lundi 18 mars 2013

Cautérisation des cheveux...

Coucou les filles !

Alors ? Vous avez passé un bon week end ? Pour ma part, oui, mais par contre, rempli comme un œuf ! A tel point que je n'ai pas du tout eu le temps de faire le cas de mes cheveux et que j'ai zappé mon soin au coco. :-( Je me rattraperai ce soir après le sport. ^ ^ Enfin bref !

Aujourd'hui, je me suis dit qu'il serait intéressant de revenir sur le sujet de la cautérisation des cheveux, dont on a commencé à parler dans coms, sous le bilan de départ de Do, vendredi dernier.
  • En quoi ça consiste ?
On procède par petite section de cheveux secs qu'on entortille sur elle-même, bien serrée, puis on relève les petits cheveux qui dépassent en passant les doigts à rebrousse-poil sur la mèche, puis on passe la flamme d'un briquet ou d'une bougie sous la mèche tortillée. De manière succinte, bien entendu. Les petits cheveux qui dépassent brûlent vite et on se retrouve avec une mèche tortillée d'où plus aucun petit cheveu ne dépasse.

En amont, il est fortement conseillé d'avoir bien démêlé sa chevelure et après la session de brûlage, de repasser le peigne pour se débarrasser des petits points noirs au bout des cheveux et faire un bon soir hydratant !

Qui plus est, si on se lance dans une session brûlage, mieux vaut de pas être stressée ni speed, pour éviter tout couac. Plus on a les cheveux épais, plus il faut prendre son temps.
  • Avantages / Inconvénients
L'avantage de cette technique, c'est qu'on ne perd ni en longueur, ni en épaisseur, contrairement à la méthode du search and destroy qui finit par affiner les longueurs si on le fait régulièrement. De plus, les cheveux brûlés ne re-fourchent pas ou alors mettent plus de temps à re-fourcher.

L'inconvénient, c'est le feu. Bah ouais, ça fait peur. Mais bon, il faut savoir que des cheveux, comme toute chose, ça s'enflamme facilement du fait qu'il y a de l'air dedans (et surtout de l'oxygène). 
Si on prend une bougie et qu'on la fait brûler enfermée sous une cloche, au bout d'un moment, elle va finir par s'éteindre. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il n'y aura plus d'oxygène pour "alimenter" le feu. On a déjà du toute faire l'expérience en cours de physique au collège, non ? :-)
La technique du brûlage des cheveux joue sur ce principe : en entortillant bien serré une mèche sur elle-même, on empêche l'air de s'infiltrer dedans. Du coup, s'il n'y a pas d'air (donc pas d'oxygène) dedans, ça ne peut pas prendre feu... Enfin, sauf si on insiste avec la flamme, mais ce n'est pas le but ! ^ ^ Du coup, il n'y a que les petits cheveux qui brûlent.
  • En images
Mieux que tout un blabla, des images pour bien comprendre comment ça marche !


  • Pour qui ?
Les allergiques aux ciseaux, celles qui ont quelqu'un de confiance pour les aider à se lancer et aussi les kamikazes capillaires qui essaieront ptet toute seule !
  • Ce que j'en pense
Cette technique me rappelle ce que la dame qui me tressait avec rajouts, quand j'étais petite faisait : une fois qu'elle avait fini les tresses, elle passait la flamme d'un briquet sur toute la longueur de chaque tresse et à la pointe qu'elle roulait entre son pouce et son index pour lui donner forme après le passage de la flamme. J'avais un peu peur mais je restait sagement. Je me rends compte aujourd'hui que c'est le même principe que cette histoire de cautérisation et qu'en faisant bien le geste, ça n'enflamme pas du tout la chevelure, contrairement à ce qu'on pourrait craindre. Quant à mes tresses de l'époque, elles n'étaient pas du tout rabougries et ne sentaient pas non plus le cochon roussi. Il n'y avait que les petits cheveux qui dépassaient des tresses qui partaient, dans le processus. Et mes cheveux - naturels à l'époque - n'étaient pas plus secs ou moins fournis qu'aujourd'hui, donc...  ça me fait conclure en disant que la cautérisation ça n'a pas l'air pire que ce que j'ai déjà fait et que si j'ai l'occasion, je testerai ptet. :-)

 Et vous ? Vous en pensez quoi ? :-)

PS : D'autres sources sur le sujet si ça vous intéresse!

