jeudi 30 juin 2011

Challenge HYH : Ze twist out !

Coucou les filles !

Bon, chose promise chose due, me revoilà pour vous montrer le résultat du twist out issu des vanilles de la semaine dernière... 

Voici un petit panel des clichés en mode close up !

Là, sur les deux premiers, on voit bien qu'il y a des ondulations, mais bon, dans la forme générale, c'est pas encore ça, je trouve. ça viendra avec la pratique, je pense. Puis avec moins de repousses aux racines, ce sera plus facile, aussi. ;-) 

Les ondulations de près... C'est super mimi, je trouve. Je n'ai pas eu envie de les "casser", mais il me semble que pour uniformiser le tout et redonner un peu de volume, il le fallait.

 

Et comme vous pouvez le constater, la technique m'échappe totalement ! ^ ^ Là, je trouve ça un peu plus bof... Trop flou, pas assez défini à mon goût.

 




Du coup, j'ai finalement opté pour un chignon avec un ficcare ! ^ ^ Une valeur sûre...

Et voilà, c'était le dernier volet des coiffures du jour sous le challenge HYH ! :-) Demain, j'ouvre le bal des bilans de fin ! ;-)

mercredi 29 juin 2011

Ces hommes qui massacrent leurs cheveux... enfin je trouve ! ^ ^

Coucou les filles !

Me revoilà avec un sujet un peu rigolo pour vous ! :-)
Pour une fois, ce ne sont pas de nos précieux à nous, dont on va parler, mais de ceux de ces messieurs !

Nous, je trouve qu'on se prend bien la tête pour les chouchouter et choisir une coupe de cheveux qui va à notre style, qui nous plaît mais qui plait aussi à notre chéri, en règle générale. Par contre, dans l'autre sens, parfois, je trouve que les hommes, eux, font vraiment des choix trèèèèès hasardeux ! Et encore je suis gentille.  En fait, certains ont même des goûts de chiottes, il faut l'avouer. Je vous assure que ce constat est le fruit d'une étude sérieuse de ma part. ^ ^ En fait, j'aime bien regarder les coupes de cheveux quand je me promène, dans la rue, et au fil de mes observations, j'ai noté qu'il y avait trois grosses catégories de chevelus :
  1. Les classiques, dont la coupe de cheveux n'est pas laide, mais qui ne claque pas non plus pour autant. Le truc passe-partout, quoi.
    Ici, je mettrai en plus une sous-catégorie : les feignants capillaires. Ce n'est absolument pas méchant , mais comparé à tout ce que nous en tant que nénette, on peut faire (en terme de soin et d'entretien), y a vraiment pas photo ! Donc sous la coupe du feignant capillaire, je mets ceux qui ne coupent leurs cheveux que parce qu'il faut le faire, sans chercher à voir si autre chose n'irait pas mieux au style général. Les éternels abonnés à la "Yul" alors que ce n'est pas un choix forcé par une calvitie naissante, par exemple. ^ ^
    Cela dit, ça va très bien à certains, faut avouer... Pas vrai ? Du coup on leur pardonne facilement leur manque de "prise d'initiative". ;-)
  2. Les modeux, dont la mèche est toujours à la pointe de ce qui se fait et surtout qui va bien au visage et au style général. Ceux-là, j'avoue, j'aime bien les regarder, parce que c'est harmonieux et soigné, étudié.
    Là aussi on peut y mettre une sous-catégorie : les caméléons/fashion victims. En fait, ce sont les mêmes que les modeux, mais avec les caractéristiques plus poussées. Il changent souvent de coupe, mais pour trouver des trucs qui leur vont bien à chaque fois.
  3. Les illuminés capillaires, dont les goûts viennent d'on ne sait où... mais pas de chez nous, je crois bien ! D'ailleurs, ceux-là, on leur pardonnerait volontiers, s'ils ne prenaient pas d'initiatives. Franchement, ce serait pas grave ! Ceux qui caracolent en tête de cette catégorie, ce sont les footeux, en ce moment. On croirait qu'à force de faire trop de têtes avec la baballe, le neurone du bon goût a grillé ! ^ ^ Si c'était un phénomène isolé, ça passerait - "faut de tout pour faire un monde", qu'on chantait dans le générique d'Arnold et Willy - mais non. La liste est longue et les photos nombreuses. D'ailleurs, pour l'occasion, je vous ai même fait un diaporama - aux ptits oignons ! ^ ^ - pour que vous puissiez constater de vos yeux... Enjoy ! ;-)

    Vous ne vous êtes pas exhorbitées en regardant, j'espère ? :-)
    Je me demande si les copines/femmes n'ont pas leur mot à dire, là dedans ??? Je serais inquiète, à leur place. Cela dit, ce n'est pas le plus effarant. Le pire, c'est que ces trucs bien moches des footeux, ils servent de modèle aux jeunes-messieurs-tout-le-monde. Sauf que ces messieurs-tout-le monde, ils n'ont pas forcément le porte monnaie pour entretenir tout ça un minimum. Du coup, ça finit souvent en mode "balai à chiotte sur la tête".  :-s
    Moi je dis, du côté des filles, il y a ptet une génération "Niafou" qui s'est créée, mais du côté des mecs, il y a le pendant aussi : la crinière tressée, raie centrale et blond platine de Bakary Sagna, les fils défrisés de Didier Drogba, les crêtes iroquoises et barbiches multicolores de Cissé... Non mais c'est quoi ce cirque ???
Votre chéri serait footeux ou fan de footeux au point de vouloir la même coupe de cheveux, vous accepteriez, vous ? Pour ma part, c'est un triple non !!!

PS : J'ai trouvé un article vieux de 2006 qui parle de ce phénomène de "mode" lancé par les footeux. C'est par-là.

mardi 28 juin 2011

Beauté black de Sonia Rolland et Sandrine Jeanne-Rose

Hello les filles !

Aujourd'hui, je dois vous avouer un truc. Il y a quelques jours, j'ai mis la main sur le guide de Sonia Rolland et Sandrine Jeanne-Rose - la "maman" de Kanélia - sur la beauté noire...

Et pire : j'ai même déjà fini de le lire ! ^ ^ Du coup, je vais pouvoir vous dire de suite ce que j'en ai pensé, à l'instar d'une collègue blogueuse, hier. :-)

Alors... Déjà, une petite présentation rapide !

