vendredi 29 octobre 2010

Henné neutre aka cassia obovata

Hello les filles !

Aujourd'hui, on boucle la semaine du henné avec le henné neutre ! :-) Il est tout recommandé pour celles qui ne veulent pas de la couleur du henné naturel sur leurs cheveux, mais veulent tout de même bénéficier des bienfaits.
  • Pitite présentation
Le henné neutre, vient de la plante appelée cassia obovata.


On l'appelle aussi senna italica ou encore séné. D'ailleurs, en parlant d'appellation, "henné neutre", ce n'est pas tout à fait exact. La cassia obovata n'est pas du tout apparentée au henné naturel dont on a parlé hier (lawsonia inermis). Elle appartient à la famille des caesalpinioïdeae (je mets le nom botanique, ça claque plus pour un post "savant" ! ^^) qui poussent généralement sous des climat arides et tropicaux, et pas des lythracées, pour la lawsonia inermis, comme vous pouvez le constater. ;-)

Comme pour le henné naturel, la poudre est obtenue à partir des feuilles de la plante qui sont séchées, puis broyées.


Cette poudre, bien que non colorante en règle générale, comporte un pigment - la casse - qui peut produire reflet jaune/doré sur les cheveux blonds à condition qu'elle soit mélangée à une solution acide (comme le jus de citron)et que la pâte obtenue repose une demi journée avant l'application. enfin, même sans temps de pose ni jus de citron, ça marche aussi. Les cheveux blond de zhom ont adoré ! :-)
  • Les plus du henné neutre
Il a les mêmes propriétés que le henné naturel :
- Amélioration de la texture (brillance, épaisseur, boucles mieux définies)
- 100% naturel
- Assainit le cuir chevelu
- Ravive les cheveux blonds naturellement.
  • Ses moins
- L'application tortueuse, comme pour le henné naturel.
-  L'odeur. Même punition que pour le henné naturel : ça sent les épinards !
- Rend les cheveux secs parfois. Comme le henné naturel, il est astringent, donc attention tout de même à bien hydrater pour contrer cette tendance.
  • Les plus ou moins (comme hier, en fait ! ^^)
- Il ne colore pas les cheveux.
- Pas besoin de gants pour l'appliquer. Du coup, il est idéal pour se faire la main avant de passer au henné colorant. Et pour celles qui colorent chimiquement, il est sans risque quand il est 100% naturel.
- Réduction des frisottis
- Effets qui s'estompent rapidement : entre 4 et 6 semaines.
  • Les mélanges
Lorsqu'il est mélangé à d'autre poudres colorantes naturelles, le henné neutre permet d'atténuer la force de la couleur qu'on va obtenir.
  • Les autres hennés
Et oui, je ne vais pas faire de posts sur tous les hennés, mais je vais tout de même en mentionner quelques un ici. Nous avons donc :
- le henné traditionnel dont on a longuement parlé hier,
- le henné blond qui est un mélange de henné neutre, de camomille et de romarin,
- le henné brun et châtain qui est un mélange de henné naturel, de brou de noix et d'amla, par exemple,
- le henné noir qui comporte henné naturel et indigo.

En fait, le henné neutre, c'est une copie non colorante du henné traditionnel, voilà ce qu'il faut retenir.
Voili voilou, c'est tout pour aujourd'hui ! J'espère que ce tour d'horizon cette semaine sur le henné vous aura plu. ;-)

jeudi 28 octobre 2010

Henné naturel aka lawsonia inermis

Coucou les filles !

Bon bah finalement, la fin de la semaine, ça commence aujourd'hui ! ^^ Me voici avec un article sur le henné naturel, rien que pour vous ! :-)
  • Qu'est-ce que c'est et d'où ça vient ?
Le henné est en fait une poudre issue d'un arbuste épineux faisant partie de la famille des lythracées (pour aller vite, ce sont des plantes herbacées à feuilles simples et avec des fleurs hermaphrodites qui se rassemblent en petits bouquets dans la plante).
 
Cet arbuste pousse notamment dans les régions tropicales et sub-tropicales d'Afrique, en Asie et niveau pousse, il peut atteindre jusqu'à un mètre de hauteur.


La poudre (le henné) est obtenue à partir des feuilles de l'arbuste qui sont séchées, puis broyées.

 

Cette poudre - grâce à la lawsone, aka le pigment - produit des teintes de la palette rouge/orange et d'ailleurs, en teinture textile et corporelle, elle sert à obtenir les couleurs rouge et jaune, notamment.
  • Utilisations du henné
Comme Sistaslick dit dans son article que j'ai traduit hier, le henné est utilisé depuis bien longtemps ! Pour vous dire, ça remonte à l'antiquité ! A côté le défrisage, c'est tout neuf. ;-) Bref, pour revenir à nos moutons, le henné est utilisé à différentes fins. Nous avons par exemple :
- La religion : il serait une aide pour les femmes afin de surmonter les difficultés rencontrées dans le foyer.
- L'esthétique et la cosmétique : il soigne les ongles, les cheveux, il colore les cheveux, il constitue un atout de séduction dans la communauté des femmes maghrébines via les superbes tatouages que l'on voit sur leurs mains et leurs pieds.
- La médecine : le henné est un antifongique, notamment.
- Et plein d'autres encore, parfois tordues comme le fait que le henné peut servir à couper le cannabis. ^^
Nous c'est l'aspect cosmétique du henné qui nous intéresse ! Du coup, après avoir fouiné un peu partout, j'ai décidé de continuer ce post avec une petite fiche technique sur ce que le henné peut ou ne peut pas faire pour nous. Et c'est parti pour la suite !!!
  • Pourquoi le henné est intéressant pour nous
- 100% naturel : le vrai henné ne contient que des feuilles de la lawsonia inermis séchées et broyées, rien d'autre. Donc pas d'interactions ni de dégâts chimiques.
- Les cheveux renforcés : le henné enveloppe la tige capillaire, mais la pénètre, aussi, ce qui fait une couche protectrice pour chaque cheveu, sans pour autant les étouffer et empêcher d'autres soins qu'on fera par la suite de traiter les cheveux. En fait, le henné permet d'éviter l'apparition des fourches et retarde donc le sacrifice des pointes sur l'autel du tailloutage ! ^^ Cela dit, attention tout de même le henné ne répare pas les fourches, hein !
- Les cheveux plus doux et plus brillants : le henné modifie la structure des cheveux. Du coup, nos chevelures bouclées se retrouvent avec moins de frisottis et des écailles mieux refermées. Du coup, les cheveux sont moins poreux et reflètent mieux la lumière.
- Le gain de volume : le gain est proportionnel au volume initial de la chevelure. Plus on a une tête fournie au départ, plus le henné semblera épaissir la chevelure, car il va légèrement augmenter le diamètre de chaque cheveu. Attention, ça ne fait pas avoir plus de cheveux sur la tête, hein ! Ce n'est pas la même chose.
- L'assainissement du cuir chevelu : le henné aide à se débarrasser des pellicules. Il est bon aussi en cas d'excès de sébum. Bon, ce n'est pas trop le cas de nos cuir chevelus afros, mais c'est bon de le savoir pour la culture ! :-p
- La couleur qui ne s'affadit pas et riche en reflets : elle ne sera pas uniforme. En fait, c'est une couleur ton sur ton qui laisse transparaître la couleur d'origine. Du coup, en fonction de la lumière et de la coiffure qu'on a les reflets ne seront pas les mêmes. Autre point intéressant, le henné ne s'estompera pas comme les rinçages qu'on peut faire chez le coiffeur.
  • Pourquoi le henné peut refroidir nos ardeurs
- Le processus d'application : c'est long, il faut laisser le temps aux tanins d'agir avant de l'appliquer, et le comble du comble, ça salit partout lors de l'application...
- Le tatônnage avant d'obtenir la couleur ou les reflets qu'on veut : il faut trouver les proportions qui conviennent à nos cheveux pour qu'ils ne soient pas secs mais aussi pour que la couleur soit plus ou moins prononcée, comme on veut.
- La sécheresse des cheveux : le henné étant astringent, il faut bien surveiller à rendre à nos cheveux secs par nature de l'hydratation pour les retrouver doux.
  • Pourquoi  le henné est bien ou pas bien (en fonction des attentes de chacune)
- La réduction des boucles : on est moins frisée et les boucles sont plus définies. Certaines aiment, d'autres, non. Moi je pense que je vais aimer ! ^^
- Son caractère permanent : le henné, c'est permanent, sur les cheveux, ça ne s'estompe pas. D'ailleurs, il est plutôt déconseillé de retourner aux couleurs chimiques après, car elles ne prendront pas bien. Et puis il ne faut pas compter jouer le caméléon en changeant de couleur souvent. Le henné, ce n'est pas une colo chimique. Avec nos cheveux noirs, on ne passera jamais à des cheveux rouges flamboyants. Tout résidera dans la subtilité des reflets à  la lumière.
- Son odeur : il faut aimer les épinards, je dirai.... :-) En cas de rhume des foins, ça doit bien affoler les naseaux je pense, vu que ça sent l'herbe.
  • Pour finir, le cas du henné noir
Certains des hennés noirs contiennent du PPD (paraphenylènediamine, mais on va se contenter de retenir l'acronyme ! ^^), un produit allergisant incriminé dans le cadre des tatouages au henné. En fait, on remarque que quinze jour après, on se met à faire un eczéma assez sévère. Seulement, le PPD, on peut l'utiliser en cosmétique capillaire (il n'est pas interdit), donc attention tout de même, car le cuir chevelu pourrait en pâtir. Dans la logique, ça veut également dire que votre henné noir n'est pas naturel. D'ailleurs, il ne portera probablement pas le nom d'indigo.
Pour savoir si votre henné noir est bien de l'indigo, il faut regarder sa couleur : s'il est vert, votre poudre est ok, mais si ça vire au brun, il y a probablement du PPD dedans. Gardez donc bien les yeux ouverts, les filles ! ;-)