57 commentaires:

  1. Hum... je ne doute pas des bienfaits de cette technique... Mais c'est mentalement impossible pour moi de faire cela....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça rend flipette ! Oh, oui, je valide !

      Supprimer
  2. Tu lis dans mes pensées Nounoune!!! Justement je fais depuis quelques temps (depuis ma dernière coupe, et ma chute) des infos sur le brûlage des pointes et j'avoue que ça me fait assez peur, parce que: premièrement je suis très maladroite dès qu'il s'agit de taille, search and destroy etc. et le faire tout seul, je en peux tout simplement pas, j'ai peur du désastre!! (et si mes cheveux prenaient feu ???!) deuxièmement le me demande si c'est pas désagréable par la suite de sentir les boules au bout? bref j'y réfléchis encore...tu comptes le pratiquer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'est pas sensées les sentir, les boules, Jooryn. En tout cas, si c'est comme sur mes tresses, dans le temps, on ne sent rien du tout.

      Quant à savoir si je vais tenter, honnêtement, pour le moment, vu comme je suis speed au quotidien, il est plus sage pour moi de ne rien tenter pour le moment ! ^ ^ et toi, tu vas tester ?

      Supprimer
    2. J'y pense encore...mais je préférerais que ce soit quelqu'un d'autre (de confiance) qui me le fasse..j'aurais trop peur de me rater!

      Supprimer
    3. ça se comprend, Jooryn. En tout cas, si tu trouves quelqu'un et que tu testes, vient nous dire ce que tu en as pensé. :-)

      Supprimer
    4. Je vois que toutes celles qui ont essayé sont convaincues. Moi aussi j'aimerais tester ! Mais j'ai l'impression que toutes celles sur qui ça a marché ont des cheveux caucasiens ou crépus mais défrisés, en tout cas relativement "lisses"...
      Or mes cheveux sont crépus et naturels (pas défrisés) et j'ai peur que ça brûle trop de cheveux ! Faut-il bien étirer mes cheveux avant de faire un brûlage ?

      Et les petites boules noires qui restent à la fin de créent pas de noeuds ensuite ?

      Connaissez-vous des filles aux cheveux crépus naturels qui ont essayé et qui en sont satisfaites ?

      Supprimer
  3. Merci pour l'info Nounoune mais comme Lyn Da, je passe mon chemin ! Je flipperais trop que la personne qui me le fasse (oui parceque le pratiquer seule,me paraît être un pur suicide capillaire) me rate ! Ou genre je me mets soudainement à éternuer et... bam toute la longueur brûle !!! Rien que d'y penser brrr !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MDRRRR manue !
      Quelle idée d'éternuer, aussi ! ^ ^

      Supprimer
    2. Loool ben oui je fais pas mal d'allergies à l'environnement (poussière surtout) et il m'arrive d'avoir des "crises" soudaines d'éternuement,donc à ce moment là, imaginez comment ce serait mal venu :(( . Mais même en dehors de çà, la technique me fait un peu peur de toute façon ...

      Supprimer
    3. J'ai à peu près les mêmes allergies que toi et c'est vrai que je n'y avais pas pensé, tu m'as foutue la frousse, du coup ! lol

      Supprimer
  4. Rho...........ca fai flipper flute alors!! On aura tout vu dans le monde capillaire quand meme! c'est vrai les bien faits peuvent faire reflechir mais.......bruler mes tifs c'est la partie ou tout le monde va me prendre pour une vrai folle dingue et avec raison!
    rolala *_*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais nous sommes déjà folles, Deborah, tu ne savais pas ? ^ ^

      Supprimer
  5. Coucou Nounoune,
    Depuis plusieurs mois, je fais egalement des recherches sur le brulage. J'en ai deja fait un a l'epoque ou j'etais defrisee. Je ne me rappelle pas du tout des effets, vu qu'a l'epoque je faisais tres peu attention a mes tifs. Cela m'interesse car les pointes fourchues constituent un gros probleme dans mon AC. Je pense que je vais retenter l'experience, seule (car je n'ai confiance ne personne quand il s'agit de mes cheveux. Grande paranoi). Je vais me lancer a la fin du mois, vu que la 1ere partie de mon challenge se termine a la fin du mois de mars et que cela coincide avec mon soin profond. Je te tiendrai au courant des resultats.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hâte d'avoir ton retour sur l'expérience, Nadège ! :-)

