jeudi 28 février 2013

Indépendance capillaire

Coucou les filles !

Bon, alors aujourd'hui, place à un petit post de réflexion et de partage ensuite dans les coms ! Je voudrais qu'on parle d'indépendance ! On en avait d'ailleurs déjà parlé, dans le cadre d'un vendredi Chicoro, mais là, je reviens à la charge avec mes propres mots. Parce que c'est bien aussi, d'en remettre une petite couche, en plus ! ^ ^

Quel rapport avec les cheveux, vous me direz ? Et bien justement, vous allez voir, on peut en voir, partout, des rapports. Comme d'hab, je vous fais ma petite liste non exhaustive! ^ ^
  • Indépendance par rapport au choix de ses produits
Là, c'est surtout le fait de ne pas choisir ses produits capillaires en fonction des résultats positif chez les autres, dont il s'agit. 
Ok, avoir des avis, sur tels et tels produits, ça aide à faire son choix, mais attendre des autres qu'ils choisissent des produits à notre place - parce qu'on est perdue dans la multitude de produits - pour qu'on les applique sur notre tête ensuite, ce n'est pas du tout constructif ni utile, au niveau de notre AC. On peut comprendre le sentiment de confusion, mais il faut le surmonter, autrement, on ne va pas au bout de sa démarche qui consiste à comprendre ses cheveux pour mieux les entretenir. Et le choix - autonome ! - de ses produits, ça en fait pleinement partie. Il faut se faire confiance et s'accorder le droit à l'erreur. Après tout, on a maltraité nos cheveux bien longtemps avant de se lancer dans une AC, alors ce n'est pas un soin choisi qui les aura rendu secs une fois qui va les tuer ! Il faut juste rester prudente en se renseignant bien sur les interactions de produits, procéder par étapes et poser des questions, c'est tout. :-)
  • Indépendance par rapport à sa routine capillaire
Comme pour choisir ses produits, quand on établit sa routine, même si on commence par s'inspirer de celle d'une autre, on doit finir par la personnaliser pour se l'approprier complètement. Chaque tête est unique, donc elle mérite une routine unique qui lui est propre. :-) Puis bon, après avoir fait son apprentissage, il faut voler de ses propres ailes... ou changer de bocal ! ^ ^

  • Indépendance par rapport à son choix de coiffure
Je le dis sans agressivité aucune : ce n'est pas parce que la copine a de superbes cheveux défrisés qui nous font rêver qu'on doit - alors qu'on est naturelle -  foncer sur un défrisage pensant qu'on aura pareil ! D'ailleurs, ça marche aussi dans l'autre sens, cette phrase. 
Il faut apprendre à connaître ce qu'on a et le chouchouter pour le mettre en valeur. ça marche aussi dans le cadre des style de coiffure : il faut choisir quelque chose qui convient aussi bien à nos cheveux que nous. Pas un truc juste parce que notre entourage trouve que ça nous va mieux alors qu'on n'aime pas spécialement ou qu'on n'y avait pas pensé.
  • Indépendance par rapport aux conseils de la coiffeuse
J'ai un bel exemple avec la master class de la semaine dernière, avec Farida B. Elle a beau bien connaître les cheveux, m'avoir donné plein de conseils super sympas sur le lissage et le rapport au peigne à dents fines a.k.a. le démêloir, mais ce n'est pas pour autant que je vais jeter aux orties toutes mes habitudes ! Notamment le henné. Car quoi qu'elle en dise, mes cheveux brillent beaucoup plus depuis que je suis devenue adepte des hennés ! :-)
Bref, tout ça, c'est pour dire que même si une coiffeuse veut asseoir son autorité capillaire sur votre tête, ne vous laissez surtout pas écraser. Elle ne peut pas connaître vos cheveux mieux que vous, à moins que vous ne soyez une Rihanna ou une Beyoncé au budget cheveu à rallonges, auquel cas vous n'avez pas besoin de vous soucier du sujet ! ^ ^

Bon, je vais m'arrêter là, car ces quatre points sont suffisamment illustrateurs pour mes propos, je trouve. Et je suis certaine que vous mêmes, vous pourriez m'en fournir d'autres, des exemples ! Vous n'êtes pas d'accord ? :-)

20 commentaires:

  1. Tout a fait d'accord

    D'ailleurs ca me rapelle en début d'AC beaucoup de youtubeuse parlait des co wash avec les AS herbal essences en disant que c'était superbe etc... Mal m'en a pris au bout de 3 essais ou je faisais plus de tord a mes cheveux qu'autres chose ...et pour cause les AS herbal essences sont bourrés de silicones, et mes cheveux n'apprécient vraiment pas !

