mercredi 9 mai 2012

Pourquoi choisit-on de garder ses cheveux défrisés ?

Coucou les filles !

Aujourd'hui, j'ai pris tout mon temps pour le post du jour, mais en fait, il est le fruit d'une petite réflexion personnelle et aussi une réponse que je profite de faire à un message via le formulaire de contact où on m'a posé la question suivante :

Avec la mode du retour au naturel, beaucoup de hairloveuses y retournent, ça ne t'intéresse pas, toi ?

Alors déjà, du tac au tac, je répondrai que c'est pour ne pas faire le mouton de Panurge et céder à un effet de mode sans avoir vraiment examiné les tenants et aboutissants.

Tous ces retours au naturel, je trouve ça génial et même super beau, quand on voit le fruit de la persévérance des unes et des autres. ça donne même envie. Mais quand je vois la patience dont il faut faire preuve quand on entre en transition de longue durée, ça me refroidit pas mal. 

Oui, je parle de transition longue, car dans mon cas, je suis bien trop lâche pour procéder à un big chop !  Déjà que quand je coupe 10 cm, dans les 10 minutes qui suivent la coupe, c'est la fin du monde, mais alors je n'imagine même pas couper une cinquantaine de centimètres pour n'en garder que 3/4 qui shrinkent ! :-s Je n'aime pas ma tête avec les cheveux courts. Pour le coup, ça me permet de saluer le courage et l'audace de Lililov qui a bigchopé il y a 10 jours. Et elle est superbe, en plus, avec son twa. Enfin !

Donc pour revenir à ce que je disais, pour ce qui est de mon cas, le retour au naturel, c'est non... pour le moment. Car il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ! ^ ^ Mais pour le moment, je pense que l'envie n'est pas assez forte, ni la réflexion assez mûrie pour que je puisse sauter le pas. Je n'ai pas envie de le faire pour faire "comme les autres" et puis rester frustrée et aigrie dans mon coin parce que je me serai finalement rendue compte que ça ne me convient pas. Quand je suis vraiment décidée pour obtenir quelque chose, je tiens le coup, malgré les difficultés, jusqu'au bout. Mais quand ma décision est tiède, c'est autre chose...

Puis bon, une longue transition, c'est du boulot. Moi, je me débrouille bien pour les longs stretchings de 4/5 mois, mais ça n'a rien à voir ! Plus les cheveux naturels poussent, plus ça demande du boulot, et l'attention et de la douceur pour éviter le carnage sur les longueurs défrisées. Je pense qu'il y a des techniques bien spécifiques à maîtriser, notamment au niveau de la coiffure, comme par exemple le braid out. Pour le moment, ce n'est pas mon cas. Donc je préfère y travailler dans le cadre d'une routine efficace et sécurisante. Trop de nouveautés d'un coup, ce n'est pas mon truc !

Du coup, je reste donc une tête chimiquement modifiée, tout en étant consciente que je ne jouis pas à 100% du potentiel santé de mes cheveux. Pas à 100%, mais en santé plus que correcte quand même, hein ! Parce que faut pas déconner ! ^ ^

Enfin ! Et vous les filles toujours défrisées, pourquoi vous avez choisi de le rester et de ne pas tenter l'aventure du retour au naturel, vous ?

69 commentaires:

  1. UPPPPPPPPPP pour ce post !
    c'est pas parce que c'est "dans le vent" qu'on doit toute y foncer !
    moi je suis comme toi, le shrinkage, pffffffffffff
    en tant que texlaxée il est la mais pas trop, ça me va !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas dit dans le post, mais c'est exactement ça. Le shrinkage est limité. Et ça me convient mieux comme ça. :-)

      Supprimer
    2. Merci. L an dernier aussi j ai été tentée en voyant toutes ces belles touffes sur YouTube. J ai donc transitionne 7mois, laisses moi te dire que MON 4C m a rapidement découragé. J ai défrise. De plus je peux pas passer ma vie a faire des twists/braids pr discipliner mes cheveux, c pas la dette quand même.
      Je pense vraiment qu il faut le faire par conviction. Regardes lililov je pense plus qu elle l a F par effets de mode d ou son silence pendant un an.
      Je pense aussi que selon la forme de la tête de chacun la masse du cheveu crépu n dsy pas adaptée a TT le monde (g pas dit le cheveu crépu mais la masse ).,moi g la tête carrée alors imagines !
      Tu additionnés ça au fait que pr moi les cheveux font la féminité me retrouver avec 4 poils sur la tête au nom de mon africanite c est impensable.
      Rends toi compte que même les braids out je supporte pas, en fait gm le lisse.
      Rien a voir avec un déni identitaire, je parle avec l accent, vit en Afrique😯, m'habille en pagne et NZ sort qu avec des noirs. C juste que je m aime d une certaine manière, et cette manière c avec mes cheveux lisses.

      Supprimer
  2. idem ! Perso j'aime pas trop le côté perte de longueur que ça entraîne.
    Et le big chop façon garçonnet très peu pour moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MDR Natou ! "le big chop façon garçonnet" ! Je ne l'avais jamais entendue, celle-là ! Mais je visualise très bien ce que tu veux dire ! ^ ^

      Supprimer
  3. Je remarque qu'il y a deux sortes de filles, celles qui retournent au naturel par effet de mode et celles qui retournent au naturel pour connaitre les vraie nature de cheveux car défrisée trop tot. Perso je suis allée à contre courant j'ai décidé de me défriser les cheveux alors que toutes prenaient le chemin inverse. Finalement pourquoi faire comme tout le monde ce ne sont que des cheveux le but principal est de s'en occuper qu'il soit chimiquement traités ou non.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta remarque est tout à fait pertinente, Meea ! il y a deux catégories. Peu importe celle qu'on choisit, tant qu'on assume. Au final, comme tu dit, l'essentiel est de s'occuper de ses cheveux pour qu'ils ne finissent pas décatis.

