mercredi 10 novembre 2010

Etablir un emploi du temps capillaire pour faire ses défrisages

Coucou les filles !

Aujourd'hui, la discussion est ouverte : je voudrais parler avec vous de planification des défrisages. Savoir ce que vous en pensez, par rapport à moi, échanger, quoi. En gros, comme d'habitude ! ^ ^
Pour ma part, je trouve ça super, et ça vient s'inscrire dans la même logique que la tenue d'un journal de bord capillaire. Je vous explique pourquoi de suite ! :-)

Déjà, pour commencer, je dirai qu'il n'y a pas de règle fixe applicable à tout le monde, genre une règle universelle pour résoudre le problème. Ce serait bien trop facile, sinon ! ^ ^ Cela dit, on peut tout de même déterminer un emploi du temps capillaire, chacune pour son cas personnel, assez facilement. Pour ça, il faut observer les éléments suivants :
  • Le taux de pousse des cheveux,
  • leur texture,
  • notre degré de patience,
  • notre mode de coiffage.
ça demande un peu d'observation, à mon avis, le temps d'un stretching ou deux, pour pouvoir le mettre correctement en place. Sachant que c'est toujours modifiable en fonction des choses que vous allez observer par la suite ! :-) Venons-en maintenant aux détails de mon raisonnement !
  • Taux de pousse des cheveux et repousses
Le moyen de déterminer le bon moment pour se défriser, c'est quand on en a plein sur la tête. En règle générale, on ne doit pas attendre moins de 8 semaines entre deux défrisages. Si on se réfère au taux de pousse moyen dont on a déjà parlé plusieurs fois ici, nos cheveux poussent d'1 cm par mois environ, donc on doit conclure qu'il ne faut pas défriser avant d'avoir au moins 2 cm de repousses sur la tête, ceci, pour éviter le fâcheux phénomène de surdéfrisage. Jusqu'ici, c'est juste de la logique. :-)
Après, parallèlement à la logique, chacune peut avoir les cheveux qui poussent plus ou moins vite, donc il faudra moduler la réponse donnée à ce premier point.

Je prends mon exemple : j'ai les cheveux qui poussent à peu près d'1 cm par mois, je ne dois donc pas défriser avant deux mois pour avoir 2 cm de repousses bien distinctes. S'ils poussaient plus vite, je pourrais y aller un peu avant les deux mois. Par contre, s'ils poussaient moins vite, je n'irais pas avant d'avoir ces 2 cm minimum, quitte à attendre 1 ou deux mois de plus. La logique, c'est que plutôt que d'attendre un certain nombre de semaines avant de redéfriser, mieux vaut attendre un certain nombre de centimètres pour éviter les dégâts du surdéfrisage.
  • Texture des cheveux
Là, chacune doit regarder son cas personnel et pas celui de la voisine.

Les cheveux fins cassent plus facilement que les autres pendant le processus de la retouche de défrisage, il faudra donc ajuster le temps du stretching par rapport aux 8 semaines minimum. Trouver un juste milieu qui plaise à la fois à vos cheveux, à vous et aussi un peu à la coiffeuse. Bah oui, même si elle n'a pas son mot à dire, il faut quand même qu'elle puisse travailler correctement sans faire de bêtises. Imaginez que vous ayez plein de repousses, la coiffeuse doit travailler rapidement pour éviter les dommages de la casse, sans pour autant faire du travail de sagouin. Il faut donc lui faciliter un peu la tâche en n'arrivant pas avec une trop grosse forêt vierge... ^ ^ Après, attention à ne pas venir défriser trop souvent quand même, car les cheveux fin n'aiment pas ça...

Les cheveux épais sont en règle générale les cheveux qui font que la coiffeuse fait la gueule quand elle vous voit arriver pour une retouche de défrisage. Particulièrement si vous avez déserté le salon 3 mois ou plus... :-) Je sais de quoi je parle : parfois, ces chamelles clament que c'est pas bien parce que ça casse les cheveux ! Non mais de quoi je me mêle ??? Bref ! L'important, c'est de savoir s'en occuper entre temps, non ?
Pour revenir à ce que je disais, pour les cheveux épais, la coiffeuse devra travailler plus : appliquer plus de crème défrisante, faire plus de séparations dans la chevelure, laisser poser plus et peut-être aussi malaxer (en fonction du degré de raideur désiré). ça lui demande plus d'attention et de travail car il faut qu'elle jongle aussi avec la tolérance aux picotements de la propriétaire des gros cheveux qu'elle travaille, la probabilité de sous-défrisage si ça ne pose pas assez longtemps et le risque de surdéfrisage, si elle s'est endormie sur ses lauriers. Vous voyez, ce n'est pas une sinécure... Vous comprenez donc pourquoi elle peut faire la gueule... ^ ^ Il y a donc là aussi un juste milieu à trouver.