      Supprimer
    2. Bonjour Nounoune,
      Je l'ai fait mon brulage vendredi soir. Je suis tres contente de l'experience car 1) J'ai pu constater qu'apres 6 mois de tailloutage je n'avais pas beaucoup de fourche (yay) et 2) j'ai reussi l'experience qui apres tout n'est pas si terrible (l'inconnu fait peur tout simplement). Apres je me suis concocte un soin constituer d'olive oil deep conditioner additionnee de collagene, honeyquat, complexe hydratation intense, vitamine B5 et phytokeratine et sans oublier mes inconditionnels gouttes de citron. Je vais passer au moins 1 semaine en coiffures protectrices, car malgre tout les pointes sont assez seches. Mais rien d'alarmant. Elles sont comme si j'avais neglige de dormir avec les cheveux proteger. Une hydratation journaliere avec un bon humectant et les coiffure pros devront y remedier. Je compte renouveller l'experience a la fin de l'annee.

      Supprimer
    3. Salut Nadège !

      Merci pour ton retour ! ça encourage à sauter le pas ! :-) Dis moi, après la cautérisation, est-ce que le toucher général de tes cheveux a changé ? hormis la sécheresse, je veux dire par là, es-ce que tu les as sentis plus doux et accrochant moins au peigne ?

      Supprimer
    4. Pour etre franche Nounoune, j'ai seulement demeler mes cheveux avant le brulage. Apres j'ai tout simplement fait un demalage aux doigts (j'ai vraiment horreur du peigne). Cependant en les lissant avec les doigts, je n'ai pas eu cette sensation qu'on a lorsque les cuticules sont souleves. Et apres le lavage, mes cheveux ont boucles sans aucun frisotis sur les longueurs (oh miracle)et ils avaient garde leur souplesse. Par contre pour un bilan general, j'attendrai la fin de la semaine car depuis samedi ils sont en coiffure pro afin de bien sceller l'hydratation. Et je vais egalement voir dans les mois a venir si les fourches mettent plus de temps a revenir. Je pense que tu vas aime ma coiffure. Je vais essayer de l'afficher a mon profil afin que tu jettes un coup d'oeil.

      Supprimer
  6. Je connais la technique du brûlage mais je ne l'ai jamais tenté car j'ai peur de me transformer en torche humaine. Et puis, j'avoue que je suis pas accro à l'odeur des cheveux brûlé, ça pue bien quand même !!! Je pourrais tenter le coup avec quelqu'un qui s'y connait bien et qui manie la bougie, mais le faire moi-même c'est NADA !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LOL Chacha !

      Je te l'accorde, les cheveux brûlés, ça pue, mais bon, je pense que c'est un truc à caler avant une session soin. Je n'imagine pas à un autre moment. tu imagines, tu fais ça, puis tu vas bosser juste après ? Tu n'a plus qu'à dire qu'il y avait incendie dans les transports ! Ou alors que t'as fait fumer ton poisson pour le repas du soir ! ^ ^

      Supprimer
    2. MDR Nounoune, fumer ton poisson hun... Je suis morte de rire. En ce qui me concerne, je sais pas, mais je n'avancerai pas de NON catégorique, car si je trouve une personne de confiance et qui se sera documentée sur le sujet et amoureuse des tifs alors pas de pb. En outre, j'y ai eu recours tout comme toi dans ma tendre jeunesse, mais la coiffeuse brûlait (cautérisait) les bouts des rajouts (rastas, comme on dit chez nous). Le résultat ne me plaisait pas trop, maintenant que j'y pense. Mais, en apprenant plus, je serai peut être prête à tenter l'expérience, si ça peut éradiquer les fourches pour longtemps.

      Supprimer
    3. J'ai exactement le même raisonnement que toi. :-) ça m'intrigue et m'attire parce que ça pourrait éradiquer les fourches. Mais en même temps... j'ai la frousse quand-même ! ^ ^

      Supprimer
  7. Oula je vais passer pour la folle de service, mais j'ai déjà tenté, toute seule qui plus est, et mes cheveux se portent comme un charme :)

    J'avais un gros souci de fourches disséminées sur toutes les longueurs, j'ai fait ça en novembre, et depuis, c'est nickel, mes cheveux s'emmêlent beaucoup moins du coup, sont plus doux, et plus beaux aussi.

    je compte réitérer s'il le faut, mais pour l'instant, plus de fourche à l'horizon :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, Shup, tu n'es pas plus folle qu'une autre ici... juste plus courageuse, je dirai ! ;-)

      Et merci pour ton avis, c'est bon à prendre !