Voili voilou, c'était mon gros pavé du jour sur le henné pour vous embarquer dans mon affaire de henna glosses. Alors, j'ai réussi ? :-)

PS : quelques liens sur le sujet - super sympas ! -  à visiter (la liste est bien sûr non exhaustive !) :
Henné indigo et compagnie
Le blog d'isabelle au naturel
Hennablogspot
Mille et une coiffure

mercredi 27 octobre 2010

Sistaslick le retour : défrisage et henné

Salut les filles !

Me revoilà avec une traduction d'un article super intéressant de notre chère et respectée Sistaslick sur le henné et les cheveux défrisés. Nanette, je pense que la lecture devrait te plaire ! ;-)
---------------------------

Peut-on faire un henné sur cheveux défrisés ?
Par Audrey Sivasothy

Peut-on faire un henné sur des cheveux défrisés ? Le henné - produit colorant à base de plantes - est un incontournable en matière de coloration des cheveux depuis longtemps. Cela dit, est-ce sans danger  pour colorer des cheveux chimiquement défrisés ? La plupart des gens vous répondront "Non". Mais avant de recevoir cette réponse comme parole d'Évangile, n'oubliez pas que même si le henné n'a fait son entrée que récemment au sain de la communauté des défrisées, il existe depuis bien plus longtemps que le défrisage. Quand il est pur (à savoir sans agents chimiques ni sels métalliques ajoutés), le henné fonctionne très bien sur les cheveux défrisés chimiquement.

Les cheveux défrisés peuvent-ils être colorés au henné ?

Les cheveux défrisés chimiquement peuvent être colorés au henné sans danger. D'ailleurs, l'utilisation du henné sur cheveux défrisés est de plus en plus répandue. Le henné naturel (ou celui utilisé pour le corps) est une très bonne option pour toutes celles qui aiment expérimenter les changements de couleur des cheveux, mais qui souhaitent réduire les dégâts. Étant donné qu'il enveloppe les écailles des cheveux, le henné donne aux cheveux défrisés un bel aspect brillant tout en réduisant sa porosité. Il peut également augmenter l'épaisseur générale de la chevelure car chaque cheveu aura un diamètre légèrement supérieur à d'habitude.

Comment le henné colore t-il les cheveux défrisés ?

Le henné colore les cheveux défrisés en se fixant sur les écailles extérieures des cheveux. En fait, le henné agit comme un soin protéiné, en plusieurs points. Les deux soins renforcent les cheveux et se fixent sur les écailles des cheveux pour les renforcer et les rendre plus épais. En outre, les cheveux défrisés étant souvent naturellement poreux, les pigments du henné peuvent pénétrer plus profondément au cœur des cheveux qu'il le feraient sur des cheveux naturels. Du coup, la couleur dure plus longtemps.

A quelle fréquence peut-on faire son henné sans danger sur cheveux défrisés ?

La plupart des défrisées utilisatrices de henné le font sur une fréquence de 4 à 6 semaines. Le henné peut être appliqué jusqu'à une ou deux semaines avant le défrisage et dès une semaine après le défrisage. Dans la mesure ou le henné recouvre les cheveux, il peut, sur les cheveux de certaines personnes, interférer dans le processus du défrisage. En effet, il peut faire barrière face au défrisant, comme lorsque l'on applique beaucoup de vaseline pour protéger les cheveux déjà défrisés et le cuir chevelu. Du coup, si vous faites partie de celles qui aiment avoir les cheveux "raides défrisés", alors il vaudra peut-être mieux faire le henné bien en avance ou bien attendre après le défrisage.

Dans la mesure ou le produit défrisant doit soulever les écailles des cheveux pour agir, il est normal qu'un peu du henné fixé sur les couches supérieures dégorge dans le produit défrisant qui virera alors dans les tons orangés. Les cheveux défrisés étant poreux, de nombreux pigments du henné auront pénétré au coeur des cheveux et par conséquent, la couleur sera toujours présente après le défrisage. De toute façon, si vous faites votre henné régulièrement, la couleur accrochera plus et se verra donc plus longtemps.

Lorsque le henné n'est pas une bonne idée pour les cheveux défrisés

Ce qui suit est très important !!!! 
Les hennés combinés (qui proposent des couleurs comme le blond, le brun, etc...) vendus dans le commerce  doivent être évités à tout prix par les défrisées. On ne le répètera jamais assez ! Ces hennés contiennent des sels métalliques qui causeront de gros dommages s'ils sont en contact avec vos cheveux défrisés (cheveux qui cassent, voire qui "fondent"). Si vous n'êtes pas totalement sûre de la provenance de votre henné ou que vous en suspectiez la qualité, faites un test sur "cheveux récoltés" - à savoir les cheveux tombés avec la racine, que vous trouverez dans votre brosse ou votre peigne. Si le henné n'abîme pas ces cheveux, vous pouvez dès lors être sûre qu'il est naturel.