Pour ma part, j'ai de bons gros cheveux à l'état naturel et malgré toutes les plaintes de la coiffeuse, il est hors de question que je vienne avant minimum 3 cm de repousses. Les défrisages répétitifs et trop rapprochés me font perdre du volume. En contrepartie je viens la voir avec des repousses parfaitement démêlées et parfois même déjà séparées en 4 parties, si je ne viens pas la voir directement après le boulot. :-)
  • Degré de patience
ça aussi, ça joue un rôle prépondérant par rapport à la fréquence des défrisages...On parle beaucoup des bienfaits du stretching - moi la première ! - mais finalement, ce n'est pas donné à toutes d'en faire des longs. Cela dit, inutile de se morfondre, la principale règle en matière de stretching, celle qu'il faut retenir à tout prix, c'est d'éviter le surdéfrisage. Donc à 10, 20, 30 semaines ou plus, un stretching a toujours ce même but. ;-)
A partir de 2 cm de repousses certaines trouvent la gestion des deux textures très problématique. Certes, ça relève du challenge à n'importe quel stade et il faudra faire particulièrement attention au :
  • lavage (éviter les nœuds au maximum),
  • démêlage (ça devient plus long, plus tortueux à mesure que les repousses sortent),
  • SP (ça devient plus long et tortueux, comme pour le démêlage, mais en plus, ça consomme plus de produit),
  • coiffage (plus long, plus difficile à mettre en forme et à faire tenir).
Au final, dès qu'on sent qu'on est en mode "desperate capillaire", il faut se préparer au défrisage. En général, moi, ça commence autour de la 16ème semaine post-défrisage, quand j'ai 4 bon cm de moumoute... Enfin ! Le truc à retenir, c'est que dès qu'on sent l'impatience poindre, il faut faire très attention, car c'est à ce moment là qu'on peut commettre des bêtises, comme par exemple le démêlage à l'arrache, et casser tout plein de cheveux.
  • Mode de coiffage
Ici, il est important de déterminer ses goûts en matière de coiffure pour mieux déterminer la fréquence des défrisages. En plus, c'est super simple :
- pour les looks bouclés (braid, twist, bantu knot outs...), on peut faire de longs stretchings si on a la patience et l'envie.
- pour les looks ultra slick (amatrices de lissage, wraps, bigoudis...), des stretchings de 8 à 10 semaines sont plus indiqués.

Voili voilou ! Le post aura été hyper long aujourd'hui ! Mais c'était pour bien vous expliquer mon raisonnement. Maintenant, c'est à votre tour ! Comment vous gérez la fréquence de vos défrisages, vous ? Combien vous en faites dans l'année ? Pourquoi ? Dites-moi tout !!!

22 commentaires:

  1. Hello, c'est incroyable à chaque fois ou presque tu réponds à mes interrrogations du moment !!!! je me torture l'esprit depuis une semaine car connaissant la date de mon défrisage (le 20) je m'efforce de mettre au point une routine jusque là ! j'hésitais à t'envoyer un mail mais là le pavé qui va suivre s'impose hi hi hi !

    J-10 les cheveux fins courts qui ont connu une casse d'un côté à cause du fer à lisser (la bécasse) je soigne bien voire très bien et je pense être prête pour le D-DAY, j'en serais à 14 semaines pile poil, les repousses sont comment dire, je ne dis rien !
    alors please un conseil pour ce fameux soin J-10 j'hésite entre un prepoo hair mayonnaise + oeuf suivi d'un bon shampoo + SP bien hydratant OU un co-wash suivi d'un mélange two step + ors replinishing puis un bon SP hydratant...
    j'appréhende vraiment ce défrisage car d'habitude je me débrouille seule mais là ne pas toucher les repousses en le faisant moi même sera trop compliqué

    voilà voilà mon beau petit pavé mias il fallait qu'il sorte

    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Salut !

    Alors si tu as eu un peu de casse à cause du fer avant (mais réglé) et que là, tu te prépares à défriser, je pense qu'il faut faire un petit soin protéiné pour les renforcer.

