas, en plus. ça, c'est du aux hormones, mais une fois l'accouchement passé, les cheveux qui ne sont pas tombés pendant la grossesse, tombent et on se retrouve souvent avec des cheveux un peu fatigués. Un défrisage pendant la grossesse, c'est un risque de plus sur ses cheveux ; l'accentuation de la chute - inévitable - de cheveux post-partum. Le coiffeur dans tout ça, refuse pour éviter de s'entendre dire par une jeune accouchée échevelée (et échaudée pour le coup ! ^^) que la chute est arrivée par sa faute. Donc là aussi, c'est logique. Mieux vaut prévenir que guérir.

Concernant les mamans qui allaitent, c'est pareil. C'est déconseillé. Mais dans leur cas, c'est surtout parce que la chute d'hormones n'a pas encore eu lieu, du coup, c'est comme si elles étaient encore enceintes. Au final, il vaut mieux attendre la fin de l'allaitement et/ou le retour de couches.

Pour ma part, je pense que j'arrêterai le défrisage pendant cette période, par confort, face aux odeurs déplaisantes. Et puis aussi par peur de faire du mal à mes cheveux, j'avoue. Ok pour un bébé, mais pas pour perdre tous mes cheveux ! Puis bon, on n'est pas des "Creamy crack", quand même, alors on peut attendre quelques mois pour défriser ! ^^

Et vous ? Qu'est-ce que vous avez fait les déjà-mamans, défrisage ou pas ? Quels ont été vos subterfuges pour éviter la casse ? Et les mamans à venir (pas forcément enceintes), que comptez-vous faire ?

17 commentaires:

  1. Ou la la! Pourquoi ce sujet? Tu es enceinte?

    Jojo_naniia

    RépondreSupprimer
  2. Non, non, Jojo_naniia, mais en fait, c'est un grand débat que j'ai avec ma soeur et des cousines, je me suis dit que j'allais partager sur le blog.

    Tu en penses quoi, toi d'ailleurs ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonne question!
    Enceinte ou pas le défrisage est nocif.

    Après c'est pas la mort de rester 1 an sans dèf mais faut pouvoir gérer les repousses!

    Je n'ai pas encore réfléchi à ça.

    Jojo_naniia

    RépondreSupprimer
  4. J'ai encore le temps d'avoir un bébé.
    :)

    Jojo_naniia

    RépondreSupprimer
  5. Comme moi jusqu'à ces derniers temps. La réflexion était toujours restée vague, mais là, comme je m'intéresse à tous les aspects du soin capillaire quelque soit la période de vie où on est, histoire d'anticiper, me voilà à poser la question pour partager avec d'autres ! :-)

    Merci pour ton avis d'ailleurs ! ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Tu n'as jamais eu envie de faire des vidéos?

    Moi ça me démange...Ou un blog...
    Mais je me résonne. ça prendra trop de temps. Autant participer à ce qui existe déjà.

    jojo_naniia

    RépondreSupprimer
  7. Si, si, l'idée des vidéos fait son chemin. Là, j'avance, je ne cache plus ma tête sur toutes les photos ! ^^

    ça va venir. Juste le temps que je travaille dessus sérieusement. ;-)

    RépondreSupprimer
  8. oh ! ça serait cool des videos !!!
    bon, sinon, honnetement, dans l'état actuel des choses, si je suis enceinte, je pense non pas "arreter" d'assouplir, mais "freiner" le faire moins souvent quoi...
    j'ai vraiment peur de la casse et d'avoir une tete pas possible si je n'arrive pas à gérer mes chvx pdt la grossesse...
    à moins d'opter pour des subterfuges comme tresses et nattes... à voir !

    RépondreSupprimer
  9. Ma sœur, c'est ce qu'elle a fait à chacune de ses grossesses. Stop au défrisage, puis tresses jusqu'à 6 mois après la fin de l'allaitement. En fait, à chaque fois, elle a refait son défrisage quand les petiots ont eu un an.

    Et elle se retrouvait avec des cheveux et une longueur superbes (toujours entre APL et BSL)

    RépondreSupprimer
  10. oui au final, l'idée est cool ! ça fait un long stretching avec en plus un "boost" hormones qui aide la pousse !

    RépondreSupprimer
  11. Oui, tiline, tout à fait ! J'espère que ça me fera pareil quand ce sera mon tour... Mais sans les tresses, ça me soule de rester assise pour les faire et les défaire....

    RépondreSupprimer
  12. ouais, c'est vrai que c'est casse pieds !
    je crois que j'aviserai le moment venu !
    vraiment je suis indecise...
    je suis peut etre une "creamy crack ?"

    RépondreSupprimer
  13. ça peut changer d'ici là, coupine Tiline ! ;-)

    RépondreSupprimer
  14. oui !
    et peut etre que d'ici la j'aurais une plus grande maitrise de l'art d'hydrater mes cheveux...
    je pense que c'est ce qui me manque pour maitriser ma texture naturelle (et pour stretcher sereinement !)

    RépondreSupprimer
  15. Oui, tiline, c'est ça. Le traitement des repousses.

    Il faut arriver à les comprendre et à savoir les hydrater pour allonger un stretching. ça prend du temps... Mais on va y arriver ! ;-)

    RépondreSupprimer
  16. oui ! j'ai mis un an à comprendre mes cheveux assouplis...
    donc je pense que le défi maintenant est de comprendre mes cheveux naturels !
    je suis sur le coup ne t'inquiète pas !

    RépondreSupprimer
  17. Je te fais confiance, coupine ! :-)

    RépondreSupprimer