Couleurs de henné

La plupart des hennés combinés - et donc préparés à l'avance - sont présentés comme étant capable de colorer les cheveux dans de nombreuses couleur, mais le seul, le vrai henné ne peut donner qu'une seule couleur : le rouge orangé. Par contre, on peut mélanger le henné avec d'autres colorants naturels pour obtenir de magnifiques tons noir, bruns ou même blonds. Du coup, si vous souhaitez obtenir une couleur autre que le naturel rouge orangé du henné, il est préférable que vous y mélangiez vous-même d'autres poudres de plantes colorantes plutôt que d'acheter un combiné tout préparé. De cette manière, vous saurez exactement quels ingrédients figurent dans votre mélange de henné. Les colorants comme l'indigo et le cassia obovata - henné neutre - peuvent être mélangés en toute sécurité avec le henné naturel pour varier encore plus la palette de couleur pour vos cheveux défrisés. Pour plus d'informations sur le henné, allez voir le site hennaforhair.com.

Astuces pour cheveux défrisés après le henné

Faites toujours un soin profond hydratant après le henné. En effet, le henné peut renforcer vos cheveux, mais également les rendre un peu secs. Du coup, une bonne hydratation permettra de rétablir l'équilibre et assouplir la texture de vos cheveux.

------------------------------
Voili, voilou ! J'espère que ça répond à certaines de vos questions ! Je prévois également de faire un post un peu théorique sur le henné pour finir de vous persuader, s'il reste encore des réticentes parmi vous ! ^^ Par contre, ce sera plutôt pour la toute fin de semaine. 

A pluche ! ;-)

mardi 26 octobre 2010

Challenge ayurvédique : questionnaire pour le bilan de départ

Coucou les filles !

Ayé, voilà l'attendu questionnaire du bilan de départ pour le challenge ayurvédique !

Comme d'habitude, quatre petites questions pour bien cerner notre point de départ et démarrer en trombe ! ^^


1 - Décrivez vos cheveux aujourd'hui.
2 - Comment allez-vous adapter votre routine pour le challenge ?
3 - Quelles sont les difficultés à craindre et que vous devrez surmonter ?
4 - Quels sont vos objectifs personnels ?

Et voilou ! Rappelez-vous, pour ce qui est de l'objectif, de ne rien prévoir de trop ambitieux car vous récolterez avant tout de la pression inutile. Qui plus est, ça va vous décourager, si vous ne les atteignez pas. Et pire, si vous êtes comme moi, vous ne verrez même pas les progrès effectifs et réels. :-)

Enfin ! Bon, je n'ai pas encore fini de rédiger mon propre bilan de départ, donc je le ferai paraître pour le premier jour du challenge, à savoir le 1er novembre. Ah bah non, c'est férié, donc le 2 novembre ! :-p

Pour celles qui le souhaitent, vous pouvez m'envoyer votre bilan de départ pour qu'il soit publié sur le blog. Par mail - pour celles qui l'ont - ou via le formulaire de contact. N'oubliez pas d'y joindre une photo (cheveux secs lissés ou cheveux mouillés démêlés) pour qu'on puisse faire la comparaison à la fin ! C'est un des trucs les plus gratifiants. Ce serait dommage de le rater. ;-)

Voili voilou !

PS : j'ai hâte, et vous ? :-)

lundi 25 octobre 2010

Le henné neutre de zhom

Coucou les filles !

J'espère que vous allez bien et que vous avez passé un excellent week end. Aujourd'hui, je déclare ouverte la semaine du henné sur le blog ! ^^

Et oui, le challenge approche à grands pas - plus que huit jours - et il nous reste encore des tas de trucs dont il faut absolument papoter : tests, infos, traduction... ça en fait des trucs à communiquer, tout ça ! Pour le post de ce lundi, on va commencer par un test que j'ai fait la semaine dernière...

Vous allez me prendre pour une fofolle, mais tant pire ! J'ai fait une commande AZ il y a 15 jours à peu près pour me tenir prête pour le début du challenge : henné naturel, henné neutre, indigo, hydrolat de cannelle, hydrolat de fleur d'oranger, beurre de karité, savon noir... La routine, quoi. Jusqu'ici, rien d'anormal. Seulement, à force d'attendre et de lorgner sur les produits sans pouvoir en faire quoi que ce soit pour le moment, j'en ai eu marre. Dimanche il y a dix jours, j'étais assise à côté de zhom, avec mon soin profond sur la tête après le lavage et j'ai regardé ses cheveux, puis le sac de henné neutre (qui était encore sur la table. Oui, pas bien, je ne l'avais pas rangé), puis encore ses cheveux.... ^^ Et là,  j'ai craqué.

Moi : un soin des cheveux, ça te dit ? (admirez un peu ma méthode d'approche en crabe ! ^^)
Zhom : ah ouais, ça me botte bien !
Moi (je lâche ma bombe) : bon bah on te va faire un henné neutre alors !
Zhom (un peu paniqué quand-même, sort le nez de son livre) : heu, mais c'est pas sensé colorer, ce truc ?
Moi : meuh non, t'inquiète ! Le henné neutre, ça ne colore pas et c'est très bien pour les cheveux blonds !
Zhom : Bon, bah ok.

Ah, il est parfait, Zhom ! Je peux jouer dans ses cheveux aussi quand j'ai fini avec les miens ! N'est-il pas chou ??? ^^ J'ai donc rassemblé tout mon matériel pour préparer le henné neutre de monsieur.

Je l'ai mélangé dans un bol en verre, car le henné est sensible aux matières métalliques. Puis au moins, le bol en verre, c'est plus facile à laver que le plastique.
Alors pour le mélanger, comme il a des cheveux de type caucasien et pas secs du tout, mais pas spécialement gras, j'ai juste ajouté de l'eau un peu chaude, puis j'ai touillé pour obtenir ma fameuse pâte de Nutella fondu. 
ça a fait remonter une odeur d'épinards qui nous a bien fait rire. :-) Zhom s'est un peu moqué en disant que j'allais lui mettre de la salade sur la tête. Mais il n'a pas eu peur, j'ai pu appliquer (après avoir mis des gants, of course !), raie par raie la pâte de henné. D'ailleurs, ça fait  des boulettes sèches assez vite, au contact de l'air. Note à moi-même : pour mon henna gloss (avec du henné colorant), protéger absolument le champ d'action !

Enfin, réflexion faite, quand je dis pas peur... Il y a quand même eu cette question une fois le henné bien posé-massé-cellophané (ouh, c'est beau, comme mot !!!) sur sa tête :


Zhom : bon, on rince dans 5 minutes, hein, c'est ça ?
Moi : bah faut que ça pose un peu, quand même. Tu as le temps de lire encore un peu.
Zhom : mais je ne vais pas me retrouver avec les cheveux rouge, hein ? (quand-même bien renseigné sur le henné, pour un mec, dis donc ! ^^)
Moi : Mais, noooooon. Le vrai henné, ça ne se met pas sur les cheveux blonds, là, c'est du neutre. Il ne colore pas. C'est sensé renforcer et protéger tes cheveux. Tu vas peut-être avoir aussi un peu plus de volume, puis aussi ton blond renforcé. Pas plus. 

