vendredi 13 août 2010

Les conseils de Sistaslick pour se préparer au défrisage 2

Hello les filles !

Voici la suite et fin de l'article de Sistaslick que j'ai commencé à traduire hier.

------------------------------------------------

Planning de pré-défrisage
La préparation des cheveux au défrisage est une des meilleures choses que vous pouvez leur offrir pour leur santé. Vous pouvez suivre ce plan de soins pré et post défrisage, quelque soit la situation, à savoir défrisage à la maison ou chez le coiffeur. Veiller à ce que les cheveux soin en bonnes conditions avant le défrisage va vous permettre d’obtenir de meilleurs résultats par la suite.
  • Étape 1 : le lavage
Votre dernier shampoing doit avoir lieu entre trois et cinq jours avant le défrisage. Lors de ce lavage – notamment si vous souhaitez avoir les cheveux complètement défrisés – vous devez utiliser un shampoing clarifiant pour retirer les dépôts amassés sur les cheveux. Seul un shampoing clarifiant ou alors un shampoing « décapant » contenant des SLS ou des ALS est assez fort pour retirer ces dépôts de la surface du cuir chevelu et des cheveux (à condition aussi que vous n’ayez pas la main lourde sur les produits jusqu’au jour du défrisage). Si vous préférez au contraire garder un peu de texture après votre défrisage, vous devez garder cette fine pellicule de produits sur les cheveux en continuant d'utiliser normalement vos produits après le lavage, jusqu'au jour du défrisage.
  • Étape 2 : le renforcement
Vous devez faire un soin profond protéiné lors de votre dernière session de lavage avant le défrisage. Faites suivre, ce soin profond d’un deuxième soin profond, hydratant cette fois-ci. Les protéines apportées aux cheveux juste avant le défrisage permettent d'ajouter un peu plus de protéines avec lesquelles le défrisant devra composer le jour J. Par conséquent, vos cheveux ne seront pas totalement affaiblis par le processus du défrisage lorsque les chaînes de protéines seront brisées. Pour savoir quel type de soin protéiné faire (fort ou léger), je préconise d’examiner le comportement des cheveux : s’ils sont cassants, un soin protéiné modéré à fort fera l’affaire (comme par exemple le Two Step d’Aphogee). S’ils ne sont pas cassants, un soin protéiné léger sera suffisant (comme par exemple le 2 min Keratin Reconstructor d'Aphogee ou le CPR Conditioner de Motions). Bien entendu, vous pouvez utiliser d'autres produits protéinés de votre choix. Après avoir effectué les étapes 1 et 2, ne lavez plus vos cheveux et surtout ne contrariez plus votre cuir chevelu en le grattant ! Encore une fois, ne procédez pas au défrisage si vous voyez encore de la casse ou une chute importante.
  • Étape 3 : la protection
Le jour du défrisage, occupez-vous soigneusement de vos longueurs et pointes. La tige capillaire est particulièrement fragile au niveau des pointes et donc beaucoup plus vulnérable face aux effets agressifs du défrisage si vous ne les protégez pas. Appliquez un produit-film (comme une huile, de la vaseline, un AS épais, un leave in…) pour les envelopper. Faites de même pour le cuir chevelu. Cette astuce évitera à ces cheveux déjà défrisés de subir un nouveau défrisage (lorsque que le défrisant est allongé sur les cheveux et lors du rinçage) et donc de s’affiner à terme. La protection de ces longueurs est nécessaire, car il est impossible de les éviter lorsqu‘on étale le défrisant pour lisser la mèche, vu que les repousses sont compactes et plus courtes par rapport au reste de la longueur. En fait, ce phénomène de « coulure du défrisant » sur les longueurs couplé à l’absence de protection des longueurs et pointes représente une des nombreuses raisons pour laquelle des femmes se retrouvent avec des pointes de plus en plus fines. Par contre, gardez bien en tête que l’application d’huile sur les repousses peut mener au sous-défrisage vu que le produit défrisant devra pénétrer les couches appliquées avant d'atteindre le cheveu lui-même. Si vous voulez des repousses bien lisses, n'appliquez rien dessus avant le défrisage. Protégez juste le cuir chevelu et les longueurs déjà défrisées, Puis appliquez une base protectrice sur les oreilles et toutes les zones sensibles pour les protéger du contact avec la crème défrisante.
  • Étape 4 : le test de la mèche
Faites un test sur une mèche avec votre défrisant (ou tout autre procédé chimique), même si vous l’avez déjà utilisé. La tolérance de notre corps évolue et donc les allergies à certains produits aussi. En outre, il est également fréquent que les marques modifient la formule de leurs produits au fil des années. Du coup, un produit utilisé pendant plusieurs années sans aucun problème peut ne plus reproduire les effets escomptés. Le test sur une mèche vous permettra de toujours en être sûre. Bonne chance !
------------------------------------------------
Voili voilou ! J'espère que ça vous a plu. Pour voir l'article source, vous pouvez cliquer ici.
A pluche ! ;-)

18 commentaires:

  1. coucou nounoune !
    très interessant cet article !
    mais qqchose me surprend !
    le shamp 3 à 5 jours seulement avant le défrisage ? waw ! je trouve ça un peu court...

