lundi 3 décembre 2012

A propos du défrisage : partie 3

Coucou les filles !

Vous avez passé un bon week end ? Bon, ayé, nous voilà dans la période de l'Avent. Avec les sapins, les déco, les lumières et tout... 
J'ai emmené Mini au centre commercial pour faire les courses de Noël (les cadeaux) et assise dans le caddie (plutôt que la poussette. Grande nouveauté pour elle et qu'elle adore !) elle a ouvert des yeux grands comme des soucoupes pour regarder les guirlandes lumineuses. C'était excellent de la voir émerveillée comme ça ! Enfin bref !

Nous revoilà pour le troisième volet de la saga autour du défrisage ! Après la présentation de Madam CJ Walker, par qui toute cette histoire de lisse a commencé, on continue avec G. A. Morgan. 

 Alors Garrett Augustus Morgan est le septième né d'une famille de onze enfants, dont les parents étaient d'anciens esclaves, le 4 mars 1877. A 14 ans, il quitte la maison pour gagner sa vie et part s'installer à Cleveland.

Là-bas, il apprend de manière autodidacte à réparer les machines à coudre, et fait donc de cette activité son gagne-pain. Comme il est astucieux, ingénieux et ambitieux, surtout, il finit par monter sa propre affaire en 1907 : non seulement il répare les machines à coudre, mais il en vend aussi ! Par la suite, il entame même une activité de tailleur en 1909 ! :-)

C'est d'ailleurs dans le cadre de cette activité qu'il va faire sa première découverte - celle qui nous intéresse le plus pour le blog et notre culture capillaire. A ce moment là, Garrett Morgan cherche à trouver une formule de produit qui lubrifierait les aiguilles des machines à coudre pour leur éviter de déchirer des étoffes et notamment la laine. Un jour, du produit lui tombe malencontreusement sur les mains. Du coup, il les essuie sur un chiffon en crin de cheval et continue à vaquer à ses occupations. Le lendemain, il remarque que les poils du chiffon sont devenus lisses....
 
Cette petite découverte le fascine et il pense vite à faire des tests sur autre chose, voire sur lui-même. Mais prudence étant mère de sûreté, il commence par tester sa découverte... sur le chien du voisin, pour voir ! ^ ^ Le chien n'est pas mort, mais il était bel et bien défrisé. A tel point que son propre maître ne l'a pas reconnu et l'a chassé (Pauv' bête !). Cette conclusion positive du second test encourage Garrett Morgan à tester son défrisant sur lui-même. l'essai est une troisième fois concluant. Du coup, il décide de commercialiser son produit - après avoir amélioré sa texture pour rendre l'application facile - sous le nom G. A. Morgan's Hair Refining Cream sous la coupe de sa nouvelle société : la Morgan Hair Refining Company. 

Nous sommes en 1909, mais les choses vont très vite évoluer. De réparateur de machines à coudre, gérant, tailleur et autres métiers complètement aux antipodes de celui à venir, Morgan devient, grâce à sa découverte fortuite, une sorte de magnat de la cosmétique et dès 1910, il propose une large gamme de produits cosmétiques destinés aux noirs, dont certaines choses pas très reluisantes, comme la crème à blanchir la peau qu'il appelle Bleecheen. Il propose aussi un nouveau peigne en fer pour défriser à chaud : incurvé, ce qui est une nouveauté par rapport à ceux existants. Il améliore également la formule de sa crème défrisante en proposant un produit neutralisant avec. Puis il propose aussi des produits pour encourager la pousse des cheveux, des colorants noirs... Pour l'époque, sa société propose la plus large gamme de produits destinés aux noirs.

Garrett Morgan gagne énormément d'argent avec cette nouvelle entreprise, ce qui va lui permettre de continuer à s'adonner librement à sa vraie passion jusqu'à la fin de sa vie : les inventions et les découvertes. On lui doit notamment l'invention du masque à gaz et aussi celle de l'ancêtre des feux tricolores qui aident les piéton à traverser les carrefour en - relative - sécurité. 

Garrett Morgan décède le 27 août 1963, à l'âge de 86 ans. Étonnant, cet homme qui a contribué à faire de l'industrie du défrisage ce qu'elle est actuellement, vous ne trouvez pas ? 

Sources : 

17 commentaires:

  1. Alala............^ ^ j'aime cette histoire sur l'invention du défrisant. C'est gratifiant, voir entraînant. très beau post!!!!

    PS:
    Eh nous on aime les histoires sur Mini dans un caddie a noël....u m'a coupe dans mon film avec ton "bref" lol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MDR Deborah ! ^ ^
      C'est un blog capillaire. Si je commence à laisser les histoires avec Mini prendre le pas sur le reste, on n'a pas fini, je t'assure ! Y a tellement à raconter, avec elle ! lol

      Supprimer
    2. Bon dans ce cas u ouvre un autre blog..."les histoires de mini" je m'abonne direct!!!!