J'avoue que ses craintes m'ont presque fait douter, j'ai même été re-regarder sur le paquet pour être sûre de ne pas avoir fait de bêtise et être obligée de me cacher six pieds sous terre si on avait découvert que zhom avait les cheveux rouge au rinçage...

D'ailleurs, le rinçage ! On a fini par le faire une demi-heure plus tard. La pâte étant un peu épaisse à retirer, il a donc fallu masser doucement sous le jet de la douche. Après ça, il a fait son shampoing (décapant) et il est revenu me voir. On pensait peut-être faire un soin après, mais ses cheveux étaient tellement doux que non, c'était pas la peine. 

Le truc qui nous a tout de suite frappés en regardant ses cheveux sécher, c'est le blond qui était super lumineux ! ça relève super bien la teinte naturelle, dis donc ! Et puis niveau toucher, les cheveux avaient effectivement plus de corps, ils semblaient plus épais. Regardez :


Conclusion, tout le monde est content : zhom parce que ses cheveux ne sont pas rouge mais d'un beau blond brillant et moi parce que ça me motive encore plus pour mon futur henna gloss pendant le challenge ! ;-)

Voili voilou !

PS : maintenant, zhom veut faire un henné neutre tous les mois tellement il est content du résultat. L'ai-je intoxiqué ???

vendredi 22 octobre 2010

Happy B-day à la planète Nounoune !

Hey, hey !

Aujourd'hui, c'est un jour tout spécial ! Planète Nounoune fête son premier anniversaire. Ce sera passé vite, mine de rien. ça prouve que je n'ai pas vu le temps passer en votre compagnie. :-)


Si on devait faire une revue du blog en chiffres et en lettres (^_^), voilà ce que ça donnerait :
  • Age : 1 an
  • Articles postés : 324, ce qui nous donne en moyenne presque un article par jour. Sachant que je bulle tous les week ends et à chaque fois que je pars en vacances, c'est plutôt honorable, je trouve... Sauf si on considère que je suis une sacrée pipelette ! ^ ^
  • Commentaires : presque 1550. Du coup, vous aussi, vous êtes des pipelettes ! Et là dedans, il n'y a même pas les messages envoyés via le formulaire ! :-p
  • 1er commentaire déposé par : Halima B, le 23 novembre 2009.
  • Visites : ici, je ne pourrai pas vous dire combien depuis le début, mais seulement à partir du compteur. Donc depuis le 18 juin dernier, vous avez été plus de 70 000 à me rendre visite, dont environ 16 000 ce mois-ci. ça nous donne une moyenne de  17 000 visiteuses environ par mois.
  • Mots-clés tapés dans google pour me trouver : nounoune et ses tifs, aphogee, blog nounoune, chicoro, biotine, nounoune cheveux...
  • Votre article préféré : là, c'est difficile à dire, en fait, un des plus consultés, c'est celui des cheveux de Noémie Lenoir, pourtant, vous n'y avez pas laissé beaucoup de coms. Par contre, le challenge estival vous a pas mal motivées (28 coms pour l'annonce, 30 pour le bilan de mi-parcours, 17 pour le lancement de départ)...
  • D'où vous me lisez : surtout de France, mais aussi aux States, aux Antilles, au Sénégal, en Belgique, en Suisse, au Royaume-Uni...
Pas mal, hein ? On ne se rend pas compte, mais ça en fait, du brassage ! :-)

C'est également beaucoup de découvertes, d'échanges avec vous, les filles, cette année de blog passée. J'ai adoré ! Merci à vous !!! 

Puis il y a aussi le fait d'avoir des "copines de cheveux". Pour n'en citer que quelques unes parmi d'autres : Halima, Tiline, Marie-Grâce, Junie, LaChabine, LaManouchka, Mini, Beroniiku.... Les filles, discuter cheveux avec vous, jalouser ou baver devant une chevelure superbe avec vous, c'est un plaisir ! ^ ^ Bien entendu, je n'ai pas cité tout le monde parce que ce post serait beaucoup plus long, mais sachez que je pense à vous toutes quand je parle de partage et de plaisir. Merci beaucoup les filles ! Je suis prête à re-signer pour une nouvelle année sur planète Nounoune ! Vous embarquez avec moi ? 

jeudi 21 octobre 2010

Lisseur capillaire de Croissance plus

Re ! 

Me voilà de retour pour vous parler du lisseur capillaire ! Je ne serai pas très bavarde à son sujet, mais je vous laisse découvrir la fiche, vous comprendrez pourquoi. ;-)
  • Packaging
Pour un lisseur capillaire, donc un produit à base de silicone, principalement, il y en a un paquet, dans la bouteille. Pour tout avouer, je ne suis pas prête de terminer la mienne ! ^^ La distribution est facile grave au bouchon doseur.
  • Texture
ça laisse un toucher soyeux. Et niveau odeur, c'est très agréable aussi. Comme le lait capillaire.
  • Avantages
Le rapport qualité/prix, je dirai. Et oui, je pense que je n'ai jamais vu autant de sérum vendu dans une bouteille que dans celle-là.
Autre avantage, il est bien pour protéger les cheveux au moment d'un lissage avec les plaques. Les cheveux sont tout brillants, après. ça lustre bien les écailles.
  • Inconvénients
Comme pour le lait, sur le long terme, ça m'assèche les cheveux. Sur les conseils de mon interlocutrice de la marque, j'ai combiné le lait et le lisseur, mais ça ne me réussit toujours pas. J'ai les cheveux secs à terme.
  • Résultats obtenus
Des cheveux bien protégés pour le lissage et super brillants après. Je pense l'utiliser comme protecteur de chaleur plutôt qu'au quotidien, comme c'est préconisé, en fait ! ^^

Voili voilou ! :-)

Lait coiffant de Croissance plus

Salut les filles !

Et voilà, aujourd'hui sonne la fin de la saga des produits Caraïbes Cosmétiques que j'ai commencé à tester cet été. ç'aura été une très bonne expérience dans l'ensemble, avec des produits à prix mini et qui tiennent leurs promesses ! Commençons par le lait capillaire ! :-)
  • Packaging
Bouteille ni trop grande, ni trop petite avec une pompe de distribution, ce qui facilite considérablement l'utilisation du produit. C'est une très bonne chose, on ne met pas les doigts dedans ! :-)
  • Texture
Laiteuse, mais pas trop liquide. Le toucher n'est pas trop gras et l'odeur est super sympa. Ce qui est également amusant, c'est sa couleur un peu verte qui rappelle la présence d'huile d'olive.
  • Avantages
Son mode de distribution économique et pratique. Son prix pas excessif, comme d'hab', filez voir sur le site !
  • Inconvénients
Une fois séchés, je trouve mes cheveux un peu secs, comme s'il n'étaient pas assez hydratés. Je soupçonne le silicone présent dans la compo d'en être le responsable.
  • Résultats obtenus
Des cheveux bien nourris juste après l'application, mais pas sur le long terme. Dommage !

Voili voilou ! J'espère que je ne vous ai pas fait peur à son sujet, les filles. Je pense juste que c'est le silicone qui ne me va pas qui altère les bons résultats, comme pour mon expérience avec la lotion hydratante Olive Oil, vous vous souvenez ? Certaines autres l'adorent pourtant. En fait, à chacune de tester pour se faire son avis, si elle le veut bien ! ;-)

mercredi 20 octobre 2010

Promis j'arrête de me plaindre !