Ce guide est sorti pour la première fois en 2000, l'année de l'élection de Sonia Rolland au titre de Miss France. Il est actuellement réédité, 10 ans plus tard, après s'être remis au goût du jour par rapport à l'offre et les nouvelles tendances cosmétiques à notre disposition : l'aromathérapie, le retour au naturel pour les cheveux, l'épilation au laser (jusqu'ici non accessibles aux peaux noires), le lissage brésilien, etc.
Il est co-écrit par Sonia Rolland, Miss France 2000 et égérie de la marque Mixa et Sandrine Jeanne-Rose, fondatrice de la marque Kanélia mais également esthéticienne et cosmétologue. 
  • Comment le livre s'organise
Il se compose de quatre chapitres :  visage, corps, soins internes et cheveux. Chaque chapitre nous fait un rappel des bases et des gestes ou infos à retenir - hydratation de la peau du corps, fumigation pour le visage, choix des crèmes de jour, coiffage, wrap... -  le tout agrémenté des conseils personnels de Sonia et de Sandrine.
  •  Ce que j'y ai aimé
- Les deux auteurs parlent de leurs expériences à elles, ce qui donne l'impression qu'elles confient leur ptits secrets.
- Le format super pratique qu'on peut glisser dans le sac à main sans qu'il ne prenne toute la place. C'est vraiment un livre fait pour les filles !
- Le prix mini (moins de 10 euros), vraiment pas ruineux pour un bouquin sur ce thème et en français. :-)
- Les photos et les illustrations super sympas.
  • Ce que j'y ai moins aimé 
Hum... pas grand chose, au final. C'est vraiment pas mal. Mais en chipotant un peu, je dirai le côté pub... :-p
Ok, Mixa, c'est bien, mais on peut aller voir ailleurs pour pas cher non plus ! ;-)
  • Au final
Ce petit guide est super quand on démarre dans la prise de conscience du soin de soi. Il est parfait pour les jeunes filles que les mamans veulent autonomiser - capillairement et tout le reste parlant ^ ^ - pour les mamans blanches - ou pas et un peu perdues - de petits métisses aussi et puis aussi tout simplement aux curieuses et à celles qui veulent "réviser leurs basiques".

Voili voilou !

PS : il est facile à trouver. Pour ma part, je suis tombée dessus chez Virgin.

    lundi 27 juin 2011

    Trois grosses erreurs capillaires à éviter

    Coucou les filles !

    Vous avez passé un bon week end ? Pas trop chaud ? Pour ma part, les précieux ont exigé un peu plus d'hydratation, si bien que le lendemain de ma session soin (hier, pour samedi, la session soin), j'ai du franchement humidifier mes cheveux pour pouvoir en faire quelque chose de correct.... Bon, en même temps, faut que j'avoue que j'ai fait la belle sous le cagnard sans chapeau. Ils ont apprécié moyennement ! Là, ils sont en mode queue de cheval twistée et je n'y touche plus tant que je ne suis pas obligée ! ;-) Enfin bref !

    Revenons au sujet du jour ! :-) Un petit post rapide avec trois erreurs qu'on fait souvent sans s'en rendre compte mais qui empêchent nos précieux de se porter bien...
     
    • Ne pas se laver les cheveux assez régulièrement
    ça étouffe le cuir chevelu, provoque des pellicules et de la grattouille. Très mauvaise combinaison si on compte se défriser, car bonjour les brûlures.... :-s Côté cheveux, ils en prennent un coup aussi : vu qu'ils sont gainés avec des produits hydratants et des huiles, ils deviennent imperméables et ne réagissent plus de la même manière à nos produits chouchous. Pire : ils s'assèchent, même...
    Que faire ? Trouver une fréquence de lavage qui nous convient pour éviter les pellicules et les cheveux cracras, mais qui convient aussi à notre emploi du temps. Il faut au minimum que ce soit une fois par semaine. Après, plus, si vous voulez/pouvez et que vos cheveux aiment. Puis aussi en fonction des produits que vous utilisez.
    • Lisser ses cheveux systématiquement pour "les empêcher de casser"
    Plus on lisse, plus les cheveux s'assèchent, plus ils deviennent cassants. C'est un cercle vicieux. Au début, on a l'impression que le lisseur nous rend service en assouplissant nos repousses et donc qu'on peut plus facilement passer le peigne. Oui, c'est vrai. Mais au fur et à mesure, on perd de la souplesse, de l'hydratation, puis du volume dans la chevelure... :-s
    Que faire ? Laisser son lisseur de côté et miser sur l'hydratation quotidienne des repousses en particulier. Les repousses, ne sont pas si indomptables que ça quand on a compris qu'il faut beaucoup les hydrater et ne pas les agresser tous les jours avec un peigne. Niveau coiffure, quand on commence à avoir beaucoup de repousses, il faut s'adapter : flat twists, tresses couchées, méthode de l'écharpe pour coucher les cheveux de devant...
    • Faire un cowash après un prepoo "chargé"
    Dans le principe, c'est très bien pour les cheveux, vu que c'est hydratant et nourrissant, mais dans la pratique, c'est pas top. A force de multiplier les prepoo riches (genre AS + HV + miel, bain d'huile avec des HV lourdes, etc), il y a un moment où les cheveux et le cuir chevelu restent bourrés de produits et donc ne respirent plus. Certes ils seront souples, mais le cuir chevelu, notamment, va commencer à gratter pour manifester son mécontentement. En règle générale, on ne comprend pas trop, parce que ça gratte dès après le lavage et quelque jours après. C'est en fait, parce que les dépôts de produits macèrent et forment des champignons qui irritent le cuir chevelu.
    Que faire ? Favoriser le shampoing quand on fait des prepoo lourds. Il y a plus d'agents lavants dedans que dans les AS. Autrement, ne pas faire de SP "lourds" après s'être lavé la tête et se contenter de rincer à l'eau ensuite. Ce ne sera pas assez rincé et il restera encore trop de dépôts sur les cheveux. Et dernière chose : évitez d'appliquer du masque sur le cuir chevelu ! ;-)

    Voili, voilou ! ;-)

    vendredi 24 juin 2011

    Perruques et vrais cheveux

    Coucou les filles !

    Aujourd'hui, j'ai juste envie de blablater un peu. Pas de post didactique, juste un truc qui invite à la discussion. :-)


    En fait, le sujet m'est venu au cours d'une de mes discussions avec des collègues, au boulot. On lisait des journaux à potins et chacune faisait son rapport aux autres. A un moment, une d'entre nous a sorti au fil de la discussion la question des tissages et des lace wigs chez les stars noires - américaines la plupart du temps.

    Tyra Banks est donc passée sur le grill, mais elle a été largement saluée pour avoir montré que sous ses tissages, ses cheveux se portaient bien. Oprah aussi. Beyoncé, dernièrement aussi. Jusqu'ici, pas de soucis. Après, on en est venue à la chanteuse Brandy. Vous vous souvenez d'elle ? L'été 98, elle avait chanté en duo avec Monica The boy is Mine. Elle était aussi l'héroïne de la sitcom Moesha

    Quand on l'a connue, c'était une grande adepte des tresses avec rajouts. ça lui a d'ailleurs valu des tempes qui se dégarnissaient au fil des années !

    Du coup, plus tard, elle est passée au mode tissage, ce qui lui a valu des looks plus ou moins réussi, en fonction des goûts. Par contre, ce qui est beaucoup moins cool, c'est que parfois, elle fait passer ses "cheveux de l'état" pour ses propres cheveux à elle, à ce qu'il paraît. ça fait très moyen, quand même, surtout quand on voit ça...