      Supprimer
  2. Le fait qu'un homme noir ait inventé le masque à gaz et les feux tricolores devrait être enseigné dans les écoles (j'ai pas appris ça en classe môa !). Pour les feux je le savais grâce à un film américain mais pour le masque à gaz je viens de l'apprendre grâce à ton blog Nounoune.

    Heu si j'ai bien compris l'histoire du défrisant, au début c'était un produit qui lubrifiait les aiguilles des machines à coudre ??? Ca m'a fait mal pour ce pauvre chien qui a servi de cobaye et qui a été foutu à la porte comme un malpropre parce qu'il avait le poil... heu.... détendu lol

    Merci pour cette mine d'informations ! Bisouuus ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de t'avoir apris un truc, Chacha ! ^ ^
      Moi j'étais comme toi, je savais pour les feux tricolores, mais pas pour le masque à gaz.
      Et en cherchant, on se rend compte que des noirs ont fait pas mal de choses sympas. Si j'avais un blog plus généraliste, ça aurait pu faire l'objet d'un post sympa. ;-)

      PS : moi aussi, je l'ai plaint, le chien ! ^ ^

      Supprimer
  3. super interessant ces posts sur l'histoire du défrisage :)
    Par contre je me suis posé la question deux fois déjà: que sont devenues ces entreprises? Elles sont tombées en faillite ou elles existent encore sous des noms différents? Si c'est l'objet d'un futur post, n'en dis pas plus ;)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en dit pas plus, dans ce cas, Misa ! ;-)

      Supprimer
  4. g suis contente de voire cela dans ton site, g suis african american j'apprend francais desole pou les faute d orthographe ton site est vraimen interessant et c'est cool de voire que tu poste des articles sur comment le defrisage est venu et comment a t'il été fai, nous african american avont beaucoup souffert a cause de nos couleur de peau on été dans linferiorité mais aujourd'hui c fini nous somme fiére de no chevelure et de no origine africaine nous savons dou nous venon et nous sommee fiére de ca bye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est très gentil. Et pour les fautes, il n'y en a pas tant que ça. D'ailleurs, bravo pour le fait de t'exprimer en français !

      N'hésite pas à revenir laisser un petit mot de temps en temps ! :-) En français, en anglais... As you wish ! ;-)

      Supprimer
  5. Coucou!!
    Article très intéressant!!!
    Cependant, j'ai une question à te poser qui n'a absolument rien à voir, à part le fait qu'il s'agisse de cheveux!!!
    Alors, voilà!!! Là je me suis défrisée il y a 2 mois, il me reste à tenir 2 mois encore. Mes cheveux commencent déjà à être gonflé, déjà qu'ils sont volumineux, lol, mais j'aime bien. Le truc, c'est que devant, c'est pas joli. En fait, çà fait comme un casque. Mes cheveux ne sont plus du tout plat devant et j'aime pas!!!! Et là, c'est que le début des repousses lol!!! Fan des nattes collées, j'ai décidé de me faire des tresses collées sur le coté et de changer de coté toutes les 2 semaines, histoire que l'autre coté respire. Bien sur, je continue les shampoings, les soins, tout sa. Mais je voulais savoir si tu n'avais pas d'autres coiffure à me conseiller, car j'aime bien changer de tête, sans mettre de rajout. Les foulards c'est pas trop ca avec le manteau et les serres têtes me rajeunis trop je n'aime pas, en plus avec mes lunettes n'en parlons pas, donc voilà!! Merci d'avance!!! Bsouaaa
    PS: ma longueur de cheveux correspond à SL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cynthia, hormis la méthode de l'écharpe, je ne vois pas trop ce que je peux te préconiser. C'est à toi de tester et de trouver ce qui te convient. En revanche, si tu regardes dans la rubrique Nounoune se coiffe, tu trouveras peut-être de quoi t'inspirer... ou pas. A toi de voir ! ;-)

      Bon courage !

      Supprimer
  6. Génial comme toutjours ! Autant pour les histoires de mininoune (trop craquant) que pour ces rappels historiques.

    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien coupine Altesse ! Ravie que ça te plaise ! ;-)

      Supprimer
  7. Ces differents posts sur le défrisage étaient extrements intéressants (O_o). j'ai adoré (^_^) et aussi avec les petits épisodes de Mini en intro c'était juste parfait. (^3^) bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que ça t'ait plu, Nanette, marciiiiiii ! :-)

      Supprimer