Coucou les filles !

Aujourd'hui je vais encore faire un post tout neuf qu'avec du vieux ! :-) 

En fait, je me suis rendu compte que je n'ai toujours pas fait de bilan avec "pikrikri" (comme on l'appelle affectueusement sur Upgrade) à la clé, pour voir le chemin que j'ai parcouru en un an, dans mon aventure capillaire. Alors voici...


Bon ok, j'ai un peu triché, j'ai mis la photo de mon défrisage de septembre dernier, alors ça fait un Pikistrip avec un intervalle de 1 an et un mois... Mais bon, on n'est pas à 1 cm près, non ? A la limite, c'est pas grave, vu la grosse coupe de janvier dernier ! ;-p 

Bon, bah, vu comme ça, je n'ai vraiment pas à me plaindre et je ne peux pas dire que je n'ai pas les cheveux longs. Non, je ne peux pas dire ça. Enfin... je vais essayer. En fait, on ne se rend vraiment pas compte au quotidien. Mais si je réfléchis, à l'époque de la photo du mois d'août 2009, je trouvais que j'avais une "jolie petite longueur", déjà. On m'aurait dit qu'un an plus tard, j'aurais plus qu'un APL accompli, j'aurais été ravie ! Du coup, un an après si je suis la même logique, c'est des cheveux longs que j'ai là, sur la tête. Même si ce n'est pas BSB, même si ce n'est pas BSL ou autre chose encore.

Du coup, je suis contente de ce bilan et je repars ravie pour une deuxième année d'aventures, de tests et de "hair growing" ! :-)

PS : j'essaierai de moins pinailler sur le gain de longueur et d'être simplement contente de mes progrès en tout genre. Rappelez-le moi, si j'oublie, hein ! ;-)

mardi 19 octobre 2010

Challenge ayurvédique : les explications

Coucou les filles !

Me voilà donc de retour avec de plus amples explications sur le challenge à venir, le mois prochain. Niveau participantes, pour le moment, nous avons :
Lili, Tiline, Abigail, Martie, Wissy et moi.

Pour revenir au challenge, maintenant, je vais répondre à quelques questions que vous pouvez vous poser à son sujet.

  • Quelles huiles sont ayurvédiques ?
Donc parmi une liste - non exhaustive, comme d'habitude - vous avez les huiles de ricin, olive, coco, sésame, rose musquée, avocat, neem, amla que vous trouverez pour la plupart chez Aromazone. N'oubliez pas de les choisir de première pression à froid et 100% pures ! ;-)
  • Pourquoi faire un prepoo avec ?
Parce que les poudres ayurvédiques qu'on va utiliser pour laver les cheveux sont astringentes et qu'il faut donc les préparer pour qu'il ne soient pas complètement desséchés après le lavage. Ce qu'on veut, ce sont les avantages des poudres ayurvédiques, pas les inconvénients ! ^^
  • Comment faire sa pâte ayurvédique ?
En règle générale, je ne mesure pas pour ma part. Mais, par exemple, quand j'ai 100 gr de shikakaï, je mélange avec de l'eau filtrée ou un hydrolat jusqu'à ce que j'obtienne une pâte comme du Nutella en été. En gros, ça fait une boule un peu souple, pour que ce soit plus facile à étaler sur les cheveux. Regardez ce post, pour vous aider.
  • Quels produits choisir pour faire ses SP ?
Ici on a le droit de conserver ses produits habituels de SP, genre le Revitalex, le Hair Mayonnaise, le Replenishing Conditionner, etc. C'est le seul écart non naturel autorisé. On peut aussi y ajouter des produits naturels (HV, miel, mélasse, aloé vera...).
  • Qu'est-ce que le Henna Gloss et à quoi ça sert ?
Le henna gloss (ou gloss au henné) c'est un soin profond à base de henné qui colore plus ou moins les cheveux en fonction du temps qu'on le laisse poser. Il renforce et gaine également les cheveux, ce qui les rend un peu plus denses et épais. ça les protège des agressions extérieures et les rend plus résistants, au défrisages aussi.
Attention les têtes colorées, choisissez plutôt un henné neutre (pour ne pas changer de couleur) et surtout sans sels métalliques (pour ne pas avoir de réactions chimiques avec la couleur et risquer une mauvaise chute). Idem pour les défrisées. Choisissez du henné naturel, pas le préparé. On en reparlera plus tard, dans un post spécifique.
  • Pourquoi choisir un complément alimentaire le plus naturel possible ?
C'est pour rester dans la ligne logique du challenge : on utilise des produits majoritairement naturels, du coup, on choisit aussi du naturel pour le complément alimentaire. ça nous permettra de mieux constater que des produits naturels c'est efficace et bien moins ruineux que des produits industriels tout "finis".

Voili, voilou ! Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas. ;-)

lundi 18 octobre 2010

Challenge estival : Nanette fait son bilan

Re !

Avant de fermer la boutique jusqu'à demain, j'ai le bilan du challenge estival de nanette à partager avec vous ! Pour le rappel du bilan de départ, cliquez ici.
Et voilà ce qu'elle nous dit maintenant...
---------------------
  • Qu'as-tu pensé de ces 4 mois de challenge ?
Ca a été difficile pendant les 2 premiers mois de plus c’était le premier challenge auquel je participais, j’avais du mal a m’organiser entre mon stage et mon job. Les mois suivant (puisque j’avais terminé mon stage) j’ai pu m’y mettre plus sérieusement et c’est après cela que j’ai constaté des résultat.
  • Décris tes cheveux aujourd'hui.
Mes cheveux sont plus épais mais c’est du au streching, je ne peux pas me défriser pour l’instant à cause d’un problème de chute de cheveux que ce challenge m’as permis de résoudre en grande partie ^^ et je constate que j’ai gagné en longueur ( je suis désolée, j’ai pas pu prendre une photo de mes cheveux mouillés, mon appareil m’a lâchée et mon téléphone est ultra nul en terme de qualité °_°). De plus je n’ai toujours pas trouvé de salon de coiffure, puisque j’habite en province et il faut dire que c’est plutôt rare de trouver des coiffeuses spécialisée ici…je crois bien que je suis entrain de subir la chute saisonnière, les cheveux qui restent sur mon peigne me rendre tristounette (T_T) sniff
  • Ton objectif est-il atteint ?
Je sais pas trop avec le streching c’est un peu difficile de se prononcer mais il faut croire qu’il y a quand même des résultats. (encore désolée pr la qualité de cette photo °_°)


En petit cadeau, une photo de mes tresses d’octobre faite par une amie.


  • Quelles ont été les difficultés à surmonter ?
J’ai toujours autant de mal à trouver des produits adaptés pour ma routine. Je suis obligée d’en tester plusieurs , mais j’opte toujours pour les produits naturels, beurres et huiles. De plus j’ai souvent oublié de faire un massage chaque soir aujourd’hui je n’y arrive toujours pas. (°_°)
  • Comment as-tu fait ?
Je continue à chercher les produits adaptés pour mes cheveux, et pour le massage quand j’arrive à m’en rappeler je le fais instantanément.
  • Le challenge t'a t-il aidé à adopter de nouvelles habitudes ? Lesquelles ?
Oui, de toute façon je ne savais pas quelle attitude adopter vis-à-vis de mes cheveux, je faisais juste un shampoing, J’appliquais un AS et un masque. Maintenant je fais des soins profonds, des prepoo et je met quelques goutte huile de mon mélange (coco + Karapate + HE) sur le cuir chevelu chaque soir ou bien tout les 2 jours. Je fais l’effort de consommer 0.5 L de thé vert chaque soir avant le dodo.