      Supprimer
  8. Euh... alors ça me fait carrément fliper, même si ça a l'air intéressant, parce ça semble stopper les fourches en cours de route sur la longueur du cheveu et alors qu'avec une coupe, on ne s'attaque qu'aux pointes. Vraiment, j'ai trop peur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends, Christelle. perso, je ne me sentirai pas capable de le faire sur quelqu'un. j'aurais trop peur. Je trouve presque que c'est plus kamikaze que de le faire sur sa propre tête... :-s

      Supprimer
  9. Je confirme, c'est terrifiant mais soyons honnêtes. La simple idée de laisser une coiffeuse s'approcher de moi avec un peigne me met une boule au ventre.
    Avant de me lancer, j'avais vu les coiffeuses opérer en démo puis une copine kamikaze y est allée en éclaireuse.
    J'ai passé 40min en apnée tellement j'avais peur mais je ne regrette pas. J'y retourne dès la fin du challenge.
    (Je précise que je suis le genre de fille incapable d'allumer une plaque chauffante à l'allumette tellement j'ai peur du feu.)(Qu'est-ce qu'on ne fait pas par amour de nos cheveux!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu l'as fait toute seule ou tu es allé chez le coiffeur ?
      Sinon chez quel coiffeur? j'ai envie de tester ?

      Supprimer
    2. Chez le coiffeur en Martinique. Salon mèches rebelles, ancienne route de schoelcher.

      Supprimer
    3. Dommage que je ne soit pas en Martinique. J'aurais été testé.

      Supprimer
    4. A mon avis, en métropole, ça va être difficile à trouver...

      Supprimer
  10. Merci Nounoune pour toutes ces précisions :) !!!! Mais ça fait quand même très peur. Je me dis qu'il faut vraiment qu'il n'y ait aucune trace d'huile dans les cheveux pour tenter ça. Il faut vraiment insister sur le shampoing avant d'oser quoi!!! Merci encore.
    Mwali.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quand tu te fait un lissage, Mwali ! Tu ne mets surtout pas d'huiles. ça surchauffe les cheveux.

      Ravie d'avoir pu t'être utile via ce post, en tout cas. :-)

      Supprimer
    2. Merci Nounoune pour ta gentillesse, tu prends vraiment le temps de nous lire et de nous répondre. Ca fait plus de 10 ans que je n'utilise plus les plaques. j'ai peur de me brûler. Le seul moment où il y a passage de plaques dans mes cheveux, c'est chez le coiffeur. Après avoir passée des heures sous le casque. Les plaques, c'est une telle délivrance que je ne calcule même pas ce qui se passe sur ma tête ni ce que le coiffeur me met comme produits. Je pense surtout au poulet qui m'attend dans mon four, tellement la journée a été longue et que je meurs de faim,lol. Autre sujet qui pourrait t'intéresser. As-tu entendu parler du Design Essentials Strengthening Therapy System Transitioning Mousse? C'est une technique américaine qu'utilise les filles en transition pour garder le cheveu raide jusqu'à 3 mois. Ca serait à refaire tous les 3 mois. Je trouve que c'est une super méthode pour stretcher aussi longtemps qu'on le voudrait. Bref, qu'en penses-tu? Merci d'avance pour ta réponse et surtout merci pour tout.
      Mwali.

      Supprimer
    3. Je n'en ai jamais entendu parler, mais ça m'intéresse ! Je vais m'en aller fouiner sur le sujet. Merci de m'avoir branchée dessus, Mwali !

      C'est grâce à des suggestions comme les tiennes que le blog tourne comme il tourne. Je te remercie à mon tour de l'intérêt que tu portes au blog. ;-)

      Supprimer
    4. De rien et j'attend avec impatience ce que tu pourrais trouver dessus car sur du long terme ça éloignerait cet impératif du défrisage à faire obligatoirement pour éviter la casse. On le ferait quand on aurait envie :-)et ça, c'est plutôt génial mais bon avant de sauter jusqu'au plafond, voyons ce qu'il en est réellement. Merci d'avance pour tes recherches !!!
      Mwali.