    Les différents styles qu'on voit ne sont pas moches. D'ailleurs, ce n'est pas tellement pour le côté esthétique, que j'ai choisi de vous les montrer ici... En fait, en les regardant, je les trouve tellement différents les uns des autres que je me demande comment des vrais cheveux pourraient supporter tout ça sans faire la gueule, à un moment ? Elle nous prendrait pas un peu pour des chèvres, cette chère Brandy ???












    Autant jouer franc jeu et dire qu'on utilise des perruques et un point c'est tout ! Personne ne viendra la mettre au bûcher parce qu'elle préfère jouer de la perruque. C'est un choix personnel, non ? A mes yeux, raconter un bobard pareil - si c'est vrai... je ne l'ai pas lu de moi même, je cherche toujours à confirmer ce "il paraît que..." - ce n'est pas se rendre service, ni à des "collègues de cheveux" comme nous qui aimons admirer les efforts des unes et des autres, stars ou pas, pour entretenir les cheveux qu'elles ont sur la tête. 

    J'ai quand-même tenu à partager ça avec vous, parce que j'aime bien papoter avec vous et que c'était une bonne occasion. ^ ^ Du coup, voici ma question pour ouvrir le débat :

    Que pensez-vous de ces personnes qui disent qu'elles portent leurs vrais cheveux alors qu'au final, on se rend compte que c'est une perruque ?

    jeudi 23 juin 2011

    Challenge HYH : opération twists !

    Coucou les filles !

    Aujourd'hui, enfin, depuis hier soir, j'ai été super courageuse ! Je me suis fait des twists / vanilles sur la tête en vue d'un twist out ! :-) Bon, aujourd'hui, pas de twist out, encore, parce que j'ai décidé de garder les twists sur la tête un jour de plus, mais comme je me suis débrouillée pour les remonter en chignon, ça fait toujours une coiffure à vous montrer. Voici donc....

    Là, c'est la veille au soir, quand j'ai eu fini de faire les twists. J'ai fait une raie au milieu et de chaque côté, il y a 4 twists et sur la moitié arrière, il y en a 7.


    Là, juste pour le fun, j'ai mis la vue rapprochée d'une twist de devant...
    PS : la lumière de la salle de bain fait vraiment jaunâsse, c'est pas top ! :-s


    Là, c'est le lendemain, pour aller bosser. J'ai remonté les twists en chignon et j'ai mis un bandeau pour applatir un minimum le contour de tête. En fait, vu que c'est une première pour moi, maîtrise des repousses, c'est pas encore ça... En même temps, c'est déjà pas mal, comme résultat, sur 20 semaines de repousses, je trouve. :-)


    Voilà ce que ça donne, derrière. On a l'impression d'avoir à faire à un truc super compliqué, là, mais en fait, pas du tout ! :-)


    Et là, deux vues supplémentaires, juste pour le fun ! :-)

     

    Bon, pour des photos du twist out, bah... rendez-vous la semaine prochaine, je tiens le suspense intense ! ^ ^

    mercredi 22 juin 2011

    Temps de pose des prepoo et SP

    Coucou les filles !

    Aujourd'hui, place à une question qu'on m'a laissée dans les com à plusieurs reprises, dont la dernière fois,  il y a quelques semaines !  Pour certaines, ça fera rappel, pour d'autres, peut-être que de nouvelles indications qui expliqueront un peu mieux le pourquoi du comment viendront éclairer leur lanterne ! ;-) En résumé, c'est toujours intéressant !

    Je fais mon SP à chaque fois que je me lave les cheveux, mais je suis pressée, alors je ne le laisse que 5 minutes sur ma tête, le temps de me laver et de me rincer. ça fait plus que les deux minutes inscrites sur le pot du masque. C'est déjà bien, non ?

    Alors oui, si on part du principe qu'on fait plus que ce que le masque préconise, c'est mieux. Cela dit, il y a tout de même quelques points supplémentaires à prendre en compte pour bénéficier du maximum des bienfaits d'un masque capillaire...

    • AS et masques, let's make the difference !
    Souvent, on ne fait même pas attention à les dissocier - vu qu'ils sont à appliquer après le lavage, sur cheveux humides et essorés en règle générale - et même, on se voit utiliser des masques pour faire ses cowashes. Jusqu'ici, pas de soucis, le résultat escompté - un lavage pas décapant - est a peu près équivalent à quand on utilise un AS.
    Toutefois, il faut savoir que quand on cherche à faire poser un soin sur les cheveux pour qu'il pénètre en profondeur, le produit le plus commode des deux sera le masque. Pourquoi ? Tout simplement parce que la texture du masque - plus crémeuse,  plus riche, plus nourrissante que l'AS - s'y prêtera mieux. Contrairement à l'AS qui est là pour agir rapidement et en surface, le masque ne s'évaporera pas super vite au contact de l'air et/ou ne dégoulinera pas non plus.
    Toujours pas convaincue ? Passez au test visuel, dans ce cas : prenez par exemple la gamme Ultra Doux Avocat / karité et comparez la texture de l'AS et celle du masque en pot. Alors ?
    • Gymnastique pendant la pose d'un masque capillaire
    Pour faire pénétrer quelque chose à l'intérieur des cheveux, il faut soulever ses écailles. Autrement, on ne fait que traiter sa surface et le soin est donc superficiel - mais toutefois utile au quotidien pour le démêlage, par exemple. Mais revenons à nos moutons !
    Pour soulever les écailles, il faut humidifier les cheveux, de préférence, avec de l'eau non froide. Rien de plus simple. Seulement, c'est un mécanisme qui ne se fait pas en deux temps, trois mouvements, donc il faut prendre un minimum de temps pour :
    laisser le temps aux écailles de se soulever, appliquer son masque, le masser un peu dans les cheveux et le laisser poser un petit peu.
    En fonction de la dextérité de chacune, l'application et le massage peut prendre 10 à 15 minutes, déjà. Et si on laisse poser, 5 minutes de plus (un minimum), on se retrouve donc à 20 minutes.
    Est-ce qu'en faisant ça, vous auriez l'impression de perdre du temps, vous ? Moi, non. :-)
    • De l'art de bien poser son prepoo / SP
    Pour ma part, je pense qu'il faut appliquer son masque minutieusement, mèche par mèche et insister sur les endroits critiques (points de jonction repousses-cheveux défrisés et pointes) et bien masser. Puis surtout, quand on a fini, poser au moins une charlotte de douche sur sa tête pour simuler un effet hammam et éviter que le masque ne sèche à l'air libre et que les écailles des cheveux ne se referment. Le masque n'en sera que plus bénéfique ! ;-)


    En résumé

    C'est simple, un soin capillaire, pour qu'il agisse en profondeur doit avoir le temps et les conditions nécessaires mises en place, à savoir : un produit avec la bonne texture, de quoi éviter l'évaporation du masque au contact de l'air et au minimum une bonne vingtaine de minutes ! ;-)
    Si vous souhaitez quelques infos annexes au post d'aujourd'hui, je vous conseille ces deux autres posts en cliquant ici et .

    mardi 21 juin 2011

    Dark Girls, ça vaudrait vraiment le détour !