-------------------------------

Bravo Nanette, l'épaisseur est au rendez-vous et c'est une bonne décision d'avoir fait des tresses pour laisser tes cheveux se reposer encore du défrisage. N'oublie pas de les chouchouter quoi qu'il arrive sous les tresse et vient nous montrer les résultats, après ! ;-)

Huile sèche, huile grasse

Coucou les filles !

J'espère que vous avez passé un bon week end. Frais, mais bon quand-même ! D'ailleurs, en parlant de ça, j'espère que vous avez pensé à adapter votre routine d'été pour la fraîcheur et l'humidité de l'automne et de l'hiver à venir ! :-s On en reparlera dans un autre post, ça.  ;-) Pour le moment, revenons à la question de Tatounia :

Comment différencie t-on les huiles sèches des huiles grasses ?


Déjà il faut commencer par définir l'huile avant de pouvoir faire la différence entre les deux types d'huiles... 

- Pour parler vite fait général, une huile, ça peut être d'origine animale (lanoline), chimique (petrolatum) ou encore végétale. C'est d'ailleurs la troisième option qu'on préfère, pour nos cheveux. A part ça, une huile, c'est aussi une substance liquide à température ambiante (en règle générale) qui ne se mélange pas avec l'eau mais qui est plus légère que l'eau (en gros, l'huile flotte toujours au-dessus de l'eau quand les deux sont dans un même récipient).

- Une huile sèche, c'est une huile qui ne laisse pas de sensation grasse une fois qu'on l'a appliquée sur la peau. La pénétration est rapide, aussi. 
Les huiles de jojoba, avocat et macadamia sont de très bonne huiles sèches. :-) Super pour le scellage de l'hydratation en été.

- L'huile grasse, c'est souvent une huile épaisse et visqueuse qui laisse une sensation de gras longtemps après avoir été appliquée sur la peau, car elle a du mal à pénétrer.
L'huile de ricin est le meilleur exemple d'huile grasse que je puisse vous donner, et en hiver, elle est parfaite pour retenir l'hydratation le plus longtemps possible, grâce à sa texture épaisse. Bien entendu, il ne faut pas avoir la main trop lourde ! :-)

En résumé
  • Huile grasse - épaisse, visqueuse et couvrante - à utiliser notamment en hiver pour sceller l'hydratation sur la durée. 
  • Huile sèche - légère et à pénétration rapide - à utiliser en été pour éviter d'alourdir les cheveux et aussi les nourrir.
Voili, voilou !

vendredi 15 octobre 2010

Annonce du nouveau challenge !

Coucou les filles !

Bon, après quinze jours de repos, ça y est, le voilà, il arrive, le nouveau challenge ! Je vous l'annonce, juste, hein, car pour le moment, on se repose encore. Là, on en est à la présentation pour voir un peu quelles sont les modalités et éventuellement, la manière de les adapter. :-)

Donc, donc, donc, le thème de ce challenge sera ayurvédique !


Et oui, je vous ai introduit une nouvelle rubrique pleine de promesses avec quelques tests prometteurs, en avril dernier, mais il est temps de s'y intéresser plus en profondeur, histoire qu'on soit capable de dire que l'ayurvéda sur les cheveux, c'est effectivement très efficace.
Bon, passons aux modalités, maintenant !

Durée : 4 mois. On commence le 1er novembre et on termine donc le 28 février.

Objectifs : Découvrir les soins ayurvédiques et leur efficacité sur la santé des cheveux. Apprendre à adapter sa routine de base pour un challenge spécifique. Acquérir plus de longueur et d'épaisseur !

Les règles : Comme je disais dans les objectifs, le but est de garder sa routine de base, mais en l'adaptant à ces quelques règles.
  • 2 prepoos avec une ou plusieurs huiles ayurvédiques par semaine. Concernant le temps de pose : soit toute la nuit, soit au minimum 1h avec un bonnet chauffant pour les plus pressées.
  • 2 lavages avec des pâtes ayurvédiques par semaine.
  • Massage du cuir chevelu avec une huile ayurvédique 5 minutes par jour. Et oui, encore ce fameux massage de retour !
  • 2 soins profonds par semaine. Nos produits chouchous sont bien entendus autorisés. Le tout est quand même de faire du bien à nos cheveux, pas de perdre tous nos repères ! ;-)
  • 1 "Henna gloss" par mois. Sauf autour de la date du défrisage. Je vous en parlerai bien spécifiquement plus tard. Plusieurs posts sont prévu autour du thème du henné ! ;-)
Les extras : pas forcément positifs, mais ça dépend comme vous l'entendez... ^^
  • Pas plus de 3 lissages sur toute la durée du challenge. Autrement, que du séchage à l'air libre, ce qui impose une organisation bien spécifique pour ne pas sortir les cheveux mouillés et attraper la crève.
  • Trims, dusts, search and destroy autorisés, mais pas de grosse coupe !
  • 1 complément alimentaire autorisé, le plus naturel possible (genre, levure de bière, germe de blé,  lécithine de soja, spiruline...), pas les Vitalfan, Nutricap et compagnie qui sont une combinaison de plusieurs trucs.
Et voilà ! Cette fois-ci, pas de règle au niveau de l'alimentation, j'ai déjà du bien vous souler avec pendant le challenge estival, je vous laisse respirer. ^^

Alors ? Même pas peur ? vous êtes prête à me suivre dans l'aventure ? Bon, si vous n'êtes pas encore tout à fait décidée, il reste encore 15 jours avant le début, et d'ici là, un post explicatif des règles et le bilan de départ seront postés.

Voili, voilou ! :-)

jeudi 14 octobre 2010

J'ai pas le temps......

Hello les filles !

Aujourd'hui, c'est encore une question qui est à l'honneur ! Cette fois-ci, c'est celle de Peggy :

Comment s'occuper de ses cheveux quand on n'a pas beaucoup de temps ?


