mardi 8 avril 2014

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

Coucou les filles !

Bon, me voilà enfin pour le faire, ce post. J'ai eu un petit créneau dans la journée, mais finalement, on en a profité avec mes collègues pour faire une petite pause un peu fun qui s'est transformée en grosse pause ! ^ ^ Enfin bref !

Donc pour revenir au post, aujourd'hui, j'ai envie de papoter un peu et de réagir à une réaction que je vois souvent dans les coms ou les messages privés que vous m'envoyez. 
Bien entendu, ce n'est pour vilipender personne, mais je pense que la réponse peut en intéresser plus d'une d'entre vous et nous faire discuter dans les coms.

En fait, le titre du post dit tout. En ce qui concerne les soins capillaires. Je ne citerai aucun pseudo, mais il y a peu, la question de savoir s'il était possible d'utiliser à la fois du henné et du lait d'avoine pendant la même session soin m'a été posée.
J'aurais pu prendre un autre exemple, du même acabit, du genre "peut-on utiliser le two step et le 2 minute Keratin en AS juste après, dans la même session soin ?", mais c'est le plus récent que je préfère garder.  

Avant que je ne vous dise quoi que ce soit d'autre, rien ne vous fait tiquer, dans ces deux questions ? Bien entendu, ce n'est pas un appel à la critique gratuite, que j'attends en réponse. Allez, un petit indice pour vous mettre sur la voie : les protéines !!!

Depuis l'avènement des blogs, sites, forums, chaînes Youtube spécialisées sur le soin des cheveux, on n'arrête pas de parler d'équilibre entre hydratation et protéines, de ciblage des soins en fonction des besoins des cheveux, de coiffures protectrices, de limitation des agressions manipulations des cheveux et j'en passe. Je peux comprendre que quand on débute son AC, on soit super enthousiaste et qu'on veuille tout tester et vite, d'autant plus si on constate que les cheveux réagissent la plupart du temps positivement.

Mais dans le même temps, on progresse. On apprend des choses. Notamment sur ce qu'on peut faire sans risques et ce qu'il vaut mieux "zapper". Là, dans la question-exemple, qu'est-ce qu'on peut analyser ? Le henné : il est astringent et réagit sur les cheveux comme des protéines (œuf ou autre produit) pourrait le faire en asséchant un peu les cheveux mais en les renforçant également. Le lait d'avoine : il nourrit et gaine les cheveux, mais peut aussi laisser les mêmes sensations  qu'un soin protéiné. 
Si on repense aux répercussions de la sécheresse sur les cheveux qu'un trop-plein de protéines peut occasionner, est-ce vraiment une bonne idée d'associer les deux lors d'un même soin à votre avis ?  Je suis sûre que je n'ai pas besoin de vous donner plus d'indices que ça pour que vous puissiez me donner une réponse claire et ferme.

Pour ma part, je n'ai qu'une chose à ajouter : plutôt que de me poser la question, pour savoir quoi décider et quoi faire, faites-vous confiance pour trouver la réponse à votre question. Parfois, c'est aussi un peu instinctif. Si vous ne "sentez" pas l'affaire, laissez tomber et cantonnez-vous à ce que vous connaissez déjà et qui fonctionne. Ici, mouiller son henné avec de l'eau chaude. Les cheveux bénéficieront à 100 % du henné et pour le lait d'avoine, ce sera à un autre moment, voilà tout. Et si jamais ils n'aiment pas le lait d'avoine, vous l'identifierez beaucoup plus facilement que si vous l'aviez utilisé en combo.

Comme dirait la blogueuse Traycee : Keep It Simple Sista !

PS : les cheveux diront merci en prime ! ^ ^

2 commentaires:

  1. Merci Nounoune pour cette réflexion.
    Lors de ma 1ère application du lait d'avoine, j'ai fais un combo avec le henné et je n'ai pas ressenti l'effet que laisse souvent le henné sur mes cheveux. Je peux même dire que je n'ai rien ressenti de nouveau. Ce post vient à point nommé car je comptais refaire le même combo ce week-end malgré tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne l'as pas refais finalement, alors ?

      Supprimer