jeudi 20 septembre 2012

Comment ma coiffeuse me texlaxe les cheveux

Coucou les filles ! 

Aujourd'hui, je reprends une question qu'on me pose depuis trois plombes et à laquelle je réponds de manière sporadique. 

Comment tu texlaxes tes cheveux ? 

En fait, comme le titre le dit, ce n'est pas moi qui le fais, mais la coiffeuse, lorsque je me rends au salon. enfin... Jusqu'à un certain point. Mais avant de vous expliquer, revenons sur le texlax... 
  • Qu'est-ce que c'est ? 
Pour commencer, texlax est un terme plutôt récent - un mot-valise composé des termes anglais TEXture et reLAXer, en fait - pour désigner l'assouplissement de sa texture d'origine, en opposition avec le défrisage qui vise à rendre le cheveux le plus raide possible. 
Avec le texlax, ce qu'on vise c'est l'obtention de bouclettes plus détendues, voire des vagues, et un volume plus modéré afin de faciliter le coiffage.
  • Comment ça marche ? 
Il y a déjà deux manières de procéder  : soit toute seule, soit chez le coiffeur. Tout dépend du budget de chacune, de la confiance qu'elle met entre les mains de sa coiffeuse et de la dextérité de la coiffeuse. Bref, un savant mélange de conditions qui font que pour avoir le résultat qui nous plaît, il faut parfois tâtonner. Bref ! 
Donc ensuite, niveau techniques de texlax, il y en a trois principales : 

1 - le "court-circuitage" du défrisant : pour ça, il suffit de mélanger un corps gras et épais dans le défrisant. De l'huile, de la vaseline et même  un masque capillaire bien crémeux ! ça marche aussi. Bref, quelque chose de riche qui permette de ralentir l'action du défrisant. Après, il faut faire attention à ne pas mettre trop de produit pour ne pas "gâter" complètement le défrisant. Du coup, une à deux cuillères à soupe pour un premier test, c'est déjà pas mal. Après, aux prochaines sessions texlax et en fonction du résultat obtenu, il sera toujours temps d'ajuster à la hausse ou à la baisse la quantité de corps gras à ajouter.

2 - la réduction du temps de pose du défrisant : Là, c'est simple. Si le défrisant doit rester 30 minutes (je dis n'importe quoi, là, hein !) sur la tête pour un résultat lisse, on réduit le temps de pose. Pourquoi pas de moitié ? Et puis surtout, on ne lisse pas. On laisse juste poser sur les cheveux ! Ce qui est pas mal aussi, c'est de combiner avec la première technique en fonction du degré de texlax qu'on souhaite obtenir.

3 - l'utilisation d'un produit dédié : autrement dit, ce qu'on appelle un texturizer. Il y a plein de marques qui en font (Darcy's Botanical, SCurl, etc.), et sur le marché français, on en a un de la marque Biofusium 33, du groupe Atanga.
  • Comment je procède, moi ?
Comme je disais plus haut, je vais chez la coiffeuse, moi. Et en fait, je lui dis que je viens pour un défrisage. Elle ne défrise jamais à fond, car pour elle, ça rend les cheveux trop plats, mais ça ne me suffit pas.


Pour encore plus de protection, de mon côté, je me prépare préalablement en enduisant mes longueurs et mes pointes de vaseline. Mon cuir chevelu aussi, d'ailleurs. J'en mets aussi légèrement sur mes repousses, mais je pense que ce qui joue le plus, c'est le henné que je fais systématiquement  15 jours avant le défrisage. ça ralentit beaucoup le processus de défrisage, car avant de pouvoir agir, il faut que les cheveux lâchent les tanins du henné dont ils se sont gavés. Du coup, ça ralentit le défrisant et comme mes cheveux sont résistants et épais, on lisse un peu et on rince 15/20 minutes maximum après la fin du temps de pose. 
Quelque jours après, une fois le premier soin protéiné effectué, je vois encore mieux l'état du volume. ça gonfle et ça fait des petites vagues ! ^ ^ Voili, voilou !