    Sans oublier les nombreux test de DC , ou mes cheveux m'ont fait la gueule

    Heureusement j'ai plein de copines a qui je sert (ou du moins servait) de fournisseurs en produit capillaire...

    J'ai décidé quand je veux tester un produit de regarder la compo, commander un échantillon ,tester et si ca ne va pas au moins j'ai pas un gros pot qui me regardent

    Par contre ma coiffeuse je peux pas dire du mal d'elle, elle est trés a l'écoute et ne me sermonne pas quand je fais quelque chose qu'elle ne connait pas ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta coiffeuse est une perle, Lyn Da, il faut la garder. Moi, j'ai pris pour habitude de ne pas trop parler de mes habitudes capillaires aux coiffeuses, car après avoir constaté que je m'en sors pas trop mal et que je dis ce que je fais - en substance - elles trouvent à dire que c'est pas bien et que ce qu'elles préconisent est mieux. ça n'invite pas du tout à prendre confiance en soi et à être indépendante, je trouve. Elle créent un besoin chez la cliente qui chercheront donc leur conseil...

      PS : j'aime beaucoup ta démarche pour tester un nouveau produit. ;-)

      Supprimer
    2. N3 t'as tout juste sur les coiffeuses : elles veulent créer un besoin dans notre portefeuille!!
      Je crois que les coiffeuses de mon salon me voient comme une emmerdeuse ^^ Je préfère démêler mes cheveux moi même, je n'hésite pas à dire quand quelque chose de gravissime ( si si, ça peut arriver! lol ) est en train de se passer sur ma tête.... Bref elles me mettent tjs avec la même fille, que j'aime beaucoup d'ailleurs, je râle à peine avec elle XD
      En fait, j'essaie de ne pas trop les vexer, mais je n'ai besoin ni de leurs conseils, ni de leur sérum au silicone pour les pointes, merci, mais c'est non.
      Bon après elles me ponctionnent 80€ pour un défrisage, j'ai bien le droit de faire ma chieuse non?? ;)
      Pour conclure, l'indépendance quasi-totale vis à vis de la coiffeuse, je l'ai obtenue à grands coups de dents lol

      Supprimer
    3. MDR Lyxs ! Tu as montré les dents, toi ! ^ ^
      moi, c'est l'indifférence et un peu d'hypocrisie. Je dis amen (ce qu'elles veulent entendre en fait) mais je n'ai fais qu'à ma tête. Oui, c'est moche, mais au final, mes cheveux me le rendent pas trop mal, je trouve ! lol

      PS : à 820€, tu as plus que le droit de faire suer ton monde ! Je valide ! ^ ^

      Supprimer
  2. Oups, oups, suite à une petite erreur, je remets mon message :).
    J'ajouterai indépendance vis à vis de la mode du moment. Ce n'est pas parce que telle ou telle star à fait telle coupe ou telle coloration que je vais m'y mettre. Surtout que chez eux ça change très vite. Tu imagines une colo.sur des cheveux secs et abimés? On doit respecter et être à l'écoute des besoins de nos cheveux. Bizz.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord, Coccinelle ! :-)

      Supprimer
  3. Je suis complètement d'accord avec ton article Nounoune
    Merci pour ce partage et j'avoue qu'il faut essayer de nous même, pour savoir ce qu'il va le mieux avec nous et surtout ne pas être dépendant des autres. VIVE L'INDEPENDANCE CAPILAIRE !!! lool :D :)

    RépondreSupprimer
  4. J'adhère à ton article ma belle Nounoune !!! Perso, je ne vais plus chez les coiffeurs depuis plus de 3 ans, donc de ce côté là le problème est réglé. Pour le reste, je n'utilise que des produits que mes cheveux aiment et avant de tester un nouveau produit je me renseigne avant de me jeter dessus. J'aime bien également tester des recettes capillaires glanés sur la blogosphère, en ne retenant que ceux que mes cheveux ont approuvés. Et puis bien entendu avoir sa propre routine capillaire et même si on s'inspire d'untel, le faire à sa sauce en y incorporant les produits qui correspondent le mieux à sa chevelure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A terme, je pense que comme toi, j'aimerais me passer totalement de coiffeuse pour m'occuper de ma tête, mais bon, concernant le défrisage, j'aime bien laisser ça à une paire d'yeux et de mains habitués et qui voient bien ce qu'ils font. J'ai peur de ne pas bien appliquer ou rincer.