    Je te conseille l'option hair mayo + œuf, puis shampoing et SP hydratants. Ton soin sera complet comme ça. Le mélange 2 step/ replenishing conditionner pourrait être trop fort, donc mieux vaut ne pas prendre de risques. :-)

    RépondreSupprimer
  3. Merci ma belle !

    l'hydratation pendant les jours après ce dernier soin se résume à de l'eau + HV ou bien faut-il encore mieux préparer ses cheveux ?
    Je suis novice et je découvre tous les soins à apporter à nos cheveux, merci beaucoup pour l'aide apportée aux novices !
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Nounoune!

    J'ai adoré ton article, comme d'habitude j'ai appris beaucoup de choses. Je me limite à 3 ou 4 défrisages par an. En même ca ne fait que deux ans que je suis défrisée. Pour 2010, j'en suis à 2 : le premier en mars et le second à septembre. Là j'essaie de m'armer de patience pour ne plus en faire en 2010 et moins à attendre janvier 2011. J'ai pu tenir jusqu'à septembre grâce à tes conseils et plus important : HYDRATATION qui facilite le démêlage que je limite à 2 voire 3 fois par semaine.

    Qu'en penses-tu?

    PS : Mon chéri dit que tu es mon nouveau "Dieu" car je passe tout mon libre à lire ton blog! Ben oui faut je lise tout ce qui a été posté depuis l'an dernier :D

    Chocolat

    RépondreSupprimer
  5. Coucou les filles !

    Alors "anonyme" (c'est pour te différencier de Chocolat, dans ma réponse), Tu peux ensuite te contenter d'hydrater un peu au quotidien histoire de ne pas arriver avec les cheveux secs le jour du défrisage.

    Chocolat, moi je tourne à 3 défrisages par an depuis presque deux ans. En 2008, je n'en ai fait que deux, mais je n'avais gagné qu'en épaisseur et pas en longueur, faute de bon soin des longueurs, j'aimerais repasser à deux. Va falloir que j'y travaille. Bref, j'ai raconté ma vie alors que je devais te répondre ! :-)
    Ta pourtine de stretching est plutôt sympa et si tu vois que tu acquiers de la longueur et que tu évite la casse, continue comme ça.

    PS : dis à ton homme qui non, suis pas Dieu, juste une fofolle qui adore ses cheveux et contamine probablement les autres... :-)

    RépondreSupprimer
  6. coucou les filles !
    moi je suis la pire des mauvaises élèves pour le stretching ! je ne vais pas au dela de 7 semaines...
    au dela, mes cheveux (hyper fins) se cassent... :o(
    mais je travaille à tenter d'étendre mes stretching...

    RépondreSupprimer
  7. Hello les filles !

    une petite question en passant, le gel d'aloé vera peut-il remplacer le jus dans mon vapo hydratant de tous les jours avec HV + HE ?

    RépondreSupprimer
  8. hello girlz
    moi ça fait déjà deux fois que j'ai pousse mon stretching à 17 semaines semaines mais à chaque fois beaucoup de casse , je me demande s'il ne faut pas diminuer la durée du stretching...

    RépondreSupprimer
  9. Oui, Anonyme, ça peut remplacer le gel ce n'est rien d'autre que du jus avec un émulsifiant dedans. ;-)

    Tiline, non, pas mauvaise élève ! Si tu évites de redéfriser ce qui l'est déjà et que tu chouchoutes le reste régulièrement, ça va ! :-)

    RépondreSupprimer
  10. Wissy, mieux vaut peut-être aller défriser 1 ou deux semaines avant, ça peut solutionner le problème et ton stretching ne sera pas raté pour autant. ;-)

    RépondreSupprimer
  11. coucou les filles !
    Nounoune quand tu réponds " hydrater un peu " en attendant le défrisage, avec quoi et comment ?

    RépondreSupprimer
  12. Merci Nounoune ! t'es vraiment extra, toujours un mot d'encouragement pour chacune !

    RépondreSupprimer
  13. Coucou Violette,

    Quand je dis hydrater un peu, je pense au vapo (eau + HV, par exemple, ou carrément une crème capillaire) pour humidifier légèrement les cheveux et sceller. Par contre, la veiller et le jour même, il faut éviter pour arriver chez la coiffeuse avec les cheveux secs (pas humides, quoi).

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour,

    as-tu fait un papier sur ce que tu fais la veille et le jour même de ton défrisage ?
    Bises

    RépondreSupprimer
  15. Salut Violette !

    non, je ne crois pas avoir déjà fait ça, mais j'ai un artucle qui s'en rapproche en préparation. ;-)

    RépondreSupprimer
  16. Super ! mais en attendant peux-tu me donner quelques conseils ?