    Re coucou les filles !

    Je suis de retour avec une vidéo pas spécialement capillaire mais elle nous concerne toutes en tant que femme noire.
    Je ne sais pas si vous en avez entendu parler, mais un nouveau documentaire, un peu - mais pas complètement - dans la même veine que le Good Hair de Chris Rock fait beaucoup parler de lui dans la communauté noire outre-atlantique. Il s'appelle Dark Girls, produit par Bill Duke, en collaboration avec Bradinn French.

    En fait, ça parle d'un problème qui n'est pas nouveau : les préjugés sur la couleur de peau noire, mais tout de même, la manière de traiter le sujet apporte de la nouveauté. Cette fois-ci, ce sont les victimes de ces préjugés qui ont la parole et qui partagent leur expérience.
    Le documentaire n'est pas encore sorti, l'avant-première est prévue pour le mois d'octobre prochain, mais la bande annonce est déjà très prometteuse. En regardant certains des témoignages, j'ai eu envie de pleurer tellement c'est touchant. Puis ça rappelle aussi des choses qu'on a malheureusement pu entendre, dans son entourage... :-s

    Bon, c'est encore en anglais, donc ça va probablement en bloquer quelques unes, mais les autres, n'hésitez pas à regarder, puis on partagera dans les coms avec celles qui n'ont pas pu regarder.



    Je regrette déjà qu'il ne soit pas diffusé dans les salles françaises, ç'aurait pu être très intéressant pour les débats suscités par la suite...

    Ma bible de Sistaslick est arrivée ! :-)

    Coucou les filles !

    Bon, j'ai triché, car ça fait huit jours que je l'ai entre les mains, mais bon... L'important, c'est de vous le dire, après tout  ? :-p 
    Donc voilà, c'est fait !


    J'adore la couverture ! Et concernant la lecture, elle va s'avérer fort intéressante avec une approche très scientifique, encore plus qu'avec Chicoro. Et il y a encore plus de matière à lire. Le livre fait tout de même plus de 200 pages !

    Bon, par contre, je ne commence pas tout de suite sa lecture, car j'ai un paquet de livres à lire, mais pas d'inquiétude, une fois que j'ai terminé, on passera aux inévitables "vendredis Sistaslick" ! ;-)

    lundi 20 juin 2011

    Appel à témoignage !

    Enfin presque... ^ ^

    En fait, c'est pour répondre à un sondage qui va aider une nouvelle marque de produits capillaires à voir le jour. N'hésitez pas à donner votre avis, ça permettra probablement d'avoir une nouvelle ligne de produits qui répondra encore un peu plus à nos besoins. ;-)

    Je vous mets le lien ici.

    Tcho !

    Les cheveux de Pam Grier

    Coucou les filles !

    Vous avez passé un bon week end ? Pas prolongé, celui là, mais bon, c'est pas grave, c'est bientôt les vacances ! ;-)

    Bon, aujourd'hui, je vous ai dégoté un nouvel "objet de jalousie capillaire" ! ça  faisait un bail en plus, mais bon, là, ça vaut le détour !
    C'est donc de Pam Grier, dont il s'agit. Le nom ne vous parle pas beaucoup ? Et si je vous dis Tarantino ? Puis Jackie Brown ? Cette superbe hôtesse de l'air à la chevelure luxuriante ?


    Ah bah vous voyez, vous vous souvenez bien ! Malgré le fait qu'elle ait 62 ans aujourd'hui (et donc que nos parents la connaissent ptet un peu mieux que nous), on se souvient quand-même, ça n'empêche pas. Y avait de quoi être en état de "bavation" (n'est-ce pas Tiline ? ^ ^) devant ses cheveux, là... Et puis de toute façon, comme Aaliyah chantait, Age Ain't Nothing But a Number ! ;-) Enfin bref !

    Donc la plantureuse Pam Grier est une star américaine des années 70/80 notamment et on l'a vue arborer toutes sortes de coiffures, avec ou sans perruques, mais le plus souvent sans, et moi, ça me laisse admirative. Regardez...

    Pour commencer, un super afro boule !


    Puis une superbe crinière brushée, dans les année 80... :-)




    En fait, quoiqu'elle fasse, je trouve qu'elle s'en sort toujours assez bien avec ses cheveux. Pas vous ?

    vendredi 17 juin 2011

    Mes points d'approvisionnement capillaire

    Coucou les filles !

    Voilà un post que j'ai planifié depuis un bail et qui devrait vous plaire. Certaines d'entre vous m'ont posé des questions à ce sujet à plusieurs reprises, du coup, voici ma réponse....

    J'ai essayé de classer les choses par type, pour avoir quelque chose d'un peu synthétique, mais bon, je pense que c'est un post qui va être alimenté au fil de mes découvertes.