Après, je pense que les résultats changent d'une tête à l'autre car il y a plein de trucs qui entrent en compte : la texture et l'épaisseur d'origine des cheveux, le produit utilisé, la technique choisie, le temps de pose et même le type de corps gras si on utilise la première technique de texlax. Bref, c'est toute une science, cette affaire de texlax, il faut s'attendre à ne pas forcément réussir à avoir du premier coup ce qu'on veut. Il faudra recommencer plusieurs fois, si vous faites à la maison, pour trouver la technique qui vous convient. Certaines ont trouvé, comme Tiline. Regardez, ce post-là, puis celui-là, aussi. LaManouchka aussi, avant son passage au naturel, avait une méthode bien rodée. Moi, pour ma part, je préfère laisser le délicat processus du défrisage et du rinçage à la coiffeuse. Puis c'est aussi l'occasion de laisser quelqu'un s'occuper de moi, et ça, c'est bon !!!! ^ ^

EDIT DU 24/09 : j'ai oublié de vous dire que si vous choisissez de faire votre texlax chez la coiffeuse, n'en changez surtout pas en cours de route, car une autre ne connaîtra pas vos cheveux et peut risquer de défriser plus que vous le souhaitez. Pour le tatonnage, mieux vaut rester avec la même coiffeuse. Après, le cas où on peut changer, c'est quand ça s'est vraiment mal passé et que les compétences de ladite coiffeuse sont douteuses. ;-)

8 commentaires:

  1. Bonjour Nounoune,

    Merci pour ce post. Je ne sais pas trop quoi répondre à la première question car je retrouve toujours quelques cheveux dans le lavabo lors de mon opération démêlage du soir. J'ai la sensation que ce n'est pas bien méchant mais je me pose des questions quand je constate que certaines filles n'en perdent aucun.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, ce commentaire n'est pas au bon endroit.
      Je me suis trompée ; je ne sais pas comment l'effacer. Désolée.

      Supprimer
  2. J'ai changé de défrisant pour assouplir mes cheveux cet été. Je suis à 95 % satisfaite. Il agit très vite donc faut vraiment pas que je traîne à l'application et que je n'assouplisse pas trop avec les doigts sinon j'ai les cheveux raides (ça été le cas avec le cheveux de devant). C'est le ORS lye relaxer. Je vais le tester jusqu'à la fin de l'année.
    Comme je t'avais dit si je n'ai pas d'améliorations sur la casse coté arrière gauche, je commencerai une transition :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu étais au "no lye", avant, Altesse ?

      Supprimer
    2. Cela va faire un an que je suis passée au defrisant avec soude.

      Supprimer
    3. Et la casse que tu as, elle est pas liée justement à la cohabitation des deux parties traitées une au "no lye" et l'autre au "lye" ? J'ai lu que ça pouvait être le cas pour certaines.

      Supprimer
    4. Oui j'ai eu affaire à cette casse là, très minime d'ailleurs. Je trouve mes cheveux plus beaux (d'aspect) qu'avec les defrisants sans soude.

      Mais pour cette partie problèmatique j'ai des cheveux de 5 cm, en fait à chaque defrisage ça se casse j'ai l'impression.

      Mon plan d'attaque :
      - j'ai un peu plus defrisé la partie arrière et j'évite les longs stretching (10 semaines grand maximum).
      - Démelage aux doigts avant tout passage de peigne
      - J'hydrate à fond brin par brin et je réutilise l'huile de ricin pour sceller et pour les massages du cuir chevelu.
      - masque fortifiant plus frequent
      - et le dernier point tu viens de poster un article dessus = les mini twist :)

      Supprimer
  3. Hello ma belle,

    Pour lutter contre la casse des cheveux défrisé, il parait qu'il faut faire des soin à la carotte (masque, shampooing après shampooing) tous les 10 jours. Pour le coiffage au quotidien tu termines avec un lai coiffant à la carotte et un lisseur pour le brillant. Voilà un plan anti cassure bien connue aux antilles

    Sinon, j'ai une petite remarque, il est possible que comme ton défrisant défrise très vite , en fait il défrise trop vite pour respecter la nature de tes cheveux. Au final, tes cheveux sont défrisé mais dans quel état sont tes cheveux au bout de 15 jours et à long terme?

    RépondreSupprimer