Ah... C'est le problème de toutes, de nos jours, le manque de temps. Entre les cours ou le boulot, le chéri, la famille, les enfants, les courses, les activités, ça donne l'impression d'être toujours occupée et de ne pas avoir le temps pour le superflu... Pour essayer d'y remédier, voici une petite liste - non exhaustive - de choses à faire pour chouchouter nos tifs malgré le temps qui court.
  • Faire son prepoo pour dormir avec.
Et oui, en plus, pas besoin de bonnet chauffant, le temps de dormir, la température corporelle fait super bien le travail ! :-) Pour les étudiantes, vous pouvez aussi le poser juste avant de commencer votre session bachotage. En général, vous n'y restez pas qu'un quart d'heure à réviser, quand les partiels pointent leur nez ! ;-)
  • Faire son SP le week end.
 On a plus de temps et on est moins stressée, donc on a le temps de masser mèche à mèche et de laisser poser après. Là aussi, y a toujours moyen de faire autre chose en attendant que ça pose, étudiante ou pas.
  • Faire un prepoo léger de jour.
 Si on ne veut pas faire le prepoo de nuit, on peut appliquer une bonne noisette d'AS et recouvrir d'un peu d'HV et faire un chignon, et l'affaire est faite. Bien entendu, il ne faut pas avoir la main lourde pour éviter l'effet cheveux cradingues aux yeux des autres. ;-)
  • Faire un baggy dans la journée pour hydrater ses pointes en profondeur.
 Même principe que pour le prepoo léger de jour, on applique un peu d'AS et d'HV sur les longueurs et pointes, on enferme dans un sac et on recouvre le chignon avec un joli foulard ! ;-) Je l'ai déjà fait, ça passe inaperçu ! Bien sûr faut pas se laisser tripoter le chignon, sinon, bruit de sachet et yeux interrogateurs assurés ! Pourquoi un baggy des pointes de jour ? Pour hydrater quand on les trouve tristounes mais qu'on n'a le temps ni pour un cowash ni pour un SP. Regardez ce que ça peut donner, par ici.
  • Faire un cowash quand on trouve ses cheveux secs et un peu tristounes.
 Mouiller ses cheveux, c'est l'hydratation primaire. La plus simple, la plus rapide. L'AS permet d'ajouter des agents conditionneurs qui vont aider les cheveux à mieux retenir de l'hydratation. Une fois rincé, on applique un peu d'huile pour sceller le tout. Pour rappel, filez voir ce post.
  • Utiliser des vapos pour hydrater ses cheveux plus vite.
 Pschitter ses cheveux c'est beaucoup plus rapide que de procéder par section et aussi efficace, quand on est pressée. ;-) Après le pschittage pensez tout de même à mettre une pointe d'HV pour sceller sinon, vous risquez d'avoir les cheveux encore plus secs une fois que ça aura séché. Si vous voulez encore moins vous prendre la tête, optez pour un leave in tout prêt, genre le African Queen de Biofusium 33 ! ;-)
  • Démêler uniquement le week end, quand on a plus de temps.
 ça évite la casse et les démêlages à l'arrache.
  • Adopter le chignon comme style protecteur.
Quand on a assez de longueur, bien évidemment (n'allez pas tirer sur vos cheveux pour les mettre en chignon, sous prétexte de faire un style protecteur. ça occasionnera de l'alopécie de traction à la longue). Autrement, tant que les cheveux ne touchent pas les épaules et donc les vêtements, ça va.
  • Laver ses cheveux nattés.
On évite les nœuds et le risque d'emmêler ses cheveux.
  • Limiter les SP à 1 par semaine.
Pas moins, car c'est le minimum syndical.

En résumé

Le temps de soigner ses cheveux, il faut le prendre. On trouvera toujours une excuse pour dire qu'on n'a pas le temps de le faire, mais les cheveux, eux, ne perdront pas de temps pour en pâtir... Le tout est de s'organiser et de parfois caser un petit truc pour ses cheveux plutôt que de glander devant la télé "histoire de souffler". S'occuper de ses cheveux, c'est se faire du bien et ça améliore l'estime de soi. Prenez donc le temps de regonfler votre estime à bloc ! ;-)

mercredi 13 octobre 2010

Les cheveux de Celina Starr

Coucou les filles !

Me revoilà avec un nouveau blog et un fotki découverts, et là, franchement, ça vaut vraiment le détour. C'est une naturelle - Celina Starr - qui a transitionné pendant trois ans et maintenant elle arbore une chevelure MA-GNI-FIQUE ! Plus je trouve des témoignages de ce genre, plus ça me donne envie de le faire à mon tour. :-)

ça confirme aussi que l'on n'a pas besoin de tout big chopper tout de suite pour revenir au naturel. C'est dans la tête que ça se passe en premier, le retour au naturel. Avant même que ça ne se voie à l'extérieur. Quand la décision est mûrement réfléchie. Puis après, bah il faut prendre son temps, miser sur le long terme. Enfin, à mon avis ! Mais bon, au delà de tout ce discours, revenons à du plus léger ! La transmission des liens pour aller voir par vous même !

Cliquez ici pour voir le blog de Celina Starr et pour voir son Fotki. Bon visionnage les filles ! :-)

Avant de partir, un petit sondage pour la route !

mardi 12 octobre 2010

Défrisage et taux de pousse

Coucou les filles !

Aujourd'hui, on va s'intéresser à une question posée par Sophie au sujet du défrisage et de la pousse des cheveux :

Le défrisage, agit-il sur le taux de pousse des cheveux ?

A priori, non. Je dis "a priori", car jusqu'ici, aucune étude scientifique n'a prouvé le contraire... ;-)
Autrement, pour entrer un peu plus dans l'explication, il faut retenir le fait que le défrisage est appliqué de manière "externe", à savoir sur les cheveux et pas sur les racines. Du coup,  les racines sont "vierges" de défrisage : rien n'altère leur fonctionnement. Et vous vous souvenez, on a déjà vu ensemble que les cheveux ne poussent pas par la pointe, mais par les racines. Du coup, même si l'application de défrisant sur les cheveux les abîme et les casse au point qu'on n'ait plus un poil sur le caillou (gardons-nous d'arriver à ce point, tout de même !!!), il n'y a aucune incidence sur le taux de pousse des cheveux. En tout cas, le défrisage ne pourra pas être mis en cause.

Si les cheveux poussent mal (ou plus du tout), diverses raisons telles que l'anémie (dont on a parlé hier), l'alopécie de traction, la chute post accouchement ou l'allaitement pour les jeunes mamans, les chutes saisonnières (effluvium télogène), la maladie ou encore les chocs émotionnels forts peuvent être en cause. Il faut filer voir un dermato pour déterminer la cause de la chute avec lui. En règle générale, les cheveux s'arrêtent de tomber spontanément, sans qu'on y fasse grand chose. La seule chose qu'on fera est d'encourager de nouveaux cheveux à pousser pour prendre leur place, avec ou sans complément alimentaire - ou produit topique - mais à coup sûr avec une bonne dose de patience !

Pour revenir au défrisage et au taux de pousse, souvent, on pense que nos cheveux ne poussent pas quand on les défrise, ce qui est absolument faux. Je me répète, mais il suffit de voir les repousses qu'on défrise régulièrement (tous les 2 mois ou plus). Le truc qui fait qu'on ne voit pas forcément de longueur, c'est qu'aux pointes, les cheveux se cassent d'autant que ça pousse à la racine. En d'autres termes, ça fait status quo : on a les cheveux qui restent à la même taille. La solution, c'est de protéger ses pointes et combattre la sécheresse. Puis aussi de minimiser les agressions extérieures (démêlages sauvages, outils chauffants...).

En résumé

Le défrisage n'empêche pas les cheveux de pousser, mais les fragilise beaucoup. Il faut pallier le problème en les soignant attentivement et régulièrement, pour éviter que la casse des pointes nous empêche de prendre de la longueur.

lundi 11 octobre 2010

Carence en fer : attention danger capillaire !

Coucou les filles !

J'espère que vous avez passé un bon week end. Moi oui. Chéri-chéri a été très gentil, il m'a emmenée bruncher dans un petit resto super sympa ! :-) Et c'était d'autant plus nécessaire - ce changement d'air - que la fin de la semaine dernière a été une pure horreur à cause de ce satané chauffe-eau qui nous a valu un dégât des eaux... M'enfin bon, c'est passé, on attend désormais la réparation et on se remet de nos émotions. Oui, parce que ça a été bien fatiguant tout ça. Avec le stress généré, je me sens un peu raplapla, moi...