    Les joujoux ornementaux
    • Mes ficcare : sur le net, chez maidenlike, principalement. Mais il y en a aussi sur le site officiel de Ficcare, puis chez Stonebridge (Merci pour l'info, Ombelline !) aussi.
    • Mes serre-tête élastiqués : pour eux, je furette partout. J'en ai trouvé notamment chez Claire's (mais pas tout le temps), Réserve naturelle, Accessorize, Monoprix et même parfois en grandes surfaces. En fait, le truc, c'est qu'il faut regarder partout.
    • Mes peignes, pinces et pics : en grandes surfaces ou chez les grossistes de coiffeurs et parfois les petits magasins spécialisés dans les produits capillaires.
    • Mes piques à chignon décorés : Cocklat Ibizat, sur le net. Je n'y traîne pas trop trop souvent, parce qu'à chaque fois, j'ai envie de dévaliser la boutique... ^ ^
    Les outils de coiffage et de soin
    • Mon bonnet chauffant : sur le site peauxnoires.com. Il y en a régulièrement, malgré les ruptures de stock. ;-)
    • Mes peignes (démêloir, à queue) : la petite boutique de ma coiffeuse, sur le boulevard Rochechouart, à Paris.
    • Ma brosse en poil de sanglier : un grossiste de coiffeur dans le quartier de Château d'eau.
    • Mes bols à popottes, mes pinceaux applicateurs : un grossiste de coiffeurs à château d'eau, encore.
    • Mes épingles en U : dans n'importe quel magasin spécialisé en produits capillaires. Grossiste ou pas. J'en change régulièrement, car elles perdent les boules qui protègent la pointe au bout d'un moment. ça peut blesser le cuir chevelu si on ne fait pas attention. Mauvais plan en cas de défrisage imminent... :-s
    • Mon lisseur : MGC (au métro Château d'eau sur le boulevard Sébastopol, à Paris). Impossible de manquer le magasin avec son enseigne rouge en sortant du métro. Il y en a sur tout le boulevard qui ont poussé comme des champignons ! ^ ^
    • Mon sèche cheveux : MGC (au métro Château d'eau sur le boulevard Sébastopol, à Paris).
    • Mon embout afro pour le sèche cheveux : Cyra Lido (métro Château d'eau à Paris).
    • Mes outils de confection de crèmes et laits capillaires et beurres fouettés : Aromazone (AZ). Je commande systématiquement sur le site internet, parce que j'en ai l'habitude, mais il y a une boutique à paris, dans le quartier de Saint Germain.
    Les produits naturels
    • Les HV : AZ et parfois Velan, après avoir bien maté la compo. Puis aussi Florame (mais c'est un peu cher, donc c'est plus occasionnel).
    • Les HE : Idem, chez AZ !
    • Les actifs cosmétiques : Encore AZ. Et un peu Naturalia, parfois.
    • Le henné : j'ai commencé par acheter chez AZ, mais je préfère celui de chez Henné, indigo et compagnie (HIC), pour la texture et les pigments. Cela dit, celui de chez AZ est tout à fait convenable pour démarrer et il a un prix honnête.
    • L'indigo : tout pareil que pour le henné, juste au dessus !
    • Le romarin (en poudre ou en feuilles séchées) : chez HIC.
    Le produits ayurvédiques
    • Les poudres (amla, shikakaï, brahmi, etc.) : les dernières que j'ai achetées viennent de chez Velan. Prochainement, j'ai l'intention de tester les poudres de chez HIC, mais il faut que je finisse mon stock d'abord.
    • Les huiles : Velan ou AZ.
    • L'eau de rose : Velan.
    Les produits finis
    • Les AS cheapie (pour cowashes et popotte) : en grandes surfaces. J'aime particulièrement ceux de Carrouf et de son pote Auchan. Autrement, les Ultra Doux, sont super aussi. :-)
    • Les AS costauds (protéinés et hydratants, genre Revitalex, richesse des cheveux et Replenishing Conditionner) :dans les magasins spécialisés en produits capillaires ou carrément chez les grossistes de coiffeurs. Chez les derniers, les contenances sont souvent plus importantes, du coup, les bouteilles durent plus ! :-)
    • Les soins sans rinçage (huile verte de miss Antilles, African Queen de Biofusium 33, etc) : les magasins spécialisés en produits capillaires. Carrouf et Auchan vendent aussi l'huile verte de Miss Antilles, mais super cher, alors je les zappe.
    Et voilà ! J'espère avoir répondu à la majorité de vos questions. Si j'ai oublié des trucs dont je parle souvent, n'hésitez pas à me le signaler dans un com sous le post pour que je puisse compléter ! 

    Bonne journée, les filles !

    PS : je vous laisse chercher les url des sites que j'ai mentionnés avec Google.

    jeudi 16 juin 2011

    Challenge HYH : ma tresse du jour

    Coucou les filles !

    Aujourd'hui, c'est encore avec une tresse que je reviens. Toujours une "queue de poisson", parce qu'en ce moment, c'est ma marotte. Cette fois-ci, j'ai décidé de la faire latérale et bien serrée, pour qu'elle tienne bien, toute la journée. Voici mon œuvre...


    Là, on voit bien que la tresse est latérale, cette fois ci. Et surtout, que je l'ai sécurisée avec un élastique à la base et à la pointe. Je trouve que c'est pas mal pour maîtriser - un peu - le volume à la base de la tête. :-)


    Allez, une dernière photo pour montrer le détail de la tresse. J'ai fait plein de progrès sur la définition des épis, pas vrai ? Suis fière de moi ! ^ ^


    Enfin, faut quand même que je vous avoue quelque chose.... A la base, je voulais me lancer dans une affaire de braid out, pour faire l'acte deux, mais hier soir, en rentrant du sport, j'ai été prise d'un gros accès de flemme et je n'ai pas fait les nattes. Mal aux bras... Et feignantise, aussi, j'avoue... :-p

    mercredi 15 juin 2011

    Challenge HYH : dernière ligne droite

    Coucou les filles !

    Et voilà, on approche à grands pas de la fin du challenge HYH et par la même occasion, des vacances d'été. Bon, pour ceux qui travaillent, ce ne sera pas encore forcément les vacances, mais bon, l'ambiance va tout de même changer du tout au tout...
    Comme la tradition des challenges veut, sur planète Nounoune, je vous transmets avec un peu d'avance le bilan de fin à me renvoyer par mail après la fin, une fois que vous l'aurez renseigné. N'oubliez pas d'y joindre un petit pikrikri de comparaison pour qu'on voie bien vos progrès entre le début et la fin du challenge, hein ! ;-)

    En ce qui me concerne, je publierai mon bilan le 1er juillet. Donc, très vite après la fin du challenge. Je ne sais pas si le montage photos sera prêt pour ce moment-là. Je ne pense pas, car je vais laisser passer quelque jours de plus pour que vous puissiez m'en transmettre, si vous avez envie. N'hésitez pas les filles ! C'est pour montrer que quelle que soit sa tignasse, on peut en faire ce qu'on veut. ;-)

    Bon, trêve de bavardages, je vous mets le questionnaire !
    • Quel est votre avis au sujet de ce challenge ? Facile, pas facile ? Pourquoi ?
    • Comment se portent vos cheveux désormais ?
    • Avez-vous usé et abusé des coiffures protectrices ? Si non, pourquoi ?
    • Vos objectifs fixés en avril dernier, sont-ils atteints ?
    • Maintenant que le challenge est terminé, qu'allez-vous faire de vos précieux ?
    Voili voilou ! Rendez-vous dans deux semaines pour lire les bilans de chacune ! ;-)


    mardi 14 juin 2011

    Réponse - de feignasse - au tag des 5 produits

    Re coucou !

    Je passe rapidement, juste pour répondre au tag de Bibouille... Enfin presque. Comme je suis tordue et que j'aime bien anticiper des éventualités qui sont presque sûres de ne pas se produire, j'avais répondu à cette question, dans un ancien post. Je ne sais pas si vous vous souvenez ?

    Filez voir, ça se passe par là. ;-)

    A demain les filles !

    Des recettes de prepoo maison

    Coucou les filles !

    Vous avez passé un bon week end prolongé ? Oui, j'espère. Aujourd'hui, je me suis dit que pour reprendre la semaine en douceur, on pourrait partager nos recettes de prepoo lors de nos sessions soins ?

    En ce moment, je suis à fond sur les soins hydratants à base de miel, pour ma part. ça m'aide à bien assouplir mon gros tapis de repousses. En ce qui concerne la recette de base, la voici :
    AS cheapie (un ultra doux ou un de Carrouf ou Auchan) + une HV un peu épaisse (genre ricin ou karapate) + une bonne dose de miel + qq gouttes de  provitamines B5
    En fonction des proportions de chaque ingrédients et de la texture générale de la préparation, j'ajoute un peu d'huile de ricin sulfatée si je trouve ça trop épais.

