vendredi 23 novembre 2012

Hair Care Rehab : les cheveux secs

Coucou les filles !

Bon, vendredi, vous connaissez la punition ! ^ ^ Nous voilà parties pour une nouvelle fiche de lecture. Cette fois-ci, sur le thème des cheveux secs. Le fléau sans fin pour nos cheveux afro, défrisés ou pas. D'ailleurs, c'est un truc tellement horripilant, je trouve ! Vous avez remarqué à quelle vitesse la sécheresse sur les cheveux peuvent saper des mois et des mois d'efforts ? Saleté d'injustice, va !

Enfin bref ! Comme on n'est pas du genre à se laisser aller à la fatalité, on va bien retenir ce que Sistaslick nous conseille. Allez, c'est parti !

  • Les signes et symptômes 
On reconnaît les cheveux secs à leur sécheresse excessive (logique !), à leur aspect paille et rêche. Ils sont également ternes et très cassants.
  • Les causes 
Nos cheveux afro sont naturellement secs, surtout sous les climats tempérés, mais en règle générale, lorsqu'ils sont hyper secs comme de la paille, la nature n'y est pas pour grand chose, mais nos abus divers et variés, eux, oui ! ^ ^

L'abus des traitements chimiques et des outils chauffants
Ces abus finissent par faire griller - littéralement - les écailles des cheveux dont le niveau de porosité s'élève beaucoup en conséquence. Des cheveux poreux, ça boit beaucoup d'hydratation, mais ça ne sait pas la garder. Du coup, ils ont toujours l'air drus et hirsutes au toucher. Puis ternes, aussi, vu qu'il ne réfléchissent pas bien la lumière du fait de leurs écailles abîmées.

La forme des fibres capillaires
Là, c'est la nature qui intervient. Les cheveux qui ont de la texture - autrement dit, ceux qui font des vagues, des ondulations, des boucles, des frisures... - ont tendance à avoir les écailles un peu soulevées aux endroits où la boucle "tourne". Du coup, sur toute une chevelure et à chaque boucle de chaque cheveu, ça mène à un toucher plus sec et aussi un cheveu plus poreux. D'ailleurs, le fameux sébum, à cause de ces boucles, a lui-même du mal à atteindre les pointes des cheveux. Et pour finir, la lumière se réfléchit moins que sur des cheveux lisses. Mais bon, tout ça, ça reste plutôt léger, comme cause. Quand nos cheveux sont trèèès secs, ce n'est pas juste à cause de leurs bouclettes naturelles. On les martyrise, il faut l'avouer ! ;-)

L'utilisation de produits inappropriés
Les responsables sont, la plupart du temps, les shampoings décapants, les huiles minérales (présents dans les soit disant hydratants), les AS trop légers en actifs, les produits au pH trop acide (pH < 3,5) ou au contraire trop basique (pH >6) pour les cheveux, les protéines (en fonction de leur dosage dans le produit), les humectants comme la glycérine, surtout si on vit sous un climat chaud et sec.

La santé
Les cheveux secs et cassants peuvent constituer un symptôme de maladie, chez certaines personnes. De toutes manières, dès que quelque chose ne tourne pas rond dans le corps et qu'il doit lutter contre quelque chose - genre une maladie, une carence ou autre - il se concentrera pour maintenir le bon fonctionnement des organes vitaux et le secondaire - comme par exemple les cheveux et les ongles - va en pâtir. Du coup, la qualité des cheveux va s'altérer en cas de : hypothyroïdie, boulimie ou anorexie, malnutrition, régime resctrictif... Du coup, il faut surveiller d'éventuels symptômes supplémentaires (fatigue, gain ou perte de poids important...) et foncer consulter en cas de confirmation des soupçons ou même en cas de doute.
  • Comment y remédier ?
En l'absence de chute ou autre symptôme associé à la casse, il est inutile de consulter un médecin, car en revisitant nos habitudes capillaires, on peut facilement résoudre ce problème.