      Supprimer
  4. Alors personnellement je n'aime pas ma texture naturelle que je trouve bien trop crépue, ça me fait perdre pas mal de mon potentiel féminité... Mais qui sait, je profiterai peut être d'une grosses à mon tour pour y venir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Cynthia, ça peut être l'occasion. Le regard sur soi change, quand on devient maman. :-)

      Supprimer
    2. Je tenais à te répondre Cynthia, parce que je trouve tes mots un petit peu durs.
      Personnellement je ne trouve pas qu'il y ait de cheveux "trop" crépus. Qu'est ce que ca veut dire d'ailleurs pour toi, trop? Il y a une limite à ne pas franchir pour que ca reste jolie?
      Qu'est ce qui te fait penser que ton potentiel féminité chute avec une texture naturelle? Lisse c'est plus féminin? Ou alors c'est le coté "cheveux qui tombent dans le dos" qui correpond plus à la féminité?
      Pour moi, les femmes venant des 4 coins du monde ont une beauté qui leur est propre, différentes de celles des autres mais non moindre. Et il s'avère que la femme noire est la seule à ne pas avoir les cheveux lisses qui tombent dans le dos... Ca ne fait pas de ses cheveux crépus un élément moins féminin pour autant. Mais je comprend que ca ne convient pas à tout le monde :)

      Ceci n'est pas une attaque, ca n'a pas du tout été écrit dans le but de blesser, ni de créer une polémique défrisée/naturelle. A l'écrit, certaines nuances ont du mal à etre retranscrite donc je m'en excuse d'avance :)

      Supprimer
    3. Perso, j'ai compris le message que tu veux faire passer, misa et effectivement, Toutes les femmes du monde ont une beauté qui est propre.

      Dans ce sens, j'appuie ce qu'a dit Misa et j'ajouterai qu'elle te l'a dit, Cynthia, dans le sens où quoi que tu choisisses de faire avec ta tête, tu sera toujours une belle femme. Mais il ne faut pas stigmatiser tes frisettes, elles ne te rendent pas moins belles, c'est juste que les porter telles quelles, pour le moment, ça ne te convient pas. C'est la même pour moi. Comme je te disais plus haut, la maternité peut changer ta manière de voir les choses. Pas forcément t'amener à big choper, mais peut-être commencer à voir les choses autrement pour redevenir naturelle, plus tard... :-) Bref ! Faut laisser le temps faire et en attendant, choisir ce qui te convient puis c'est tout !

      Supprimer
  5. salut nounoune,
    j'ai bien apprécié ton post d'aujourd'hui. Si retour au naturel il y a, il faut que ce soit vraiment par envie et surtout avoir une bonne dose de motivations. Je te raconte mon expérience de retour au naturel?

    Ca va faire 11 mois dans quelques jours que je n'ai plus défrisé mes cheveux et ca a été la guerre certains mois entre eux et moi. Sans vouloir faire peur à qui que ce soit, mais quand on entame une longue transition, je pense qu'il y a toujours des dommages collatéraux. On a beau se peigner les cheveux doucement, les laver avec différentes techniques, se coiffer en braid/twist/... out, à partir d'un certain temps ca finit toujours par faire des noeuds sur les longueurs défrisés et il faut couper. Doucement mais surement...
    La clé pour moi est de comprendre que quoi qu'il arrive on ne passe pas d'un bsl défrisé à un bsl naturel sans passer par une periode un peu plus courte (nl,sl,bbl). Il faut pouvoir faire le deuil de ses cheveux défrisés et de leur longueur (tout en sachant que ca repousse!). Une fois que j'ai compris ça, je me sentais moins en conflit avec mes cheveux.

    il y a 1 semaine, vers 1h du matin j'ai "big chopé".Je ne suis pas sure que toutes les naturels soient d'accord avec ce terme puisque lissés, j'ai un beau carré presque full sl. Et non lisse je perds à peu pres 1/4 de longueur avec le shrinkage, donc ca me laisse encore une belle touffe. Ca faisait depuis janvier 2011 que je pensais à ce retour au naturel et en juin 2011 j'ai su que c'etait la dernière fois que je me défrisais les cheveux. Et je ne regrette rien, ils sont tellement plus sains, plus volumineux mais c'est un autre genre de beauté que les cheveux défrisés. Et j'aime aussi le fait de ne plus etre en streching permanent, c'est à dire profiter de mes cheveux les 2 premiers mois post défrisage et décompter les jours avant le prochain défrisage tellement j'en ai marre des repousses.

    Ha encore une chose, je me trompe peut-etre mais j'ai l'impression que beaucoup de retour au naturel se font après s'être prouvé quelque chose avec ses cheveux défrisés/assouplis... Moi j'ai attendu d'avoir un full BSL pour envisager le retour au naturel. C'est ton cas?