    RépondreSupprimer
  17. je reviens vers toi ! je dois faire un défrisage dans peu de temps mais j'angoisse car mes cheveux sont tombés d'un côté (c'est très localisé pas tout un côté)à cause du fer à lisser ! la casse est terminée mais du coup j'ai cheveux très courts d'un côté et plus long de l'autre, j'en suis à 15 semaines et les repousses sont infernales!!!! tu penses que je devrais attendre encore ou faire confiance à ma coiffeuse qui ne touchera qu'aux repousses ?

    RépondreSupprimer
  18. Violette, alors la veille ou le jour même du défrisage, je démêle parfaitement mes cheveux et si je ne bosse pas ce jour-là, je me fais 4 choux bien démêlés. Je me passe de la vaseline sur le cuir chevelu, aussi (genre la pommade au coco d'activilong), pas trop par contre, parce que si ça touche trop les repousses, ça peut ralentir l'action du défrisant, après. J'évite de me gratter avec les ongles 4/5 jours avant pour éviter de faire des lésions et donc éviter que ça pique sur le cuir chevelu.
    Je mets aussi un peu de vaseline sur les longueurs déjà défrisées, en particulier les pointes, parce que ce sont elles les plus vulnérables.

    Hum... a te répéter ça, j'ai l'impression d'avoir déjà fait un post là dessus, mais c'est une vague impression. J'espère que ça a pu t'aider ! ;-)

    Anonyme (c'est toi au début des commentaires, plus haut ? Je m'emmêle un peu les pinceaux comme tu ne signes pas), et bien si la casse a été importante, il est peut-être nécessaire d'attendre un peu avant de défriser en faisant un coiffure protectrice comme des tresses pas trop serrées. ça t'évitera de gérer les repousses. Je te dis ça, car tu me dis que les cheveux sont plus courts d'un côté que de l'autre. je pense qu'il faut éviter de les agresser encore avec un défrisage et leur laisser un peu plus de temps pour récupérer. Et peut-être tailler les pointes pour égaliser l'ensemble.
    En dernier recours, si tu ne te sens pas d'attendre, tu peux aller demander conseil à ta coiffeuse pour avoir son avis.

    RépondreSupprimer
  19. Hola !
    merci pour le conseil mais ça va être rock'n roll de passer la crème sur le cuir sans toucher les repousses !!!!!
    bon en attendant je trouve qu'après le soin protéiné à j-10, les cheveux ont soif plusieurs fois par jours ! j'hydrate avec de l'eau et HV mais ils sont secs même pas une heure après !!!!! j'hydrate dès que je sens qu'ils sont secs, c'est pas trop dérangeant à l'approhce du défrisage ?

    Bises

    RépondreSupprimer
  20. Non, violette, c'est pas gênant. Bien au contraire.

    Il ne faut surtout pas qu'ils soient durs au niveau des repousses. Ajoute un peu d'huile en plus ou du beurre de karité pour prolonger l'effet de l'hydratation, ça devrait t'aider. et pour a petite histoire, j'hydrate matin et soir, mes cheveux aussi, sont plutôt voraces en hydratation. ^ ^

    PS : c'est vrai que le coup de la vaseline sur le cuir chevelu et pas les repousses, c'est dur. Mais bon, essaie d'en mettre un peu la veille, juste une fine couche. ça ne devrait pas avoir trop d'incidences.

    PS 2 : pour l'hydratation, avec les repousses, le spray African Queen de Biofusium 33 (à base de karité et aloé vera)est très efficace. Regarde dans la rubrique "Mes produits", tu trouveras sa fiche. :-)

    RépondreSupprimer
  21. coucou c'est Clé, c'est moi l'anonyme aux cheveux coupés par le fer à lisser d'un côté... en fait ils sont clairsemés, très crépus, on dirait que les cheveux sont presque raz la tête car tellement crépus et plus je les lave plus ils sont crépus et s'entortillent...l'épisode du fer a eu lieu en septembre et depuis je traite à fond ! peut-être un défrisage en deux temps ? en tout cas merci pour tes conseils, je vais demander à la coiffeuse

    RépondreSupprimer
  22. Salut Clé !

    Ah ui, ton accident de fer à lisser a été super sérieux. Si vraiment tu souhaite défriser, en deux temps, ce sera effectivement le mieux, mais voilà, demande conseil à ta coiffeuse, ce sera la mieux placée pour te répondre, vu que c'est elle qui va te défriser, ou pas.

    RépondreSupprimer