Lever le pied face aux traitements chimiques
Dès que l'on touche aux propriétés physico-chimiques des cheveux en le défrisant, en le colorant ou autre, on le fragilise, car par la même occasion, il perd de son hydratation interne. On peut utiliser les traitements chimiques pour changer de tête, mais avec parcimonie, et surtout, SI et SEULEMENT SI les cheveux ne sont pas secs. Du coup, il faut d'abord les remettre sur pied avant de faire quoi que ce soit et par la suite, espacer les traitements et dans l'idéal, éviter de pratiquer plusieurs types de traitements sur une même tête, genre défrisage + colo.

Zapper les outils chauffants
En cas de cheveux secs, il faut arrêter complètement sous peine d'aggraver leur état de sécheresse. Au moins le temps de leur laisser reprendre du poil de la bêtre. Et par la suite, on espace le plus possible les utilisations.
 
Examiner les effets de son shampoing
Si on trouve ses cheveux complètement décapés après le lavage et qu'en plus, en lisant la compo, on voit qu'il contient des SLS, alors il faut arrêter les frais et changer de shampoing pour un autre moins agressif. Au pire, le décapant pourra toujours servir de shampoing clarifiant à l'occasion. ;-)

Rechercher l'hydratation avant tout dans tous ses produits
Là, il faut lire les notices de produits et les décortiquer. Les actifs et l'agent hydratant devront toujours se trouver parmi les 5 premiers composants de la formule. Et bien entendu, il faudra bien garder en tête que ce n'est pas parce que sur une bouteille, il y a marqué hydratant alors que le premier ingrédient est de l'huile (minérale ou pas) que c'est vraiment hydratant. L'huile n'hydrate pas les cheveux mais aide à retenir l'hydratation dans les cheveux. Nuance ! ;-)

Dénicher le bon masque pour les SP
ZE masque que les cheveux adorent doit les nourrir, les hydrater et les laisser doux et faciles à démêler après le rinçage. Il doit également être capable d'agir en 15/20 minutes de pose et pas plus. Et maintenant, à chacune de chercher ! ;-) Parfois, ça pourra être un masque du commerce enrichi d'huiles et autres actifs comme le miel ou autre, ou alors carrément un masque maison. A vous de voir ! ;-)
Surveiller les effets de l'eau calcaire et le pH des produits utilisés
L'eau calcaire peut être sacrément féroce avec nos cheveux. Pour lutter contre elle, une bonne solution consiste à faire un dernier rinçage avec du vinaigre de cidre ou du citron dilué dans l'eau pour aider les écailles des cheveux à se refermer. 
Concernant le pH des produits, il devrait être dans l'idéal aussi acide que celui des cheveux pour ne pas les "contrarier". Du coup, on peut vérifier leur pH grâce à des petites bandelettes-test qu'on trouve par exemple chez AZ. Il faut qu'il se situe entre 4 et 6. Au dessus, ça pousse les écailles des cheveux à se soulever, ce qui rend les cheveux poreux et donc secs, de fil en aiguille.

Faire attention à l'environnement extérieur
Ce n'est pas seulement au froid, qu'il faut faire attention. En fait, les cheveux n'aiment pas les extrêmes. Un grand soleil va nous piquer toute l'hydratation interne des cheveux le temps d'une exposition à la plage, par exemple. Du coup, il faut au moins porter un chapeau pour ralentir l'action du soleil. Ensuite, l'air chaud et sec agit de la même manière. Et le vent, qu'il soit chaud ou froid, aussi, assèche les cheveux.  Quand on regarde, les cheveux n'aiment rien, en fait ! ^ ^
Le truc, c'est plutôt de les protéger sans penser tout le temps à ça : donc on les hydrate, mais on fait bien attention à choisir le bon hydratant en fonction du temps : pas d'humectants dans un climat sec (que ce soit chaud ou froid), un hydratant à la texture plus épaisse en hiver pour favoriser une longue tenue et un hydratant plus fluide en été pour ne pas alourdir les cheveux.