    Bisous

    PS: J'ai été super bavarde!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça, Misa ! Tant que je considèrerai que je n'ai pas fini de me prouver que je peux tout faire avec mes cheveux défrisés, ça ne m'intéressera pas de revenir au naturel.

      En fait, j'ai l'impression que c'est quand je vais m'ennuyer avec ma tête texlaxée que je vais y venir, au naturel. :-)

      PS : bravo pour ton BC.

      Supprimer
  6. C'est vrai qu'en voyant les autres ça donne envie. surtout en voyant leur évolution. Mais cette envie ne dure jamais très longtemps.
    j'ai un streching de plus d'un an une fois avant même de savoir ce que c'était . Et ça m'a permis de bien me rendre compte que le retour au naturel ce n'est pas pour moi. Enfin pour le moment.
    niveau coiffure démélage et etc .. ce n'est pas pour moi.( meme si je fais des longs stretching 6 mois)
    Et puis revenir au naturel juste pour suivre un mouvement ça ne m’intéresse pas. Je me sens tres bien avec mes cheveux défrisés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois les choses totalement comme toi, Sya ! :-) ça viendra en temps et en heure, si ça doit venir. ;-)

      Supprimer
  7. Puce j'ai la meme pensee que toi....
    Tatal

    RépondreSupprimer
  8. Parce que mon cheveu naturel est trés long et trés épais , difficile de se coiffer tous les jours seule au quotidien... Toujours devoir faire des tresses et des vanilles , durant de 4 a 6h toutes les 1 a 2 semaines ( au bout d'une semaine et demi, la coiffure est déja "raci"...)... Certes le cheveu défrisé demande de l'entretien, mais pas l'intervention d'un tiers ...!
    Mais un jour , quand je saurais les dompter, je n'exclue pas de retrouver ma tignasse et pouvoir faire de belles colorations :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, au-delà des soins et du reste, cette histoire de patience pour se coiffer, ça refroidit, hein...

      Supprimer
  9. hummmm en terain miné!!!!en tout cas moi j'ai big chopé!!!mais je n'ai pas eu le choix!alors je me dis que maintenant je vais essayer de savoir ce que mes cheveux peuvent donner naturel set entretenus!!!!
    et puis le defrisage m'a tellement abimé les cheveux!!!donc..0voila quoi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, Déborah, t'es pas en terrain miné. On ne va pas te bouffer parce que tu as big choppé et que tu ne défrises plus ! ^ ^
      Chacune son choix et on le respecte, ici. Et on a aussi le droit de donner son avis ! ;-)

      Supprimer
  10. Parce que je ne veux pas qu'on appelle nappy ou qu'on me dise que j'ai fait le bon choix "comme si je venais de donner ma vie à Jésus et que ma vie allait changer en mieux maintenant" :D

    Plus sérieusement, j'y pense régulièrement surtout quand j'observe de la casse entre les repouuses/cheveux texlaxés ou cheveux texlaxés/cheveux défrisés...avoir une texture épaisse uniforme, de la racine jusqu'aux pointes...MON REVE !!!
    Aussi je ne me vois pas jusqu'à la fin de ma vie, me défriser. En plus avec l'âge les cheveux s'affinent un peu donc non merci...

    Pourquoi je ne le fais pas.... La flemme de transitionner, pas envie de me retrouver avec la meme coupe que mon mari, la facilité de coiffage et de lavage et surtout envie d'atteindre un beau MBL en tant que défrisée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MDR Altesse ! ^ ^

      Ah, cette flemme de transitionner alors !

      Supprimer
  11. Ah le big chop et le retour au naturel, tout un débat!

    En ce qui me concerne, je ne peux pas m'empêcher de voir les 3/4 des nappy comme des extrémistes, qui hurleraient que les filles qui se défrisent les cheveux ne sont pas des "vraies noires" et qu'elles renient leurs origines. Je trouve ça fatiguant, ces revendications bidons. Mais en regardant leur histoire capillaire, il y en a un grand nombre qui en fait ne savait pas prendre soin de leurs cheveux défrisés.
    Puis j'ai l'impression en lisant les nappy que l'afro ira forcément à tout le monde. Euh en ce qui me concerne, je sais que l'afro me va bien (mais pas un court), mais je n'ai pas la patience de m'en occuper.

    Comme Altesse, je ne me vois pas défriser mes cheveux toute ma vie. Quand j'aurai envie de changer de tête, je changerai!

    J'ai l'impression que le retour au naturel est une mode. Une mode qu'on essaie un peu trop de nous imposer, d'ailleurs...

    En revanche, pour lililov, waw! Ça lui va beaucoup mieux comme ça! J'étais pas fan de ses cheveux défrisés, je trouvais qu'il n'y avait pas assez de volume.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cyanea, tu es ptet tombée sur des nappies un peu enthousiastes qui du coup ont un peu diabolisé le défrisage ? Non ?
      J'ai remarqué que passée une grosse période enthousiaste, elles se calment. Comme quand on se lance dans une AC de défrisée.

      Supprimer
  12. je crois que certaines personnes ont utilisé ton post pour critiquer, le retour au naturel n'est pas une mode chacun fait ce qu'il veut.
    Ca me fait penser à la chanson la caraibe ne nous appartient pas et il conclut: chacun fait maintenant ce qu'il veut moi je veux rentrer chez moi.
    Le retour au naturel n'est pas une mode, certaines disen qu'elles ont été défrisé enfant maintenant elles grandissent, elles font ce qu'elles veulent. C'est fou de croir que les gens sont naturelles pour la mode ou parce qu'ils sont des moutons

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Anonyme !