    RépondreSupprimer
  2. Salut Tiline !

    Ou, 3/5 jours. ça me surprenait aussi, au début, mais en fait, finalement, c'est pas saleté qui nous protège le cuir chevelu, c'est le fait de ne pas gratter ou de ne pas avoir de lésions dessus.
    J'attends quand même une semaine, cela dit. Mais je vaille à ce qu'il ne soient pas trop sales, car le gras et tout ça ralentit effectivement le défrisage. Là, les repousses de mon défrisage de mai son "texlaxées", je le vois bien. Mais bon, cela dit, j'aime bien ! :-)

    RépondreSupprimer
  3. ah ok ! ben j'ai encore appris qqchose ! pour la saleté et tout !

    tu ne texlaxais pas déja ??? je pensais vu ton volume !!!
    waw !

    RépondreSupprimer
  4. Bah en fait, une fois sur deux normalement, mais là, ça fait deux fois de suite. Et finalement, c'est pas mal comme ça parce que j'ai pris goût au volume ! ^^

    RépondreSupprimer
  5. slt nounoune, c super que tu es publié cet article car g envi dme défrser fin aout. pour faire un soin profond protéiné, est ce que je peux faire ca avec hair mayonnaise ou non?! car g entendu dire qu'il ya d protéine la dedans ou un soin naturel aux oeuf, peut tu me renseigner. MERCIII.

    RépondreSupprimer
  6. kikou Nounoune
    Ce post tombe à pic car dans 2 semaines c'est "defrisage day" alors je te remercie de tout coeur pour avoir traduit pour nous mais aussi à Audrey egalement
    bisous

    RépondreSupprimer
  7. oki nounoune !
    en tous cas merci ^^

    RépondreSupprimer
  8. Coucou les filles !

    Alors Milaa, oui, tu peux faire ton soin protéiné avec le hair mayonnaise. Tu peux même ajouter un œuf dedans, ça fera encore plus de protéines dedans. Autrement, si tu n'en as pas, tu prends un œuf et tu le mélanges à de l'AS et une HV, et ça fera la même chose. :-)

    Junie, ravie d'avoir pu t'aider ! J'ai hâte de voir les résultats de ton stretching sur upgrade ! :-) Puis du Challenge, aussi ! ;-)

    Tiline : No Soucy ! ;-)

    RépondreSupprimer
  9. ah dacord. je te remercie beaucoupppp c'est vraiment gentille de prendre le temps de nous repondre MERCIIII BSXXX.

    RépondreSupprimer
  10. Cet article est très instructif merci. Le seul passage qui me fait tiquer c'est la protection: protéger le cuir chevelu et les longueurs mais pas les racines, c'est un vértiable exercice de condortionniste!

    RépondreSupprimer
  11. Salut Chris !

    C'est pas peu de le dire. D'ailleurs, à mon dernier défrisage, j'ai tellement bien protégé le cuir chevelu et les longueurs que les repousses l'ont été aussi ! ^^ ça a moins défrisé que d'habitude. Conclusion, c'est dur à faire...

    RépondreSupprimer
  12. oui, comme vous dites... difficile ! voire impossible !!!
    à moins d'y passer des heures !
    nounoune, tu fais ton def en salon ? tu prptège toi meme ton cuir chevelu avant d'y aller ?
    c'est pas plus simple si c'est la coiffeuse qui fait ? au moins, elle voit ce qu'elle fait, contrairement à nous qui faisons à l'aveugle, d'ou l'imprecision !

    RépondreSupprimer
  13. Oui, Tiline, je défrise en salon, mais en fait, la coiffeuse ne protège que le front, le haut des oreilles, derrière et la nuque. Le cuir chevelu, elle ne passe de la vaseline que dans la séparation du milieu, après le reste, c'est à la roots. Donc c'est pour ça que j'en passe moi même un peu avant. Les longueurs, elle ne s'en occupe même pas.Donc là aussi, je m'en occupe moi-même.

    RépondreSupprimer
  14. oki, je comprends mieux !
    on est jamais mieux servi que par soi meme !

    RépondreSupprimer
  15. salut les files. J'ai élu cet article: MEILLEUR ARTICLE DU MOIS.
    j'ai un souci de volume, j'en veux mais j'en ai pas assez. je pense que je vais à chaque fois protéger tout mes cheveux. je préfère le Texlax au défrisage il m'a l'air beaucoup moins agréssif.
    bisous à toutes;
    Nounoune cet article est super.

    RépondreSupprimer
  16. Merci Nanette !
    Ravie que l'article t'aie plu. Il faut aussi remercie Sistaslick pour toutes ces infos ! :-)

    Si tu passes au texlax, dis nous comment tu trouves, hein ! :-)

    RépondreSupprimer
  17. Merci Nounoune pour la traduction
    c'est super interessant !
    merci

    RépondreSupprimer