Voili, voilou pour cette "petite" fiche du jour ! Bonne fin de journée, les filles ! ;-)

15 commentaires:

  1. Très bon article. J'avais un problème de sécheresse que j'ai trainé pendant plusieurs mois voire 1 an. J'ai enfin trouvé les produits qui m'aident bien: je suis rendue-compte que les masques homemade font vraiment du bien à mes cheveux. En industriel le masque de Hairveda sitrinnilah hair mask, en crème/lait hydratant: whipped cream de curls et le curl milkshake de curls. Et enfin en huile: huile de noix du brésil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marciiiiii ! :-)
      Dis-moi, tu la trouves où ton huile de noix du Brésil ? :-)

      Supprimer
  2. Article qui me parle! Je viens de sortir de ma grande période de sécheresse capillaire après 3 mois de soins drastiques et en partie grâce à ton site, ce qui me permet de te remercier!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie d'avoir pu t'aider un peu, Aamy ! :-)

      Supprimer
  3. c'est vrai que la secheresse capillaire peut être un vrai fleau mais comme t le dis avec de bons soins et de l'attention on y arrive! d'ailleurs en parlant de soin, je viens tout particulierement pour te remercier car je termine à l'instant mon soin du vendredi avec le honeysuckle rose de aubrey organics!!!!(shampoing et as) verdict:une tuerie avec mention pour l' as que j ai utilisé en soin profond(environ 1heure sous mon bonnet).Je t'assure que mes cheveux sont d'une douceur folle!!! De plus j'ai fais pour la premiere fois un traitement au caramel avant afin de soulager mes repousses. BOn en gros tu l'as compris je suis ravie des produits aubrey organics!merrrrci pour le partage nounoune!suis happy!lool!
    bonne soirée et week -end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Nounoune!

      J'ai toujours eu les cheveux secs, depuis que j'en prends soin, ça va beaucoup mieux mais il suffit d'un faux pas (comme un excès de protéines) pour dire bye bye à l'hydratation et à la souplesse. Je suis donc sans cesse vigilante.
      J'ai découvert le site de vente en ligne "le curlshop", il propose diverses marques dont "aubrey organics", je vais tester le fameux honeysuckle rose dont tu nous a parlé.

      A très bientôt.

      Maria

      Supprimer
    2. Ah, Gladys, je vois que tu es désormais convertie, toi aussi ! ^ ^

      Maria, Tu ne le regratteras pas, si tu testes, toi aussi, je pense ! ;-)

      Supprimer
  4. Coucou nounoune ! Je suis à la recherche d'un hydratant et la plupart sinon tous les produits que je vois ont comme premiers ingrédients de l'eau puis mineral oil, je voulais savoir si ce genre de produit peut vraiment hydrater meme le plus important c'est l'eau.
    Tatiana

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SAlut Tatiana !

      L'huile minérale en deuxième position ? Hum, je te conseille de zapper. Une huile végétale, ce serait mieux.

      Supprimer
    2. Eh oui c'était un soit-disant hydratant de la marque motions,aussi, c'est galère de trouver de bon produits quand on habite en province.Je pense que je vais écourter mon stretching parce que là j'en peux plus (8mois chui folle mdr)
      Tatiana

      Supprimer
    3. 8 mois, c'est un beau stretching que tu nous as fait là, Tatiana ! bravo !

      Supprimer
  5. Je n'ai pas les cheveux secs par nature, ils sont légèrement secs après un shampoing mais si je fais un soin profond voire simplement un bon après-shampoing, ils récupèrent assez vite. Sinon j'utilise mon vapo et je scelle avec une huile végétal/beurre végétal et je suis tranquille pendant 3 jours, pas besoin d'hydrater tous les jours sinon ils s'alourdissent vite. De ce côté là je n'ai pas de problème particulier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance, Chacha ! Moi, comme tout mon corps, en hiver, mes cheveux sont plus secs, donc je dois faire plus d'efforts pour les maintenir hydratés...

      Supprimer
  6. Je crois qu'effectuer, je n'ai pas encore trouver mon produit hydratant "idéal" ou je ne suis pas assez assidue lors de ma routine parce que je complètement dans ce contexte ou mes cheveux sont secs et cassants surtout en période de stretching et je rentre dans le cercle vicieux du découragement de voir mes cheveux ainsi, et je n'attends que le moment du défrisage pour les voir en meilleur forme :( je crois que je vais lire relire et re relire cet article :$

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment tu t'y prends, pour hydrater tes cheveux, Papoulouche ?

      Il faut peut-être modifier un peu tes gestes...

      Supprimer