      Je pense qu'elles n'ont pas voulu critiquertoutes celles qui retournent au naturel. Par contre, je pense que tu as du remarquer que souvent, quand une hairloveuse très suivie annonce qu'elle a décidé de revenir au naturel, il s'ensuit souvent une vague de retour au naturel de ses lectrices aussi. Et c'est plus ou moins mûri, comme décision. C'est là, que ça fait un peu mouton de Panurge...
      Cela dit, on a vu aussi des suiveuses qui restent défrisées et même arrêter de suivre la hairloveuse parce qu'elle a décidé un retour au naturel... Je trouve ça tout aussi idiot pour ma part...

      Supprimer
  13. moi je dis la vie est injuste tu as tes cheveux ils sont naturelles tu défrises . Tu n'as pas eu à couper pour défriser, now tu veux le naturel faut couper. Ca c'est nul.
    Moi je dis vive internet car naturelle, le salon Y&T, à pointe à pitre à refuser de me lisser, ils m'ont dit que sur cheveux défrisés.

    G fait une autre coiffure, je les ai crus , jusqu'à ce que je vois reniece, ntsonga, fatou, passer du lisse au crépu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment des imbéciles incompétents, dans ce salon ! Ils t'ont forcé la main en quelque sorte. Tu voulais un lissage, mais c'était à LEURS conditions... Pffff !

      Supprimer
  14. je trouve que c'est bien le fait que ce soit une mode:ca permet aux filles qui ont été toujours été défrisées de connaître au moins une fois dans leur vie le potentiel de leurs cheveux sans traitement chimique.
    Et une fois que l'effet de mode sera passée chez certaines,elles auront à nouveau le choix de défriser,waver,tisser.

    je pense aussi que ces filles auront peut être une meilleure connaissance de leur cheveux :-) (j'ai fait parti de ces moutons et je suis pleinement ravie d'avoir fait cette expérience:je suis repartie sur des bases nettement plus saines (à nouveau défrisée avec des cheveux un bsl en pleine santé :-) )

    bibine ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas que tu sois un mouton, Bibine, puisque ton expérience prouve que tu n'as pas hésité à redéfriser après. Ton geste montre, que tu fais selon tes envies avant tout. Bravo pour ça.

      Supprimer
  15. Moi j'aime ma tignasse défrisée et je compte le rester tant que ça me convient comme ça ! Depuis quelques temps c'est la grande mode du retour au "naturel", et je lis par çi par là, qu'avoir le cheveu défrisé, c'est vouloir se la jouer "blanche" !! Non mais faut pas délirer !!! Je préfère avoir mes tifs modifiée chimiquement sur la tête, qu'une grosse perruque hideuse ou un tissage raté ! Bref, mes cheveux sont en bonne santé, ils poussent bien, ils ont du volume, ils sont longs et j'en suis très fièèèèèreeeeee !!!! Si on commence à faire de la discrimination capillaire, sur le naturel, le défrisé, le crépu, le lisse, etc. c'est complètement débile. Chacun fait ce qu'il veut avec sa tignasse, du moment qu'il se sent bien avec sa chevelure quel que soit son type de cheveu. Ce n'est pas moi qu'on va complexer ni culpabiliser pour une histoire de tifs !!! Tchipppppp

    RépondreSupprimer
  16. Naturel ou défrisée je me pose la question avant chaque defrisage.sans oser. Je me dit que si j'étais prête il n'y aurait pas d' hésitation.

    Faire un big chop comme lililov c'est courageux (je ne le suis pas) quand je coupe un peu j'ai déjà envie de pleurer.

    Enfin le jour que je serais prête je le serais. Pour le moment je continue a les modifier chimiquement

    Chacha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo pour la non prise de tête, Chacha ! ;-)

      Supprimer
  17. Super post (comme d'habitude) nounoune ! effectivement je suis texlaxée (bon dieu que ça devient de plus en plus effrayant le produit défrisant, j'ai tous le temps peur que mes beaux cheveux fruit d'un 1an d'ac tombent....) et je l'assume et essaye de stretcher entre 4 à 5mois, quel plaisir d'avoir ses petites bouclettes aux racines, vraiment j'apprécie de plus en plus mais je suis obligé de faire 1x par semaine, 1 prepoo à l'huile de coco+ricin+he de romarin et shampoo+as garnier ultra doux pour qu'elles soient bien nourris, mais j'ai l'impression que la technique du vinaigre fonctionne pour la douceur du cheveux?!

    je lis souvent le superbe blog http://urbanbushbabes.com/ concernant les jeunes filles aux cheveux naturels et je pense que pour l'instant le big chop n'est pas prévu, je veux me prouver que BSL j'y serais cet été et je remarque qu'au final mes cheveux sont bien entretenu, nourris, hydratés et doux et c'est l'important, une routine simple mais efficace que je partage même avec mes amies aux cheveux caucasien. le texlax me permet d'atteindre mon but tout en gardant un beau volume, je n'aime pas du tout le défrisage ultra lisse, et ne veut surtout pas avoir des cheveux ressemblant à un type européen !!
    Je suis de plus en plus fière de ces frisures qui, au final me (nous) rendent unique :)

    je pense peut-être passé au lissage brésilien, plus sain pour les cheveux car le problème avec le défrisage c'est que pas toute les coiffeuses comprennent que c'est violebt, du coups je les dêmele, les hydrate&scelle et rajoute 1 cuillère d'huile d'olive pour atténuer.

    pour l'instant texlax et ensuite long stretching comme LaManouschka avant sont big chop. le texlax est une manière ou technique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le blog, Little Kat ! :-)

      Je suis comme toi, je n'aime pas le défrisage à fond. On sent que le cheveu a tout donné pour ne pas tomber, c'est trop d'agression en une fois et esthétiquement parlant, ça enlève tout le volume, c'est dommage.