      Par contre, elle ne me voit que pour ça, la coiffeuse. Le reste, je gère entièrement ! Elle n'a pas sa place dans l'histoire ! ^ ^

      Supprimer
  5. Très bel article Nounoune! Merci pour ce petit moment de réflexion. Perso, j'étais très reglo chez ma coiffeuse, super gentille d'ailleurs.Je faisais des brushing, des tresses, des defrisages et tout.. je sentais que quelque chose n'allait pas dans sa façon de faire mais je ne disais jamais rien. J'ai eu du mal à arreter d'y aller parce qu'elle est super sympa. Du coup, je compensais avec les poudres indiennes à la maison pour renforcer mes cheveux. Et mes cheveux n'étaient pas dans un état catastrophique ! Mais à voir la brosses à brushing toute déglinguée, la chaleur à 3000w qui laisse la buée dans tout le salon... arf !!! j'ai mal pour mes cheveux. Elle voulait tjrs que je laisse mon defrisage longtemps avant de rincer ( Over process .. ) qd je sortais de là.. je ne te dis pas! J'avais des cheveux de chinois ( tous fins ! sans pour autant offenser les chinois mais.. bref !
    Et bizarrement on riait parce que j'avais 3 poils derrière la tête. un gros creux sans cheveux ! Un jour, j'ai décidé de ne plus y aller et çà grâce à internet !
    J'assume complètement de ne plus y aller parce je me suis presque réconciliée avec mes tifs... Sophia
    ps : J'adore la transition vers le bocal... la photo illustre bien en plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo Sophia pour cette prise de position ! Du coup, tes cheveux ont du te dire merci sur le long terme ? :-)

      Supprimer
    2. Euh... oui. Le creux est rempli de cheveux mais ze ve de ya yongueur... du coup PYE ! lol

      Supprimer
    3. L O L

      Bienvenue au club ! Veux de la longueur aussi ! :)

      Supprimer
  6. ah Moi je suis dac dac avec toi!
    Deja, vis a vis des coiffeuses, y en a pas u ne sur cette terre qui peut me dire quoi faire ! alors la, non! c'est un fait qu'on ne demontre plus lol.
    En ce qui concerne les produits, moi j'accorde le benefice du doute a chaque produit et je teste ce qui m'interesse, pas besoin qu'il soit a la mode ou pas!Pareil pour les tecniques.
    Dernierement j'ai adopte un AS qui est totalement inconnu et hyper cheap, mais qui me va a ravir! voila ce que j'appelle etre libre capillairement parlant.
    Et , ouiiiiiii je coup , je defrise ou met un tissage quand ca me chante! Tanpis!!
    PS pas d'accent sur cette machine aujourd'hui donceuh.....-_-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On fera avec Deborah ! On comprend le message ! ;-)

      Supprimer
  7. Ah nounoune que dire de cet article sinon Amen. Effectivement l'indépendance capillaire est primordiale pour mener à bien son AC. Perso j'apprends toute seule act à me coiffer pour éviter les démêlages barbares de ma coiffeuse car j'ai beau passer des heures à me démeler les cheveux à la maison, elle trouve tjours le moyen de repasser 100 fois le peigne au même endroit. J'ai tout fait pour lui faire comprendre avec délicatesse ke ça ne me convenait pas rien à faire et et je ramasse tjours une poignée de cheveux au sol. Finalement j'ai complètement cessé d'aller chez elle même si elle tresse super bien et sans serrer. Pour le défrisage c'est une autre histoire comme toi g préfère ke quelqu'un me le fasse de peur de me louper mais mais là aussi j'ai pas trouvé la perle rare. Heureusement ke g ne le fais ke 2 fois par an donc ça va

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah, les coups de peignes trop zélés pendant 3 plombes au même endroit, ça m'éneeerve ! Horrible. ^ ^

      Supprimer
  8. ah par contre pour les produits j'ai jamais attendu que quelqu'un les test pour en acheter mdrrr par contre oui quand j'en achète je fais forcément des recherches dessus avant XD par contre un vendredi chicoro je ne sais pas ce que c'est :$

    RépondreSupprimer