Du coup, tout ça, ça me permet de venir à notre sujet du jour : la carence en fer - ou anémie ferriprive, pour sortir le nom un peu scientifique ^ ^ - et le lien que ça peut avoir sur la chute des cheveux.

  • Kesako ?
Pour parler simple, l'anémie ferriprive, c'est le manque de fer dans le sang. C'est assez embêtant, car ça signifie que le sang n'a pas assez de globules rouges, vu que le fer indispensable à leur métabolisme est manquant. Et un manque de globules rouges, ça entraîne une mauvaise oxygénation des cellules du corps et donc de ceux des cheveux. Et des racines de cheveux qui ne sont pas bien oxygénées, ça ne peut pas fabriquer correctement du cheveux qui pousse...


  • Symptômes ?
- Fatigue (d'où mon introduction ! ^^), mais c'est traître, car on n'y prête pas toujours attention et ce n'est pas parce qu'on est fatiguée qu'on est forcément anémiée...
- Coups de barre subits
- Ongles cassants
- Pâleur (oui, oui, même quand on est noire ! ^ ^)
- Et celui qui nous alarme le plus : chute de cheveux et perte de volume. En général, l'anémie est bien installée quand on constate qu'on perd ses cheveux...

Bref, quand vous remarquez ces phénomènes, filez voir un médecin qui vous prescrira une prise de sang pour confirmer - ou pas - l'anémie : pour info, le taux de ferritine doit être égal ou supérieur à 4 nanogrammes par ml de sang. En dessous, on manque de fer.
  • Qui peut-être affecté ?
Tout le monde, mais au premier rang : 
- Les femmes : de la puberté à la ménopause, notamment à cause de ragnoutes abondantes et longues. D'autant plus si l'alimentation ne rapporte pas de fer pour compenser la perte. ça peut aussi être du à un stérilet qu'on ne supporte pas ou alors une grossesse, car dès le quatrième mois, bébé se sert dans la réserve de fer de maman. Et puis parmi d'autres raisons - toujours liées aux femmes - il y a l'allaitement, les régimes sévères et longs, les grossesses rapprochées ou multiples...

- Les végétariens : dans la mesure où ils ne mangent pas de viande - et des fois pas de poisson et de produits de source animale (végétaliens) - ça amenuise forcément les stocks. Puis même si certains légumes contiennent du fer, ce fer d'origine végétale est moins bien absorbé par l'organisme. Puis moins concentré que dans les viandes et poissons (par exemple : lentilles : 2,5 mg vs foie de bœuf : 25 mg pour 100 gr).
  • Comment ça se soigne ?
En fait, l'anémie en fer commence à s'améliorer au moment où ce qui la cause disparaît. Cela dit, on ne s'en remet pas du jour au lendemain, car au final, le corps met toujours du temps pour faire quelque chose ou se remettre d'un choc. Voyez pour stimuler la pousse des cheveux, il nous faut bien trois mois ! Pour revenir au stock de fer, il faut au moins trois mois pour qu'ils se refasse, sans oublier que c'est en prenant un complément que ça se fait (médicamenteux, comme par exemple le Tardyferon ou naturel, comme la Spiruline).

Du coup, quand on a eu une grosse chute de cheveux à cause de cette anémie, il faut compter ces trois mois - pour refaire le stock de fer - et deux mois supplémentaires pour voir de nouveaux cheveux commencer à pousser, soit au total cinq mois. ça fait long, mais c'est nécessaire. Il faut s'armer de patience et aussi prendre un complément alimentaire capillaire, sans oublier de chouchouter ses cheveux avec des soins extérieurs pour qu'il reprennent vigueur et épaisseur.
  • Quelques précautions à prendre pour combattre l'anémie en fer
- Prendre son complément de fer avant les repas, avec un verre d'eau.
- Allier son fer à un complément de vitamine C (consommer des agrumes et des légumes riches en vitamines C) pour optimiser son absorption par l'organisme.
- Espacer et même limiter la consommation de thé de la prise de fer, car le thé l'empêche de se fixer. Si vous êtes comme moi (une accro du thé), préférez les infusions ou alors le thé vert.
- Limiter les produits laitiers aussi, car comme le thé (enfin, son tannin), le calcium empêche le fer de se fixer dans l'organisme.

Voili voilou ! C'était un peu long, mais j'espère que ça vous a plu. ;-)

vendredi 8 octobre 2010

Challenge estival : x-superficial-x fait son bilan

Coucou les filles !
Aujourd'hui, c'est au tour de x-superficial-x de faire son bilan du challenge. Pour rappel, vous pouvez cliquer ici pour voir comment elle a démarré.

---------------------------------------
  • Qu'as-tu pensé de ces 4 mois de challenge ?
J'ai beaucoup aimé chouchouter mes cheveux. Au début, j'étais réticente à l'idée de me laver les cheveux plus d'une fois par semaine, mais j'ai vite pris l'habitude. Je continue d'ailleurs à les chouchouter, je ne m'arrêterai plus :)
  • Décris tes cheveux aujourd'hui.
Mes cheveux ont un peu poussé, et ils sont devenus plus épais. En fait, j'ai toujours eu les cheveux épais, mais ils s'étaient affinés par manque de soins. Ils sont donc redevenus épais, à mon plus grand bonheur. Ils se cassent aussi beaucoup moins qu'avant. Par contre, on dirait que depuis l'arrivée de l'automne je perds un peu plus de cheveux qu'à l'habitude. Je ne sais pas par contre si c'est moi qui psychote.... - Note de Nounoune : c'est ptet la chute saisonnière qu'on a toutes après la fin des beaux, jours. ça va donc s'arrêter tout seul, t'inquiète ! ;-).
  • Ton objectif est-il atteint ?
Je dirais que oui, mes objectifs ont été atteints :)
  • Quelles ont été les difficultés à surmonter ?
Je trouve ça difficile de trouver des produits adaptés pour ma routine. C'est par essais et erreurs, et je dois tester plein de produits. Ça ne me dérange pas car je suis une product junkie lol, mais j'ai hâte d'avoir mes produits chouchous. De plus, comme je n'aime pas les produits qui contiennent du silicone, ou des huiles minérales, j'ai de la difficulté à trouver des produits pour ma tête.

Aussi, je ne suis pas très imaginative avec mes cheveux. J'ai eu des chignons pas mal tout l'été, je ne sais pas quoi faire d'autre comme coiffure protectrice.
  • Comment as-tu fait ?
Je continue à chercher les produits adaptés pour ma tignasse, et pour mes coiffures j'essaie de voir sur des blogs les styles que j'aime.
  •  Le challenge t'a t-il aidé à adopter de nouvelles habitudes ? Lesquelles ?
Oui, avant je ne faisais pas de soin profond. Avant de débuter le challenge j'ai du m'acheter le ORS Replenishing Conditionner et c'était la première fois que j'utilisais un produit destinée à faire des soins profonds. Je l'utilise 1 fois par semaine, et une autre fois dans la semaine, je me fais un bon bain d'huiles ou bien un prepoo avec des huiles et un après shampoing. C'est très bénéfique pour mes cheveux.

 -----------------------------------

Bravo pour ce challenge, x-superficial-x, sur le Pikistrip, on voit effectivement que tu as retenu de la longueur. :-) Du coup, tu démarres bien pour le gain de longueur, on ne peut que te souhaiter que ça continue ! :-)