    Autrement, je fais ça aussi...
    AS cheapie + 2 HV pénétrantes (avocat et olive ou coco avocat) + sirop d'érable + phytokératine
    Quand j'ai moins de repousses et que j'ai envie de pousser ce soin encore plus, j'ajoute de la poudre d'amla à la préparation. ça me laisse des joli reflets marron, après ça.

    Quand il est temps de faire le plein de protéines, voici un des masques que je peux me préparer....
    AS cheapie + une HV épaisse (une bonne rasade) + 2 jaunes d’œuf
    Je ne mets que les jaune dans mon masque parce que le blanc est trop prise de tête à rincer. Je conseille d'en mettre deux si on a les cheveux qui ont dépassé l'APL, car sinon, le masque risque d'être léger en protéines. Il ne faut pas être radine lors de l'application. ;-)

    Autrement, je peux faire ça, aussi :
    Hair Mayonnaise (ou carrément de la mayo du frigo) + 1 jaune d’œuf + une bonne rasade d'HV épaisse 

    J'avoue que ça pue un peu, mais c'est très efficace. Mais sinon, en masque protéiné à l'odeur un moins agressive pour le nez et l'entourage, je fais ça, aussi : 
    Avocat en purée + HV avocat + phytokératine
    ça nourrit super bien les cheveux ! :-)




    Voili, voilou ! C'était un petit panel de recettes maison que j'offre à mes cheveux. Et vous ? Quelles sont les vôtres ? :-)

    lundi 13 juin 2011

    Pentecôte !

    Coucou les filles !

    Bon bah, vous savez ce qui vous attend, aujourd'hui ! RIEN !!!!

    Ouh, la méchante Nounoune ! Oui, je sais ! Mais bon, ça va me permettre de retourner à mon occupation préférée de ces dernières semaines, dès que j'en ai la possibilité : le canaping !!!! ^ ^

    Je vous souhaite une bonne journée, les filles. A demain !

    Bibizzz

    vendredi 10 juin 2011

    Ne croyez pas les coiffeuses sur parole !

    Me voilà de retour !

    Chose promise, chose due ! Ce matin, plus tôt, je vous ai promis de revenir avec un post capillaire que voici...

    On a déjà eu l'occasion d'en parler plus ou moins directement, dans d'autres posts, tels que ceux des vendredis Chicoro, mais là, je crois qu'un post spécifique, ce sera bien. Et puis j'ai été motivée par une discussion édifiante qu'on a eue avec des copines sur Upgrade... N'est-ce pas Valérie ? ;-)

    Bon, bah je vais mettre les pieds dans le plat tout de suite!

    Est-ce que vous faites une totale confiance à votre coiffeuse, vous ? A quoi ils ressemblent, ses cheveux ? Est-ce qu'ils vous inspirent confiance, quand vous les regardez tandis qu'elle vous donne des conseils sur la manière d'entretenir les vôtres ?

    Moi, c'est quelque chose qui me fait sourire... un peu jaune, je dois avouer. En fait, ma coiffeuse, je l'aime beaucoup, elle est très compétente : 
    • elle fait des lissages-de-la-mort-qui-tue-que-jamais-moi-toute-seule-j'arrive-à-faire, 
    • elle m'a coiffée formidablement bien pour mes deux cérémonies de mariage, 
    • idem pour le mariage d'une copine dont j'étais la témouine, 
    • elle coupe - trooooop !!! - bien les cheveux quand on lui demande,
    • elle défrise parfaitement les cheveux ou elle refuse quand elle estime que les cheveux sont trop fatigués...
    Bref, comme vous pouvez le constater, en apparence, je n'ai vraiment pas à me plaindre d'elle, mais dès qu'on commence à toucher à ce qui concerne les soins capillaires, le bas blesse... :-s

    Au début, quand j'étais plus qu'ignorante sur le sujet, elle essayait de se faire passer pour indispensable : "viens faire ton soin au salon 15 jours avant et après le défrisage, pour que tes cheveux ne se cassent pas", qu'elle me disait. Bah voyons... A 45 euros le soin et 54 le défrisage (tous les 2 mois à l'époque), ma mère m'a jetée comme une malpropre, quand je lui ai demandé (j'avais 15 ans et des revenus limités).

    Ensuite, quand elle a vu que la première tentative avait échoué, elle a essayé via les produits qu'elle me conseillait : "faut mettre ça pour que ça pousse. Si t'en mets pas, c'est pas étonnant, que ça casse". J'ai essayé, quelques produits, dans l'espoir que ça fonctionne, mais non, toujours pas. Et puis avec du recul, je me dis que tout ce qu'elle a voulu me refourguer, comme produits, j'ai été bien bête de ne pas lui demander si elle les mettait elle-même, sur sa tête, aussi... ça nous amène justement à la troisième étape ! ^ ^

    Quand j'ai fini par arrêter d'acheter tout ce qu'elle pouvait conseiller et aussi de défriser tous les deux mois comme elle disait, ça a "donné une belle faveur"* à ma tignasse, qui a recommencé à s'épaissir et à reprendre de la vigueur. A ce même moment, j'ai commencé à être plus regardante sur les cheveux de la coiffeuse, plutôt que celles des clientes. Et une fois, en fin de journée, elle s'est laissée aller à retirer son chignon-postiche pour se laver les cheveux et le remettre en place, vu qu'il n'y avait plus d'autres clientes dont il fallait s'occuper. Quand j'ai vu... Ouaille, le choc ! Celle qui a passé des années à sous entendre que mes cheveux ne poussaient pas à cause de ma négligence et du fait que je n'écoutais pas ses conseils de soins, arborait un vieux NL même pas full et grignoté aux pointes, ultra défrisé ! Quand elle a vu ma tête, elle s'est justifié en disant qu'elle avait eu une chute, ces dernier temps. Ben voyons... Bref !

    Vous pensez bien que depuis ce jour, ses conseils, elle peut se les carrer où je pense ! ^ ^ Désormais quand je l'entends faire de vaines tentatives du genre :
    • "On tailles les pointes ?" (elle n'essaie même plus l'équivalent "les pointes sont abîmées, il faut tailler"),
    • "Prend ce sérum (100% silicone...) pour hydrater tes cheveux et les empêcher de casser",
    ou autre, je lui jette de vieux yeux pour lui dire de se mélanger de ses propres soins capillaires. Je n'apporte plus aucun crédit à ce qu'elle me raconte sur ce plan, vu l'état de sa tête et de ses pointes non taillées. Et si elle porte un tissage, je pense que la misère est encore plus profonde que prévu ! :-s

    Enfin, voilà, quoi. Tout ça, c'était pour dire que sous leur super chignon ultra sleeeeek ou parfois même leurs superbes boucles entretenues toujours au même niveau, bah les cheveux de nos coiffeuses, ils ne sont pas forcément bien entretenus. Donc quand elle commencent à diagnostiquer les nôtres et à les trouver trop ci et pas assez comme ça, n'y croyez pas comme à une parole d’Évangile, les filles ! ;-) Charité bien ordonnée commence par soi-même ! C'est bien ce qu'on dit, non ?