      Supprimer
  18. Il y a déjà un bon moment que je suis ton blog qui grouille d'article super interressant (j'ai appris beaucoup de chose! (^_^)) mais je n'avais jamais le courage de laisser un commentaire. C chose faite aujourd'hui (Youpi!). Je suis défrisée et je me suis aussi posée la même question et j'en suis venue a peut près à la même conclusion que toi. Je suis défrisée depuis très jeune (7-8 ans à peut pres)ce qui fait que je n'ai que de vague souvenir de mes "véritable" cheveux. Deplus je considere mes cheveux défrisées comme étant les MIENS et pas forcement comme "un tas" de produit chimique. Avoir les cheveux naturels est mode actuelle - c bien connu que les modes se créent et se défont. Je me sens tres bien comme je suis et franchement je ne m'imagine pas coupé mes cheveux. Tu as l'impression que c'est la fin du monde quand tu coupes tes cheveux alors que moi c comme si on coupait (ôtait) une partie de mon âme. Je peux pas gérer ça!
    Miaka

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, Miaka, tu vois, fallait oser ! Bienvenue dans les coms ! ;-)

      Supprimer
  19. Coucou a toutes!!!
    L'article et les commentaires sont vraiment hyper intéressants!!! Mdrr c'est marrant il y a une autre Cynthia!!!
    Bref!! Perso, avant je complexais avec mes cheveux parce que je ne savais les entretenir. Donc toutes les 2 ou 3 semaines après mon dé frisage, je faisais des tissage ouverts ou des vanilles. çà m'a énormément aidé pour garder ma longueur et sa poussait!!!
    L'an dernier, garce a ton blog notamment, j'ai appris a entretenir mes cheveux défrisés et j'ai décidé d'arrêter les faux cheveux!!!
    Je ne me suis jamais senti aussi belle!!! Je suis heureuse et fière de mes cheveux défrisés!!!! J'assume entièrement!!! Avant hier j'ai rendu visite à quelqu'un a l'hosto, sa fille lui faisait des nattes. Elle était revenu au naturel il y a quelques années et a dit qu'elle assumait d'être noire. Cela m'a aaagaaacé!!!!!Désolé mais en plus ses cheveux étaient moches!!!! lol Certes il y a des "nappy" qui entretiennent bien et c'est joli, mais d'autres qui croient que juste parce qu'elles défrisés sa y est!! Pff les défrisés c'est pareil si t'en prends pas soin c'est moche!!!! En plus, la question d'assumer ses origines sa m'agaceeee!!!!! C'est pas parce que je me défrise les cheveux que je suis pas fière d'être noire!!! Bien au contraire!!! Parlons des cheveux colorés alors!!! Tu dénigre quoi quand tu fais sa? looool Je suis amoureuse de mes cheveux défrisés et j'assume!!! J'ai remarqué que beaucoup de "nappy" sont revenus au naturel car elles ne savaient pas gérer leurs cheveux défrisés ou elles ne connaissaient que sa!!!! Donc stooop!!!! lol soyons fière tout simplement de nos cheveux, nappy ou défrisés!!!! (j'ai raconté ma life lol)
    Bsouaaaa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Cynthia... bis ! ^ ^

      Il a de quoi être énervée quand on commence à entendre la ritournelle de l'assomption de sa négritude via les cheveux naturels et donc le non défrisage. On s'assume en tant que noir quand on peut en parler librement, sans remettre en question ce qu'on est, ni ses choix esthétiques, il me semble.

      Supprimer
  20. Je trouve ça trop ridicule le "j'assume être noire parce que je ne me defrise plus". C'est écrit sur nos fronts qu'on est noire. Cheveux crépus, défrisés ou tissage jusqu'aux fesses ! On n'a pas d'autre choix que de l'assumer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble aussi, Natou.... :-)

      Supprimer
    2. Lol trop vrai
      Mia

      Supprimer
  21. Bonjour les filles vous avez raison vous prenez pas la tête l'important c'est de se sentir bien et de se trouver belle comme on est défrisé ou pas!
    Pour ma part j'ai toujours préféré mes cheveux naturels parce qu' il sont assez fins et quand je me défrise ça fait tout raplapla et je peux pas faire grand chose avec.
    Mais en fait depuis mon enfance (vu l'endroit ou j'habitais) je ne côtoyais que des blancs et franchement avoir les cheveux défrisé m'a soulagé car j'avais l'impression d'être une curiosité. "çà pousse?" "tes cheveux c'est de la mousse?" "Pourquoi ils sont figés?" Des remarques méchantes ou pas mais globalement je sentais le sous entendu que si je suis noire je peux pas vraiment être jolie de toute façon, bref... je me suis défrisé.
    C'est donc tout naturel que maintenant que je suis une grande (lol) je revienne au naturel. Mais je pense qu'il y a aussi une erreur d'interprétation de certaines. si le "nappy" est devenu une mode c'est parce qu'il y avait une attente. je pense que beaucoup de noires se sentent pas bien dans leur peau. la plupart ne savent même pas s’occuper de leur cheveux naturels car il n'y a pas de modèles auxquels se référer, qui peux leur faire dire "voila tu vois, on peut être belle comme çà!" et qui peut les amener à essayer. alors je pense que cette tendance les a aidés et c'est une bonne chose.