      Supprimer
    5. Oui, prudence. Et en attendant, la suite au prochain épisode ! ;-)

      Supprimer
  11. Moi je suis une folle , j'ai bien envie de tester. Mais pas par moi même, plus avec quelqu'un d'experimenté dans le domaine. Si quelqu'un a des informations, je suis preneuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès que tu as testé, Sya, partage tes impressions, hein ! ;-)

      Supprimer
    2. Pas de soucis. Faut que je trouve quelqu'un de compétent et de confiance.

      Supprimer
  12. whaouhhh c'est flippant mais ça a l'air terriblement efficace. Je suis partagée.... parce que moi et le fourches on est malheureusement très copines et le split ender n'y change rien!!! Je suis aussi comme nounoune ça me rappelle les tresses à rajout lorsque j'étais petite et c'est vrai que mes cheveux ne se sont jamais enflammés ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah toi aussi, on te faisait ça pour les tresses ? Ah bah c'est bien preuve que ça avait une certaine efficacité ! :-)

      Supprimer
  13. Bah ça m'intéresse bcp! J'ai fait égaliser mes longueurs cet aprèm, mais je pense qu'il me reste des pointes au niveau des cheveux plus courts, et la cautérisation me paraît être une bonne solution. Dommage que j'n'aie pas lu l'article plus tôt, je ne serai sans doute pas allée chez le coiffeur... A tester en tout cas.
    Zaza

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Zaza ! Si tu testes, viens donner ton impression, après coup, ça m'intéresse, de savoir. :-)

      Supprimer
  14. J'aimerai bien essayer cette technique, moi qui ait peur des ciseaux mais ça fait peur:(

    Yuuki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu te lances, Yuuki, viens nous dire ce que tu en as pensé, hein ! ;-)

      Supprimer
  15. coucou nounoune

    je te suis souvent depuis un (grand) ptit moment!!lol et c'est la 1ere fois que je commente
    ba tu vas me prendre pour une folle mais j'ai essayer ta methode juste apres avoir vu ton article et j'ete voir quelques videos, en faite j'ai enormement de fourche et ca ma soulé
    car c'est compliqué de trouver quelqu'un de confiance

    ba je l'ai fait seul dans ma salle de bain et avec une bougie
    je n'ai fait que les pointes et j'ete contente a la fin
    mais apres avoir faire un masque juste apres, j'ai rincé mes cheveux et j'ai vu qu'il y avait pas mal de petits cheveux qui continuait a tomber...j'ete un peu degue!!
    je pense que je negligé le fait de bien entortillé les cheveux avant de passer la flamme
    mais je verrai dans un mois le vrais resultat mais deja mes cheveux acroche beaucoup moins
    donc a re essayer
    bobo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Bobo !

      Non, tu n'es pas folle ! :-) C'est bien, d'avoir essayé, et je pense que ça t'a été bénéfique, puisque tu dis que le peigne accroche moins. Par contre, les petit cheveux cassés qui son tombés, après, je pense que c'est du à la sécheresse post brûlage. Désormais, il va falloir beaucoup, beaucoup hydrater tes cheveux pour leur rendre de la souplesse ! ;-)

      Supprimer
    2. merci pour ta reponse
      trrrrrrrres rapide lol!!
      ok merci pour ton conseil
      en tout cas je te lis souvent, et j'ai beaucoup
      bisous
      bobo

      Supprimer
  16. Je vois pas trop comment ça peut aider de bruler les cheveux comme le fait la dame dans le vidéo... Cautériser les pointes oui, mais là elle s'attaque à toute la longueur :o

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle n'a pas bien tortillé la mèche, d'où la flamme qu'on voit.
      Par contre, des fourches sur la longueur, on en rencontre, donc, à chacune de voir si elle cautérise sur les longueurs ou pas. ;-)

      Supprimer
  17. J'ai bien envie de tenter l'expérience.. il faut le faire sur vhebeux propres et secs?
    Là j'ai posé un bain dhuile, mais après mon shampoo au rhassoul j'ai vraiment envie de tester car j'ai de gros pbs de fourches et si ça peut aider je me sens prête à tenter le coup ^^

    RépondreSupprimer