    *Attention, "créolisme" traduit ! ^ ^

    Ma dernière lecture

    Coucou les filles !

    Je bouscule un peu l'ordre des posts pour vous parler du bouquin que je viens juste de finir de lire. Promis, le post normal arrivera un peu après ! Mais là, j'avais envie de partager ce petit bout de non capillaire avec vous... :-)

    Alors le livre s'appelle La couleur des sentiments et l'auteur est Kathryn Stockett.

    Elle est originaire de la ville de Jackson, Mississipi et elle parle du délicat sujet des relations entretenues entre les patrons blancs et leur bonnes noires au début des années 60... De prime abord, on pourrait trouver ça révoltant ou alors horripilant (mais pourtant très instructif sur ce qu'étaient les choses pour les noirs à l'époque), comme le fond de l'histoire de La case de l'oncle Tom de Harriet Beecher Stowe, mais non. On est complètement pris dans la lecture, on vit au diapason avec les trois héroïnes toutes aussi courageuses les unes que les autres, (Aïbileen, la bonne entre deux âges qui a perdu son fils unique, Skeeter, la jeune femme blanche, fraîchement revenue de la fac et qui recherche son ancienne bonne Constantine, qu'elle adorait et Minny, la bonne virée 19 fois dans la même ville pour cause d'insolences aux patronnes) en fonction de ce qui leur arrive. On s'indigne, on se résigne, on se réjouit en même temps qu'elles... Une histoire magnifique, émouvante !

    Et avec tout ça, on ne voit pas les 520 pages défiler. Franchement, je vous le recommande vivement, ce livre. Encore plus si vous aimez les histoires un peu analytiques et inspirés de la réalité, sur la situation des noirs dans le sud des Etats-Unis. Foncez, vous serez conquises ! ;-)

    Bon, je n'en dis pas plus, c'était juste pour essayer de vous faire envie. A plus tard pour le post capillaire du jour ! ;-)

    jeudi 9 juin 2011

    Challenge HYH : coiffure du jour

    Coucou les filles !

    Bon, bah tradition oblige, aujourd'hui, je vous montre la coiffure du jour. :-)

    Je n'ai pas été très innovante, aujourd'hui, mais bon, disons qu'avec le temps qu'il fait dehors, j'ai eu la flemme de faire un truc qui se retrouverait ptet trempé le temps de sortir pour aller prendre le bus... Du coup, j'ai misé sur un de mes ficcare chéris pour retenir ma touffasse... Voilà ce que ça donne :


    C'est un chignon rond et j'ai fait le ficarre le traverser un peu en diagonale pour retenir le tout dans la pince. Elle ne se fermait même pas. D'ailleurs, je me demande si avec l'épaisseur, je ne pourrai pas me permettre un Ficcare en taille L, prochainement ? Allez, une deuxième photo pour montrer un peu mieux la forme en rond ! :-)


    Bon bah les cheveux sont tellement sombres qu'on ne voit pas plus que tout à l'heure, mais bon, pour la joliesse du ficarre, hein, je laisse la photo ! ;-)

    Et vous ? Quels sont vos joujous de cheveux fétiches vers lesquels vous retournez invariablement ?

    mercredi 8 juin 2011

    Attaquons-nous aux énigmes capillaires 3 !

    Coucou les filles !

    Bon bêêêê, nous voilà pour l'épisode trois de l'énigme ! Oui, je sais, mon jeu de mot est pourri, mais bon, en même temps, ça aurait été bizarre que je ne le fasse pas, non ? Ok, je n'insiste pas ! ;-)

    Alors il y a une dizaine de jours, on avait commencé à parler des différents composants des AS et leave ins qu'on utilise pour nos cowashes et/ou nos soins profonds, puis les soins quotidiens. Et comme le post se faisait long, j'avais coupé la liste.  Pour un petit rappel, cliquez ici pour voir le fameux post.

    Bon, alors cette fois-ci, on va voir les trois catégories de soins qu'il nous reste :
    • les soins acidifiants,
    • les soins protecteur de chaleur,
    • les soins protecteur de couleur.

    Les soins acidifiants
    Leur pH se situe entre 3 et 4, sur l'échelle générale. Ils sont donc plus acides que les autres types de soin identifiés (plutôt entre 4 et 5).
    Leur rôle consiste à ramener les cheveux au plus proche de leur pH naturel, pour refermer les écailles et réduire l'électricité statique. Souvent, on constate également que le démêlage est plus facile.
    Niveau compo, voici les noms que vous trouverez :
    • behentrimonium chloride
    • stearalkonium chloride
    • amines oxydes
    • cetrimonium chloride
    • acide citrique
    • ascorbates
    • extraits d'agrumes
    Exemple de soin acidifiant : masque nutritif lissant au papyrus de Klorane.

    Les soins protecteur de chaleur
    Ils sont principalement et la plupart du temps à base de silicones. Ils isolent les cheveux de la chaleur des outils chauffants.
    Pour les noms d'ingrédients, bien entendu, la liste n'est pas exhaustive. Il existe un paquet de composé de silicones, alors je me contenterai de vous en mettre quatre, plutôt bien connus :
    • dimethicone
    • dimethiconol
    • amodimethicone
    • cyclomethicone
    Exemple de soin protecteur de chaleur fortement siliconé : sérum richesse des cheveux d'Activilong.

    Les soins protecteur de couleur
    Ils contiennent principalement des agents hydratants, des protéines (ou leur dérivés) et des composants anti-UV. Le dernier truc est super important, car les UV sont responsables des colos qui virent, notamment les colos composées de rouge.
    Niveau ingrédients, voilà quelques noms de monstres :
    • ethylexyle methoxycinnamate
    • benzophenone
      polymères (polyamides -2)
    • salycilates
    • paba (acide para-aminobenzoïque, aka complexe de vitamine B)
    • dimethylparamidopropyl lauridimonium tosylate
    Je vous avais bien dit que les noms étaient sauvages ! ^ ^
    Exemple de soin protecteur de couleur : soin sans rinçage à la grenade de Klorane.

    Avant de finir, juste une petite chose à ajouter : je vous ai séparé les différents types de soins qu'on peut trouver sur le marché, mais en lisant les compos, vous pourrez constater qu'assez souvent, un même soin peut combiner deux propriétés bien distinctes. Ainsi, on peut avoir des leave ins anti-UV et protecteur de chaleur, des leave ins, protéinés, des leave ins hydratants... ça permet aux fabricants de ratisser plus large ! ;-) Une sorte de stratégie marketing, quoi...

    Et voilà ! Cette énigme est maintenant résolue ! J'espère qu'elle vous aura plue ! Stay tuned pour une prochaine ! ;-)

    mardi 7 juin 2011

    Vos petits trucs pour que vos cheveux poussent

    Coucou les filles !