    Cécilia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cécilia, ah, ça, c'est vrai que petite, on a, pour la plupart d'entre nous, eu l'impression d'avoir été une bête de foire. Bonjour les répercussions que ça a eu jusqu'ici ! :-s

      Supprimer
  22. J'aime mes cheveux défrisés, et tout comme toi, je ne suis pas prête pour retourner au naturel.je garde un mauvais souvenir de mes "anciens" cheveux car ils étaient crépus et très épais,du coup je pleurais à chak fois kil fallait me faire des tresses lol!
    Je me refuse aussi de suivre la mode.Tout comme les naturelles, nous faisons aussi des soins. Sachant k le plus important c d'avoir des cheveux sains!^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'important, ce sont les cheveux en bonne santé.

      Supprimer
  23. Je me reconnais dans ton propos qui fait écho à la vidéo de trayce qui dit qu'on ne se découvre pas en devenant naturelle comme disent certaines femmes naturelles et que les cheveux ne sont pas ce que nous sommes. Ce ne sont que des cheveux après tout!
    Elodie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec elle aussi, Elodie ! ;-) des cheveux, ce sont des cheveux et la personnalité et l'identité, c'est autre chose de moins... palpable.

      Supprimer
  24. Je suis totalement d'accord avec nefersissi. Parfois en parcourant les blogs, j'ai vraiment l'impression qu'être défrisée de nos jours, c'est "renier nos origines". Et en quoi? J'ai l'impression d'assister à une guerre entre défrisée et naturelle, alors que ceux ne sont que des cheveux. Ils ne nous définissent pas. Je soutiens autant les naturelles que les défrisées."I'm not my hair" comme dit la chanson.
    PS : Nounoune, j'aime beaucoup ton blog. Tu réponds à pratiquement toutes mes interrogations et tu es une vraie mine d'informations. N'arrête surtout pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de pouvoir t'aider chère Anonyme ! A bientôt dans les coms ! ;-)

      Supprimer
  25. Salut à toutes,

    Je viens moi aussi de ce pas apporter ma petite opinion sur le sujet ..

    Avoir le cheveu " métissé " et assez fin pour ma part ne m'a jamais empéché ni de défriser, de waver(texlaxer), de colorer mes cheveux puis les texlaxer à nouveau puis les re-défriser pendant des années durant .. Alors l'argument qui dit que si tu le fais, c'est parce qu'il y a là rejet identitaire, non il faut arreter .. Je n'ai et je n'ai jamais eu aucun problème avec mon identité, d'ailleurs je ne comprendrai jamais que les noirs(hommes/femmes, défrisées/naturelles, jeunes/plus vieux) parlent du fait qu'il faille "s'assumer" comme si etre noir était un fardeau lourd à porter mais qu'il fallait faire avec ..

    Pour en revenir à mes cheveux, Dieu ce que je leur ai déja fait subir.. Quand je disais autour de moi que je les défrisais, j'avais en guise de réponse un : " Mais t'es folle, t'as déja de beaux cheveux !" (What's the hell is good hair ?)
    Et pourtant, au bout d'un moment, il m'a fallu tout couper, ce que j'ai fais sans meme savoir ce qu'était un big chop, ni une AC, ni meme qu'il existait des multitudes de façons de prendre soin de ses cheveux !
    J'ai décidé dans le meme "balan" de ne plus avoir recours aux traitements chimiques .. J'ai compris bien tard et avec l'expérience que mes cheveux les supportaient mal et que ça ne me convenait pas non plus .. Mon retour au naturel n'a pas donc été l'effet d'un phénomène de mode. J'ai juste eu une prise de conscience par rapport à ce que je voulais moi, pour eux.

    Alors défrisée/naturelle, qu'est ce qu'on s'en fiche du moment que ça ressemble à quelque chose, et que l'on en prend soin. Chacun son expérience, chacun sa vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce long com explicatif, Lau. :-)
      ça prouve bien que c'est une histoire de goût ou de choix esthétique, le défrisage, quand on y a réfléchi. Et le retour au naturel, bah... pareil.

      Supprimer
    2. C'est exactement çà Lau! pour moi çà résume tout :
      "du moment que ça ressemble à quelque chose"

      C'est la quête du beau l'important, quelque soit la texture.