    L'autre jour, je réfléchissais aux petits trucs que je fais désormais instinctivement à mes cheveux... Jusqu'ici, rien de bien formidable, vous me direz. Certes.

    Mais en fait, j'ai pensé que ce serait bien d'en faire un post pour échanger sur la question, car c'est quand-même tous ces petits gestes qui font que nos crinières poussent et prennent de la longueur au fil des mois. Et le fait d'écrire dessus et de vous demander à vous ce que vous faites, ça va permettre d'échanger et d'ouvrir des perspectives intéressantes...

    Alors pour ma part, voilà la liste des petites choses que je fais à mes précieux pour les aider à "longir"  ^ ^ :
    • Masser mon cuir chevelu
    Parce que ça active la circulation sanguine, que ça me détend et que j'en profite pour mettre un peu d'huile de ricin en même temps.
    • Hydrater mes longueurs tous les jours
    Pour qu'elles restent souples et non frisouillées. Le plus souvent, c'est matin et soir, avec scellage à l'huile de ricin après pour retenir l'hydratation le plus longtemps possible. Mais parfois, il m'arrive de ne le faire qu'une fois dans la journée.
    • Démêler avec douceur
    C'est le point crucial qui m'a fait arrêter d'avoir de la casse sur les longueur. Bien entendu, ça ne s'arrête pas net à 100%, mais au bout de quelques mois, on voit la différence au niveau de l'épaisseur ! Et qui dit cheveux épais dit cheveux qui se cassent moins facilement. ;-)
    • Ne pas trop brosser les cheveux
    ça provoque de l'usure mécanique, surtout si on brosse toujours aux mêmes endroits. Pour "coucher" les cheveux, j'use et j'abuse de la méthode de l'écharpe à la place.
    Ah, je mets le tripotage avec les mains dans le même sac aussi, hein.
    • Changer de coiffure régulièrement
    Déjà, je ne serre pas ni ne tire quand je me coiffe, mais en plus, je change le sens ou l'orientation des cheveux (surtout quand je suis en mode chignon) pour éviter la traction dans le même sens. ça peut contribuer à casser les précieux, autrement. Ah, et puis je pratique en long en large et en travers les coiffures protectrices, ça m'a beaucoup aidée jusqu'ici, ça aussi. :-)
    • Laver et faire un SP régulièrement
    Mes cheveux répondent mieux à l'hydratation quand ils sont propres. Du coup, sur une base régulière, il faut que je les lave. Et bien entendu, quand je les lave, j'en profite pour faire un bon SP (hydratant ou protéiné, selon les besoins du moment) où alors un bain d'huile, notamment en hiver.
    • Éviter les outils chauffants le plus possible
    ça m'assèche les cheveux férocement et ça les rend cassants. Puis c'est trop long à faire soi-même en plus. La feignantise m'aide, sur ce coup, j'avoue ! ^ ^
    • Manger le plus équilibré et le plus varié possible
    Pour apporter des vitamines des minéraux à tout le corps, mais aussi aux cheveux. C'est devenu une habitude, car il faut le faire sur une base régulière pour que les cheveux finissent pas en profiter. Et oui, quand on mange, les premiers à se servir dans ce qu'on a ingéré, ce sont les organes vitaux. Les cheveux et les ongles ne récupèrent que les miettes.
    • Éviter les produits que mes cheveux n'aiment pas
     Pour moi, c'est simple :  silicones, huiles minérales, produits à base d'alcools... Autrement, j'ai les cheveux secs et cassants.

    Voilà. ça va bientôt faire deux ans que j'applique ces petits trucs et ils m'ont menée d'un joli BBL à un peut-être BSL. Pas mal, non ? Et vous, quelle est votre "to do list" pour des cheveux qui poussent ? :-)

    lundi 6 juin 2011

    Session soin du week end

    Coucou les filles !

    Vous avez passé un bon week end ? Long, pour certaines ? Moi, ouiiiiii ! C'était bien rempli et j'y ai fait plein de choses : du nettoyage de printemps, des sorties, du repos et des soins capillaires, bien entendu ! :-)

    Je me suis réconciliée avec ma touffasse, pour le coup. Et je crois que mes pointes ne sont pas aussi hideuses que je le pensais. D'ailleurs, j'ai ptet trouvé une solution pour tailler en toute sécurité, mais je vous en parlerai plus tard. ;-)

    Alors au programme de ce week end de soins....

    - J'ai eu le temps de lui faire un henné, chose que j'ai manquée au mois de mai (honte sur moi !) entre la commande chez HIC que j'ai faite assez tard, mon départ à Barça et les deux derniers week end hyper charette. Je me suis donc rattrapée ce week end et je l'ai laissé poser trèèèès longtemps. Plus que les deux heures habituelles. Les repousses sont ressorties super bien aérées et détendues. Et en général, les cheveux : bien, bien noirs. J'adore ! :-) Par contre, ma tête sentait le henné super fort... ça m'a un peu dérangée à la longue, mais bon, après la session soin, ça a été nettement mieux.
    Concernant le mélange du henné, j'ai fait :
    100 gr de henné + 100 gr d'indigo + 50 de poudre de romarin, le tout dilué dans une infusion au romarin pour obtenir la pâte à appliquer. Et au dernier moment, un peu d'huile d'olive, comme d'habitude.

    J'ai du rincer le henné après une bonne demi-journée sous charlotte de douche et cellophane. et après ça, j'ai fait deux énooormes cowashes. D'ailleurs, la quasi totalité de la bouteille d'AS y est passée ! Heureusement que c'était un cheapie ! ^ ^ Cela dit, ce n'est pas ce qui m'a empêchée d'avoir des grains d'indigo malgré tout dans les repousses.

    - Pour le SP, j'en ai fait un hydratant à fond :
    AS + HV ricin + miel, qui a posé sous le bonnet chauffant (c'était duuuuuur, il faisait chaud) pendant deux bonnes heures pendant notre nettoyage de printemps

    A cette occasion, j'ai étrenné mon nouveau bol de mélange pour préparer mon SP. L'ancien est devenu trop petit. Désormais, j'utilise celui-ci !


    Il est plus large et plus profond. Du coup, je n'ai plus besoin de refaire une deuxième tournée de préparation pour SP parce qu'il m'en manque. 

    - Ensuite, j'ai rincé le soin, j'ai démêlé, séché un peu avec la serviette microfibres, puis appliqué un peu d'huile verte miss Antilles sur le cuir chevelu et de la crème capillaire et un peu de ricin pour sceller sur les longueurs et j'ai fait une rapide queue de cheval "twistée" pour reprendre mes activitéés ensuite. Voilà une photo de la fin de la journée.


    ça commençait à se défaire, là, mais bon, ça donne l'aperçu du truc. Et voilà ! Et vous ? Quels ont été vos soins du week end pour vos précieux, les filles ? :-)