      Cécilia

      Supprimer
  26. J'ai décidé de revenir au naturel par hasard et j'en suis contente. Cest un stretching qui s'est transformé en transition parce que dans le même temps j'ai appris à m'occuper de mes cheveux et je trouvais mes repousses tellement belles lol. Après je ne me leurre pas, avoir des cheveux naturels sans soin ou un MBL sans soin c'est la galère donc ce qui compte c est la régularité et le plaisir qu'on prend à s'occuper de ses cheveux et pour le moment ca me va ;)

    Intemporelle Djen

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec ta conclusion, Djen ! ;-)

      Supprimer
  27. Salut,

    Je pense que le naturel convient aux personnes qui savent bien maîtriser la coiffure avec ce type de cheveux.
    Alors quand on s'est défrisée adolescente souvent on n'a pas appris à coiffer ses cheveux naturels : petite on était coiffée par maman et après cheveux lisses. Alors il faut bien y réfléchir pour que cheveux naturels ne riment pas avec cheveux mal coiffés. Ce que j'aime dans le naturel c'est l'aspect volume. Mais la encore on n'est égales dans le domaine car certaines ont des cheveux plus dociles. Je pense que j'y reviendrai un jour quand j'aurai appris
    à les soigner et les coiffer. Sinon tu peux me dire comment se mettre au stretching? J'aimerai bien le faire. Comme défrisant j'utilise le phytorelaxer de phytospecific. C'est cher mais c'est à base d'oeufs. Merci pour les conseils pro stretching car des que j'ai des repousses mes cheveux se cassent. Je dois faire des erreurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou nanou !

      Alors pour la question du stretching, ce post va probablement répondre à quelques questions :
      http://nounouneetsestifs.blogspot.fr/2009/11/stretching-or-not-stretching.html

      Et celui là aussi :

      http://nounouneetsestifs.blogspot.fr/2010/01/stretching-transition-big-chop-et-ligne.html

      Supprimer
  28. Réponses
    1. De rien. Et n'hésite pas à revenir papoter dans les coms pour choper plus d'infos si tu as besoin. :-)

      Supprimer
  29. Salut à toutes!!

    Beau post, beau blog!

    C'est vrai que le retour au naturel est souvent vu comme une mode. Comme dit plus haut si il y a autan de personnes qui s'y prêtent c'est bien parce qu'en amont il y avait une attente.
    Je suis revenu eu naturel en 2008 (en passant par le big chop) parce que j'en avais marre du défrisage et aussi envie de voir mes ''vrais'' cheveux. J'avoue que le court, ce n'est pas pour moi même si on me disait que ca m'allait.
    Re-dérissage en 2010 parce que j'avais envie de lisse. Un fer à lisser aurait pu suffir mais je n'y ai jamais pensé car la chaleur sur mes cheveux ce n'est pas trop mon truc.
    Je suis à 7 semaines post défrisage et je pense de nouveau à revenir au naturel en passant cette fois par la transition.
    Revenir au naturel est une question d'envie, de choix. En aucun cas il ne faut se dire que le retour au naturel permet d'assumer ses origines. Il y a des filles naturelles qui pourtant n'assument pas leur origines. Je pense qu'il y a tout de même un travail à faire pour montrer à nos enfants ou futures enfants qu'il faut "s'aimer" avant tout tel qu'ils sont, cheveux défrisé ou naturels. L'essentiel est de prendre soins de sois dans l'ensemble et surtout que ca ne deviennent pas une corvée!!!

    KessyCG

    Désolé pour le roman

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Kessy !

      Pas de soucis pour le roman, au contraire, on adore ça ici ! :-) Et merci pour ce super com ! ;-)

      Supprimer
  30. Cc,
    Pour ma part, sur certains forums j'ai réellement l'impression d'assister à un vrai procès contre les défrisées lol. Dans ma famille, il y a des défrisées, tissées ou naturelles et il n'y a aucun débat au niveau des cheveux, d'ailleurs une de mes tantes qui est revenue au naturelles depuis des années me donne de supers conseils pour mes cheveux défrisés, car toutes deux attachons de l'importance au "bien-être" de nos cheveux. Perso, j'ai les cheveux défrisés et ça me convient, je ne suis pas chaude pour un retour au naturel. Je prends soin de mes cheveux, je ne suis pas une accro au défrisage non plus et je prends beaucoup de plaisir à en prendre soin. Je ne renie pas mes origines et d'ailleurs pour les nappy qui disent que celles qui se défrisent se renient, je leur demanderais si elles, quand elles se défrisaient, avaient l'impression de se renier, si oui, c'est qu'elles avaient de gros complexes d'infériorité, qu'elles essaient de dissimuler derrière le retour au naturel qui n'est qu'un trompe l'oeil dans ce cas là. Je pense qu'aujourd'hui, le défrisage est davantage un choix esthétique, qu'une "obligation" à vouloir ressembler à "tout le monde". C'est dommage et déplorable que cette mode du retour au naturel, nous divise, surtout nous les femmes noires, nous sommes suffisamment marginalisées dans cette société, il serait dommage d'en rajouter ;-)

    RépondreSupprimer
  31. tout d'abord bonjour et désolé pour celles où mon post va choqué.
    c'est dingue de croire que le cheveu naturel est une mode (c'est juste normal) alors que c'est se defriser qui est une mode très malsaine et dangereuse car au delà que ça crame le cuir chevelu ben au passage ça renie tes origines et le faite d'aimer ce que dieu nous as donner. car peu de filles le savent mes nos cheveux naturels ont une multitude de fonctions ont peu les boucler, tresser lisser bref une merveille. dommage que peu de filles en doute tant. la société nous à tant formater pour que nous oublions qui nous sommes ya que des produits pour les types cacucassiens en grande surface. je pense que c'est de l'inconscient voir même une habitude mais beaucoup de filles s'insultent en insultant leurs cheveux, moi j'aime mes cheveux crepus. je vous invite à regarder les vidéos sur youtube the coil review hair les filles sont tout simplement magnifique. peut être que certaine comprendront ce que je veux dire ou surement pas mais j'assume ce que je dis. je dis juste respectez vos cheveux votre cuir chevelu. arrêter de leur infligés de mauvais traitements surtout arrêter de dire que c'est une mode le naturel c'est ridicule

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Anonyme !

      Ton commentaire n'est pas choquant, tu as été claire et concise dans ton discours, c'est très bien.

      Néanmoins, tu viens juste d'en rajouter une petite couche dans la guéguerre entre défrisées et non défrisées. Je le répète encore une fois, ok, il y en a qui se défrisent pour effacer - comme elle peuvent, les pauvres - leurs caractéristiques négroïdes, MAIS c'est n'est pas le cas de toutes.

      Est-ce que dans l'autre sens, ici (je ne parle pas en général, je ne suis pas avocate de la majorité), on dit que toutes les non défrisées sont des nappex ???? Non, que je sache. Alors dans l'autre sens, faites de même ! Ne mettez pas toutes les défrisées dans le même sac en disant qu'elles s'insultent ou qu'elle dénigrent ce que Dieu leur a donné.

      D'ailleurs, je ne vois pas ce que Dieu a à faire dans une affaire aussi futile que les cheveux ! Laissons-le a une sphère plus spirituelle et arrêtons la propagande gratuite en son nom.
      Dans le cas où ce serait mal compris, je précise que je ne suis pas agnostique, mais la religion, c'est quelque chose d'intime, à mes yeux et chacun le vit à sa manière. Bref !

      Pour revenir à cette affaire de cheveux, ce n'est pas toi en personne, Anonyme, que je trucide verbalement, mais cette idée - soulante à souhait - qui dit que les défrisées se renient en tant que noire.... Pour ma part, si c'était vraiment le cas, je fuirai le soleil en été pour ne pas bronzer davantage, je refuserai de manger des accras, du colombo de poulet ou de cabri, je ne comprendrai pas le créole et chercherai encore moins à le transmettre à ma fille quand elle sera en âge de comprendre, je ne chercherai pas non plus à connaître l'histoire des Antilles, encore moins à faire ma généalogie pour savoir quand sont arrivés mes premiers ancêtres aux Antilles... Bref, je me couperai de tout ce qui me rappelle que je suis noire. Et pas noire café au lait ou autre ânerie : juste noire-noire.

      Donc pour finir, je suis noire-noire et je suis la mode du défrisage. Foutez-moi la paix et arrêtez de me pousser à me justifier !

      Merci d'avance... ^ ^

      PS : et je persiste, je parle de mode du retour au naturel, car si c'était normal, ça ne prendrait pas ce caractère un peu "idéologique" dans les discussions. C'est tellement plus du tout futile et léger que quand on choisit l'un ou l'autre, tout de suite derrière, on attend une explication de texte ! bah moi, j'ai plus envie d'en donner, maintenant.

      Supprimer
  32. Ton post est intéressant et cela montre que chacun fait SON choix,celui qui est le meilleur pour lui. Défrisée à l'âge de 4 ans,je n'ai pas eue mon mot à dire vu que le cheveux crépus étaient et reste toujours considéré comme une texture qui n'est pas présentable. C'edt dans cet univers que j'ai grandi en pensant qu'il n'y avait qu'un seul choix possible...DEFRISER pour être belle. Donc,dans tout domaines,il y'a des personnes qui sont radicales du côté défrisé (y'a que le lisse qui est bien) et du côté crépu (le naturel,c'est la vérité). La tendance ne set pas inversée dans le monde il suffit de retourner en Afrique pour voir que le lisse reste le "beau" ,c'est uniquement en Occident que cela commence à changer,on accepte mieux le cheveu crépu. Pour ma part,secrètement ,j'ai toujours voulu arrêter le defrisage mais ne sachant pas comment et ma mère ne voulant pas,je me suis dirrigée vers le net et il n'y avait qu'un blog francophone qui en parlait à l'époque (il y'a 6 ans). Je porte pes cheveux crépus depuis 5 ans, j'ai porté mon afro libre 3 ans et j'ai porté des locks pendant 2 ans mais j'ai décidé de les démêler (oui oui oui,les locks se démêlent sans couper lol ,la preuve sur mon blog...). Tout cela pour dire que mon passage au naturel a été synonyme de débats houleux dans mon entourage tout autant que mon passage aux locks ... CHAQUE fois que quelqu'un fait quelquechose ou pas sur sa tête,on s'octroie le droit de le critiquer parce qu'il ne fait pas la même chose que nous...Heureusement ,tout le monde n'est pas comme ça. Je te remercie pour cet article. Pour ma part, je reste traumatisée à vie par le defrisage... mais il es vrai que beaucoup ont commencé à s'intéresser à leurs origines grâce au big chop et ça fait partie d'elles ,j'en fais partie parce qu'il faut se dire la vérité,il n' ya pas beaucoup de gens qui ont été élevés avec cette idée que tout ce que le blanc a est mieux que le noir ...que notre histoire et nos cultures sont archaïques.
    Pour avoir vu tes cheveux ,je les trouve beaux et sains et c'est uniquementla chose sur laquelle je me focalise en fréquentant les blogs crépus ou défrisés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton témoignage, Princesse Akan ! C'est dingue comme on n'a pu "t'embêter" avec tes choix capillaires, dis donc ! :-s

      Supprimer